- Sorbet au fromage de chèvre pour aller avec mes asperges

Comme le printemps est là et que nous sommes en plein dans la saison des asperges j’ai pensé que ce serait une bonne idée de faire un sorbet pour célébrer tout ça. 

Habituellement je cuisine mes asperges de différentes façons, une de celles que je préfère est de les cuire à la poêle avec un peu d’huile d’olive, du sel et du poivre, et c’est tout 🙂 J’y rajoute un peu de fromage de chèvre frais émietté sur le dessus et des zestes de citron. Si je veux leur donner un peu plus de classe, je verse quelques gouttes d’huile de truffe. 

J’ai donc essayé ce sorbet de fromage de chèvre pour remplacer l’habituel fromage frais (c’est le printemps après tout, non?). Le résultat était très probant.

Pas de crème, pas de sorbetière…

 

Sorbet au fromage de chèvre

-250g / 8.81 oz de fromage de chèvre frais
-15cl / 5.07 oz de lait
-1 blanc d’oeuf
-1 branche de romarin frais ou 15 feuilles de basilic frais
-Huile d’olive
-Sel

Faire bouillir le lait avec soit le romarin ou le basilic.
A ébulliton, arrêter le feu et laisser les feuilles infuser pendant 10min.
Mélanger le fromage de chèvre avec un peu d’huile d’olive juste pour lui donner le goût. Y ajouter le lait froid et filtré. 
Pendant ce temps, battre votre blanc d’oeuf avec une pincée de sel jusqu’à ce qu’il soit bien ferme et le rajouter au fromage de chèvre. 
Mettre la préparation dans une boite et la congeler pendant au moins 2 heures.

 

Post a comment

- Citron Meyer et salade de couscous

Tout le monde connait les bienfaits du citron. 

J’utilise le citron partout, je le bois, je l’utilise comme tonique sur ma peau, je me brosse les dents avec. 
J’adore sa couleur de soleil, son acidité, sa texture et le kick que cela apporte à mes plats et à ma santé. 

Le plus communs sont l’Eureka et le citron Lisbonne. 
Moins connu mais très populaires en Californie quand ils sont en saison, le Meyer est plus petit, plus rond, la peau et la pulpe plus foncées. 

 

La différence physique est très distincte, surtout quand vous mettez les deux côte à côte. 

En ce qui concerne le goût, le Meyer est beaucoup moins acide, tellement que certains aiment mettre les segments directement dans leur salade, et certains, comme moi, les mange tels quels, comme un fruit. 

 

Ils sont énormément cultivés en Chine d’où ils sont originaires, et ont été introduits aux Etats Unis en 1908 par Frank Meyer. 

La peau délicate et doté d’une haute contenance en jus les rend difficiles à préserver et donc, à voyager de longues distances. 

Cela renforce leur sexyness quand il s’agit de cuisine. La peau blanche intérieure est si fine qu’il peut-être mangé et cuisiné entièrement, peau incluse. 

Comme une star en Californie depuis que la chef Alice Waters les a réintroduit dans sa cuisine pour embellir ses plats dans les années 90, je les attends chaque année. 

Donc,merci Alice, ils sont splendides. C’est maintenant ou bien l’année prochaine, alors utilisons-les autant que l’on peut. 

J’ai fait cette salade de couscous, dans un style Moyen-Orient, avec du citron meyer, de la menthe, du piment, de la cannelle…

 

Salade de couscous au citron Meyer, pour 2 pers. 

Ingrédients :

– 150g of couscous
– 1 quart de chili Serano
– 1 quart de poivron rouge
– 1/2 oignon rouge
– 1 Meyer lemon bio (comme nous allons garder la peau, le bio est recommandé)
– 1 cuil à café de raisins secs
– 3 abricots secs
– 2 branches de blettes (roses si possible)
– 2 segments  d’orange
– 1 cube de bouillon de légumes ou de boeuf
– 1/2 cuil à café de cannelle en poudre
– 1 poignée de feuilles de menthe fraiche
– Huile de tournesol
–  Huile d’olive
– Sel et poivre

Couper l’oignon en tout petits dés, chauffer un peu d’huile dans une poêle et les cuire jusqu’à ce qu’ils deviennent transparents. 
Pendant ce temps, faire bouillir un demi litre d’eau avec le bouillon cube.
Quand l’oignon est prêt, ajouter le couscous et mélanger. Parsemer avec la cannelle et assaisonnez avec du sel et du poivre. 
Verser un peu de stock pour recouvrir la semoule complètement, mélanger et toujours garder un oeil dessus car e liquide s’évapore assez vite. 

Quand le couscous est sec, le goûter, ajuster l’assaisonnement si possible et rajouter du liquide si ce n’est pas cuit complètement.   
La cuisson devrait prendre environ 15min.

Quand il est prêt, le laisser refroidir complètement. 

Réutiliser l’eau avec le bouillon pour cuire les blettes ou utiliser de l’eau nouvelle avec du sel. Les faire cuire pendant quelques minutes, jusqu’à ce qu’elles soient tendres. 

Tailler en tout petits cubes le poivron, le chili, couper les abricots et le citron en tranches très fines, laver les feuilles de menthe, et couper les segments d’orange en petits morceaux ainsi que les tranches de citron. 

Quand le couscous est froid et bien assaisonné, ajouter les ingrédients lentement en mixant, couper les blettes (feuilles et côtes) et les ajouter en dernier au dessus pour donner un peu de couleur.

Faire votre vinaigrette avec de l’huile d’olive, l’autre moitié du citron, sel, poivre, et vous pouvez aussi ajouter un peu de jus d’orange s’il vous en reste. 

Peut se congeler. 

 

Post a comment

- Carottes râpées

J’ai toujours adoré les vieux bistrots.

Les bons vieux plats que l’on vous y sert sont comme nulle part ailleurs, un peu comme ceux de nos grands-parents, vrais, copieux, réconfortants. 

Cela me rappelle mon enfance, quand on était en vacances, avec mon père qui conduisait pendant des heures dans les campagnes, vers le village où nous allions passer quelques semaines. Sur la route on s’arrêtait dans de petits bistrots et on mangeait des poireaux vinaigrette, gratin Dauphinois, blanquette de veau… et aussi des carottes râpées. 
Quand j’étais à l’école, et que mes grands-parents nous gardaient mon cousin et moi les mercredi après-midi, vous savez quand vous mangez chez vos grands-parents il y a toujours quelques plats phares, qui reviennent tout le temps. L’un d’eux dans ma famille était les carottes râpées. 

Souvent servies dans les bistrots, les carottes râpées sont si simples et si plaisantes à la fois.  

Je suis de retour d’un voyage de plusieurs mois et parmi différentes destinations, je suis allée en Espagne voir mon ami qui est chef pâtissier et qui me parlait des carottes râpées qu’il fait. 

J’en ai fait aujourd’hui, avec des carottes bio de différentes couleurs et j’y ai ajouté des petites boulettes de fromage de chèvre ainsi que des graines de sésame.

 

Carottes râpées, pour 2 pers .

– 4 petites carottes
– 1 fromage de chèvre frais
– 1 citron
– 1 orange
– graines de sesame
– graines de pavot
– huile d’olive

Raper les carottes dans un bol. Prendre un petit morceau de chèvre dans ses mains et le rouler en petites boule. Faites-en autant que vous aimez et les rouler dans les graines de pavot pour ajouter un peu de couleur. Les ajouter sur le dessus de votre salade avec un peu de citron. 
Faire votre vinaigrette en mélangeant l’huile d’olive, le sel, le poivre et le jus d’une orange.  
Enjoy ! 🙂
 

Post a comment

- ‘Lime and Lemon’, Benalmadena Spain

Je suis de retour chez moi. 

Je me suis baladée pendant un peu plus de 3 mois en Europe, j’ai passé beaucoup de temps avec ma famille, mes amis, en France Angleterre et Espagne. 

Alors en Espagne, j’ai découvert cette petite merveille que je voulais partager avec vous. 

Soyons francs, j’étais dans le sud de l’Espagne, Benalmadena pour être plus précise qui est proche de Malaga et franchement, au niveau food, c’était difficile de trouver ce que tout le monde appelle de la food Espagnole : tapas !

Cette petite ville, suffisamment chaude toute l’année pour attirer beaucoup de gens moins chanceux en ce qui concerne le temps, est charmante mais est tout sauf Espagnole, au moins sur la côte où je restais. C’était très Marocain (Tanger est à quelques brasses) Français, Americain….

J’y ai même mangé un  English breakfast au bord de la mer, c’est pour dire ! J’ai des excuses, il y a 2 raisons à ça :

1) J’étais très frustrée que le seul et unique English breakfast que j’avais mangé à Londres quelques jours auparavant était ennuyeux et je déteste la frustration.
2) J’avais une méga gueule de bois car la nuit d’avant on a célébré nos retrouvailles mon ami et moi, et vous savez comment ça peut être…oui, très dur le lendemain matin….

Et j’ai entendu parler de ‘Lime and Lemon’ comme ‘the place to be’. 

J’ai mangé des croquetas (les gens qui me connaissent savent que j’adore les croquettes) petites et tellement bonnes pour en mettre 2 à la fois dans la bouche et 2 autres plats qui ne sont pas dans le menu mais dans les plats du jour du chef. Je ne voudrais pas exciter vos sens pour rien car vous risquez de ne pas avoir la même chose une fois là-bas, mais en tout cas c’était super bon.
Le diner s’est terminé par un mix de plusieurs petits desserts, un genre de café gourmand à l’Espagnole (lucky me).

C’est frais, délicieux, sophistiqué mais pas guindé, tenu par une équipe jeune happy-funny, alors si vous mourrez d’envie de tapas originales, bon vin pour aller avec et charmant service, si j’étais vous, j’irais.

Lime and Lemon 
Av. Antonio Machado, Las Gaviotas local 11
Benalmadena Costa, Spain 29630
(0034) 951 108 670
barlimeandlemon@hotmail.com

http://limeandlemontapas.com/

Post a comment

- Les pancakes 3 minutes

Je suis dans ma ville préférée, celle où je me sens appartenir, l’excentrique, folle et palpitante Londres. Je veux en profiter au maximum et je suis de retour à mes amis, mes habitudes et préférés.

Je cours un peu, dans la foulée j’ai fait ces pancakes 3 minutes. Il n’y a pas de produits laitiers et c’est délicieux.

 

Pancakes 3 minutes, pour environ 7 pancakes de 10cm de diamètre

-1 banane
-1 oeuf
-1 poignée de flocons d’avoine

Dans un bol, écraser la banane, y ajouter les 2 ingrédients restants et mélanger.
Chauffer de l’huile de tournesol ou de coco dans une poêle, à l’aide d’une grosse cuillère y verser des petits tas et former les pancakes.
Pendant qu’ils cuisent vous pouvez ajouter des fruits frais ou secs et les retourner afin de cuire l’autre côté. 
Pour cette version là, j’ai ajouté des goji berries et des cranberries sèches. 

 

Post a comment

- Les tartines au chèvre de ma soeur

Cela fait 4 mois, 4 mois que je n’ai rien écrit sur mon blog. 

La raison est que je l’avais mis de côté pour un moment, un petit moment. La fin 2017 a été un peu hectique, comme toutes les fins d’années quand vous êtes chef mais par dessus tout ça, je m’étais encore rajouté ce gros projet sur lequel je travaille… 

Vous allez adorer…

Avec tout ça, je n’ai même pas pris le temps de vous souhaiter une très belle nouvelle année !!! Que 2018 vous apporte la santé et beaucoup de ces petits bonheurs de tous les jours. 

Je suis à Nice depuis bientôt 2 mois, je prends de très longues vacances. La dernière fois que j’étais venue à Nice c’était il y a 2 ans…. trop long…. Alors je rattrape le temps perdu. 

Pendant que je suis à Nice où il peut aujourd’hui (oui ça arrive aussi ici de temps en temps) je profite de tout ce que la vie a à offrir. Famille, amis, soleil, mer, plage, vin et beaucoup de cuisine. 

Je cuisine avec ma soeur, on organise des ateliers cuisine, elle m’a fait de super recettes comme sa fameuse tartine de chèvre chaud. La cuisine est pleine de bonnes choses, du coup on invite du monde pour faire goûter nos créations. 

Entre les canapés, hamburgers et wraps maison, voici la recette des fameuses tartines. 

 

Tartines de chèvre chaud, pour 2 pers. 

– 2 tranches de pain brun
– 100g de fromage de chèvre frais
– 200g de fromage de chèvre ‘bûche de chèvre’ ou ‘crottin de chavignol’
– 2 gousses d’ail
– 50g de mélange de salade Asiatique(feuilles de moutarde, melisse, blettes rouges…)
– Ciboulette
– Menthe
– Citron frais
– 10 Noisettes torréfiées
– Huile de truffe

 

Torréfiez vos noisettes au four sur un papier sulfurisé, à chaleur moyenne jusqu’à ce qu’elles soient dorées (environ 15min).
Pendant ce temps, frottez les tranches de pain avec les gousses d’aïl, coupez des tranches du fromage et les placer sur le pain.
Faire un mélange avec le fromage frais et la ciboulette et idéalement le mettre dans une poche à douilles. 
Toastez votre pain jusqu’à ce que le fromage soit chaud et commence à fondre.
Pochez le fromage frais tout autour de la tartine, mettre le mélange Asiatique par dessus, parsemez de noisettes concassées, de menthe et arrosez d’un filet de citron et huile de truffe. 

 

Post a comment

- Shitake risotto de quinoa

Mes amis Italiens, veuillez me pardonner. 

Je sais ce que vous avez pensé en voyant le titre, le risotto est fait avec du riz, pas avec de l’orge, de la quinoa, ni même du farro (cummunément utilisé en Italie). Je sais. Mais, parfois, on peu changer une recette et voir comment est le résultat.   

Je suis d’accord qu’on ne va pas avoir la même texture que le risotto original mais plus de nutriments oui, et plus de fibres. 

On peut ajouter une touche de crème dans le cas où l’on veut une texture plus crémeuse, je ne l’ai pas fait cette fois-ci mais quand même, croyez-moi avec les shitake c’est un délice. 

Shitake risotto de quinoa

pour 4 pers. 

Ingrédients :

-1 cup de quinoa
– 12 cups d’eau (ajoutées progressivement durant la cuisson)
– 1 bouquet d’épinards frais
– 1/2 cup d’huile d’olive + 1/2 cup d’eau
– 8 ounces de mushrooms shitake
– 2 échalottes pelées et taillées finement
– 2 gousses d’aïl pelées et écrasées
– 1 cuil à soupe de jus de citron frais
– Fromage (parmesan, cheddar…)
– Sel et poivre

Faites bouillir de l’eau avec du sel, y ajouter ensuite les épinards pendant environ 30 secondes juste pour les blanchir. Les égoutter et les replonger dans un bol d’eau avec des glaçons afin de stopper la chaleur et préserver une jolie couleur.

Pendant ce temps dans une poêle, mettre la quinoa avec 2 cup d’eau, les échalottes, l’aïl, sel et poivre. Laisser mijoter doucement jusqu’à ce que cela devienne sec et ajouter encore de l’eau.

Préchauffer le four à 400°F/200°C.

Presser doucement vos épinards pour retirer l’excès d’eau et les mettre dans un blender avec l’huile et la demi cup d’eau et hâcher jusqu’à obtenir une purée. Passer au chinois au cas où il y aurait encore de l’eau. Si ou, vous pouvez garder l’eau et la boire, c’est plein de nutriments.

Mettre la purée de côté tout en gardant un oeil sur la quinoa, ajoutant de l’eau si besoin jusqu’à ce qu’elle soit tendre.

Couper les champignons en morceaux moyens, les mettre sur un plat allant au four avec du papier cuisson, soupoudrez de sel et enfournez jusqu’à ce qu’ils soient craquant sue les bords (environ 20min). Quand ils sont prêts et encore chauds y ajouter le jus de citron et les tourner.

Quand la quinoa est prête, y ajouter les épinards, remettre dans la même poêle pour réchauffer au cas où et servir avec les champignons dessus et un peu de fromage râpé.

   

Post a comment

- Peach cobbler

Alors, la semaine dernière j’ai mangé mon premier peach cobbler… C’était sec, avait un goût de levure et les pêches insipides. 
Sachant ça, vous pouvez être surs que je ne vais pas vous donner le nom du restaurant.

Mes amies étaient toutes d’accord sur le fait que ce n’était pas un vrai peach cobbler, quant à moi, hormis le fait que je ne trouvais pas ça bon, je ne pouvais pas comparer car je n’en avais jamais mangé avant.

Frustrée comme je peux l’être quand je finis un repas avec une note sucrée pas terrible du tout, j’ai pensé que tout d’abord, les pêches méritaient un meilleur traitement et que je devrais essayer de faire le mien pour pouvoir goûter à un vrai cobbler si possible.

C’était sucré mais pas trop, avec des pêches blanches fraiches, la croûte craquante, le dessous tiède et moelleux, mon amie qui est une fana de desserts, m’a dit que celui-là était vraiment très bon. 

 

Peach cobbler 

pour 6 pers.

 

  • 1 grosse pêche blanche
  • 1 cuil à soupe + 128g / 1 cup de sucre
  • 113g / 4 oz / 1/2 cup de beurre ramolli
  • 128g / 4.5 oz / 1 cup de farine
  • 1 cuil à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 1 oeuf
  • 1 tsp d’extrait de vanille

Préchauffer votre four à 180°C /350°F. Laver et éplucher la pêche, la couper en tranches et les placer au fond d’un moule à gâteau d’environ 30cm de diamètre en une seule couche. 
Soupoudrez de sucre.
Dans un moule, combiner le sucre et le beurre, ajouter la farine le sel et la levure, mixer. Y ajouter ensuite l’oeuf et l’extrait de vanille.

Etaler délicatement la pâte sur les pêches (la pâte doit avoir la consistence d’une pâte à cookie).
Enfourner pendant 30 min jusqu’à ce que la pâte soit dorée.

A servir avec de la crème fraiche, de la crème fouettée ou de la glace.   

 

é

Post a comment

- Tatin aux tomates cerises et tomates anciennes

Quoi de plus beau que les tomates anciennes…. On arrive à  la fin de la saison….

J’ai déjà fait des Tatin de mangues, betteraves… mais jamais de tomates…

Ma soeur qui est une déesses dans sa cuisine et qui adore les tomates a posté l’autre jour une photo de ses tartes tatin à la tomate, c’était si joli que je me suis dit que je devrais essayer.
Elle fait ses tartes avec du vinaigre balsamic et du sucre pour le caramel, je n’avais plus de balsamic mais j’avais du miel, j’ai beurré mes moules ajouté du miel dans le fond et ajouté un peu de moutarde sur ma pâte, cela me rappelle la fameuse tarte à la tomate de ma mère qu’elle faisait quand on était plus jeunes.

Le nom Tatin vient de 1880 lorsque dans un village nommé Lamotte-Beuvron l’une des soeurs Tatin laissa trop longtemps ses pommes au four. Elles avaient un restaurant (sa soeur Caroline et elle) et alors qu’un jour le restaurant était plein, Stéphanie qui tenait la cuisine, oublia les pommes dans le four. Elle essaya de cacher les pommes trop cuites en les couvrant avec de la pâte, finit la cuisson, retourna la tarte et la servit de cette façon. Cette tarte retournée fut un succès encore plus grand que celui de leur tarte aux pommes normales, ce qui rendit leur nom célèbre. 

Célébrons maintenant les tomates avec des mini tartes tatin et une tarte aux tomates anciennes. 

Le résultat est définitivement approuvé, frais, beau et divin…

 

Tatin de tomates cerise et tarte aux tomates anciennes


pour 2 petites tartes tatin de 12cm /4 inches de diamètre et une tarte de 20cm/7 inches

 

Ingrédients : 

– Quelques tomates anciennes et environ 20 tomates cerise
– 1 cuil à café de miel
– 1 cuil à café de moutarde
– 1 rouleau de pâte feuilletée
– Sel, poivre
– Huile d’olive
– Thym et /ou romarin frais
– Basilic frais
– 2 petits moules de 12cm de diamètre/ 4 inches

Préchauffer votre four à 350F/180°C, laver les tomates. Commencer avec les tatin. 
Couper 2 cercles de pâte avec les bords de votre moule, beurre vos moules y ajouter le miel dans le fond et placer les tomates cerise. 
Etaler la moutarde sur l’une des face de vos cercles de pâte et ajouter sel et poivre à vos tomates. 
Couvrir avec les cercles de pâte, le côté moutarde en bas et rentrer la pâte dans les bords du moule afin de fermer hermétiquement. 
Mettre au four pendant 15min jusqu’à ce que la pâte soit dorée.
Laisser reposer pendant 5 min (vos tomates vont rendre de l’eau) et retourner vos tartes. 

 

Pour la tarte aux tomates anciennes, trancher vos tomates, couper un cercle de pâte de la taille du moule que vous voulez sortir (j’ai ré-étalé la pâte avec un rouleau à pâtisserie et un peu de farine pour obtenir la taille que je voulais).
Etaler la moutarde sur une face de la pâte.
Placer les tranches de tomates joliment sur la pâtes, saler, poivre, ajouter le thym/romarin et un filet d’huile d’olive.
Les mettre au four pendant 15min jusqu’à ce que votre cuisine sente le paradis.

 

 

Post a comment

- Une jolie façon de présenter le melon et jambon cru

Je ne pourrais pas être végétarienne, juste à cause de ça : le jambon cru.

 J’ai toujours adoré le jambon cru et ai eu la chance de goûter aux meilleurs du monde, de Parme, de Corse, la fameuse patta negra d’Espagne… C’est juste divin.

Le nom prosciutto est Italien et les régions ont différentes variétés et cela peut prendre de 9 mois à 2 ans à faire sécher et demande beaucoup d’expérience pour le faire au mieux. Le climat est important, s’il fait trop chaud, le procédé ne va jamais commencer et la viande sera gâchée, si le climat est trop sec la viande sera gâchée aussi. 

Le procédé a évolué et de nos jours la viande est nettoyée, salée et laissée comme ça pour au moins 2 mois, pendant ce temps la viande est aussi pressée graduellement pour ne pas casser l’os et éliminer l’excès de sang, lavée ensuite plusieurs fois et pendue dans le noir.  

Le temps de séchage varie selon la taille de la cuisse et le climat local. 

Vous pouvez en apprendre plus sur le salage et trouver différentes recette d’antipasti avec le San Daniele en allant sur ce post : http://www.marlenefoodstyling.com/2013/08/grana-padano-et-san-daniele-prosciutto-le-gout-des-traditions/

Nous sommes sur la fin de la saison du melon et c’est toujours une période un peu triste de savoir qu’il va falloir attendre jusqu’à l’année prochaine, mais la bonne nouvelle est que d’autres fruits arrivent, nous allons commencer la rhubarbe très bientôt, il y a beaucoup d’excitation à venir. Pour célébrer la fin du melon j’ai préparé cette salade melon-jambon cru prséntée d’un manière un peu différente. 

 Il y a différents types de melon :

Benincase (melon d’hiver) : le melon mature est largement utilisé en Asie et en Inde comme légume, alors que ‘l’immature’ est utilisé comme fruit.

Citrullus : un similaire à la pastèque avec une chair immangeable mais avec des graines précieuses qui sont une grande source de nourriture dans différents pays tels que l’Afrique. 

L’autres est la pastèque que nous connaissons tous.

Cucumis : de la catégorie des fruits dans lequel la plupart des melons sont inclus, parmi eux les plus connus, galia, cavaillon, canary et honeydrew.  Cela inclus aussi des melons moins connus tels que le Coréen, le Japonais, Argos (cultivé en Grèce) , le melon sucre…..

 

Melon et jambon cru cups

 2 pers.

 Ingrédients :

– 1 melon (j’ai acheté 1 cavailllon)

– 2 tranches de jambon cru

– Quelques feuilles de basilic

– Olives noires de Nice

Couper le melon en deux, enlever les graines avec une cuillère à café, assurez-vous que les 2 parties soient stables, sinon coupez-en les extrémités. 

En utilisant une cuillère Parisienne, faites de la chair des petites billes, garder le jus pour le boire ou pour en faire une vinaigrette en y ajoutant de l’huile d’olive et du poivre qui se marie tellement bien avec le melon. 

 

1

2

3

Post a comment

- Chai masala latte

C’était une de ces journées… Froide, grise… Le genre de journée qui vous donne juste envie de rester à la maison et ne rien faire. 

Car oui, nous sommes bien en Août mais de ce côté de la planète, sur cette péninsule Californienne, il ne fait pas chaud en cette saison. 
Alors c’est ce que j’ai fait, en quelque sorte, un peu de cuisine, lecture, manger, apprendre mon Espagnol et m’occuper de moi. 

M’occuper de moi veut aussi dire boire un chai latte.

Le meilleur que j’ai bu c’était à Juhu beach club à Oakland, Californie, depuis, le mix est souvent pré-préparé, parfois ça rend votre lait aigre, certains sont insipides, fades et ennuyeux. 

J’ai des amis Indiens et ils m’ont tous dit qu’il y avait plusieurs façons de faire un chai latte, vous pouvez mixer le lait avec de l’eau, vous pouvez broyer vos épices vous-mêmes ou les acheter en poudre.
En ce qui concerne le thé, c’est la même chose,  certaines personnes usent le thé en sachet quand d’autres le prennent en feuilles ou en poudre. 
J’ai broyé mes grains de poivre, utilisé de la cardamome en poudre car j’en avais beaucoup et devais les utiliser et du gingembre frais au lieu de la poudre et fait moitié/moitié avec le lait et l’eau. Pour mes amis vegan et intolérants, le lait de soja ou d’amande sont parfaits.

S’il vous plait, my friends, ne soyez pas offensés si je ne le fais pas exactement comme votre maman (je dis ça car je peux être offensé quand quelqu’un ne fait pas la salade Niçoise correctement), j’ai vérifié avec plusieurs personnes, j’ai lu…. Et en mélangeant des recettes différentes, des avis et conseils différents, j’en suis venue à celle-ci et ce serait bien d’avoir vos avis, conseils…etc car je sais que j’ai des gens qui me suivent depuis l’Inde 🙂

 

Chai masala latte

pour 2 cups

Ingrédients : 

  • 1 tasse de lait de votre choix
  • 1 tasse d’eau
  • 18 grains de poivre
  • 1 cuil à café de cannelle en poudre ou 1 stick
  • 4 clous de girofle
  • 1 cuil à café de gingembre frais pelé et râpé ou coupé en petits morceaux 
  • 8 gousses de cardamome ou 1/2 cuil à café de poudre
  • 2 cuil à soupe de thé noir ou 2 sachets de thé

 

Method :

Faire bouillir l’eau, le thé et toutes les épices broyées à la main avec un pilar et mortier ou dans un moulin à café. Laisser frémir doucement pendant 2 min, ajouter le lait, lorsque ça boue laisser encore frémir pendant 2 min et arrêter le feu. Couvrir et laisser reposer pendant 15min avant de déguster.

Filtrer le liquide et that’s all my friends, si vous souhaitez avoir de la mousse, utiliser un blender ou un appareil pour faire les soupes/purée, juste avant de servir et de déguster.

1

2

3

4

 

 

Post a comment

- New York ! New York !

C’était un rêve qui est devenu réalité, quelque chose de vrai, que je voulais faire depuis plusieurs années… New York ! 
Maintenant que je suis proche (en fait, pas tant que ça car le temps de vol est le même que depuis Londres mais disons que je me sens plus proche) je ne pouvais pas ne pas le faire. 
Le business est habituellement calme pour moi en Juillet et Août, j’étais supposé y aller avec quelqu’un, j’ai donc booké la même semaine et au final on y est pas allés ensemble.  Quand même, je devrais remercier cette personne car c’est grâce à elle que je l’ai enfin fait ! 

Les gens qui  me connaissent, et qui connaissent New York m’ont toujours dit que si j’adore Londres (et Dieu sait que je l’aime!) j’adorerais New York.  C’est un peu difficile de comparer une ville que je visite pendant 5 jours et une ville où j’ai vécu pendant des années, mais effectivement j’ai ADORE New York. J’y ai ressenti la même énergie qu’ à Londres, la même folie, ressentant ses vibrations, toujours.
Londres est  très animé, bruyant, fatiguant… New York est pire.
Manhattan est en mouvement constant, les voitures, les taxis qui klaxonnent, les travaux un peu partout dans la ville qui rajoutent un peu plus de bruit…   Mais oui, comme Londres, c’est une ville qui vous donne envie de vous lever la matin, qui vous donne envie de faire des choses, de vous réaliser, qui vous fait vous sentir vivant.
Vu que je voulais y aller depuis si longtemps, je faisais des recherches de temps en temps et ce, depuis des années. Ou aller, quoi faire et comment, j’ai lu, regardé des documentaires, demandé aux gens qui y habitent ou y sont allés….  
Je suis donc arrivée avec un plan : en tirer le meilleur, profiter comme à chaque fois que je voyage, sans me sentir pressée, et toute seule. C’est une ville que je voulais visiter toute seule, en tout cas la première fois, je voulais la respirer à mon rythme (qui était rapide) sans contraintes à part les miennes, aller avec le flow des gens, les regarder vivre et finir épuisée mais très heureuse. 

Manhattan est assez petit (oui oui), le comté de New York est le second plus petit des US et aussi le plus peuplé et l’un des plus densément peuplé du monde avec 1.6 millions, atteignant presque les 4 millions les jours ouvrables… En d’autres mots, c’est petit et plein. 
Je voulais tout faire, sachant que je ne le ferais pas car je ne ne pourrais pas, manger des bagels, des pizza plates, des sandwich au pastrami comme les New Yorkais, aller à ‘Les Halles’ où Anthony Bourdain (un de mes heros) travaillais avant de devenir célèbre et à Katz déli dont j’avais entendu parler tellement de fois et notamment par Anthony Bourdain encore que je suis et regarde ses épisodes avant de voyager. 

Katz déli a 129 ans. Dans Lower East side, le monde mais aussi les vrais New Yorkais passent par Katz deli. Pour moi, c’est le vrai New York, le vieux comme à l’époque. Lower East Side était là où les immigrés fraichement arrivés s’établissaient et Katz devint l’endroit où la communité se réunissait  dû aussi au manque de transport et de choix autour. Lors de l’apogée du théatre Yiddish (pièces écrites et jouées par les immigrés juifs, Yiddish étant la langue parlée par les juifs Ashkenazi, juifs de l’Europe Occidentale) Katz était rempli d’acteurs et chanteurs. C’est toujours le cas aujourd’hui, ils tournent des scènes de film, parmi eux la fameuse scène  de ‘Quand Harry rencontre Sally’ quand Meg Ryan simule le sexe dans un café https://www.youtube.com/watch?v=PdJm3DVg3EM cette scène me fait toujours autant rire même après toutes ces années. 

Il y a beaucoup de viande (ils ont aussi quelques options végétariennes), très salami, pastrami et quelques salades. J’y ai mangé une mega omelette au pastrami avec bagel et jus d’orange. Ils livrent localement et expédient à travers tout le pays.     

Katz deli est juste un des nombreux moments phares de mon escapade à NY car il y en eu tellement.

Prenez la   Central line, un bâteau, pour une virée de 3 heures tout autour de l’île de Manhattan, ça vaut le coup. Prenez un verre au 230 5th avenue rooftop pour une vue royale ur l’Empire State Building, j’ai aussi fait le ‘Sex and the City tour ‘ c’était marrant, girly et j’ai beaucoup appris sur Manhattan et pas seulement ou trouver un ‘rabbit’ 🙂   
Cours de danse à Alvin Ailey car ils ont des drop in class, Grand Central mérite vraiment d’être visitée, East Harlem pour des tresses Africaines super pas chères,, Ground Zero pour ne jamais oublier, Ellis Island, le quartier de Kitchen Hell, Perry street dans le Meat Packing district qui est tellement jolie et calme, ensuite Magnolia bakery à un block pour un cupcake, Brooklyn Bridge à traverser à pieds et particulièrement de nuit, Bryant Park pour une glace, Harlem pour la messe le Dimanche et ses restaurants électiques, Central Park, Little Italy pour un diner romantique, Soho et Greenwich village biensur, Time Square de jour et de nuit pour se sentir englouti dans la foule et les néons et la librairie Centrale, le Flat iron, Union Square, Madison square garden…  

Pour cette fois je n’ai gardé que les activités au grand air car il faisait chaud et je voulais rester dehors le plus possible.  

Donc pas de musée pour cette fois, pas de MET, pas de show à Broadway, je pense que ce sont les seules choses que j’ai loupé sur ma liste, j’ai fait le choix de m’asseoir à une terrasse presque tous les après-midi pour un verre de rosé pendant une heure avant de continuer mes pérégrinations, errances, photos prises, conversation avec des inconnus, profitant de ces petits moments de vie…

Les musées et show seront pour la prochaine fois pour mon anniversaire, fin Novembre, je veux y retourner voir les illuminations de Noël, avoir froid et boire un chocolat chaud tout en pérégrinant, errant, en prenant des photos, rencontrant des inconnus et profitant de ces petits moments de vie…

 

1

2

3

3-1

3-2

4

5

6

7

8

9

9-1

9-2

10

11

12

13

14

14-1

15

16

Post a comment

- Beignets de crevette noix de coco et chutney de mangue

Vous me prenez juste au retour de New-York.

Je suis rentrée hier matin, juste le temps de défaire ma valise, prendre une douche, déjeuner et partir travailler.
C’était dur… Le retour… Cette semaine à NY est passée tellement vite et j’ai fait tellement de choses que je n’ai pas encore eu le temps de réaliser vraiment.
Réaliser ce que j’ai fait, ce que j’ai vu, c’était tellement bien, NY était un rêve qui est devenu réalité et je vous prépare un post ‘spécial NY’. 
Je suis maintenant de retour à la vraie vie et c’est pas mal du tout. J’ai de la chance. Je fais ce que j’aime et j’arrive à en vivre, et en plus de ça, mon boulot me laisse beaucoup de liberté. Je travaille depuis mon coffee shop préféré au coin de la rue, en buvant mon café avec Mozart dans mes oreilles. Que demander de plus ? 

Donc de retour à mes premières amours : cuisiner, il me restait de la noix de coco, utilisée lors de mon précédent post http://www.marlenefoodstyling.com/2017/07/my-homemade-bounty-bars/ et j’avais une folle envie de crevette alors j’ai fait ces beignets de crevettes à la noix de coco avec un chutney de mangue.  

L’idée est d’avoir un goût sucré/salé ou sucré/épicé, à servir en apéritif ou comme plat accompagné d’une salade asiatique :http://www.marlenefoodstyling.com/2012/04/thai-salad/

 

Beignets de crevettes à la noix de coco et chutney de mangue

serves 4

Ingrédients :

Chutney :

  • 2 petites mangues
  • 100g de noix de coco séchée
  • 1/4 d’oignon rouge
  • 1 cup / 230g de vinaigre de cidre
  • 1/2 cup / 110g de sucre
  • 1/2 cup / 125g d’eau
  • 1 petit piment oiseau

 

Beignets de crevette :

  • 20 crevettes
  • 2 oeufs
  • Une pincée de piment de Cayenne
  • Farine
  • 1 cup / 60g de noix de coco séchée
  • Sel, poivre
  • Huile de tournesol
  • Jus de citron et/ou citron vert

 

Préparer le chutney en premier en épluchant et coupant grossièrement les mangues, les mettre dans un blender avec le chili et en faire une purée. Faire bouillir le vinaigre, l’eau et le sucre ensemble jusqu’à ce que le sucre ai fondu.  

Préparer 3 bols, 1 avec les oeufs cassés et le sel, poivre et piment, un autre avec la farine et le troisième avec la noix de coco.

Quand le sucre est fondu, ajouter le mélange aux mangues et mixer. Vérifier l’assaisonnement, cela dépend vraiment de vos goûts, voyez si vous le préférez avec plus de sucre ou plus de vinaigre voire même, plus de piment. Pour moi, ces proportions là étaient les bonnes. Laissez ensuite reposer au frigo. 

Chauffez de l’huile dans une poêle, quand c’est chaud, rouler les crevettes une par une, d’abord dans la farine, ensuite dans les oeufs battus et en dernier dans la noix de coco et le plonger dans l’huile chaude jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes et dorées des 2 côtés. 

Vous pouvez les arroser de citron ou citron vert si vous le souhaitez juste avant de les plonger, encore chaudes, dans le chutney froid. Le contraste chaud/froid – sucré/épicé est saisissant, c’est juste divin, j’en bave rien que d’y penser. 

1

Post a comment

- Mon Bounty maison

Ca ne prend que trois ingrédients et 5min. Oui, c’est tout, pour faire ces délicieux, exotiques Bounty.

La première barre de noix de coco/chocolat appelée ‘Mounds’ a été créée en 1920 et vendue aux US seulement.

Mars créa le Bounty dans les années 50, similaire et vendu à l’international tout d’abord avec du chocolat au lait et ensuite au chocolat noir et son emballage rouge et blanc. 

Je n’ai jamais essayé les Mounds mais c’est supposé être plus ‘mouillé’ et plus sucré que le Bounty.

Le Bounty est le seul que je connaisse, celui que j’adore et donc, celui que j’ai fait. J’ai été surprise du résultat vu le temps que j’y ai passé.

C’est tellement facile à faire, sucré mais pas trop et bien sur en plus de la satisfaction de manger les miens, je me suis sentie encore moins coupable car c’est plus naturel que ceux qu’on achète

Pour mes amis vegan, vous pouvez remplacer le lait concentré par du lait de coco en y ajoutant un peu d’agave ou de sirop d’érable afin d’obtenir une base plus solide.

Donc, juste 3 ingrédients, et avec ces quantités, j’ai pu faire 8 barres. 

 

Bounty maison 

Ingrédients :

  • 425g/15oz de chocolat au lait ou chocolat noir 
  • 360g/3 cups de noix de coco en flocons
  • 340g/1 cup de lait concentré sucré

 

Dans un bol, mixer la noix de coco et le lait concentré afin d’obtenir une pâte. C’est collant, c’est normal. Avec vos mains, former des rectangles, presser pour garder la forme et mettre chaque rectangle sur un plateau ou une assiette recouverts de papier à cuisson. Si vous rincez vos mains entre chaque barre, ne les séchez pas complètement, cela vous aidera à mettre en forme vos Bounty (un peu comme les sushis quand vous mettez le riz en forme si vous en avez déjà fait). Quand vous avez fini toute la pâte, mettre votre assiette dans le congélateur pendant 15/20min ça rendra vos barres de noix de coco plus facile à recouvrir de chocolat. 

Pendant ce temps, faites fondre le chocolat au bain marie. Remuer le chocolat et réduire le feu sur moyen jusqu’à ce que tout le chocolat soit fondu.  

Après les 15min au congélateur, recouvrir vos barres, les plonger dans le chocolat une par une et les rouler soit en utlisant 2 fourchettes, soit 2 baguettes. 

Les mettre ensuite sur une grille, si vous n’en avez pas, une assiette avec du papier cuisson fera l’affaire après avoir ôté l’excès de chocolat. 

Si vous utilisez une grille, ne faites pas comme moi et enlever vos Bounty dès que le chocolat aura refroidi autrement ils vont coller à la grille.

Quand le chocolat est sec, faites refroidir au frigo pendant au moins 30min avant de les déguster.

 

1

2

3

5

Post a comment

- Les cookies de Justina

Je voulais encore une fois commencer ce post par ‘il était une fois’ car comme vous le savez, j’adore commencer un post de cette façon mais je ne voulais pas sembler ennuyeuse… mais quand même, cette histoire mérite un ‘il était une fois’ … alors…

Il était une fois, une jeune femme venant de Lithuanie, fraichement arrivée à Londres devint ma colocataire. 

On a vécu ensemble pendant quelques mois et cette personne est devenue l’une de mes amie les plus proches.  

Pendant cette colocation elle faisait l’effort de cuisiner pour moi, c’était bien, quand vous êtes habitué à habiter seule, d’avoir quelqu’un qui cuisine pour vous de temps en temps. 

Je me souviens d’elle dans notre petite cuisine, cuisinant sa soupe à la tomate quand je revenais du travail.

Quand je dis qu’elle faisait un effort c’est parce-que lorsqu’elle est arrivée à Londres elle ne cuisinait pas du tout et mangeait un toast avec un oeuf et un saucisse en guise de repas. 

Juste quelques années après son nouveau départ à Londres, elle est toujours la même, mais en encore mieux. 

Elle est toujours jolie, la voix douce avec parfois quelques gros mots qui sortent et qui me font bien rire, elle est toujours forte et concentrée et en plus, elle cuisine comme un chef et très récemment a été diplomé en Inde et est devenue ce qu’elle voulait être : prof de yoga. 

Elle m’a dit un jour que j’avais été son inspiration quand il s’agit de cuisiner, cela me rend très fière et heureuse aussi de savoir qu’elle a abandonné les saucisses  🙂

Au cours des années c’est elle qui est devenue mon inspiration et est maintenant ma yogini préférée, et en pensant à elle ce matin, je me suis levée à 6h30 pour aller à mon premier groupe de méditation. Oui ! oui !

Elle est aussi celle qui maintenant me fait passer des recettes. Recettes Yogi/vegan à la je-suis-française-je-mange-tout-ce-qui-passe que je suis et je voulais en partager une avec vous, ça a été testé et c’est délicieux. 

Voici sa page facebook : 

https://www.facebook.com/rajayoginis/


Les cookies de Justina 

Pour environ 8 cookies

Ingrédients :

  • 1/2 cup-170g de tahini
  • 1/4 cup-85g de sirop d’érable
  • 2 cuil à café de cannelle
  • 3/4 cup-63g de flocon d’avoine
  • 1/2 cup-43g de noix de cajou en morceaux
  • 1 pincée de sel
  • 2 abricots frais hachés en gros

 

Mixer le tahini, le sirop d’érable, la cannelle et y ajouter tous les autres ingrédients. Bien mélanger et prendre 1 cuillère à soupe ou 2 de la pâte dans votre main et former un cookies. Finir la pâte de cette façon, et placer les cookies sur un plat allant au four recouvert de papier cuisson. Cuire pendant environ 10 min à 350°F/180°C. Et c’est tout 🙂

Vous pouvez varier en remplaçant les abricots par des cranberries, les noix de cajou par des amandes….

1

2

Post a comment

- Paupiettes de poulet, sauce citron et thym

Après avoir cuisiné pour 65 personnes, 2 canapés + un menu à 4 plats, après avoir eu besoin de 2 jours pour récupérer avant de revenir à la vraie vie, je suis de retour sur mon blog bien-aimé.

Mon problème est le suivant, j’achète toujours beaucoup trop de nourriture, j’en ai partagé avec le staff qui m’aidait, avec ma cliente, une invité qui en voulait plus pour emporter et en donner à son chéri… Quand bien même, mon congélateur est sur le point d’exploser, j’ai mangé des restes pendant plus d’une semaine, polenta et haricots verts TOUS LES JOURS ! J’ai congelé ce que je pouvais congeler par dessus ce que j’avais déjà.   

Je voulais partager cette recette de paupiettes. Pas la peine de préciser  que ça m’a prit des plombes pour rouler 70 paupiettes pour ma soirée mais si c’est juste pour quelques personnes, ça vaut le coup de rouler un peu car le résultat est délicieux.  

La paupiettes est un plat typiquement Français, fait de tranches fines de veau ou de boeuf (cela peut aussi être du poulet si vous voulez dépenser moins) que vous roulez avec une ficelle à rôti après l’avoir garni. Très souvent faites en Normandie et cuites avec du beurre bien sur, on fait aussi la même version dans le sud de la France, on leur donne aussi un autre nom : ‘Alouette sans tête’.

La farce est habituellement faite de porc et de veau ou de porc et boeuf avec des prunes ou des abrîcots, des herbes…

J’ai adapté les miennes car ma cliente voulait un menu provençal/Italien. 

J’ai essayé avec des tomates séchées, de la tapenade, du bacon et du parmesan. Ensuite j’ai fait une sauce avec du citron et thym. Le résultat était divin et les cigalles ont commencé à chanter. 

 

Paupiettes de poulet, sauce citron et thym

pour 4 pers. 

Ingrédients :

Paupiettes :

 

  • 4 blancs de poulet
  • 100g/3.52oz de tapenade d’olives  noires
  • 50g/1.76oz de tomates séchées
  • 50g/1.76oz de tranches de bacon coupées en lamelles
  • 50g/1.76oz de parmesan
  • Sel et poivre

 

Sauce :

  • 100g/3.52oz de beurre
  • Le jus d’un demi citron
  • Quelques brins de thym

Si vos blancs de poulet sont épais, aplatissez-les avec un mortier (un rouleau à patisserie fera l’affaire aussi), je n’ai pas aplati les miens mais c’est quand même plus facile à rouler s’ils sont fins. Sel et poivre des 2 côtés. 

Etaler votre tapenade, ajouter quelques tomates séchées, le bacon et le parmesan en dernier. Je n’ai pas ajouté de sel à ma garniture car le bacon est déjà salé, juste un peu de poivre. 

Rouler votre blanc de poulet et le ficeler avec une ficelle spécial rôti, si vous n’avez pas de ficelle, vous pouvez toujours utiliser des petits cure-dents que vous aurez préalablement fait tremper dans de l’eau pour leur éviter de brûler pendant la cuisson. 

Si vous ne ficelez pas bien, ce n’est pas grave, si ce n’est pas fermé parfaitement sur les côtés, pas grave non plus car le parmesan ne fond pas vraiment. J’ai essayé une fois avec de la mozzarella et ceux qui n’étaient pas fermé soigneusement ont perdu la mozza au four et les paupiettes étaient un peu sèches.

Avec celles-là, pas de risque. 

Quand elles sont roulées et attachées, faire chauffer un poêle sur feu moyen avec de l’huile et un peu de beurre et faites dorer vos paupiettes de chaque côtés, saler et poivrer. 

Préchauffer votre four à 180°C/350°F.

Quand vos paupiettes ont bruni un peu mais ne sont pas encore cuites à l’intérieur, les mettre au four pendant environ 15min. Pendant que vos paupiettes finissent de cuire, faire la sauce en faisant fondre le beurre avec quelques brins de thym et y ajouter le jus de citron, sel et poivre quand le beurre est fondu et laisser frémir pendant quelques minutes. 

Verser votre sauce sur les paupiettes et servez chaud avec de la polenta et/ou de la ratatouille. 

1

2

3

Post a comment

- Rillettes de sardines marinées

Ma cliente organisait une soirée chez elle et m’a demandé si je pouvais faire des sardines marinées. 

Elle avait différentes vodka infusées et comme on le sait, en Russie, ils mangent des poissons marinés en buvant leur vodka, c’est pourquoi j’ai choisi ce plat.

J’adore les sardines,en boîte, avec du vinaigre comme ma mère les fait, crues marinées, grillées que l’on mange avec les doigts directement sorties du barbecue…. J’en ai acheté chez mon poissonnier qui ne me les a pas vidé ou filleté (biensur que non, trop petit) alors je l’ai fait moi-même.
Enlever les écailles avec un petit couteau, vidé et lavé. Et ensuite les ai faite marinier. Le nettoyage et la mise en filet peut sembler difficile mais ça ne l’est pas. 
Il y a plusieurs façons de mettre les sardines en filet, la plus facile est avec des ciseaux. Couper la tête, les nageoires, ouvrir le ventre avec vos ciseaux sur toute la longueur et avec votre pouce, d’un seul coup, enlever les entrailles de la sardine.
Ca parait gore comme ça, ça l’est un peu mais ça va.  
Ensuite le ventre contre la planche à découper (pas vous, la sardine) presser votre doigts délicatement le long de la colonne vertébrale de façon à la décoller de la chair, tourner la sardine et en la tenant par la queue, tirer doucement pour décoller la chair de l’arrête centrale.  Laver vos filets sous de l’eau fraiche et les réserver sur du papier absorbant.
La bonne nouvelle est que les sardines sont peu chères.  

Rillettes de sardines  

  pour 12 pers. 

Ingrédients :

  • 12 sardines
  • 12 cuil à soupe de vinaigre blanc
  • 3/4 cup d’huile d’olive
  • 1/3 cup de jus de citron
  • 2 gousses d’aïl émincées

  Dans un bol, mixer l’huile, le vinaigre, le jus de citron et l’aïl. Verser la marinade sur les sardines placées au préalable dans un plat à gratin. Couvrir avec un film et laisser mariner au frais pendant plusieurs heures, idéalement toute une nuit. Tourner les sardines occasionnellement si vous pouvez.   Vous pouvez manger les sardines juste comme ça sur du pain avec du beurre. Ou si vous voulez en faire une rillette, quand les sardines sont cuites dans la marinades, les mettre dans un blender sans l’huile. Mixer pendant quelques minutes, si c’est trop sec, rajouter de l’huile de la marinade jusqu’à obtenir la consistance voulue. 

1

2

3

4

5

 

Post a comment

- Hamburger vegan après une indulgence excessive de viande à la ferme

Je suis à mon bureau, un café que j’aime beaucoup au coin de ma rue. 

Après 2 semaines intenses avec ma mère qui était en visite et comme toujours beaucoup de vin et une overdose de viande, je me mets au vert pendant quelques jours/semaines.
Avant de vous donner la recette de mes hamburger vegan, je voulais vous en dire plus au sujet de  notre week-end à la ferme. 
On a passé 2 jours à la campagne ou pour être plus précise, dans la forêt, au  milieu de nulle part où on avait un planning chargé. Aller faire du cheval, un wine tasting, déjeuner, nourrir un agneau, manger un énorme p’tit déj, traire une vache… parmi tant d’autres choses.  On a réussi à tout faire sans avoir l’impression de se presser, c’est l’effet campagne ça.

Si vous êtes en Californie et voulez aller pour du rustique, brut et sauvage, voici le lien de la ferme : http://willowcreeknatural.com/

C’est rustique pour sur, mais vous aurez le plaisir de manger des oeufs frais, des saucisses faites maison avec le porc qui courrait gaiement dans le champ, des fraises fraiches pour aller avec vos crêpes, aller pour un super repas et un wine tasting dans la jolie petite ville de Murphys qui n’a qu’une seule rue principale et le soir, boire un verre de vin près du feu de camp.  A cause de cette indulgence excessive de viande, j’ai fait des hamburger… vegan… et délicieux…

 

Burgers vegan et gluten-free

Pour 2 personnes

Ingrédients

  • 1 petite boite de haricots rouges (439g/15oz)
  • 200g/6 oz de riz brun
  • 2 cuil à café de cumin 
  • 1 cuil à soupe de chapelure
  • 1/4 onion
  • Sel, poivre
  • Huile végétale

Aussi simple que ça, mettre tous les ingrédients dans un blender sauf le riz et mixer jusqu’à l’obtention d’un pâte. Rajouter ensuite le riz et former les burgers avec vos mains.  Cuire dans de l’huile végétale pendant quelques minutes de chaque côté jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

1 2   Enjoy !

Post a comment

- Gingembre et curcuma confits, bonbons naturels

J’adore le gingembre.

Je l’aime tellement que j’en mange tous les jours, la première chose que je fais le matin, avec mon jus de citron chaud. Je le râpe, j’y ajoute aussi du curcuma, ensuite je peux commencer ma journée, prendre mon p’tit dej….

J’ai fait quelques recherches afin de savoir s’il était cultivé en Californie. Oui, il a y des gens très ambitieux qui ont réussi à en faire pousser même si le climat ici n’est pas idéal pour ce genre de récolte. Certains en font même pousser à l’intérieur !

Le gingembre produit des grappes de fleurs blanches, le rhizome (tige qui se trouve sous la terre) sont récoltés quand les fleurs annuelles se fanent et sont immédiatement grattés et lavés de façon à ne pas gêner la pousse de la racine.

La plupart étant cultivés en Chine et en Inde car le gingembre aime les climats humides.

Vous pouvez faire votre gingembre confit pendant plusieurs jours. Le faire bouillir, égoutter l’eau pour se débarrasser un peu du piquant, ensuite le faire mijoter plusieurs fois avec du sucre, fait de cette façon, religieusement,  il aura cette magnifique couleur dorée transparente.

Je ne voulais pas attendre tout ça, je voulais mes bonbons, très vite, cette recette est donc très bien pour les impatients comme moi. 
Comme j’ai toujours du curcuma, j’ai aussi essayé avec du curcuma. J’ai adoré le résultat !
Confits avec du sirop d’érable si’l vous plait !

 

Gingembre et curcuma confits 

Ingrédients :

  • 200g (7oz) de gingembre et curcuma, lavés dans de l’eau chaude, avec la peau
  • 100ml (3 oz) de sirop d’érable)
  • 200 (6 oz) d’eau

Gratter grossièrement la peau du curcuma avec un couteau et le laver ainsi que le gingembre.

Vous pouvez les peler si vous voulez. Je ne l’ai pas fait.

Les trancher très finement, les mettre dans une casserole, couvrir avec 100ml (3 oz) d’eau, faire bouillir et ensuite mijoter à feu doux pendant 30min.

Les égoutter et une autre fois, les couvrir avec 100ml (3oz) d’eau, faire bouillir et mijoter pendant encore 30min.

Egoutter et couvrir avec le sirop d’érable, couvrir avec un couvercle et mijoter à feu très doux pendant 30min, découvrir et mijoter encore pendant 30min.

Pendant qu’ils sont encore chauds vous pouvez les rouler dans le sucre glace pour un joli look.

A grignoter sans modération !

1

2-1

3-1

4-1

 

 

Post a comment

- Biscuit magique à la rhubarbe

Pour quelqu’un qui n’aime pas trop le sucre, je réalise que dernièrement j’ai fait beaucoup de gâteaux. Je suis un peu en retard dans mon planning pour mon blog mais j’attendais que la rhubarbe arrive. 🙂 Voilà une bonne chose de faite car elle est là, la saison a démarré et il faut en profiter car ça ne dure pas longtemps. 

La rhubarbe est un légume utilisé le plus souvent en cuisine comme un fruit. La tige seulement est comestible, les feuilles et les racines sont toxiques ce qui rend la rhubarbe encore plus attirante. 

Tous les ans je fais beaucoup de compotes, crumbles… De la rhubarbe pochée, du chutney… Aujourd’hui c’est un biscuit. Ca s’appelle un biscuit mais c’est bien mieux que ça. c’est moelleux et un peu sucré sur le dessus, presque velouté à l’intérieur avec un goût un peu aigre-doux et encore moelleux et un peu croquant en bas. C’est magique !

Je suis impatiente d’avoir vos avis sur le magique de la chose juste après la première bouchée.

 

Biscuit magique à la rhubarbe 

 Pour 4 pers.

Ingrédients :

  • 100 g (3.52 oz) de beurre
  • 100 g (3 oz) de sucre
  • 3 oeufs
  • 150 g (5.29 oz) de farine
  • 50 g (1.7 oz) de maïzena
  • 1 cuil à café de levure
  • 400 g (14 oz) de rhubarbe coupée en petits dés
  • 90g (3.17 oz) de sucre pour la meringue

 

Mélanger le beurre coupé en morceau avec le sucre et les jaunes d’oeufs jusqu’à une consistance mousseuse. Y ajouter ensuite le mix de farine, maïzena et levure et travailler la pâte. 

Graisser un moule à gâteau de 26cm (10 inches) de diamètre, étaler la pâte (elle est épaisse c’est normal). Ajouter la rhubarbe par dessus. 

Battre les blancs d’oeufs fermes en y ajouter les 90g ( 3.17 oz) de sucre petit à petit et étaler la meringue sur les rhubarbes.

Cuire à four moyen 160-180°C/330-350°F pendant 60-70min. La meringue doit être marron et le biscuit mouillé à l’intérieur. 

1

3

2

4

5

6

7

8

 

 

 

Post a comment

- Le 10min gâteau qui tue

Ce que j’adore c’est quand je me fais ma propre recette et que le résultat est délicieux. 

En retard pour un pique-nique la semaine dernière (oui on fait parfois des piques-niques à San Francisco au mois de Mars, désolée) car c’était un pique-nique dernière minute, j’ai fait une salade de farro et ce gâteau délicieux. 

La recette originale n’était pas la même du tout, j’ai fait avec ce que j’avais (dernière minute veut dire pas le temps d’aller faire des courses) et c’était l’un des meilleurs, des plus moelleux gâteau que j’ai eu mangé. 
J’avais du chocolat dans mon placard, alors j’ai ajouté du chocolat aussi et un reste d’amandes éffilées. Des pommes, un peu de sucre, du beurre et de la farine et c’est tout. 
Faites-le en tout premier car cela ne prend vraiment que 10min à faire, enfournez-le et pendant que ça cuit, faites ce que vous avez à faire, préparez vous et vous arriverez à l’heure à votre pique-nique improvisé avec un gâteau fabuleux et encore tiède. 

 

1    

Apple and chocolate cake    

Ingrédients :

  • 1 pomme (mais vous pouvez en mettre 2 si vous voulez)
  • 200g de farine
  • 100g de beurre fondu
  • 2 oeufs
  • 2 cuil à café de levure chimique
  • 1 cuil à café d’extrait de vanille
  • 100g de chocolat noir
  • Une pincée d’amandes ou de noix ou les 2  (pourquoi pas)

Tamiser la farine et la levure.

Mixer le beurre avec le sucre et les oeufs jusqu’à obtenir un mélange épaix et presque blanc. 
Verser la farine dans les oeufs/beurre et mélanger avec l’extrait de vanille.
Diviser la pâte en 2, dans l’une verser le chocolat fondu et mixer. Mettre soit le mélange chocolat en premier, soit la partie nature dans un moule à cake préalablement graissé (j’ai mis la partie chocolat en premier) et ensuite la 2ème partie. 
Peler, ôter les pépins et couper les pommes en quartiers et/ou en cubes (j’ai fait cubes et quartiers) et les disposer sur votre pâtes.  Cuire pendant environ 1h (tout dépend de la taille de votre moule) à 160°C/350°F therm 5/6 jusqu’à ce que le couteau ressorte sec.   

2-2

Post a comment

- Salade de farro pleine de couleurs

Dans mon précédent post, je parlais du fait que je ne mangeais pas assez de céréales et graines, et quelques jours plus tard, j’étais dans ce restaurant à San Francisco, j’ai essayé le farro. Je ne vous donnerai pas le nom de ce restaurant parce-que je ne m’en rappelle plus et que l’expérience n’était pas géniale. 

Mon plat végétarien était collant, lourd et sans goût vraiment. 

L’exact opposé de la cuisine Italienne sexy.

Je parle de cuisine Italienne car le farro est largement utlisé en Italie.

Le farro est à la mode mais pas une nouvelle mode, le genre de mode qui dure depuis 10 000 ans. Utilisé dans cette partie du monde appelée le croissant fertile (ce morceau de terre qui a vu naître les premières civilisations et qui est aussi une terre très humide et fertile en comparaison au reste de l Asie de l’ouest).

Très populaire en Egypte avant de se propager en Italie et dans le reste du monde, le farro est source de magnésium et vitamine A,B, C et E et contient plus de fibres que le riz et la quinoa. 

Soupes, hors d’oeuvres et même desserts (peut-être une recette de gâteau au farro sur ce blog bientôt, qui sait ?)

Pour le moment j’ai fait cette salade avec BEAUCOUP  de légumes et quelques mûres. Avec cette salade je n’ai pas eu mes 5 a day mais mes 10 a day au moins 🙂

Faire bouillir une tasse de farro pour 2 tasses d’eau avec du sel pendant environ 25min, jusqu’à ce que le grain soit encore un peu croquant. Ajouter un  peu d’eau durant la cuisson si nécessaire. 

La salade de farro habituelle en Italie est avec de la mozzarella, tomates et basilique. 

Dans celle-là, j’ai ajouté des courgettes jaunes, des haricots jaunes, des pommes de terre violettes, de la patate douce, banane plantain, du choux rouge, des radis, de la betterave jaune, quelques quartiers de pamplemousse, de l’aïl, du gingembre, des mûres, du céleri rave et des poussés de trèfle.

C’est la meilleure façon d’attaquer le Printemps 😉

1

2

3

Post a comment

- Mini cheesecakes raw et vegan sur la route de Los Angeles

 Je suis en route pour Los Angeles, tout du moins dans ma tête car je pars demain…. Pour être dans la LA mood et partager ça avec vous, j’ai fait ces mini cheesecakes, si mignons et délicieux.  

LA où tout le monde est beau, beach hair lâchés et peau parfaite, mangeant des algues et des graines en buvant un latte au lait de dromadaire.  

Alors mes cheesecakes devaient être parfaits aussi… Pas de sucre, pas de lactose, crus et violets, assortis à mon vernis à ongles, spécial LA. 

 

Vegan et raw mini cheesecakes pour environ 10 petits moules à muffin

 

Ingrédients
Croûte

  • 200g de dates sans noyaux 
  • 120g de noix

 

Remplissage

  • 180g de noix de cajou (à faire tremper pendant 1h ou 2)
  • Le jus d’un citron
  • 80g d’huile de coco fondue
  • 150ml de lait de coco + 2 cuil à soupe
  • 120ml de sirop d’érable
  • 37g de myrtilles + quelques unes pour la décoration

 

Hacher les dates. 

Hacher les noix et quand réduites en poudre y ajouter les dates. La pâte obtenue devrait être collante. Si c’est trop sec, rajouter quelques dates, si c’est trop mouillé ajouter un peu de noix. 

Graisser des petits moules à muffin avec de l’huile de coco. 

Remplir chaque moule d’un peu de pâte et a presser avec les doigts ou le dessous d’un verre marche très bien aussi. Les mettre au congélateur.

Mixer tous les ingrédients jusqu’à ce que ce soit bien lisse.  

Diviser votre remplissage dans chaque moules par dessus votre croûte. Tapoter pour libérer les bulles d’air qui auraient pu se former. Couvrir d’un film et mettre au congélateur pendant au moins 4-6 heures.

 Vous pouvez aussi bien les sortir 10min avant de les consommer ou les manger tel quels, congelés.

Enjoy !

1

0

2

3

4

Post a comment

- Marmelade au citron et graines de pavot

Je suis assez contente de moi en ce qui concerne ma routine quotidienne. Pour ceux qui me suivent,  vous avez probablement entendu (lu) les expériences que je fais sur moi, pour vous. 

Je me fais toujours mon hebdomadaire, masque pour le visage maison, une fois par jour (cette semaine est la semaine du concentré de tomate), oil pulling, toner au citron… Je remplis toujours mes assiettes de super food tous les jours, je bois du vin rouge (bon pour mon coeur), je dors sans oreiller (bon pour mon dos)….

Une des choses que je ne fais pas c’est manger des céréales et des graines.

Le petit-déjeuner est très important pour moi, une partie importante de ma journée. J’adore l’odeur du café, l’odeur du pain grillé et le beurre qui fond sur le pain chaud… Un de mes amis qui est originaire d’Afrique me dit toujours que je devais être Africaine dans une autre vie car ce que j’aime pour le petit déjeuner est du café instantané avec un peu de lait, du pain grillé avec du beurre que je trempe dans mon café. C’est tout, c’est mon p’tit dej préféré, qui est celui qu’ils prennent au Togo apparemment. Le plus simple est très souvent le meilleur.

C’est pourquoi je n’ai pas trop d’opportunité d’ajouter des céréales à ma routine quotidienne et essaie de manger un bol de porridge quand j’ai une petite faim. 

Une chose que j’adore le matin aussi sur mon main grillé, c’est la confiture. J’ai toujours de la confiture dans mon frigo.

Ce matin, plus de confiture. Mauvais vibe pour démarrer ma journée. J’ai donc décidé de faire cette si bonne et rapide confiture de citron. 

 

Confiture de citron, pour un petit pot

Ingrédients :

  • 4 citrons
  • 2 cuil à soupe de jus de citron
  • 1 tasse de sucre
  • 1 tasse d’eau

 

 Zester 3 des citrons dans une casserole. Trancher finement le 4ème citron avec la peau et l’ajouter au zests.

Ajouter 1 tasse d’eau dans la casserole et porter les citrons à ébullition. Lorsque ça boue, baisser le feu et laisser mijoter pendant environ 10min. Egoutter les citrons, y rajouter une nouvelle tasse d’eau fraiche et refaire le même process, ébulliton, baisser le feu, laisser mijoter 10min. Le fait de faire ça va permettre d’ôter l’amertume des citrons.

Remettre les citrons et zests dans la casserole, y ajouter le sucre, le jus de citron et 2 tasses d’eau. Porter à ébullition, baisser le feu et laisser mijoter pendant environ 30-45min, jusqu’à ce que le liquide épaississe. Verser la confiture chaude dans un pot et mettre au frigo pour la faire refroidir, vous pouvez aussi la manger tiède, directement sur votre pain beurré. Pas besoin de stériliser le pot, je l’ai juste lavé car mes confitures ne restent jamais très longtemps dans le frigo.  Celle-là non plus n’aura pas le temps de se gâcher. Pour ajouter un peu de couleur, vous pouvez y mélanger une pincée de graines de pavot. à la dernière minute. 

1

2

3

Post a comment

- Tarte à la patate douce d’Abby Fisher, 1881

J’avais l’intention de vous donner ma recette de gâteau à la patate douce et entre temps, j’ai entendu parler d’Abby Fisher.  

Abby Fisher  était la première Afro-Américaine à publier un livre de cuisine.  Ce qui fait de ‘Ce que Mme Fisher connait de la cuisine du Sud, soupes, pickles…’ le plus ancien livre connu à ce jour écrit par une ancienne esclave.

Née en 1832, Abby Fisher travaillait comme cuisinière dans une plantation. Des années plus tard lorsqu’elle retrouva sa liberté avec son mari et leurs 11 enfants ils s’établirent à San Francisco où ses talents furent très vite reconnus et les demandes commencèrent à affluer de la classe aisée San Franciscaine. 

Sa réputation et service traiteur, lui permirent de gagner beaucoup d’argent et d’ouvrir son propre business  ‘La fabrique de Mme Abby Fisher’.

Combinant les cultures Africaines et Américaines ainsi que les épices des deux continents,  son succès grandit et afin d’avoir ses recettes répertoriées quelque part, elle publia un livre qu’elle du dicter car elle ne savait ni livre ni écrire. 

Très peu de choses sont connues sur Abby Fisher après la publication du livre, la date de son  décès est à ce jour inconnue aussi. 

En 1984, 100 ans plus tard exactement, un de ses livres fut retrouvé et mit aux enchères à Sotheby’s à New York et en 1985 un éditeur publiait le livre une nouvelle fois rendant les recettes disponibles pour la nouvelle génération de chefs. 

J’ai assisté à une conférence tenue par Mr Robert W.  Brower,  qui est un historien culinaire, c’était fascinant. Le livre est rare car la plupart des exemplaires avaient brûlé après le tremblement de terre de 1906. Un exemplaire a été scanné et est disponible en ligne…. pas très excitant tout ça…. Lire un livre de cuisine en ligne…

Après Abby, j’ai entendu parlé de Celia (en fait ce n’était pas la première fois que j’entendais parler de Célia)  qui a la chance de posséder une de ces pièces si rares ‘le livre’.
Célia à ‘Omnivore’ à San Francisco a eu l’extrême gentillesse de m’apporter ‘le livre’ de chez elle. C’était très émouvant, la taille, l’odeur, la couleur du papier… J’ai feuilleté ‘le livre’ imaginant Abby me donnant les directions pour faire sa tarte à la patate douce.

Une autre chanceuse est Whoopie Goldberg a qui Célia a vendu le deuxième exemplaire qu’elle possédait.

J’ai fait une de ses recettes, la traditionnelle tarte à la patate douce a évolué depuis mais celle ci est l’originale,  qui prouve que de nos jours les recette d’Abby sont toujours faisable et c’était léger, aéré, délicieux, comme cette jolie histoire. 

1

2

3

4

 

 

Tarte à la patate douce, pour 1 tarte

Ingrédients

2 patates douces moyenne
1 cuil à soupe de beurre
5 oeufs (jaunes et blancs séparés)
120ml de lait
1 cuil à soupe de sucre
1 orange
1/2 cuil à café de sel

Faire bouillir les patates douces dans de l’eau avec le sel. Préchauffer votre four à 180°C/350°F.
Pendant ce temps, zester votre orange et la presser en jus. 
Quand les patates douces sont prêtes, les réduire en purée avec le beurre. Mettre de côté.
Monter les blancs en neige. 

Ajouter le sucre, lait, orange zest et jus et jaunes d’oeufs à la patate douce. Mixer le tout et y ajouter doucement les blancs d’oeuf. 

Verser le mélange sur la pâte et enfourner pendant 35min, jusqu’à ce que la tarte soit dorée. 

 

5

 Omnivore Books

http://omnivorebooks.com/

Post a comment

- Callysthé, le thé fleuri du maquis

Il était une fois, (j’aime commencer mes posts par ‘il était une fois’) une île méditerranéenne célèbre pour sa beauté, son côté sauvage, son dialecte, chèvres et saucissons… la Corse. 

D’innombrables plantes poussent dans le maquis qui en addition à ses plages font de la Corse son unicité. 
Grace à cette végétation luxuriante, elle sera bientôt célèbre aussi pour ses thés.
Les gens qui me connaissent, savent que j’aime le fait maison, le local, saisonnier, c’est pourquoi je suis si enthousiaste à l’idée de parler de Callysthé.

Je suis aussi très enthousiaste car je connais la personne derrière cette belle idée. 

J’ai eu la chance de rencontrer Anthony à Londres, il y a 2 ans, qui déjà, après son apprentissage de l’Anglais voulait monter son propre business. 

Eh bien, c’est fait, depuis Décembre dernier

Pourquoi Callysthé ? Kallisté est un nom Grec qui veut dire ‘la plus belle’ souvent donné à une de leur île ‘Santorini’ mais aussi donné à la Corse durant l’Antiquité. 

Toute une collection de thés fleuris, purs, délicats, soigneusement choisis sans oublier le super joli design de leurs boites.

Faits avec du rooibos, le thé sans caféïne, mixé avec des saveurs subtiles de l’île. Châtaignes, figues et amandes pour l’un, Nepita, fenouil et menthe pour un autre… L’immortelle, la myrte et les roses de Damas font aussi partie de la collection. 

Ses thés se vendent déjà en un peu partout en Corse dans différents restaurants, épiceries fines etc… mais aussi à Paris, oui ! oui !

https://callysthe.com/

1

2

Post a comment

- Soupe potiron, pommes et cardamome

Le potiron est un fruit d’hiver qui pousse sur une vigne…

Un peu ennuyeux… Et Brian Mcknight dans mes oreilles me titille… Difficile de se concentrer…

Non, c’est pas ennuyeux et j’adore apprendre sur les ingrédients, et vous parler du tout petit peu que je sais, mais pas maintenant. 

Là, tout de suite je préfère vous parler de mes expériences sur moi (pour ceux qui ont lu mon dernier poste) mais aussi parce-que j’ai besoin de me confesser, de vous dire comment je me sens.

Je n’avais pas touché une goutte d’alcool depuis le 2 Janvier jusqu’à hier soir. Pourquoi hier soir ? Par réflexe je crois, sérieusement je ne vois pas d’autre raison… J’avais une stupide bouteille de Chablis à la main avec quelque chose comme un demi centimètre de vin qu’il restait dans la bouteille et j’ai fait ce que je faisais avant de commencer ce régime, je me suis dit que c’était pas bien de gâcher et que donc c’était mieux de le boire.  Et j’aime même pas vraiment le Chablis, sérieux, je me suis sentie tellement honteuse après avoir craqué si près du but (la fin du mois) et tellement faible et stupide. Si au moins ça avait été un vin que j’adore, mais même pas… C’est ridicule. 

Vous allez me dire que c’était juste une gorgée pour finir la bouteille et c’est vrai, mais c’est le fait de tricher. Quant à tricher j’aurais du me faire une bouteille entière !

Hormis ma culpabilité, je vais super bien même si mes cheveux ont l’air dégueulasses à cause de cette méthode no-poo. Cela fait plus de 2 semaines que je ne suis pas lavée les cheveux, je les rince avec de l’eau tiède et parfois avec du vinaigre de cidre ce qui est supposé rendre vos cheveux plus brillants et lisses. Pas là. Pas encore. Mes cheveux sont lourds, poisseux et secs sur les pointes. Pas super glamour mais c’est pour être glamour naturellement dans quelques semaines. J’attends encore 2 semaines et je vois. 1 mois devrait suffire. 

Du côté de mes aventures culinaires, j’ai fait cette délicieuse soupe potiron et pommes. 

Donc, le potiron est un fruit d’hiver qui pousse sur une vigne… Est cultivé par les Incas depuis le 15ème siècle et est toujours un ingrédient important à travers l’Amérique du sud et Amérique centrale. 

Sucré au goût noisette, il appartient à la famille du concombre et de la citrouille et est une excellente source de magnésium, potassium, viatmine A, C et E, fibres…

Pour choisir un potiron, si vous pouvez enfoncer facilement un ongle dans la peau, ça veut dire que ce n’est pas encore mur et manquera de saveur. La peau doit être dure, d’une belle couleur orange/beige

 

Soupe potiron, pommes et cardamome, pour 6 pers. 

  • 1 potiron entier
  • 2 pommes
  • 1 oignon
  • 2 bouillon cubes de légumes
  • Sel, poivre
  • Cardamome en poudre
  • Huile d’olive 

Peler et ôter les graines du potiron, peler et hacher finement l’oignon, couper le potiron en petits cubes et les cuire dans une poêle avec de l’huile d’olive. Pendant ce temps, faire bouillir un litre d’eau avec les 2 bouillons cubes. 

Peler et épépiner les pommes, les couper en dés et les ajouter au potiron et oignon.

Quand le potiron, les pommes et oignon sont tendres, les mettre dans un blender avec un peu de bouillon. Faites votre soupe plus ou moins liquide selon vos goûts en rajoutant plus ou moins de bouillon. Assaisonnez avec du sel et du poivre. Servir avec un filet d’huile d’olive et de la cardamome en poudre. 

12

Post a comment

- Graines de citrouilles grillées paprika et piment

J’espère que vous avez commencé cette année de la meilleure façon qui soit. 

Si vous vous posiez la question mes gens, je commence 2017 pleine d’énergie, avec beaucoup de travail, une belle peau et pas de vin du tout !

Oui, pas d’alcool du tout depuis exactement 12 jours… Je vais bien… Enfin, c’est dur mais voyant le résultat sur ma peau est très rémunérateur et me fait réaliser à quel point on se trouve des excuses pour boire : quand on a finit de travailler, avec une cigarette, quand on travaille (oui aussi), quand on ne peux pas dormir… Je me suis trouvée énormément d’excuses et spécialement en Décembre (soirées de Noël, anniversaires, bouteille déjà ouverte, bouteille fermée que l’on veut ouvrir de toutes façons,  regarder un film est plus sympa avec du vin plutôt qu’avec du thé ou bien c’est la pleine lune et il faut fêter ça etc etc… ) alors trop c’est trop. 

C’est facile, il suffit d’arrêter de sortir et devenir associable.

Sans plaisanter, c’est dur mais je pensais que ce serait bien plus dur que ça alors pour ajouter un peu plus de difficultés à ma vie, je fais un tas de tests sur moi. Pour qui ? Pour vous !

J’essaie des remèdes naturels pour être mieux, peau plus belle, cheveux plus beaux sans aucun produit chimique, seulement avec des ingrédients frais, sortis de ma cuisine.

Donc en ce moment, j’expérimente le masque maison au paprika, la méthode ‘no-poo’ (celle-là elle est dure) et aussi ‘oil pulling’ tous les matins depuis quelques jours, suivi de mon jus de citron que je ne peux pas sauter mais avec du curcuma et gingembre frais, oui oui ! 

Je sais ça fait beaucoup pour la petite personne que je suis 🙂 mais tellement mieux aussi. Après une assez longue période passée à prendre des antibiotiques pour un petit problème que j’ai toujours d’ailleurs, j’ai décidé de tout arrêter, de mettre mon corps au repos et aller vers une solution plus holistique. 

C’est comme ça que j’ai guéri une grippe en Décembre, sans aucun médicament. C’était une grosse grippe, celle qui vous fait mal à tout le corps, jambes, bras, mains et même mes gencives…

De l’aïl a gogo, cru et cuit, des infusions de thym frais, jus de citron, huile essentielle d’eucalyptus et moins de 3 jours pour me guérir. 

Depuis, j’étudie la macrobiotique et m’utilise comme cobaye.

Beaucoup à venir pour vous, en ce qui concerne la beauté et beaucoup moins de m…e dans notre vie.

2017 est pour moi une année pour avancer, aller au plus profond de mes croyances et de savoir ce que je veux changer et améliorer dans ma vie, être plus centrée, apprendre de mes erreurs encore et toujours, et cela inclus aussi ma routine beauté quotidienne. Sérieusement, 2016 à été merdique, pour le monde et pour beaucoup de gens aussi, alors c’est à bras grand ouverts que j’accueille cette nouvelle année… Et avec des graines de citrouille grillées maison pour un grignotage sain.


Graines de citrouille, paprika et piment de cayenne 

Quand vous faites une soupe, un gratin ou même une tarte à la citrouille (en voici une super recette http://www.marlenefoodstyling.com/2017/01/voeux-2017-et-tarte-a-la-citrouille/), gardez les graines et lavez les.

Les faire sécher sur une assiette pendant quelques heures. Dans un bol mixer de l’huile d’olive, paprika, piment de cayenne, sel et poivre, ajouter les graines et mixer avant de les étaler sur un plat allant au four ou sur du papier cuisson et les faire griller au four pendant environ 15min four à 180°C/350°F jusqu’à ce qu’elles soient dorées.

Le paprika et piment peuvent être remplacés par n’importe quelle épice de votre choix. 

1

2

3

Post a comment

- Voeux 2017 et tarte à la citrouille

J’ai fait ma toute première et goûté ma toute première (la mienne donc) tarte à la citrouille en Novembre dernier.

Je ne pouvais pas comparer parce-que justement c’était ma première.

 Je l’ai faite avec de la citrouille fraiche car c’est quelque chose de normal pour moi, mais ai ensuite découvert que la plupart des gens la font avec de la citrouille en boite. Pourquoi pas… Mais j’ai quand même préféré la faire avec de la fraiche.

 J’en ai ensuite fait pour Noël, toujours avec de la citrouille fraiche, la première avec la même pâte et la seconde je l’ai essayé avec une autre variante de pâte, avec plus de beurre….Il s’est trouvé que la deuxième fût assez extraordinaire, je voulais donc partager cette recette avec vous. C’est une tarte à la citrouille en retard, traditionnellement on en fait entre la période Halloween et Noël. Appelons-la une ‘tarte post Noël’ ou une ‘tarte bonne résolution’. Ca prend 15 min à faire et c’est délicieux, alors Noël ou pas, on s’en fiche, on a besoin d’une petite récompense après les récompenses de Noël.  

Avant de vous livrer ces secrets, je voulais vous souhaiter à tous une superbe année 2017. Merci d’être là et de me lire depuis ces années car vous êtes de plus en plus nombreux. Pour ceux qui me lisent aussi en Anglais, j’espère que mon Frenglish est un peu moins mauvais. 

 Que cette année soit meilleure, faisons qu’elle soit meilleure avec de bonnes énergies, de l’amour et pourquoi pas, un peu de vin. …. Bonne année 2017 !!!

 

Tarte à la citrouille en retard 

Ingrédients :

Pour la pâte :

 

  • 8 cuil à soupe de beurre, fondu et refroidi
  • 1 cuil à soupe d’huile végétale
  • 1 cuil à soupe de sucre en poudre
  • 1/4 de cuil à café de sel
  • 1 1/3 de cup/380g de farine, un peu plus si besoin

 

Pour la tarte :

  • 1/2 petite citrouille (diamètre environ 30cm)
  • 340g de lait concentré sucré 
  • 2 oeufs
  • 1 cuil à café de cannelle
  • 1/2 cuil à café de noix de muscade en poudre
  • 1/2 cuil à café de sel
  • 1/8 de cuil à café de clou de girofle moulus
  • Crème fraiche ou crème chantilly pour servir

 

Commencer par préparer la pâte :

Mélanger le beurre, l’huile, le sucre et le sel ensemble dans un bol. Ajouter la farine et mélanger avec vos mains jusqu’à ce qu’une boule se forme.  L’envelopper dans un film et la metre au frais pendant au moins 1/2 heure.

 

Pour la tarte :

Préchauffer votre four à 350°F/180°C

Placer tous les ingrédients ensemble excepté la crème fraiche dans un bol et mixer jusqu’à ce que la texture soit bien homogène

Etaler votre pâte dans un moule à tarte en commençant par le centre du moule en allant jusqu’àux bords. Y verser dessus le mélange citrouille et épices.

Mettre la tarte au four, cuire pendant environ 50min, jusqu’à ce que le dessus devienne brun et le remplissage ferme mais bouge encore.

Refroidir complètement avant de servir. La tarte peut être préparée un jour à l’avance. 

 

Enjoy et Bonne Année encore ! 

0

2

Post a comment

- Vits and Kicks

Nous sommes le 10 Decembre et donc, je déclare la saison des fêtes officiellement ouverte. 

Christmas parties, cocktail time, wine o’clock qui commence au déjeuner, chocolat et alcool consommés en trop grande quantité…

Avec ça, vient la culpabilité. Culpabilité de ne même pas avoir commencé ce régime pré-Noël plannifié afin de mettre votre corps au repos avant que les dégâts commencent.

Culpabilité de ne pas être allé à la gym assez souvent et finalement arrêter d’essayer de se convaincre qu’on peut le faire, gym+beaucoup de soirées, parce-qu’on connait tous le résultat, on va pas y aller, on va repousser et finalement y retourner en Janvier quand on sera vraiment prêt a commencer sérieusement ce régime strict. Sérieusement.

Je connais cette sensation. Culpabilité encore oubliée après quelques verres qui revient le lendemain matin avec l’habituel : ‘Vodka? Plus jamais !’. Regardons les choses en face, c’est difficile de résister, il faut juste l’accepter car la culpabilité n’est pas bonne pour la santé non plus. 

Je suis née le 24 Novembre et depuis tellement d’années ma mère, a toujours fait le sapin de Noël pour mon anniversaire et donc, commencé les festivités un mois a l’avance.C’est comme ça que j’ai grandi, dans une famille où toute sorte de petit, insignifiant évènement pour certain, était célébré. 

C’est ce qu’on appelle la vie aussi, non ? Se laisser aller et apprécier ce qu’on a sans culpabilité. 

Si culpabilité il y a toujours, j’ai la solution pour vous mes gens : Vits and Kicks

Vits and Kicks est basé à Londres. Le fondateur est Matt, un barman génial qui a fait ses classes dans les bars, restaurants, club privés… les plus réputés.

Cocktails sur mesure pour votre évènement privé, social, festivals… C’est un bar mobile qui vous apporte aussi les cocktails et le staff. Fruits et légumes frais avec le petit plus : alcool. 

Et pour ceux qui ont déjà eu trop de rhum et ne supporte même plus l’odeur, pour ceux qui sont (comme Matt le dit) plus Vits que Kicks, ils servent aussi une sélection de cocktails sans alcool. 

Vous voyez ? Jus frais/vitamines problèmes, c’est résolu. Alors oublions la culpabilité, profitons, on a une solution, appelons Matt et son équipe ! 

http://vitsandkicks.co.uk/

1

2

3

4

 

Post a comment

- Salade automnale et Pocahontas

Il y a quelques jours, c’était Thanksgiving et mon anniversaire aussi.

Alors parlons un peu d’histoire. Pas à propos de moi car je suis vieille mais pas encore assez mais plutôt l’histoire de Thanksgiving.

Tout a commencé sur les rives du Cap Henry en Virginnie. En 1607, les premiers colons Anglais arrivèrent; 105 Anglais et parmi eux, le révérend Robert Hunt qui a joué un rôle clé quant à l’établissement de la religion protestante dans le nouveau monde.

Le révérend Hunt avait le livre des prières communes ainsi que la Bible afin de prononcer une prière générale de Thankgiving qui était dite à cette période afin de remercier Dieu pour l’amour et la bonté partagés dans le monde.

Les Amérindiens voulaient déclarer la guerre aux envahisseurs et c’est là que la fameuse Pocahontas est intervenue.

Grace à elle, les Indiens et le colons firent la paix. Elle apportait de la nourriture aux colons, et fût prise en otage par eux mêmes. Ce fut à cette période qu’elle se convertit au Christianisme et maria un des leader, John Rolfe et fut bapitisée de son nouveau nom Christian, Rebecca.

A travers Pocahontas, ils virent une opportunité de répandre leur religion. Des années plus tard, elle retourna en Angleterre avec son mari et mourut à l’âge de 22 ans. Deux ans après sa mort, un autre groupe d’Anglais amarrèrent en Virginie à la plantation Berkeley. Les historiens disent que ce fut alors le vrai premier Thanksgiving. Les colons suivirent les directives qui leur étaient données, après leur arrivée, ils devaient être reconnaissant d’être toujours en vie après ce long périple qui se résultat en la perte de la moitié de leur équipage et faire de ce jour une célébration annuelle en remerciement à Dieu. 

C’était pour la petite histoire, mon histoire à moi, mon Thanksgiving à moi était plus calme, pas de guerre, pas de conversation avec Dieu mais fait de partage avec de belles personnes, partage de nourriture et de beaux moments. J’ai de la chance. 

Quelques heures après la fameuse dinde traditionnelle, re-célébration avec d’autres personnes pour le dinner et of course, ma première pumpkin pie. Le recette sera sur ce blog bientôt car la tradition des ‘pie’ commence à Thanksgiving et ce jusqu’à Noël. 

Après ce festin, une salade de saison était la bienvenue.

Respecter les saisons selon où vous vous trouvez sur le globe est très important.

 J’ai mélangé les fruits et légumes de saison, les ai coupé en morceau ou en bâtonnets avec un peu d’huile d’olive, des herbes, du sel et du poivre et au four jusqu’à ce qu’ils soient tendres.

 Dans mon cas j’ai utilisé des pommes, poires, panais, betteraves jaunes et betteraves normales, des blettes (qui ici peuvent être roses) du potiron, des choux de Bruxelles, des pommes de terre violettes et des branches de romarin. On trouve ici du Boursin alors j’ai craqué, fait une entorse à mon intolérance au lactose et ai ajouté ces petites quenelles de Boursin à ma salade. Vous pouvez y mettre du fromage de chèvre, du bleu…….

 C’est beau et c’est bon.

 1

2

Post a comment

- Mamie Foodie

Si l’on s’accorde tous sur quelque chose c’est que nos plus beaux souvenirs avec la nourriture sont ceux que nous avons avec nos grands-parents.

J’ai beaucoup de souvenirs avec mes grands-parents, des odeurs, des saveurs et cette image de mon grand-père Italien faisant les ravioli… Il y passait des heures afin d’être prêt pour les réunions de famille, et les mettait dans la chambre où il rapprochait les 2 lits simples avec un drap dessus et y étalait ses ravioli, prêt à être cuits et arrosés d’une sauce tomate qui est toujours selon moi,  la meilleure du monde. Quand on ouvrait la porte de cette chambre, mon cousin et moi, on y trouvait un champ de ravioli que nous mangions crus en cachette. 

La mamie, la nonna, la gran sait ce qui est bon. Ca ne s’explique pas. On essaie tous de faire la même chose avec cette même recette exacte au millimètre près, eh ben c’est jamais la même chose, jamais.

Alors quand j’ai entendu parler de Mamie Foodie, c’était pour moi une obligation d’en parler.

Je trouve l’idée, belle, innovante et géniale.

C’était à Paris, il y a 2 ans, quand 5 étudiants fraichement diplomés ont mis ensemble leur passion commune, la cuisine, et ont créé Mamie Foodie. 

Les grand-mères et grand-pères de toutes origines peuvent de nouveau se sentir utiles, ils peuvent socialiser, faire plaisir aux gens et arrondir leur fin de mois tout en faisant ce qu’ils aiment et font mieux que personne : cuisiner. 

Brunch, street food, cours de cuisine, service traiteur pour des soirées… L’équipe des grand-parents s’agrandit et les commandes affluent. 

La dernière nouvelle est que Mamie Foodie cherche un lieu pour ouvrir un restaurant sur Paris afin d’y mettre les mamies derrière les fourneaux et ensuite développer le concept dans d’autres villes en France.

Alors mes amis sur Paris, à vos commandes !  http://www.mamiefoodie.com/

1

2

3

4

 

Post a comment

- Petits pots de crème au chocolat

Cela fait un moment que je n’ai plus parlé de chocolat, il faut que ça cesse. En fait, je ne parle pas souvent de chocolat car je suis une tricheuse, j’adore le chocolat trafiqué, le chocolat au lait et par dessus tout, le chocolat blanc. Celui le plus gras, le moins naturel… Pas bon… Je sais…

Eh bien, cet amour pour le chocolat blanc vous mène parfois à de super recettes, comme ces blondies que j’avais fait :

http://www.marlenefoodstyling.com/2013/05/chocolate-derivative-and-brownie/

Quoi qu’il en soit, même si je n’en parle pas très souvent sur mon blog, je le cuisine toujours pour mes soirées privées ou pour mes cours de cuisine, comme ces petits pots de crème au chocolat faits la dernière fois lors d’un de mes cours. Délicieux, simples, ces petits pots vous renvoient tout de suite à votre enfance. 

 

Petits pots de crème au chocolat, pour environ 8 pots

 

Ingrédients :

-1 litre de lait
-200 de chocolat noir (1.69 cup)
-100g de sucre (0.84 cup)
-50g de beurre (0.42 cup)
-40g de farine (0.33 cup)

 

Mélanger la farine et le beurre, ajouter le lait. Bien mixer, verser le sucre, le chocolat coupé en petits morceaux, le laisser chauffer pendant 5/10 min. Bien remuer jusqu’à ce que la crème épaississe. 

Verser le mélange dans des petit pots à confiture, je ne pense pas que stériliser soit nécessaire car elles vont partir tout de suite car c’est trop bon. Ils se conserveront de toutes façons jusqu’à 3 jours au frais sans stériliser les pots. 

 

1

2

Post a comment

- Croquettes à la pulpe de fruits

Dans mon nouvel appartement, il y a ma nouvelle cuisine et dans cette nouvelle cuisine, mes nouveaux accessoires pour cuisiner. 

Tellement contente d’avoir un juicer et retourner à mes habitudes laissées à Londres il y a un an, tellement contente de penser que mon teint grisâtre va redevenir rosé-frais grace à la tonne de fruit que je vais boire pour le p’tit dej. 

Après avoir déterminé comment marche ce qui ressemble plus à un char d’assaut qu’à un juicer pour moi (tout le monde ayant une allergie à tout ce qui a plus qu’un bouton on/off comme moi aurait eu du mal à faire marcher la machine) et buvant mon premier 5-par-jour de l’année, j’avais beaucoup de restes : les fibres que le juicer envoie de l’autre côté, le truc pas liquide mais quand même essentiel à mon corps et à ma peau au devenir parfait. 

J’ai fini par avoir beaucoup de pulpe au bout de 10 jours et me suis sentie coupable de peut-être avoir a jeter toute cette nourriture et encore plus après mon dernier post sur Regina Tchelly. 

http://www.marlenefoodstyling.com/2016/09/the-favelas-fairy/

Je voulais réutiliser ce beau mélange de tomates, concombre, papaye, pommes, oranges….

Je sais qu’on peut faire des smoothies avec la pulpe de carottes par exemple, des masques avec l’orange, mélangée à du yaourt… Ma maman faisait des gâteaux au chocolat avec de la courgette et je me souviens qu’il y a 30 ans, je trouvais ça tellement bizarre. Je fais maintenant moi-même des gâteaux avec de la betterave et c’est délicieux. Vous pouvez aussi faire de la confiture avec la pulpe de citron, de la compote avec de la pomme, pêche ou de la pulpe de poire, des glaçons avec du concombre.

Mais quand ils sont tous mélangés

Qui veut faire le tri ? 

Devrais-je faire un jus avec un seul fruit, un vert un jour, un orange un autre jour etc…? Mais si on veut notre arc-en-ciel tous les matins ? Et si, comme moi, vous mettez trois plombes pour assembler ce punaise de blender avant d’aller travailler ? On a besoin de quelque chose de pratique quand votre blender ne l’est pas et que votre temps est précieux. On a besoin d’une nouvelle façon de réutiliser la pulpe de ces fruits et légumes, on a besoin d’une recette de croquettes par exemple ? No ? Vous savez que j’adore les croquettes. je fais souvent des croquettes alors pourquoi ne pas en faire des sucrées pour une fois ? 

Si vous ne vous sentez pas de cuisiner et/ou manger des croquettes tout de suite, congelez votre pulpe, en petites portions, vous pourrez les utiliser plus tard et petit à petit dans des soupes, faire une garniture à mettre dans vos crêpes, tartes, les rajouter à un gâteau au chocolat, il sera super moelleux, muffins, smoothies, des rouleaux de printemps sucrés avec une sauce au chocolat…..

Moi ? J’ai fait des croquettes et une confiture. 

J’ai encore 12 croquettes en plus que je n’ai pas cuites, elles sont faites et congelées pour la prochaine fois.

 

Pour environ 20 croquettes : 

Ingrédients :

 -450g ou 3 cups de pulpe de fruits reduite en purée au blender

-340g ou 1 cup de farine de sarrasin

-340g de farine de noix de coco

-45g ou un peu moins d’1/4 de cup de graine de tournesol ou n’importe quelle graine de votre choix

-85g ou 1/4 de cup de miel

– le zeste d’une orange

-2 pincées de cannelle en poudre

-2 oeufs

-chapelure

-Huile végétale

Mixer tous les ingrédients ensemble et faire des boules, des galettes ou n’importe quelle forme de votre choix.

Prendre 3 assiettes (1 creuse, 2 plates) et mettre dans les plates un peu de farine, dans l’autre un peu de chapelure et les 2 oeufs battus dans la creuse. Faire chauffer l’huile dans une poêle, rouler les croquettes d’abord dans la farine, ensuite dans l’oeuf et en dernier dans la chapelure. Les faire frire jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées et les égoutter sur du papier absorbant. 

1

2

3

Post a comment

- La fée des favelas

Son nom est Régina Tchelly.

Née à Nordeste, au Nord Est du Bresil. Là-bas, les pauvres et les riches mangent ce que dame nature leur donne. Il y a très peu de gâchis dans l’Etat de Paraiba. Les fermiers réutilisent leurs déchets pour fertiliser la terre ou les donnent aux animaux. 

Quand Régina est arrivée à Rio de Janeiro pour travailler comme employée de maison, elle fut choquée de voir un tel gâchis sur les marchés. Les fruits, légumes et même viande et poisson invendus étaient tout simplement jetés !

Elle a travaillé pendant 11 ans, 5 jours par semaine et essayait de développer son association pendant ses 2 jours de repos. Secrètement elle voulait devenir cuisinière.

Vivant dans les favelas, elle fût éligible pour postuler à un programme d’assistance à la jeunesse avec au bout, une subvention de 10000 reals (environ 3000 euros).

Jugé trop complexe, son projet n’étant pas accepté, elle a décidé avec seulement 140 reals donnés par des amis, de créer ‘Favela Organica’

Le but ? Stopper le gâchis. Utiliser ce que l’on pense non utilisable ou même non comestible comme les peaux de banane, tiges de broccoli etc… et en faire de délicieux plats et gâteaux. 

A l’époque ( il y a 3 ans) elle a débuté avec l’aide de 6 autres femmes de ménage qui avaient un travail le jour et l’aidait la nuit. Ces 6 devinrent 10 la semaine suivante, puis 15 puis 40 quelques semaines plus tard. 

Elle travaille maintenant avec 7 marchés et 18 restaurants, cuisine pour des buffets, déjeuner, évènements, informe les chefs sur comment réduire leurs déchets, donne des conférences pour inspirer les gens à changer leurs habitudes et a même donné une TED conférence à Sao Paulo. Elle pense organique et pour le moment rien n’a été impossible à réutiliser car ce qu’elle ne peut vraiment pas cuisiner fini en engrais. Le future est sans doute au Brésil, inspirons-nous en, 100% restes. 

Regina

 

Post a comment

- The cutest cuties

C’est quelque chose que je ne voulais pas faire…

Mais… J’avais dit que je le ferais alors je tiens ma parole….

 Je vais vous donner l’astuce pour avoir des oeufs, roses, des oeufs de filles.

Je suis un peu jalouse maintenant car ces oeufs sont si faciles à faire qu’ils vont se retrouver sur toutes les tables à l’heure de l’apéro. 

J’ai beaucoup lu avant de faire ces oeufs pour une de mes clients. Je dois vous dire que ce n’était pas la peine. 

Pas besoin de faire des pickles (j’ai essayé et les oeufs prennent ce goût de vinaigre pas très agréable), pas besoin d’ingrédients, d’instruments de cuisine, épices ou quelque chose comme ça. Essayons d’éviter cette agitation inutile. 

J’ai testé l’agitation pour vous, ça marche pas super, ma recette serait juste un peu plus longue c’est tout. 

C’est l’été, à Nice il fait 30°C, beaucoup de temps passé à la plage, pas de temps pour préparer de long apéros. 

A Londres, l’été est là aussi (oui! oui!) et pendant qu’il est là, ne passons pas trop de temps à l’intérieur et essayons de profiter du beau temps.

Vous aurez juste besoin d’oeufs de caille, de l’eau, une betterave et 2 casseroles. Voilà, that’s it 🙂

Peler et couper votre betterave en quartier pendant que vous ferez bouillir de l’eau. Quand l’eau boue, plonger la betterave jusqu’à ce qu’elle soit tendre. Pendant ce temps faites bouillir les oeufs dans une autre casserole pendant 4 min. 

Mettre la betterave de côté pour une future salade, un houmous, une soupe… et garder l’eau qui devrait être rose/violette.

Quand vos oeufs sont cuits, les peler délicatement et les mettre dans l’eau rose pendant quelques heures. Idéalement pendant 12 heures au frais.

Ca marchera en les mettant juste quelques heures, la couleur sera moins prononcée que si vous les laissez pendant 12 heures mais vous aurez quand même des oeufs roses et très jolis. Vous obtiendrez des petits oeufs tout mignons à manger tel quels comme des bonbons ou avec de la mayonnaise pour des oeufs mayonnaise girly. 

 

 Bon apéro my friends !

 

1

2

Post a comment

- Pizzette sans gluten et croquettes de lentilles pour l’apéro

Ayant eu à cuisiner pour plusieurs évènements récemment, j’ai bien évidemment, des restes. 

Des petites choses comme un demi oignon rouge,  jalapeno, des lentilles, du mascarpone, de la polenta, du bacon….

Habituellement j’aurais fait une soupe avec tout ça, mais cette fois-ci j’avais pas envie d’une soupe, ce qui est plutôt rare, j’ai donc du être un peu plus créative… 

J’ai fait des petites pizza avec la polenta et des croquettes de lentilles. Vous savez que j’adore les croquettes 🙂 

 

Polenta pizzette, pour 6/8 mini pizza

Ingrédients :

  • Polenta
  • Parma ham
  • 1/2 oignon rouge
  • Un demi quart de poivron vert
  • 6/8 olives noires
  • Quelques feuilles d’origan
  • 4 tomates cerises
  • Un demi jalapeno
  • 2 cuil à soupe de mascarpone
  • Quelques cuillères de sauce tomates ou tomates pelées en boite

 

Faites bouillir un demi litre d’eau.

Y verser 400g de polenta, remuer et vérifier la consistance. Cela doit être comme une crème épaisse. Si c’est trop liquide après quelques minutes, rajouter un peu de polenta petit à petit. Pensez que votre polenta va s’épaissir encore un peu en refroidissant.

Quand c’est fait, verser la polenta dans des moules à muffins ou tartelettes, applatissez-les un petit peu et laisser refroidir complètement. 

Quand c’est froid, les démouler et les garnir de la sauce tomate, puis le mascarpone, sel, poivre, un peu d’oignon, poivrons, tomates cerises, jalapenos, jambon cru, olives et origan.

Les enfourner pendant environ 15min à 180°C/350°F jusqu’à ce que le fromage fonde et que votre cuisine sente le paradis. 

1

2

3

 

Croquettes de lentilles

  • Lentilles
  • Bacon
  • Curry
  • Paprika
  • Jalapeno
  • Oignon rouge
  • 1 or 2 oeufs (cela dépend de la quantité de lentilles)
  • Quelques cuil de farine
  • Huile de tournesol
  • Sel, poivre

 

Si vos lentilles sont déjà cuites, c’est encore plus facile, sinon, faites-en bouillir dans de l’eau salée.

Egoutter et attendre quelles soient froides.

Y ajouter du sel et du poivre, 1 ou 2 oeufs, de la farine et tous les autres ingrédients. Mélanger délicatement et former des boules avec vos mains de la taille que vous voulez. Ca risque d’être un peu dur à former donc vous devrez presser un peu les lentilles afin de former les boules. Si c’est toujours trop humide, rajouter un peu de farine. 

Quand les croquettes sont faites, les rouler dans de la farine une par une, chauffer l’huile et les faire dorer sur toues les faces.

Régalez-vous de vos croquettes avec le mascarpone que vous avez utilisé pour les mini pizza ou de la ricotta , yaourt… quelque chose que vous avez au frigo.  J’ai agrémenté mon mascarpone avec un pesto d’herbes qu’il me restait. 

4

5

 

Post a comment

- Boulettes Asiatiques

Parlons boulettes de viande….

Premièrement, j’ai toujours aimée les boulettes de viande, elles sont suffisamment petites pour être mangées avec les doigts à une cocktail party et suffisamment grosses pour, ajoutées à des pâtes être l’une de mes comfort food. 

Deuxièmement, c’est un peu comme les croquettes, le monde entier fait des boulettes, de différentes sortes, si vous voulez lire un de mes derniers posts sur les croquettes, le voici :  http://www.marlenefoodstyling.com/2016/04/croquettes-of-the-world/

Et pour finir, celles de ma mère sont les meilleures du monde, pas de discussion possible à ce propos, mais les miennent ne sont pas trop mauvaises 😉

J’ai fait les miennes, pas les Italiennes que j’ai l’habitude de faire mais cette fois, avec un petit twist Asiatique. Pas de spaghetti mais des soba. 

Les boulettes vont caraméliser juste assez et le contraste avec la sauce piquante est incroyable.

 

 Boulettes de viande Asiatiques, pour 12 boulettes

Ingrédients :

  • 400g de porc
  • 120g de panko
  • 1 cuil à soupe de graines de sésame
  • Quelques branches de coriandre , coupées grossièrement
  • 3 cébettes hachées finement
  • 1 oeuf
  • Huile de tournesol
  • 300g de soba (nouilles au sarazin)

Pour la sauce :

  • 60g de sucre brun 
  • Un demi verre de vin blanc
  • 60g de sauce soja
  • 1 cuil à soupe de gingembre frais râpé
  • 1 cuil à café de sriracha ou n’importe qu’elle sauce piquante

 

Dans une poêle, mettre le sucre, le vin blanc et la sauce soja. Mélanger et cuire jusqu’à ce que le sucre fonde (environ 2 min). 
Y ajouter le gingembre et sriracha et laisser mijoter pendant 10min.  Mettre de côté.

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients pour les boulettes sauf l’huile et les nouilles. Avec vos mains, mixez bien et formez des boulettes d’environ 8/10cm de diamètre.

Dans un autre poêle, faire chauffer de l’huile et faire cuire les boulettes jusqu’à ce qu’elles soient dorées sur chaque côté.  

A la dernière minute, faire bouillir de l’eau et cuire les soba. Les mélanger délicatement dans la sauce avec les boulettes et manger tout de suite. 

1

2

3

Post a comment

- J’avais une envie de pâté

C’était il y a 2 jours,  quand je courrais comme une folle en plein milieu d’un event de 5 jours où je devais livrer les petits-déjeuners et dinners pour 38 végétariens. Pendant mes courses et ma course, je me suis arrêtée pour acheter un sandwich oeuf et jambon. J’adore les sandwichs aux oeufs. 

Quand quelque chose s’est passé, la fille derrière le comptoir me demande si je veux mon oeuf blanc ou jaune… 

En premier je croyais que c’était son accent (ou mon pas assez bon Anglais) parce-que je ne comprenais pas la question. Mais elle insistait, demandant de quelle couleur je voulais mon oeuf ! 

Etait-ce une blague ? Elle n’ avait pas l’air de vouloir plaisanter ou s’étendre sur le fait qu’un oeuf a habituellement 2 couleurs. Mais quand même, je suis têtue, j’ai essayé de lui dire que je voulais un oeuf normal, blanc ET jaune, et encore une fois, ma blague ne l’a pas faite ne serait-ce que sourire.

Agacée, elle m’a encore dit que j’avais le choix entre les 2 couleurs et j’ai fini par choisir l’oeuf blanc pour ne pas trop l’énerver. Et pourquoi, d’abord, je l’embêterais à 8h30 du mat, hein ? Qui se fiche de savoir que les oeufs ont habituellement 2 couleurs… d’abord…

Parce-que oui, apparemment sur ce côté de la terre, Dieu aidez- nous, vous pouvez choisir la couleur de votre oeuf.  

Je ne savais pas comment le prendre,  et ne sais toujours pas, en fait je sais mais j’essaie juste d’être polie.

Dans un monde où les fruits sont emballés dans du plastic, dans une monde où le bacon est dégraissé, le lait sans lactose et les gâteaux sans sucre, vous savez quoi, j’ai eu une folle envie de quelque chose de vrai, fait maison et fait de viande, comme du pâté…Un pâté fait de porc de bonne qualité, de foie de poulet, sel, poivre et herbes et c’est tout ! 

C’était mon tout premier pâté et je dois dire que c’était un succès !

Même pas un oeuf ou de la farine pour le tenir 🙂 Le pâté met tout le monde d’accord, ou du moins les gluten-free et moi-même. Je ne peux pas satisfaire tout le monde à la fois, désolée. 

 

Pâté, pour 2 moules à cake

Ingrédients :

  • 1kg de porc hâché
  • 500g de foie poulet, canard ou lapin 
  • 3 grosses échalottes, pelées et finement hachées
  • 20g de sel
  • 2g de poivre noir
  • 3 cuil à soupe de thym
  • 3 cuil à soupe de romarin hâché
  • Huile d’olive
  • Beurre

 

Faire frire les échalottes dans un peu de beurre et d’huile d’olive à feu doux.

Hâcher le porc et le foie ensemble,  mettre le mélange dans un bol, ajouter le sel, le poivre et les deux herbes petit à petit en mélangeant la viande entre deux. Quand les échalottes sont prêtes, les ajouter au mélange.

Mettre la mixture dans un moule à cake pour pouvoir en faire de belles tranches. 

Couvrir avec un couvercle assez hermétique ou du papier film.

 Put it in the oven at 150°C/300°F for 3 hours.

 

1

2

 

Post a comment

- Le programme ‘Whole30’ et l’art de la frustration, tout de même, mes jalapenos farcis à l’avocat sont autorisés

J’ai entendu parler du programme ‘Whole30’, celui qui est supposé révolutionner vos habitudes alimentaires et donc, votre vie.

Il est dit que devenir bio et essentiellement végétarien, ajoutant du poisson et de la viande par ci par là est la solution à nos ballonements, excès de graisse et petites inflammations que nous avons tous dans notre corps. 

Eviter les graines, les légumineuses, laitages et alcools, ok, mais pendant 30 jours , désolée mais non, c’est au dessus de mes forces, je le sais et ne vais pas vous mentir. 

Je pourrais devenir plus ‘verte’, je suis une personne ‘verte’ plus ou moins… J’ai toujours mangé beaucoup de légumes, j’ai même été végétarienne (oui oui !) quand j’avais 16 ans et que j’avais de l’acné, mon docteur m’avais dit d’arrêter la viande (il était bien évidemment lui même végétarien) pour au moins 6 mois pour avoir une peau plus claire. Et je l’ai fiat. Ma peau ne s’était pas améliorée soit dit en passant mais je l’ai fait.

Donc, je pourrais vivre sans viande (même si ce serait très dur lors de mes folles envies de jambon cru) mais stopper les haricots, les céréales, alcool…désolée mais non… et pendant 1 mois ? Même pas en rêve ! Ou alors, achevez-moi, là, tout de suite !

Je sais que c’est bon pour le corps, une de mes amies est devenue végétalienne il y a quelques années et m’a dit qu’elle n’a jamais eu autant d’énergie et tout le monde s’accorde la-dessus, c’est difficile la première semaine mais à partir de la deuxième semaine, vous volez ! 

Je sais que s’il y a une chose que l’on peut contrôler, c’est la nourriture que nous mettons dans notre corps.  Les aliments non transformés sont la clé, je suis la première a le dire. 

Certains disent : ‘Mon corps est un temple’ je comprends ça aussi. 

Mais comme le dit si bien un de mes héros : ‘Mon corps n’est pas un temple, c’est un parc d’attraction’. En tant que chef, je goûte, je nourris mes clients qui ne sont pas nécessairement tous végétariens ou en pleine détox. 

 Et, j’ai la maladie de Crohn, ce qui veut dire que lorsque les intestins sont inflammés, vous devez stopper de manger des légumes et fruits crus pour mettre votre ventre au repos. Ce n’est pas mon cas actuellement car mes intestins me fichent la paix pour le moment mais quand même.   

Donc ? Vous voyez ? J’ai suffisamment d’excuses pour ne pas le faire. Sérieusement, mes gens, essayez de faire ce régime, et dites-moi les effets que ça aura eu sur votre temple. Vraiment, j’y crois,, je fais tout moi  même quand je cuisine, et je ne sais même pas ce que veux dire le terme ‘aliments préparés’. Je ne suis juste pas assez forte pour en passer par là pendant 1 mois. C’est comme faire une promesse tout en sachant qu’on ne va être capable de la tenir. 

C’est une chance pour vous et pour moi, la recette que je voulais partager avec vous est autorisée dans tous types de régimes : Whole30, végétarien, paleo etc

 

Jalapenos farcis à l’avocat, pour 4 pers. pour l’apéritif ou avec une belle salade

Ingrédients :

  • 6 piments verts jalapenos
  • 1 avocats
  • 1/4 d’oignon rouge
  • sel et poivre

 

Couper les jalapenos en deux dans la longueur sans les ouvrir complètement (voir les photos), enlever les graines délicatement et les laver, encore une fois,  sans les ouvrir complètement. .

Mettre de côté, peler et écraser l’avocat en purée comme un guacamole , ajouter du sel et du poivre et l’oignon coupé en très très petits morceaux. 

Remplissez les piments avec le mix avocat.

Enfourner pendant environ 20min, jusqu’à ce que la peau des piments soit molle et un peu grillée et devienne presque sucrée, four à 200°C/392°F

1

2

3

Post a comment

- Un des ingrédients les plus sains de la planète

Approuvé par les stars les plus sexy, pleine de nutriments, source de protéines et calcium (4 x plus que le lait), les graines de chia sont l’un des ingrédients les plus sain de la planète.

Natives du Mexique et Guatemala, les graines de chia viennent d’une plante, catégorisées sous la famille de la menthe, son nom est un dérivé des Aztecs Nahuatl chian qui veut dire huileux, car aussi, les graines de chia sont riches en huiles polyinsaturées, omega 3, acide gras, antioxydants et sont sans gluten… oui, les graines de chia sont les parfaites super food, tellement parfaites que Gwyneth Paltrow et Elle McPherson ne jurent plus que par elles, c’est pas peu dire ! 

Vous êtes vegan ? Pas de problème, les graines de chia peuvent remplacer les oeufs : 1 cuil à soupe de graines et 3 cuil à soupe d’eau est l’équivalent d’un oeuf, si vous laissez le mélange reposer pendant 10min vous obtiendrez un gel épais ayant la même consistence qu’un oeuf. 

Les joueurs de foot les ont incluses dans leur régime car les graines de chia sont la nourriture préférée des Indiens Tarahumura qui sont capables de courir des kilomètres, pieds nus, sans se reposer ni même vraiment manger. 

Vous comprendrez que, en tant que goûteuse professionnelle, j’avais besoin de me faire ma propre opinion. 

 

Bol de graines de chia : pour 4 pers. ou 1 pers.  pour 2 or 3 jours car elles se gardent très bien au frais. .

 

  • 40g de flocon d’avoine
  • 3 cuil à soupe de graines de chia
  • 200ml d ‘eau de noix de coco
  • 1 banane
  • 100g de framboises et/ou fraises congelées
  • 1 kiwi

Faire tremper les graines pendant une nuit ou au moins 3 ou 4 heures à l’avance (elles peuvent absorber l’eau jusqu’à 27 fois leur équivalent en masse sèche)

Mixer tous les autres ingrédients ensemble et les ajouter au graines. C’est délicieux et votre et votre esprit seront comblés. 

1

3

 

 

Post a comment

- Brasserie et boulangerie Vancouveroises, ‘The Black Kettle’ et ‘Gretchen’s-Here and now’

Après avoir essayé de trouver un plat typiquement Vancouverois, en vain, je suis partie à la brasserie ‘The Black Kettle’ noyer mon chagrin dans l’alcool.

C’est à Vancouver Nord, 45 min en bus, une super façon de voir un peu plus de la ville. 

Victor, mon super hôte, m’a donné le lot entier à tester, 5 au total, à 2h de l’apres-midi avec le ventre vide, ça peut être dangereux pour moi, j’ai donc demandé s’ils crachaient comme pour le vin et Victor m’a répondu simplement : ‘je sais pas mais je ne le fais pas’. 

Pour ne pas être trop exigeante, je n’ai pas demandé de seau et comme eux…n’ai pas recraché….

1

2

3

4

5

6

7

8

9

 

J’ai beaucoup appris sur le houblon et ses différents arômes, et l’alcool aidant, j’ai rencontré des gens au comptoir, ai eu une conversation avec Brian, le propriétaire, qui m’a raconté l’histoire de ‘Black Kettle’, qui ne produit que de petites fournées, pour les clients locaux. De sa famille qui cultive des pommes qu’il va utiliser pour produire leur nouvelle boisson le ‘Snake bite’ faite de 60% de cidre et 40% de bière blonde. 

Entre la IPA (Indian Pale Ale), la Pale, la Blond… ma préférée est la Tropic Thunder avec de l’ananas. 

J’ai quitté cette chaleureuse équipe, un peu, comment dire, ébouriffée, et tant bien que mal ai réussi a atteindre la jolie boulangerie/patisserie juste à côté que j’avais repéré en arrivant : ‘Gretchen’s-Here and now’ 

Miss Gretchen est super sympa, elle cuisine gaiement des choses bio, sucrées et salées en me disant qu’elle a l’habitude de voir des gens comme moi, rentrer dans sa boutique affamés après un tasting à ‘Black Kettle’.

Tout est bio. Elle ne fourni même pas les tasses à emporter pour le café, il faut apporter la sienne afin de ne pas trop gaspiller. 

Ca sent bon et c’est délicieux. 

10

11

12

http://www.blackkettlebrewing.com/

http://hereandnowbaking.com/

Post a comment

- Vancouver la bucolique

Après avoir passé 32 heures dans le train, et après avoir survécu à la bouffe du wagon restaurant, je suis finalement arrivée à Vancouver au Canada. 

Le voyage était supposé durer ‘seulement’ 24 heures mais on a été sérieusement retardé à cause d’un camion qui était stoppé sur les rails avec son chauffeur en train d’essayer de voler les fameux rails…charmant…

Je recommande vivement de voyager en train aux US. Il vous faut un peu de temps mais ça vaut la peine. C’est cheap, les paysages sont très beaux et c’est carrément plus confortable que l’avion (à moins que vous ne voyagiez en 1ère classe, ce qui n’est pas mon cas). Vous avez de la place et pouvez allonger votre siège presque complètement. Et vous savez quoi ? Ils passent des films et organisent même des wine tasting, si ! si !

https://www.amtrak.com/home

Vancouver, Canada, je ressens le besoin de le préciser en espérant que certains, comme moi, ignoraient qu’il y avait aussi un Vancouver aux US, et pas très loin de Vancouver Canada d’ailleurs.

Donc, Vancouver, Canada, urbaine et bucolique à la fois, située sur la partie nord ouest du coin de la Colombie Britannique, coincée entre la forêt et la mer est l’endroit parait pour vous mettre au vert pour quelques jours. 

C’est aussi la ville qui a la population la plus dense au Canada, multicuturelle, où 52% de la population parle autre chose que l’Anglais en première langue.

J’ai essayé, en vain, de trouver un plat typique, un ingrédient de la-bas, une spécialité… J’ai entendu parler et ai été présenté à la poutine (pas la même que nous avons à Nice), qui est faite de frites, avec du fromage rappé et de la sauce ou jus de viande (appelez ça comme vous voulez)  (eek!!) et originaire du Québec. J’ai aussi trouvé du sirop d’hérable et oui, des Namaimo, des barres chocolatées non cuites. C’est tout.

Difficile de définir la cuisine Canadienne, c’est pourquoi, du côté de la cuisine, vous trouverez beaucoup de fusion, beaucoup de sushi, des tacos de poisson, selon un monsieur avec qui je parlais et qui m’a dit que c’est le plat signature de Vancouver (j’ai tort ou les tacos sont Mexicain?) et biensur, Italien. 

En parlant d’Italie, allez faire un tour du côté de ‘Ask for Luigi’ qui fait ses pâtes fraiches, mixe la polenta avec les anchois… La vraie Italie pour ce restau tout mignon. http://www.askforluigi.com/

Du côté fusion, allons à Bao Bei à China town. Oubliez votre motto ‘je me mets au vert’ au moins pour une soirée car les cocktails tuent ainsi que la bouffe. Cette brasserie Chinoise fait de la cuisine Chinoise moderne et elle le fait très bien. Le ‘Shan tofu’ est juste du génie et Dieu sait combien je trouve le tofu super ennuyeux, eh ben pas celui-là.  http://bao-bei.ca/

C’était dur de trouver un plat typiquement Vancouverite, mais pour sur, c’était facile de trouver de la bière et des brasseries. Je dois y aller, j’ai rendez-vous à la brasserie ‘The Black Kettle’ pour mon prochain post 🙂

 A très vite x

 

1Vue du train depuis la train

 

2

3

4

5

6

7

Post a comment

- Croquettes du monde

Le monde entier fait des croquettes.  

Les croquettes, ou croquetas, aloo-tiki, korokke, crochette, faites avec le même ingrédient principal, la pomme de terre, habituellement rondes, ovales ou cylindriques, et frites. Les croquettes mettent tout le monde d’accord, à Cuba, en Russie, Equateur, Irelande, Inde…

Qu’importe la couleur de peau, la religion, le pays,  la bouffe rassemble les gens, les croquettes aussi. 

Comme vous l’aurez sans doute deviné, j’ai fait les miennes. Avec mon goût prononcé pour la cuisine exotique, les saveurs sucré-salé et mon amour pour la patate douce, c’était une évidence. 

 

Croquettes de patates douces et piments, pour 4 pers.

Ingrédients :   

  • 2 patates douces, moyennes
  • 1 ou 2 piments fort, selon votre goût
  • 1 bouquet de coriandre
  • 1/2 oignon
  • sel et poivre
  • 2 oeufs
  • Farine
  • Chapelure
  • Huile d’arachide
  • Beurre

 

Porter de l’eau salée à ébullition, peler et couper les patates douces en gros morceaux. Les plonger dans l’eau bouillante jusqu’à ce qu’elles soient tendres.

Pendant que ça boue, hacher l’oignon, le piment épépiné, la coriandre. Quand les patates sont prêtes, laisser les refroidir.

Préparer 1 bol et 2 assiettes. Casser les oeufs dans le bol, saler, poivrer et battre. Mettre de la farine dans un plat et la chapelure dans l’autre. 

Mélanger les ingrédients hachés avec les patates douces écrasée avec un peu de beurre, prendre une poignée de patate et la modeler à votre façon, ronde, ovale, plus ou moins plate, j’ai fait les miennes en cylindre.  Répéter l’opération jusqu’à finir votre mixture. 

Faire chauffer de l’huile dans une poêle. 

Une par une, rouler les croquettes dans la farine en premier, ensuite dans les oeufs et pour finir dans la chapelure et les plonger dans l’huile chaude jusqu’à ce qu’elle soient bien dorées, belles et croquantes. C’est chaud, un peu pimenté et un peu sucré en même temps, juste délicieux. 

1

2

3

 

Post a comment

- Anti pasti Italien, artichauts au four avec amandes et herbes

La cuisine italienne est l’une de mes préférées… avec la Mexicaine, la Caribbéenne et biensur, la Française 🙂

La cuisine Italienne, tout est question d’ingrédients, leur fraicheur, l’origine (les Italien sont trop vaniteux pour acheter des produits non Italien de toutes façons).  En Italie, tout est une question de respect des saisons, l’utilisation du naturel et du beau et en tant que chef (et être humain) cuisiner Italien est uniquement une question de faire un peu plus ressortir cette beauté. 

Pas de sophistication, pas de tracas, juste de la pureté et de la beauté.

Comme très souvent j’ai besoin d’un dose régulière de dolce vita dans ma vie.

D’où je vous écris en ce moment, sur cette partie du globe, la saison des artichauts vient juste de commencer.

Aussi simple que ça, un anti pasti m’est venu à l’esprit. Des artichauts et un verre de Barolo, celui que j’avais goûté à Londres avec mes amis Stéphanie et Carlos (experts en vin) à cette foire du vins Italien dans une église. Ce même Barolo qui sentait bon la confiture de fraises.

 

Artichauts cuits avec herbes et amandes, pour 4 pers. 

 

Ingrédients

  • 8 artichauts de taille moyenne
  • 1 citron
  • 2 gousses d’aïl, finement hachées
  • 1 grosse poignée d’amandes, finement coupées
  • 2 grosses poignées de chapelure
  • 1 grosse poignée de menthe fraiche, finement hachée
  • 1 grosse poignée de persil haché, finement haché
  • Sel, poivre
  • 1 verrre de vin blanc

 

Faites bouillir de l’eau salée.

Couper 5 cm en dessous et au dessus de la base des artichauts. Effeuiller ensuite les artichauts, feuille par feuille jusqu’à arriver aux feuilles pâles et donc plus tendres. Selon la taille de vos artichauts, les couper en 4 ou en 6 morceaux. Oter la barbe et lorsque l’eau boue, plonger les artichauts dans l’eau pendant 15min.

Préchauffer votre four à 200°/400°F/gaz 6.

Mélanger dans un bol l’aïl, les amandes, la chapelure et les herbes, ajouter un peu d’huile d’olive. 

Quand les artichauts sont blanchis, les égoutter et les étaler dans un plat à gratin.

Recouvrir chaque morceau d’artichaut avec la mixture, en tassant bien. L’idéal est que les artichauts soient ‘coincés dans le plat afin de ne pas rouler.  Couper le citron et en insérer quelques tranches entre les artichauts. Verser un bon filet d’huile d’olive sur le tout ainsi que le verre de vin.

Mouiller et essorer du papier sulfurisé sous un robinet, en recouvrir le plat à gratin et le coincer en dessous du plat. Enfourner pendant 20 min, enlever ensuite le papier et continuer la cuisson pendant encore 10 min.

A servir tiède, juste comme ça avec un verre de vin, ou avec des fruits de mer ou une viande blanche et bien sur, un verre de vin.

1

2

3

 

Post a comment

- Canelés s’il vous plait !

Quand je pense aux canelés, je pense tout d’abord à l’odeur… Odeur divine de vanille, de caramel… le genre d’odeur qui vous renvoie directement à votre enfance et à quand je revenais de l’école et que ma mère, toujours derrière les fourneaux, enchantait la cuisine d’odeurs délicieuses. 

Les canelés pour celles et ceux qui ne connaissent pas sont ces jolies petites choses, marron et brillantes, délicates et pas trop sucrées, élégantes, rebondies, douces, tendres dans leur milieu et croustillantes et caramélisées autour. L’odeur est divine, mais pas seulement.  

Ces toutes mignonnes petites bouchées sont originaires de Bordeaux dans le sud ouest de la France mais sont aussi faites dans différentes régions.

J’ai rencontré Caroline d’Yvonne et Guite qui fait des canelés ‘comme ils doivent être faits’ dit-elle humblement. Ils sont définitivement ‘comme ils doivent être faits’ , délicieux.

Comme beaucoup d’histoire de cuisine, cela a commencé il y a 20 ans dans la cuisine de la maison familiale où Caroline et sa soeur commencèrent à expérimenter, utilisant les livres de cuisine de leurs grand-mères, Yvonne et Guite.

Elle décida de faire de sa passion son métier il y a un an.

Ils existent en 2 tailles, le 1 bouchée ou le 2 bouchées. Cuisinés à la demande, je les adore tous.

Pour vos évènements, anniversaire, mariage…. La bonne nouvelle est qu’Yvonne et Guite livre dans tout le Royaume-Uni !

http://www.yvonneguite.com/

1

2

3Crédit photos, Yolène Dabreteau

Post a comment

- Gâteau à l’huile d’olive et chocolat

Je suis dans une période sucrée, ce qui n’est pas très souvent. 

J’ai aussi ressenti ce besoin (très régulier chez moi) de cuisiner et en même temps la fainéantise de ne pas aller plus loin que ma cuisine.

J’ai donc fait ce gâteau au chocolat et huile d’olive avec des amandes et des pignons. Pourquoi de l’huile d’olive ? Parce-que je n’avais plus de beurre.

Vous savez quoi ? C’est délicieux, un peu salé et au délicat goût d’olive, pas trop sucré, pas gras. Et ça prend 10min à faire ce qui est parfait quand vous crevez d’envie de manger du sucre mais êtes trop paresseuse de sortir pour acheter des cochonneries pour se faire du bien (ou du mal d’ailleurs) et trop paresseuse pour faire un gâteau super sophistiqué. 

 

Gâteau au chocolat et huile d’olive, pour 8.

Ingrédients :

  • 200g de chocolat noir
  • 125ml d’huile d’olive de bonne qualité
  • 200g de sucre glace
  • 2 cuil à soupe d’amandes en morceaux ou noix, noisettes, pignons
  • 5  gros oeufs, blancs et jaunes séparés
  • 1 pincée de sel de Guérande

 

Préchauffez votre four à 180°C/356°F/Gaz 5.

Faire fondre le chocolat au bain marie.

Quand il est complètement fondu, y verser l’huile et les 2 tiers du sucre, battre et retirer du feu. Ajouter le sel, les noix et les jaunes d’oeufs.

Battre les blancs d’oeufs, quand ils auront augmenté de volume, ajouter le reste du sucre et continuer de battre jusqu’à ce qu’ils soient fermes.

Utilisant une cuillère très large, ajouter petit à petit le chocolat dans les blancs, cuillère par cuillère et mélanger entre chaque cuillère. Ne pas battre mais mélanger doucement de façon à ne pas ôter l’air dans le blancs (c’est qui fera que votre gâteau sera aéré).

Huiler un moule à gâteau (oui, toujours avec de l’huile d’olive), verser la préparation dans le moule et enfourner pendant 40min.

 

 1

2

3

Post a comment

- Lasagnes avec pâte à filo

Cela prend beaucoup de temps et de pratique pour faire de la pâte à filo (ou phyllo). Clairement, la mienne est prête à dérouler. Qui sait, un jour j’irai peut-être en Asie centrale ou en Grèce pour apprendre à la faire… C’est sur ma bucket list. 

La pratique vient du temps de l’empire Ottoman. Faite de farine, eau et vinaigre blanc ou huile, la plus connue mais aussi la plus ancienne recette faite avec de la pâte à filo est le baklava. En voici ma version, facile et rapide : 

http://www.marlenefoodstyling.com/2015/04/baklavas-my-way/

Pour le moment, j’en ai acheté 2 pour mon client, j’en ai fait des rouleaux avec du potiron et de la sauge. Parce-que c’était une soirée de 15 personnes et que j’ai cuisiné pour toute une armée, il me reste de la pâte et de la farce mais j’avais pas envie de rouler la tout de suite. Donc, j’en ai fait des lasagnes. 


Lasagnes pâte à filo
,  6 pers..

Ingrédients

  • 2 potiron
  • 200g de châtaignes
  • 400g de ricotta 
  • 1 gros oignon
  • 1 bouquet de sauge
  • sel et poivre
  • huile d’olive

 

Peler et ôter les pépins des potirons. Les faire cuire dans de l’eau bouillante salée jusqu’à ce qu’ils soient tendres.

Pendant que ça cuit, peler et couper l’onion finement et le faire frire doucement dans de l’huile d’olive. 

Couper la sauge et la mixer à la ricotta, saler et poivrer.

Quand les potirons sont cuits, écrasez les en purée, ajouter l’oignon, la ricotta et en dernier les châtaignes que vous casserez légèrement avec les doigts en gros morceaux. Saler et poivrer encore.

Dans un plat à gratin, mettre en premier une feuille ou deux de pâte à filo, ensuite le mix, ensuite la filo… etc… jusqu’en haut du plat. A l’aide d’un pinceau, étaler un peu d’huile d’olive sur la feuille du  haut pour un effet doré. 

Mettre au four à 200°c/gaz 6 pendant environ 30 min jusqu’à ce que la feuille du haut soit croustillante et dorée. 

DSC_0001 (3)

DSC_0002 (2)

 

photo 3

Post a comment

- Pour des pommes plus excitantes

J’ai toujours trouvé les pommes un peu ennuyeuses… J’ai pourtant essayé de les manger de différentes façons.

En hiver, il faut toujours que je me pousse pour manger des fruits car à part les habituelles oranges, bananaes et poires, y’a pas grand chose d’excitant. 

J’ai trouvé une recette : La confiture de Mars.

Peu importe le nom car, comme vous me connaissez, j’ai modifié la recette à ma sauce, et au lieu de faire une confiture, on va faire une compote. Pourquoi une compote ? Parce-qu’on on peut 🙂

Une compote, simplement parce-que ça va nous pousser à manger plus de pommes tous les jours et que je n’ai pas de pot à confiture actuellement et pour aussi m’éviter les manipulations de stérilisation du pot etc (c’est pas vraiment un problème, je me trouve des excuses, je sais). 

 

Les pommes excitantes, pour 2 pers.  

Ingrédients :

  • 3 pommes
  • 1 demi potiron
  • 200g de sucre
  • Une pincée ou 2 de cannelle

 

Peler le potiron et les pommes, couper les en petits cubes, les placer dans une casserole avec le sucre et la cannelle. Laisser mijoter pendant 1 heure. Ajouter un peu d’eau en cours de cuisson si besoin.

 

Compote

Post a comment

- Soyons égocentrique en 2016 !

Mes gens, je voulais vous souhaiter une incroyablement belle nouvelle année !!!

Je vous souhaite d’avoir tout ce que vous souhaitez !

J’envisage d’être très égocentrique afin d’éviter l’habituelle dépression de Janvier. Aimons Janvier, c’est l’heure de regarder en arrière mais aussi de prendre soin de soi.  Prenons-le comme ça. 

Je suis un peu larguée car je viens d’apprendre le ‘veganuary’… Sans aller trop loin et devenir vegan tout le mois (n’oublions pas que je suis Française) j’ai plannifié de me mettre au vert pendant  2 semaines, début mi-Janvier, c’est bien, non ? Me mettre au vert ne signifie pas pour moi brouter de l’herbe  pendant 15 jours. Cela veut dire, plus d’alcool et un régime encore plus équilibré.

Vous voyez ? Egocentrique je vous dit, pas d’alcool et peut-être pas de cigarette (oui je dis peut-être car les excès étaient avec le vin et non pas avec la cigarette) est le maximum que je puisse faire…Encore et toujours égocentrique…. Vous vous souvenez de ma detox de l’an dernier ?  Super dur ! Et c’était juste pendant une journée.  Maintenant je peux le dire, j’ai craqué et mangé un demi avocat ! J’avais besoin de mâcher et c’était juste de l’avocat !!!

Donc, ce mois je Janvier je ne m’infligerai rien de tout ça, c’est déjà assez difficile de commencer une nouvelle année, faire le bilan et essayer d’améliorer le tout et suffisamment difficile d’arrêter le vin rouge pendant 2 semaines. ..

En attendant, je fais de la crème de marron pour me faire du bien et l’étaler sur du pain grillé ou des crêpes… avec un chocolat chaud. 


Crème de marrons
, pour un petit pot 


Ingrédients
 :

  • 400g de marrons en boîte
  • 5 cuil à soupe de crème fraiche liquide
  • 2 cuil à soupe de sucre brun
  • 1 gousse de vanille
  • 2 cuil à soupe de Cognac
  • Eau

 

Mettre tous les ingrédients sauf le Cognac dans une casserole avec un peu d’eau et mijoter pendant 10 min, enlever la gousse de vanille et tout passer au blender en rajoutant le Cognac et de l’eau si nécessaire jusqu’à obtenir le consistance voulue.

Très belle année encore et merci, merci d’être là, toujours, de me lire, car vous êtes de plus en plus nombreux, alors merci. 

 Crème de marrons

Post a comment

- New Orleans Love

Il était une fois, il y a très longtemps, quand j’étais une petite fille, je rêvais d’aller en Louisiane.

Le Mississipi avec ses bâteaux blancs,  les maisons coloniales, Lincoln, le jazz et Tom Sawyer…

Tellement d’années plus tard, j’ai réalisé ce rêve, c’est fait !

Alors?… Heureuse?… Est-ce que c’était ce à quoi je m’attendais ? Que dire de la Nouvelle Orleans ?

Que c’est là où est né le jazz,  la capitale Américaine de la cuisine, les maisons colorées…

Tout le monde le sait, mais la Nouvelle Orleans, c’est beaucoup plus que ça….

Appelée ‘The Big Easy’ ou ‘Nola’ pour ceux qui la connaissent intimement. La Nouvelle Orleans est avant tout un gros mélange. Un mélange culturel, Américain, Espagnol, Français, Africain… et ces mélanges font de beaux enfants.

Les gens sont vrais et vous disent bonjour quand vous les croisez dans la rue, la cuisine est un festin, bordélique, le genre de nourriture que vous mangez avec vos mains, et vous fait en vouloir encore. Pas d’histoires, juste du plaisir.

Je suis restée à Madame Isabelle’s house qui est une charmante auberge avec les charactéristiques architecturales des maisons de la Nouvelle Orleans. Le nom m’a fait penser…oui, à un bordel… Il y en avait beaucoup jusqu’en 1917 à Storyville (le red light district), de nos jours il ne reste plus que quelques vestiges. 

Je ne sais pas exactement ce que c’était et ce n’est pas important, c’est vieux et joli, datant de 1831, avec un jardin à l’arrière, une salle à manger rococo et cette atmosphère familiale qui vous fait vous sentir chez vous.   https://www.facebook.com/misabellenola/

 La Nouvelles Orleans est aussi connue pour son Mardi gras et le ‘Southern Decadence Festival’ le premier week-end de Septembre.

Si vous voulez faire la fête, pas la peine d’attendre les festivals, ils font la fête toute l’année, 24h/24 et 7j/7 et ca peut être ‘sauvage’.

Le jazz est absolument partout, dans les rues, dans les magasins… C’est comme si l’âme de Louis Armstrong planait au dessus de notre tête en permanence.

Les meilleurs groupes que j’ai vu, jouent sur Jackson square et Bourbon street, pas besoin d’aller dans les bars, de dépenser de l’argent et d’être saoul pour être transporté. A la Nouvelle Orleans, les battements de coeur et la chair de poule sont gratuits. 

J’en ai appris plus sur leur croyance Voodoo quand j’étais la bas et avec une guide du ‘Le Monde Créole’ que j’avais choisi selon leur prix et ce qu’ils offraient. Pour 25 dollars j’ai eu un tour de 3 heures avec une dame passionnante qui vit la-bas depuis 50 ans. Les portes fermées à clé se sont ouvertes, on a fait un tour dans l’histoire à propos des blancs, des noirs, des hommes libres ou esclaves, pendant que l’on visitait des cours intérieures méconnues du public. http://www.mondecreole.com/

Allez à l’église le dimanche matin et pleurez quand ils chantent, allez à ‘Coop’s place’  le dimanche après-midi quand ils regardent le match et mangez au comptoir des crevettes à la créole, mangez des beignets plein de sucre glace au fameux ‘Café du Monde’, essayez le gumbo, pô boy et buvez un ‘hot buttered rum’ ou plusieurs… Difficile d’avoir la recette mais c’est quelque chose comme une pâte de beurre et épices (cannelle, clou de girofle, zestes d’orange…) qu’ils mélangent à du sucre brun, de l’eau chaude et du rhum. C’est un délicieux délice. 

L’histoire est longue, compliquée et lourde en Louisiane et c’est aussi sans doute pour ça que les gens sont si heureux. Ils dansent, ils mangent et boivent, mais c’est ce qu’on appelle la vie, non ? C’est sans doute pour ça que la Nouvelle Orleans et moi, on s’entend si bien. 

1

2

3

4

5

6

8

9

10

11

12

13

14

15

16

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

Post a comment

- Crème glacée banane/noix de cajou

Je sais que ce n’est pas la saison mais… cela dépend d’où vous êtes mes amis… étant à San Francisco et n’ayant toujours pas porté de manteau, il est toujours temps  pour une glace. Aussi, j’ai des amis et followers au Brésil par exemple, qui eux peuvent manger des glaces toute l’année… Mes amis à Londres, vous pouvez garder cette recette pour l’été prochain, c’est quelque chose que l’on fait et mange tout de suite.

Pas de tracas, juste 3 ingrédients, pas de sorbetière, et c’est crémeux, délicieux et naturel par dessus le marché ! 

 

Crème glacée banane/noix de cajou, pour 2 pers. 

Ingrédients :

  •  50g de noix de cajou
  • 1 banane, coupée en rondelles et congelée
  • 150ml de lait ou lait d’amande

 
Dans un blender, mixer les 3 ingrédients ensemble, ajouter quelques glaçons si besoin.  Et c’est tout ! 🙂

 1.1

Je vous retrouve dans quelques jours à la Nouvelle Orléans, je vais réaliser un de mes grand rêve d’enfant…. et manger… beaucoup….

Post a comment

- Swan Oyster Depot

Tout est une question de ‘vais-je le faire’ ou pas.

Attendre ‘d’avoir le temps de le faire’ ou juste le faire, tout de suite.

Alors, comme toujours, je l’ai fait, sauf que je n’étais pas émotionnellement prête ! Et il fallait être prête pour aller au Swan Oyster Depot car c’était la place numéro 1 sur ma liste de ‘things to do’.

C’était aussi inattendu que génial.

Crabes, huitres, saumon, oursin… Vous allez faire la queue à la porte mais ça vaut la peine !

C’est vieux (depuis 1912), vieillot et j’adore, rien à voir avec ces endroits prétentieux, à la mode où vous payez pour la décoration. Swan Oyster Depot est vrai, authentique. Vous payez pour ce que vous avez, les fruits de mer les plus frais, une sauce cocktail divine et une conversation sympathique avec votre voisin de comptoir. 

La vie devrait toujours être comme ça, simple et délicieuse, comme déjeuner chez votre poissonnier.

Swan Oyster Depot : 15-17 Polk Street 94109 San Francisco, CA

1

2

3

4

5

6

Post a comment

- Le Tonga Room et Hurricane Bar

Rien que le nom est déjà tellement exotique….

Je ne savais pas qu’Anthony Bourdain était une star si importante aux US, il est l’un de mes héros et pour moi en Europe il n’est pas assez connu… Comme à chaque fois que je voyage je regarde ses programmes et donc, je suis arrivée à San Francisco avec une liste de choses à faire et restaurants où aller ‘made in Anthony Bourdain’, parmi elles, le Tonga Room.

Ce bar tropical, un peu kitsch et surréaliste est vraiment l’endroit à voir une fois et vous y retournerez certainement encore pusieurs fois pour leurs cocktails magiques.

Le Tonga Room a été construit autour de a piscine de l’hôtel Fairmont dans les années 40.  Mel Melvin, un des directeur à la Metro Goldwin Mayer avait été embauché pour transofrmer la piscine de cet élégant hôtel en un temple du rhum et des chemises à fleurs.

Cocktails de la mort à partager et orchestre au milieu du lagon, bambou, mur orange tribaux vous transporteront sur une île lointaine.

Je n’ai pas essayé la nourriture, mais vous voyagerez, juste avec les cocktails.

http://www.tongaroom.com/

1

2

3

4

5

6

7

8

 

 

 

 

Post a comment

- Restes sophistiqués pour les paresseux

Après un merveilleux lunch à Sausalito, ayant eu une orgie de crabe, ragoût de poisson et viande, une seule idée m’a traversé l’esprit, ramper jusqu’à mon lit et faire une sieste.

J’ai donc décidé que ce soir, je ne serai pas en mesure de cuisiner (car je n’ai pas fait cette sieste) et vu les restes qu’on avait au frigo, je pourrais sans doute faire quelque chose de bien sans beaucoup d’effort.


Pâté avocat et poulet
,

Ingrédients :

  • 1/2 blanc de poulet
  • 1 avocat
  • Paprika
  • Piment de Cayenne
  • Citron vert
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre
  • Feuilles de basilique

Ecraser l’avocat dans un bol et y rajouter tous les ingrédients sauf le poulet. Bien mixer et y ajouter le poulet coupé en tout petits morceaux.

Vous pouvez aussi ajouter de l’orange ou /et du jus d’orange qui se marie très bien avec l’avocat et le poulet.

1

2

 

 

J’ai aussi fait une sauce que je fais normalement avec du canard, mais qui va très bien avec le poulet aussi. C’est une sauce que mon ami Cyril m’a appris il y a des années quand j’espionnais dans la cuisine où il travaillait.
On ne peut pas faire plus simple, il faut de la moutarde en grain et du miel.

Je mets 2 cuil. à café de chaque dans une casserole et je laisse mijoter pendant quelques minutes et c’est tout. Si vous l’aimez un peu plus sucrée, rajouter un peu de miel.

3

4

 Et après ça j’irai me coucher…

Post a comment

- Un café et un coup de gueule pour commencer le week-end

Alors me voilà, coincée entre le piano et le jukebox au ‘Caffé Trieste’… pourquoi entre le piano et le jukebox ? Parce-que c’est là où je peux brancher mon ordinateur. Les réguliers savent où sont les prises, il n’y en a que 2 dans tout le bar. Alors les ordinateuristes, les je-travaille-de-chez-moi sont agglutinés autour. Maintenant je sais. 

La raison pour laquelle il n’y  a que 2 prises est que ce bar de North beach a presque 60 ans et depuis, rien n’a bougé. La seule chose qui est fraiche ici c’est la nourriture et le café, vendu à la tasse ou au grain.
Les locaux, jeunes et moins jeunes connaissent le staff, viennent pour leur breuvage quotidien et pour écouter les ragôts, de la musique Italienne démodée voire même de l’opéra. 

Au ‘Caffe Trieste’ ils organisent même des concerts les samedi après-midi et soir quand les célébrités joignent la foule comme Luciano Pavarotti ou Bill Crosby.

J’adore ce genre d’endroit, où les murs, la table et même les prises ont une histoire à raconter, ont une âme et je suis si heureuse que de tels endroits peuvent survivre à l’invasion des Starbucks mais encore une fois c’est notre boulot de boycotter les chaines si l’on veut préserver les cafés, les boutiques locales etc qui sont l’élément vital de nos quartiers, à Londres, San Francisco ou n’importe ou dans le monde ! Oups, je m’égare…. Je ne stresserai jamais assez quant à l’importance de s’en soucier et ne pas juste dire que ‘c’est dommage que nos boutiques locales disparaissent’ blah blah blah… sans rien faire du tout ! Qu’est-ce qu’on peut faire ? Boycotter ! C’est notre responsabilité, boycott est la seule solution alors essayons de ne pas l’oublier, ce n’est de la faute de personne d’autre, c’est la notre ! Ca ne coûte pas plus cher, le café et la nourriture est meilleure (vous avez déjà goûté à un cookie de chez Starbucks par exemple ? Moi oui et franchement ils n’excellent pas en patisserie!) et vous aiderez votre quartier à préserver son âme, c’est souvent une question de marcher un pâté de maison de plus afin d’éviter ces impersonnelles, laideurs de chaines qu’ils appellent cafés.

On a le choix, c’est quelque chose qu’il faut chérir, pas tout le monde n’a le choix malheureusement, mais nous l’avons alors arrêtons de nous plaindre sans rien faire ! Oups ! Je m’égare encore…

Bien, après ce petit coup de gueule je vous laisse apprécier l’endroit et l’ambiance….

1

2

3

4

5

6

7

9

10

11

12

http://coffee.caffetrieste.com/ 

Post a comment

- Le ‘B-boy festival’ et mon pain perdu roulé

 En direct live du ‘Café Greco’ à North Beach, je voulais partager avec vous ma recette de pain perdu roulé. 

‘Café Greco’ qui est définitivement un café Italien malgré son nom, sert différents cafés (L’Américain mais aussi ‘Le Grec’ et ‘L’Africain’)  et passe des chansons Italiennes, que certain pourraient trouver ringardes mais moi, ça me rend romantique (ou encore plus romantique)

Et TRES important, ‘Café Greco’ a le Wifi ce qui n’est pas le cas partout.

A San Francisco, ce monde de geeks, ils ne pensent pas vraiment aux touristes car ils supposent sans doute que tout le monde est comme eux et a une connection à travers le monde ou je ne sais quoi… Je n’en ai pas et n’ai pas de connection hors de la maison et trouver un café où le serveur ne vous regarde pas comme si vous veniez d’une autre planète quand vous demandez le Wifi est un luxe.

Je continue mon périple, tellement heureuse de porter des shorts en plein  mois d’Octobre alors qu’à Londres le chauffage est déjà au maximum et j’aurais porté des collants en laine sous mon pantalon (pas très sexy mais c’est la vérité).  J’ai passé mon Dimanche dans le quartier de la mission pour le ‘Bboy festival’. Bboy mais encore et toujours très hippie, où l’on pouvait exécuter quelques pas de breakdance, se relaxer dans des chaises de camping en dégustant des gâteaux faits par les locaux…  

bboy1

bboy2

bboy3

bboy4

 Affamée en rentrant après m’être encore perdue sur le chemin du retour, j’avais envie de sucré, sucré mais pas trop, doux et facile à faire… comme du pain perdu.

Pain perdu roulé, pour 1 pers.

Ingrédients :

  • 2 tranches de pain brun
  • Lait
  • 2 cuil à soupe de sucre brun
  • 1 oeuf
  • Fruits rouges ou n’importe quels fruits frais

Couper la croûte du pain et l’aplatir avec un rouleau à patisserie (avec un verre ça marche aussi) et vous serez surpris comme il peut devenir fin. J’y ai tartiné cette chose étrange qu’est le fromage à tartiner avec des fraises (oui dedans les fausses fraises), je tenais juste à préciser que ce n’est pas moi qui ai acheté ce truc. Du fromage à tartiner ‘normal’ sera parfait ou bien juste du beurre. Ajouter les fruits par dessus et rouler fermement. Préparer dans un bol le lait avec le sucre et l’oeuf, mixer et y tremper les rouleaux. Les déposer dans une poêle avec du beurre, la partie où ça se ferme en bas. Laisser dorer sur chaque côté et servir avec de la crème fouettée, du yogurt, de la glace ou juste comme ça…

Vous pouvez aussi y ajouter toutes sortes de noix, de la noix de coco desséchée…

1

2

3

J’espère que vous aimerez vos rouleaux de pain perdu, pendant que je savoure mon café Italien avec Eros Ramazzotti qui chante ‘totalmente in amore’..

Post a comment

- Half moon bay, un sandwich au homard et un champ de citrouilles, suivis par des poivrons farçis à la ricotta

Apèrs la villa Filoli dans le sud de San Francisco, nous nous sommes dirigés vers la half moon bay pour un sandwich-brioche au homard à ‘Sam’s Chowder house’ Follement délicieux avec au moins la valeur de 3 ou 4 homards entiers dans une brioche avec un coleslaw à se damner.

Et, nous avons fini dans un champ de citrouilles car Halloween arrive à grands pas et ça promet d’être big à SF.

 
Filoli House :

33

34

34.2

 

Half moon bay :

35

36

37

38

 

39

 

 

De retour à la maison, et pas trop affamée pour une fois, j’ai fait ces poivrons farcis à la ricotta. 


Poivrons farcis à la ricotta
, pour 4 pers.

Ingredients :

  • 4 poivrons rouges, lavés, coupée en deux et sans les pépins
  • 400g de ricotta
  • 200g de jambon
  • 10 feuilles de sauge
  • Sel et poivre

Dans un blender, hacher la ricotta, le jambon, la sauge et le sel et poivre. 

Remplir les demi poivrons avec le mélange et enfourner à 200°C/Gaz 6 pendant 45 min (jusqu’à ce que les poivrons soient mous)

1

2

3

 

 

Post a comment

- La ‘Fleet Week’ et ses marines, San Francisco #2

 San Francisco, où tout le monde dit ‘absolument’ et ‘biensur’ en réponse à votre ‘merci beaucoup’, où tout le monde a les plus superbes dents blanches que j’ai jamais vu, où tout est emballé et gluten free mais plus important, où tout le monde est super, super sympa.

Pérégrinations, cuisine et se perdre font parti de mon programme de tous les jours.  Rencontrer des gens aussi.

J’ai eu la chance d’être en ville pendant la ‘Fleet week’.
Depuis 1981, SF célèbre les services de la marine. Parade de navires,  des millions de visiteurs, beaucoup de routes coupées à North Beach et les restaurants Italiens qui mettent leurs tables au milieu de la route, les clients mangeant tout en regardant passer les avions qui virevoltent au dessus de leur tête.  J’a atterri dans un bar en plein milieu de l’après-midi, disons plutôt un bar de nuit (apparemment une institution dans le quartier) plein comme en pleine nuit, les gens buvant des bières avec les marines.
Alors, oui, mesdames, ils viennent vraiment en ville et célèbrent, prennnent des photos et partagent des bières avec les filles, ce que j’ai fait aussi 😉 

22

23

24

26

27

28

29

30

31

32

 

Et entre deux, j’éais au ‘Strictly Hardly Bluegrass’ festival au Golden Gate Park.

Park énorme et festival  très ‘peace and love’. Bluegrass est un subgenre de la country music avec ses racines en Ecosses, Irlande et Angleterre.  Des fleurs dans les cheveux des filles, pas d’alcool, une odeur de marijuana et des gens très très heureux.

15

16

18

17

19

Je serai de retour très bientôt avec une recette et probablement quelques photos de SF 😉

 

 

Post a comment

- La vie est pleine de surprises ! San Francisco #1

J’ai ce souvenir de mon arrivée à Londres, toute seule il y a 9 ans et cette incroyable sensation de liberté que j’ai eu à ce moment là.

C’était en Juin, il faisait chaud, Londres était en alerte canicule (toujours le cas dès que le thermomètre dépasse les 25°C) mais pour moi, c’était parfait.
J’avais 2 bagages énormes, plus lourds que moi, un pantalon en velours, pull-over, chaussettes et baskets, au cas ou il ferait très froids, les gens du Sud m’avaient mise en garde.
Ma grande surprise furent ces 27°C, tout ce vert partout, les gens jouant au cricket à Kew Bridge Park (oui j’ai eu la chance d’être dans ce joli quartier tout de suite en arrivant, ça aide, je sais)… C’était tellement joli, et j’ai donc eu ce sentiment de liberté complète, c’était doux et délicat, léger, quelque chose qui est toujours vivant en moi, toujours palpable quand j’y repense…. Et je suis tombée amoureuse de Londres, c’était un coup de foudre,  et ma plus longue histoire d’amour jusqu’à présent.  

Je pensais que ce serait la meme chose en atterrissant à San Francsico il y a quelques jours… La mer, le soleil, les gens beaux courant sur la marina, ces jolies petites maisons colorées…

Eh bien…. Pas exactement…

Super jet lagged, accueillie par des gens charmants qui ont pris soin de moi, mais quand même, j’avais  le sentiment d’avoir été parachuté ici, sans avoir été, je ne sais pas, préparée peut-être? C’était difficile à expliquer, je n’avais pas planifié d’aller aux Etats-Unis si vite, j’avais l’opportunité d’y aller quand je voulais et le destin a fait le reste. Tout est arrivé si vite, plus d’appartement, plus de copain… Alors j’ai profité de l’occasion, si on peut le dire ainsi, d’aller à San Francisco pendant un temps.
Pendant  2  jours je me suis demandée pourquoi les gens aimaient tant cette ville, pourquoi on dit que c’est la ville Américaine préférée des Français… Les maisons sont vraiment jolies, les trolley, tramway ou muni comme ils les appellent très typiques ainsi que les rues en toboggan, mais aucune excitation, aucun signe d’amour. 

2 jours après, je me suis comme réveillée, j’ai réalisé où j’étais et pourquoi, j’ai compris ou en tout cas accepté que tout arrive pour une raison dans la vie et depuis, tout est devenu plus facile, et j’ai commencé à vraiment aimer cette ville.

1

2

3

4

 

China town, le plus vieux d’Amérique du Nord et la plus large communauté Asiatique hors Asie où j’ai déjeuné pour 6 dollars dans une cantine familiale où j’ai partagé ma table avec cette jolie petite fille et son grand-père. 

5

6

 

 

7

8

 

‘Blue Bottle Cafe’, bon café, alambics et une nouvelle façon de faire votre infusion matinale, la façon Italienne mais en plus Californienne, le même système mais avec une machine différente. Il y en a quelques-uns à SF, qui servent aussi des sandwiches, toast et beurre, oeufs pochés…

9

10

 

 

11

12

13

14
Je voulais continuer avec le ‘Hardly Strictly Bluegrass festival’ et le marché à ‘Fort Mason’ mais je pars pour Napa, alors à très vite. x

Post a comment

- Soufflés au pamplemousse en préparant San Francisco

Je faisais une liste sur ce balcon ensoleillé à King’s Cross (oui, pour ceux qui ont loupé les derniers posts, je ne suis plus à Ladbroke Grove, je veux dire pour le moment, car c’est toujours MON quartier, mais à King’s Cross après avoir été obligée de quitter mon appart d’un jour à l’autre) pour préparer mon voyage à San Francisco. Comme ça, vous pouvez penser que je suis une personne organisée et en même temps, peut-être que j’arriverai à me convaincre qu’en vieillissant j’ai tendance à devenir plus prévisible, corrélée, standardisée… en un mot… ennuyeuse…

Je me poussais juste à écrire cette liste car mon cerveau commençait à être en ébullition. Je pars pour San Francisco dans  2 jours et avant, je dois déménager toutes mes affaires de mon ancien appart (je ne suis plus là-bas mais toutes mes affaires y sont encore, elles) aller à l’hôpital, acheter des cadeaux aux gens que je vais voir à SF, imprimer mes billets, aller au festival du film Espagnol et faire des soufflés au pamplemousse.

Ma petite voix me disait de faire un liste, alors commençons par la dernière chose notée sur celle-ci : 


Soufflés au pamplemousse
, pour 4 pers.


Ingrédients
:

  • 4 gros pamplemousses
  • 90g de sucre en poudre
  • 1 cuil à café de farine
  • 3 oeufs
  • 1 pincéé de sel

 
Décalotter les pamplemousses aux deux tiers, enlever la chair à l’aide d’une cuillère (vous pouvez le faire au dessus d’un saladier de façon à ne pas perdre le jus). Mettre la chair et le jus dans une passoire fine et presser avec une grosse cuillère pour récupérer tout le jus de vos fruits.

Dans ce jus, y mixer la farine et mettre de côté.
Séparer les blancs des jaunes, garder les 3 jaunes et seulement 2 blancs.
Dans une casserole, mettre les jaunes d’oeufs, le sucre et le jus et battre sans arrêter sur feu moyen jusqu’à ce que le mélange épaississe.
Enlever du feu et laisser refroidir.
30 min avant de servir préchauffer le four à 210° / Gaz 6, monter les blancs en neige bien fermes avec le sel et les incorporer à la crème et en remplir les pamplemousses vides, cuire pendant 25 min et servir tout de suite, chauds et délicieux avec un Montbazillac.

1
2

3

4

Post a comment

- Sake tasting et umami

J’étais invitée à un tasting de sake et tapas… C’est quoi encore ce truc ? Sake et sushis, sake et chocolat ok, mais sake et tapas Espagnoles ?

Je suis allée au restaurant ‘Toro Gordo’ à Hammersmith à reculons, me demandant pourquoi j’avais accepté d’aller mélanger un alcool de riz avec une tortilla alors que j’aurais pu rester à Southbank avec ma copine en ce beau Dimanche ensoleillé.

Accueillie par mon hôte et dirigée à l’intérieur où quelques producteurs de sake fraichement arrivés du Japon nous attendaient… avec du chorizo !

Mr Takeshi Nakamura qui est le chef executif de ‘Japan in UK’ m’a gentiement donné un cours sur l’umami et ce pourquoi ils avaient décidé de marier le sake à des tapas ce jour là.

Umami est notre cinquième goût (sucré, salé, amer, acid et umami). Umami est un mot litteral du Japonais ‘umai’ : délicieux ‘mi’ : goût.

On peut sentir le umami grâce à  des cellules réceptives au glutamate présentes sur les langues humaines et animales.
Le glutamate est le sel de l’acide glutamique, l’effet wow quand nos papilles rencontrent un ingrédient salé.

Décrit comme un goût de viande ou bouillon, le glutamate est le plus abondant neurotransmetteur d’excitation dans notre système nerveux. Nous créons du glutamate et notre cerveau en a besoin pour mieux fonctionner.

Le glutamate agit comme un activateur et réhausseur de goût, énormément utilisé en cuisine Chinoise (d’où les fameux ‘maux de tête des restaurants Chinois’) car utilisé à outrance il peut être aussi un neurotransmetteur de douleur.

Alors pourquoi sake et tapas ? Simplement parce-que le saké attise l’effet wow, l’umami. Ce qui veut dire ? Le sake peut se coupler avec n’importe qu’elle cuisine, la Française, mais aussi l’Indienne etc. Alors que certains vins n’iront pas avec tel ou tel ingrédients, alors qu’on a tendance à boire un vin blanc avec du poisson et à aller à des tastings pour apprendre l’histoire et l’origine des ingrédients et c’est pourquoi cela se marie très bien avec de la viande, mais saignante et seulement avec de la mayonnaise pimentée, pas de moutarde car cela risquerait de gâcher ce goût de myrtilles de ce vin rouge fabuleux  blah blah blah…. Les Japonais, eux, font moins de bruit et savourent leur sake avec n’importe quel met.

Ce fût une expérience très plaisante pendant laquelle j’ai appris sur le sake mais pas seulement, j’ai aussi goûté pur la première fois à du  Mikan et c’était magnifique. D’Hiroshima, le Mikan est une mandarine Japonaise qui est fermentée. Délicieux goût d’agrumes, léger et frais au goût d’herbes.

kikatani-cc.com ou contacter Akimutsi Takata à ‘Japan in Uk’ car le site internet est en Japonais, si vous voulez goûter à ce nectar 0044 (0) 203 642 6958.

IMG_6681

IMG_6680

IMG_6682

Post a comment

- De retour en forme avec encore et toujours l’envie de cuisiner

Ce post a été commencé en Juillet, j’étais fraichement arrivée dans cette superbe région qu’est le Lubéron, et entre le déjeuner et le diner, un jour, j’avais un peu de temps pour écrire car je voulais partager cette expérience avec vous.

C’était juste au début, lorsque je n’avais que 6 personnes à nourrir, très vite, ils sont devenus 8… puis 14…
Nourrir 14 personnes par jour pour le petit-déjeuner, déjeuner et diner n’est pas chose facile mais en même temps ce fût une expérience inoubliable. Avoir la chance de cuisiner dans cette magnifique maison datant de 1700, entourée de nature, oliviers, figuiers, sangliers, chauve-souris et scorpions a rendu mes jours si joyeux (sauf quand le scorpion était sur les marches qui menaient à ma chambre).

Alors oui, plus de temps pour écrire.

Mais je garde un super souvenir de chaleur, soleil, couleurs, odeurs, marchés fermiers et beaucoup de cuisine.

Je suis de retour à Londres depuis 3 semaines et depuis…. une rupture et la découverte qu’il fallait que je déménage, les deux le même jour.
Mais la vie est belle, toujours, je suis de retour de plus belle et cuisiner me manque.

Alors le programme : expérimenter encore et encore, partager ces expériences avec vous, aller à San Francisco en October, peut-être à Jersey fin Octobre, avec la France entre deux, why not ?

Pour le moment je vous laisse lire ce post commencé dans le Lubéron et je vous dis à très vite x

 

J’ai pensé que ce serait sympa et plus juste pour vous si j’écrivais un petit poste après un mois de no poste land.

Je suis actuellement et ce depuis un mois dans le sud de la France …. à travailler…

 Apres avoir nourri une poignée de Kasakhs au régime à Cap d’Ail, 10 New-Yorkais gourmands à Villefranche sur mer, je suis maintenant de l’autre côté du midi, à la campagne dans le fameux Lubéron.

 Pas de recette pour aujourd’hui,  je voulais juste vous dire ou j’étais et partager avec vous quelques photos de cette merveilleuse region.

 

1

 

2

 

3

 

4

 

5

 

6

 

7

 

8

 

9

 

10

 

11

 

12

 

13

 

14

 

15

 

16

 

17

 

18

 

19

 

20

 

 

Post a comment

- Pickles de concombre

La saison du concombre est à son apogée, en ces premiers jours de Juillet nous devons penser à préparer..L’hiver…

Déprimant je sais mais maintenant que toutes ces beautés sont arrivées sur les étals de marché, il faut commencer à préserver, congeler…etc.. pour prolonger l’été. Vous vous sentez mieux maintenant ? Moi oui, je peux sans problème m’imaginer en Novembre prochain, prenant l’apéro avec mes amis, mangeant mes pickles avec un verre de Bellini par exemple.

Le pickling a commencé il y a 4000 ans en utilisant des concombres. C’était une façon de préserver les denrées périssables (légumes mais aussi bœuf et porc) qui devinrent une délicatesse car le résultat était concluant et goûteux.

Le monde entier fait ses pickles, la plupart du temps avec des légumes et sous des noms différents.

Faisons les notres.

Pickles de concombre

Ingrédients :

  • 2 concombres
  • 2 cuil à soupe de gros sel
  • Bocaux, 1 de 500ml ou plusieurs petits
  • 300ml de vinaigre de cidre
  • 300ml d’eau
  • 200g de sucre en poudre
  • ½ cuil à café de graines de fenouil
  • 5 graines de poivre noir
  • 2 anis étoilé
  • 6 brins d’aneth

 

Laver les concombres, les couper en lamelles de 1cm d’épaisseur et parsemer le gros sel dessus. Laisser reposer au frigo pendant an moins 1 heure.

Laver vos bocaux et les stériliser, 2 façons : faire bouillir de l’eau, enlever le couvercle et le caoutchouc s’il y en a et plonger le tout dans l’eau bouillante pendant au moins une demie heure. L’autre façon est de laver vos bocaux avec de l’eau savonneuse, les sécher et les mettre au four pendant au moins une demie heure, four à 140°/Gaz 1, les couvercles et caoutchouc devront être stérilisés séparément en les faisant bouillir.

Pendant que vous stérilisez vos bocaux, préparer votre pickle.

Mettre tous les ingrédients ensemble dans une casserole (excepté l’aneth) et faire bouillir jusq’à ce que le sucre sois dissous.

Rincer les concombres et les mettre dans les bocaux avec l’aneth. Couvrir avec le liquide chaud. Taper les bocaux pour ôter les éventuelles bulles d’air et les fermer pendant que c’est encore chaud.

Mettre au frigo pendant au moins 1 semaine avant de l’ouvrir ou bien faites comme moi et ouvrez le jour suivant pour goûter, et les remettre au frais, plus ils restent dans le vinaigre, plus vos concombres seront tendres.

 Pour une touche encore plus colorée vous pourrez y ajouter des rondelles de citron.

1

2

Post a comment

- Causa croquettes

J’ai été invitée récemment à un tasting de crevettes d’eau froide…

Je n’ai pas pu y aller mais depuis, j’ai beaucoup lu sur les crevettes et les fameuses crevettes d’eau froide.

Elles vivent dans un environnement froid comme la Norvège, Groenland, Canada… Elles sont initialement toutes des males et deviennent femelles après 3 ans. Elles sont pêchées dans de l’eau propre, profonde et ces espèces fournissent seulement 15% du marché, le reste étant des crevettes tropicales d’élevage et pas forcemment nourrie comme il le faudrait.

Pour la grande majorité des crevettes d’eau froide, l’évaluation indique que la récolte est basée sur une base d’écologie durable. Il y a quelque chose comme 8 espèces différentes, certaines seront peut-être à risque bientôt mais pour le moment les pêches sont toutes légales et ouvertes avec des récoltes limitées.

J’ai entendu parler de la causa croquette, (la première fois, jamais entendu parler avant)

En tant que fan de croquettes je me suis renseignée, cela me semblait très Sud-Americain de part ses ingrédients : crevettes, pommes de terre, citron vert, oignon rouge…

C’est effectivement du Peru, comme toujours je suis en manque de voyage, ces croquettes m’ont transporté. C’est fait normalement avec des crevettes et de la chair de crabe que je n’aime pas forcemment en boîte. Un crabe devrait être mangé frais, devrait avoir sa carapace cassée avec un petit marteau et sa chair aspirée en portant une serviette autour du cou. Pour moi, le crabe en boîte ne vaut pas son prix, alors j’y ai mis des sardines à la place, gouteuses, pas chères et pas en voie de disparition.

 Causa croquettes, pour environ 15 croquettes

Ingrédients :

  • 750g of potatoes
  • Beurre
  • 1 oignon rouge
  • Jus et zest d’un citron vert
  • 200g de petite crevettes d’eau froide
  • 100g de sardines à l’huile d’olive en boite
  • 100g de farine
  • 2 œufs battus
  • 100g de chapelure
  • 500ml d’huile de tournesol

 Pour la sauce avocat

  • 2 avocats bien murs
  • 2 citrons verts
  • 1 oignon rouge
  • 1 tomate bien mure
  • 1 bouquet de coriandre
  • Huile d’olive extra vierge

 Faire bouillir les pommes de terre dans de l’eau salée jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Les écraser en purée et y mettre un gros morceau de beurre. Bien assaisonner.

Pour la sauce avocat, faire un guacamole en écrasant grossièrement les avocats, grater l’oignon rouge et couper la tomates finement la tomate sans les pépins. Y ajouter le jus du citron vert, hacher finement le coriandre et l’ajouter au mélange avec beaucoup d’huile d’olive et de sel et laisser de côté.

Pour les crevettes et sardines, les couper très finement, les mélanger à l’oignon rouge couper finement et au jus de citron vert ainsi que les zests.

Prendre 2 bols, 1 pour la farine, 1 pour les œufs battus et 1 pour la chapelure. Mettre une cuillère de purée de pommes de terre dans votre main et la rouler en boule (d’environ 4cm de diamètre). Faire un trou avec votre pouce dans la boule et y mettre une petite cuillère du mélange crevettes/sardines. N’ayez pas peur d’en mettre pas mal, fermer le trou délicatement pour couvrir la farce. Répéter l’opération jusqu’à finir la purée de pommes de terre (s’il vous reste un peu de farce comme moi, vous pourrez l’utiliser dans une salade par exemple)

Verser l’huile de tournesol dans une poêle large sur feu moyen juqu’à ce que l’huile soit très chaude et baisser le feu. Rouler chaque croquette dans la farine, ensuite les œufs et pour finir la chapelure. Plonger ensuite les croquettes dans l’huile jusqu’à ce qu’elles soient dorées, Si vous ne voulez pas utiliser autant d’huile et le tremper entièrement, mettez juste 2cm d’huile dans la poêle et tourner les croquettes afin de colorer chaque côté.

 1

2

3

Post a comment

- Fraises et pignons, à la Maroccaine

En tant que chef, je voyage toujours de façon à découvrir, mais aussi et biensur à découvrir de nouveaux ingredients, de nouvelles recettes…

J’ai pris un cours de cuisine à San Miguel de Allende au Mexique, fait une feijoada à Maceo, Brésil, appris à faire un tajine dans une tente dans le désert Marocain il y a quelques années avec 3 berbères, 1 faisant le thé et jouant du tambour, l’autre roulant des joints et le troisième avec moi dans la cuisine (traduction : dans un coin de la tente) sur le sol me montrant comment faire un tajine au plus simple, à la Zagora.

Cette fois encore c’est Marocain, ce que j’ai mangé à Tanger il y a 2 semaines. C’était à ‘Saveurs de poisson’, le dessert, un mix de fraises et framboises fraiches avec du miel, des noix et des pignons. Encore une fois, comme le reste du menu, frais, simple, efficace et délicieux. Les fraises sont en saison, allons-y !

1

 

Post a comment

- Tanger, voyage et food

Tanger, carrefour entre l’Espagne et le Maroc.

Dans les années 50, Tanger était l’interzone où rien n’était interdit. Avant l’indépendance, Tanger était administrée par différent pays Européens, sans aucune loi rigide. Les homosexuels y venaient car l’atmosphère était plus relax et les Occidentaux pouvaient se faire plaisir avec du cannabis et des jeunes hommes ayant besoin d’argent. Tanger était appelée ‘la ville des pêchés’, les gens avec un passé, ceux qui voulaient changer de vie ou échapper à la leur, artistes voulant vivre une vie abordable dans un endroit exotique et aussi Matisse et Paul Bowles qui vécut à Tanger pendant 50 ans.

Comme Barnaby Rogerson (auteur de plusieurs romans historiques, livres de voyage sur l’Afrique du Nord) disait : ‘Le Maroc a toujours été une nation ou la tolérance est pratiquée mais pas prêchée’.

Quand même, Tanger est très Marocaine, rude, belle et un peu brutale.

J’ai réussi à faire ce que je voulais faire et manger où je voulais manger. Longues journées et très courtes nuits aidaient à avoir cette impression que j’étais partie pendant 10 jours alors que ce n’était que 2.

Se perdre est toujours la meilleure façon, rues étroites dans la Medina, odeurs, bonnes et mauvaises, un mélange de viande grillée, urine et égouts. Bicoque appelée ‘Andalus’, influences espagnoles et tortillas, tajine, beaucoup de poisson, pastillas et noix… Les sucreries les plus sucrées que j’ai mangé de ma vie faites de miel, de miel et de miel, où le vendeur m’a dit : ‘restes avec moi une semaine et tu vas devenir grosse’ , ok… Merci je vais y penser.

Les gens qui vous suivent dans la rue, qui veulent vous vendre quelque chose, vous donner une information sans que vous la demandiez ou vous ‘fournir’ un homme pour le week-end ou vous demandant un baiser ‘en souvenir’ (souvenir pour lui ou pour moi ?). Mais ils sont gentils, ils ne mordent pas, je supposais qu’ils étaient eux aussi en manque d’exotisme.

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

18

Artiste, expat ou juste toursite, qui que vous soyiez, vous finirez au Café Tingis dans le Petit Soco. Café historique qui existait déjà au temps des Romains et aussi des Portugais. S’asseoir en terrasse et regarder les gens passer en buvant un thé à la menthe est le sport local…Oh non, ils jouent au Pakshee aussi, beaucoup, en fumant librement du hash. 

13

Pour le déjeuner allons à ‘Saveurs de poissons’, recommandé par un ami foodie. Pas de menu, juste les poissons du jour, 4 plats avec des noix, de l’harissa, un jus de fraises fraiches, figues et raisins, à la Marocaine, délicieux délice, simple, frais et efficace pour 200 dirham (un peu moins de 20 euros).

11

12

Café Baba pour suivre, est lourd… Chaleur lourde et lourdes odeurs d’herbe. Les Rolling Stones venaient siroter leur thé quand de passage à Tanger mais qui s’en soucie ? Depuis 1943 café Baba est une institution que je voulais essayer. Les filles fument du cannabis et jouent au Pakshee encore, des garçons essaient de réparer la télé au mur car le match de foot est sur le point de commencer, et moi, lisant ‘The Sheltering sky’ avec un thé à la menthe, heureuse.

14

15

16

17

Tanger était un peu émotionnel pour moi car mon père est né là-bas et la coincidence a fait que j’y étais le jour de son anniversaire. J’ai cherché l’église ‘El Corazon de Jesus’ où il avait fait sa première communion et je ne l’ai jamais trouvé mais il y avait quand même cette douce et jolie atmosphère, l’océan, le ciel lourd et blanc et le temps qui semble passer à l’horizontale.

Post a comment

- Salade moong beans, artichauts et févettes

C’était quand j’ai decidé de bien me tenir, juste avant un week-end qui promettait d’être assez sauvage. Avant mon voyage à Tanger je voulais me mettre au vert, au moins pour une journée.

J’ai acheté ces moong beans (ou mung beans) quelques temps auparavant et que je n’avais pas encore essayé. Mon amie Kim qui m’a emmené dans une vadrouille Indienne (visite d’un temple Hindou et achat d’ingrédients Indiens) m’a parlé de ces moong beans, comment les cuire et les manger.

Venant du continent Indien, c’est maintenant cultivé essentiellement en Inde et en Chine, et peut être utilisé en sucré ou salé.

D’énormes possibilités de le cuisiner : germés, salade, curry, fécule pour faire des nouilles transparentes, en pancakes, en falafel …

Pleines de vitamines et hydrates de carbone, c’est délicieux et un peu plus sucré que les lentilles. Les févettes sont de saison et si vous ne trouvez pas ces petites beautés d’artichauts violets que l’on mange cru en Italie et Sud de la France,vous pouvez toujours utiliser des fonds d’artichauts en boites.

Salade moong beans, artichauts violets et févettes, pour 2 pers.

Ingrédients :

  • 250g de moong beans
  • 4 petits artichauts violets cru
  • 200g de févettes
  • Huile d’olive, vinaigre balsamique, sel et poivre noir

Rincer les moong beans, les faire bouillir dans de l’eau salée jusqu’à ce qu’ils soient tendres (pendant environ 30min)

Pendant que ça boue, enlever les févettes de leurs cosses, pour les artichauts, enlever les premières feuilles et couper en deux ce qu’il vous reste (les feuilles les plus tendres et le cœur), couper le bout des feuilles aux trois quart et enlever la barbe.

Quand les moong beans sont cuits, les rincer à l’eau froide pour les refroidir et les mixer avec tous les ingrédients.

 1

2
3

Post a comment

- Clafoutis mango-coco

Voilà, voila… On y est… La saison des cerises est là… Pas encore en UK.

Le clafoutis est une de mes gâteau préféré, pendant que j’attends que les cerises soient en pleine saison, bordeaux, rondelettes et juteuses, j’ai fait ce classique clafoutis, mais je l’ai fait exotique avec de la mangue et du lait de coco.

Je suis de retour de Prague et tellement honteuse de ne pas avoir trouvé d’inspiration en ce qui concerne leur food. Chaque ville, chaque pays a quelque chose à raconter, une histoire derrière un plat, une spécialité, même si c’est plus connu pour ses compositeurs de musique classique que pour ses plats, je suis sure que même Prague cuisine du bon, je ne les ai juste pas trouvé… Mais ne vous méprenez pas, j’ai adoré mon voyage.

Je pars à Tanger ce week-end et ça fera l’objet d’un post special Maroc, un exotique après être allée à Café Baba manger une pastilla en buvant un thé à la menthe. J’ai hâte !!!

Un peu plus d’exotisme pour l’instant . Encore une fois ça ne prend que 5 min à faire, c’est le genre de gâteau qui vous transporte direct dans les Caraîbes après la première bouchée et c’est le festin parfait pour les intolérants au lactose comme moi.

C’est mon clafoutis aux cerises mais avec des mangues et du lait de coco.


Clafoutis mangue-coco
, pour 6 pers.

  • 300g de mangue fraiche (ce qui correspont environ à 2 grosses mangues)
  • 40g de beurre (+5g pour le plat à gâteau)
  • 4 œufs
  • 100g de sucre
  • 100g de farine
  • 250ml de lait de coco

Dans un grand bol, mixer les œufs et le sucre, ajouter le beurre fondu, la farine et le lait de coco.

Beurrer un plat à gratin et y mettre les mangues coupées en petits dés et y verser la préparation dessus, vous pouvez aussi ajouter dessus de la noix de coco déshydratée si vous en avez.

Préchauffer votre four à 180° et cuire pendant 40min jusqu’à ce que votre cuisine sente le paradis.

 1

2

Post a comment

- Tarte à l’avocat

Parce-que les gens normaux sont en long week-end de 3 jours ne veut pas dire que d’autres, les anormaux, ne travaillent pas. Ca ne fait rien, j’aurais ma revanche, je serai off quand vous serez au bureau.

Alors pendant que vous vadrouillez à Londres, en France et dans le reste du monde j’ai fait ce dessert somptueux et tellement facile.

Cela peut paraitre un peu étrange pour les Européens mais par exemple en Thailand ils mangent leur avocats avec du sucre.

Aux Philippines, l’avocat est offert comme parfum de crème glacée. En Indonésie, le dessert/jus ‘Alpukat’ est populaire combiné avec du lait concentré et du chocolat et en Ethiopie ‘Spris’, en plusieurs couches, papaye, avocats et purée de mangue. Cela me fait me dire que ce ‘Spris’ sera bientôt sur mon blog car ça combine 3 de mes fruits préférés. Alors jetez un œil régulièrement mes gens, l’exotisme arrive.

Donc, mes amis Européens, oubliez la fameuse salade avocat-crabe, aussi délicieuse soit-elle avec une sauce cocktail, et allons-y pour du sucré et international.

Je ne sais plus d’où viens cette recette, je l’ai adapté de toutes façons, cela prend 5 min et le goût est fabuleux.

 

Pour une grosse tarte ou 6 petites (de 20cm de diamètre environ) il vous faudra :

Ingrédients :

  • 2 gros avocats bien murs
  • 200g de biscuit ‘Digestive’
  • Le zeste d’un citron vert
  • 50ml de sirop d’agave
  • 50g de beurre

 

Ecrasez les avocats afin d’obtenir une purée bien lisse, ajouter le syrop d’agave.

Broyer les biscuits pendant que vous ferez fondre le beurre dans une casserole.

Quand le biscuit est poudre et que le beurre est fondu, mélanger les deux et mettre la mixture dans votre moule. Presser avec une fourchette pour avoir une base bien compacte, ajouter les zestes dans la purée d’avocat et la verser sur votre base. That’s all ! Mettre la tarte au congélateur pendant au moins 3 heures et la sortir 30min avant de servir pour que le biscuit ne soit pas trop dur.

C’est le dessert parfait pour l’été, sain et qui va whaou vos invités et votre estomac.

1

2

3

Post a comment

- Tartelettes asperges et pâte à filo

Regardons les choses en face, je vis à Londres et le Printemps joue encore les divas, il n’est pas encore là vraiment et viendra quand bon lui semblera.

Pour le moment, soyons heureux car c’est la saison des asperges. Petites beautés vertes, British et saines.

Connues en Egypte 3000 avant Jesus Christ mais aussi en Syrie et Espagne, les Grecs et les Romains les mangeaient fraiches en saison et les faisaient sécher pour les utiliser en hiver.

Faible en calorie et sodium, Vitamine B, calcium, magnesium et zinc, et est un excellent diurétique. Protéine, beta-carotène, vitamine C, vitamine E, vitamine K… la liste est très longue alors on y va ! La saison ne dure que 2 à 3 mois.

Etant donné que suis dans une période ‘filo’ depuis quelques semaines, j’ai essayé ces tartelettes, cela prend 5 min, c’est délicieux, c’est parfait maintenant et le sera aussi quand Madame Printemps deignera sortir.

Tartelettes asperges et filo (pour 6 tartelettes de 6/7cm de diamètre)

Ingrédients :

  • 3 feuilles de pâte à filo
  • 300g de yogurt nature
  • Sel et poivre

Prendre les 3 feuilles de filo et les couper en deux dans la largeur. Plier chaque morceau en 4 et les mettre dans leur moule. Verser le yogurt sur chaque tartelette, saler et poivrer et ajouter les asperges coupées en petits bouts sur le dessus. Si vous voulez être un peu coquins vous pouvez aussi y mettre quelques morceaux de fromage (n’importe quel bon fromage fera l’affaire)

Mettre les tartelettes dans un four préchauffé à 200°/Gaz 6 pendant une demie heure. Laissez les refroidir un peu avant de le démouler.

1

 2

Post a comment

- Baklavas à ma façon

Samedi dernier, je suis allée au Borough market à Londres. Je n’y étais pas allée depuis un moment et j’ai fait un stop dans un restaurant du middle-east , Arabica, où je n’irai pas si j’étais vous. Très décevant. J’ai du renvoyer mon poulet qui n’était pas assez cuit, le serveur m’expliquant qu’étant donné que leur poulet sont nourri au grain, on peut les manger rosé. Je sais juste que manger du poulet pas assez cuit peut-être dangereux, ça, je sais. Le riz était cependant très bon avec de la cardamome et des oignons croustillants… En plus de tout le reste, c’était cher pour ce que c’était.

Très frustrant car j’adore cette cuisine et j’avais hâte de manger ma brochette de poulet aux épices, mes délicatesses Turques, du thé avec des pétales de rose etc, j’ai donc décidé de faire mes propres Baklavas.

Baklavas, pour 2 pers.

Ingrédients :

  • 1 paquet de pâte à filo
  • 100ml d’eau
  • 200g de sucre
  • 150g de beurre
  • 1 cuil à soupe d’eau de rose
  • 1 cuil à café de jus de citron
  • 50g e pistaches
  • 50g de cacahuètes

Mettre l’eau et le sucre dans une casserole et porter à ébullition jusqu’à ce que le sirop devienne un peu épais, baisser le feu et ajouter l’eau de rose et le citron, porter une nouvelle fois à ébullition et mettre de côté.

Mettre le beurre coupé en cube dans une casserole et le faire fondre.

Déplier les feuilles de filo, avec un pinceau badigeonner la première feuille avec le beurre, soyez généreux. La rouler d’un coin jusqu’à l’autre coin en diagonale de façon à former un long petit tube et la rouler afin de former un escargot.

Répéter l’opération pour toutes les feuilles.

Les mettre dans un four préchauffé à 200°/Gaz 5 pendant 20/25min jusqu’à ce qu’ils soient dorés et qu’une magnifique odeur sorte de votre four.

Ecraser grossièrement les pistaches et cacahuètes.

Quand les baklavas sont prêts, verser le sirop dessus quand ils sont encore chauds, y ajouter les pistaches et cacahuètes et enfin le reste du sirop qui va permettre aux noix de se coller au gâteau.

 

1

2

3

4

5

6

 

 

Post a comment

- Courgettes à la vanille

Ils sont partout sur les étals de marchés… Les légumes verts.

Courgettes, asperges, choux, cresson, cébettes, petit oignons, épinards…

Jeunes et tendres, avec ou sans cuisson.

Il y a une atmosphère Italienne en Avril à Londres, tout le monde est souriant, le soleil est de sortie, les températures sont plus hautes… Il nous faut juste de la nourriture simple et de très bonne qualité avec beaucoup d’huile d’olive et un verre de Barolo pour vivre la dolce vita.

Voici une autre façon de manger des courgettes, avec de la vanille et du citron.

Courgettes à la vanille, pour 4 pers.

Ingrédients :

  • 4 courgettes
  • 8 cuil à soupe d’huile d’olive
  • 1 gousses de vanille
  • Le jus d’un demi citron
  • Sel et poivre

Dans un plat à gratin mettre l’huile d’olive, ouvrir la gousse de vanille dans sa longueur et gratter les petites graines avec un couteau et mettre les graines dans l’huile d’olive.

Laver et couper les courgettes en tronçons de 4/5 cm et les mettre dans le plat à gratin. Imbiber les courgettes avec l’huile et la vanille. Y ajouter la gousse de vanille pour plus de saveur et assaisonner avec du sel et poivre. Verser le jus de citron, couvrir avec du papier d’alu et enfourner pendant 30min à 180°/Gaz 4.

Les courgettes doivent être croquantes, salez et poivrez encore si besoin, vous pouvez aussi y ajouter de l’oignon rouge et enjoy !

1

2

Post a comment

- Afternoon tea avec Alice

Après plusieurs semaines de négociation et organisation avec mes copines, j’ai finalement choisi une date pour aller célébrer les 150 d’Alice.

Alice au pays des merveilles est ma grande, très proche amie. Mon manager m’appelait Alice disant que je suivais le lapin dans le trou un peu trop souvent et ma sœur me dit toujours que je vis dans mon propre monde.

J’aime ça, pourquoi ne me créérai-je pas mon propre monde dans ma tête quand le vrai n’est pas assez coloré, parfois difficile ?

Hôtel Sanderson, Lundi, heure du déjeuner.

Tellement contente car c’était mon tout premier ‘afternoon tea’ depuis que je suis à Londres.

Gâteaux et boissons, plats et tasses sont faites pour illustrer les fameux ’mad hatters’ et célébrer notre non-anniversaire.

Dehors dans le jardin chauffé, le traditionnel salé et sucré ’afternoon tea’ était servi.

La foule ? Des filles seulement et juste quelques hommes perdus dans le monde merveilleux et magique d’Alice.

C’était sucré, très sucré, trop sucré pour moi car mes papilles préfèrent le salé. Mais c’était bien.

Un deuxième tour était autorisé mais nous n’en avons pas eu besoin car après les jolis petits sandwiches colorés, et les gâteaux crémeux et la tasse mangeable faite de chocolat noir ainsi que des litres de thé, la chose dont vous aurez besoin est d’une sieste sous un arbre avant de vous réveiller pour courir derrière le lapin blanc.

8

 

1

 

2

3

4

5

6

7

Mais alors dit Alice, si le monde n’a absolument aucun sens qui nous empêche d’en inventer un ?

 

Post a comment

- ‘Brèves de Comptoir’ #4 Avril 2015

Brèves de comptoir’ sont d’authentiques citations de la vie de tous les jours et particulièrement des potins au bistro. A la frontière de l’absurde ou de la poésie, news et quelque fois même, philosophie. Les miennes sont biensur orientées ‘food’, un concentré de ce qui nourrit ma vie, ce que j’avale tous les jours, ce que je lis, essaie, teste… A Londres et dans le monde…

 

– Un vigneron est sur le point de lancer le premier vin végane. Durant le processus le raisin est filtré avec de nombreuses substances appelées ‘agents clarifiants’ (carapaces de crustacés, gélatine…) Ca marche de la façon suivante : les agents sont soit positivement ou négativement chargés, et vont lier les particules des charges opposées, résultant en l’extraction de ces particules non voulues du vin. Tous les éléments non voulus peuvent être écartés. Compliqué, je sais… Et parce-que ces vins ne sont pas adaptés pour les végétaliens, des producteurs près de Sienne ont fabriqués le premier vin végétalien. Ils peuvent retracer le cheminement du raisin, de la vigne à la bouteille. A suivre, ce Printemps : Fattoria Casabianca http://www.fattoriacasabianca.it/en/

– La nouvelle stupidité à Londres est le bar à hibou, Annie le hibou. Les gens ne sachant plus quoi inventer pour être remarqués. Ce pop-up d’une semaine ouvre en Avril et a déjà une longue pétition signée à la demande d’une association pour le bien être des animaux. Le but : éduquer les gens à la façon dont vivent les hibou. Le profit de la vente des tickets ira à un sancturaire travaillant pour la conservation de l’espèce. Je n’y connais pas grand-chose en hibou mais ce que j’en sais c’est qu’ils seraient mieux à la campagne, dans un arbre, et non pas dans un bar dans Soho. Il y a plein de façons d’éduquer les gens et sur différents sujets, et même de collecter de l’argent et ça n’inclus pas nécessairement un cocktail.

– Les Brèves de Compoir de ce mois-ci sont le must of the must dans la catégorie ‘les news stupides’ comme : l’oeuf au yuzu. Les Japonais ont inventé l’œuf aux senteurs de yuzu pour altérer l’odeur de poisson qu’auraient les œufs. Je pense que je serais inquiète si mes œufs sentaient le poisson. Très affectionné au Japon, le yuzu est beaucoup utilisé en cuisine Japonaise, ils nourrissent leurs poules avec des écorces de yuzu, graines de sésame et maïs. Le but (en plus de réduire l’odeur de poisson) est d’augmenter l’appétit. Ils ont aussi créée l’oignon qui ne fait pas pleurer, alors qu’importe, quand on a du temps à tuer.

– Le ‘Clove Club’ sera le premier restaurant à demander à ses clients de payer en avance. Une billetterie est leur façon de ne plus avoir de no-show et donc de table vide. Pas très classe et délicat de leur part je trouve pour un premier prix de menu à £65. http://thecloveclub.com/

– Le thé le plus cher du monde est au menu à Londres au Royal China Club. Cela vous coutera £180 le pot pouvant remplir 4 petites tasses. Ses feuilles peuvent atteindre le prix de £650 000 le kilo. Ils viennent d’un légendaire buisson dans la province de Fujian. La légende dit que ce thé a guéri la maladie d’un empereur de la dynastie de Ming. Les feuilles sont essuyées avec du lait de chèvre, ensuite ramassées et grillées sur du charbon et laissées pendant 80 ans pour gagner en saveur.

– Ouverture cet été du dernier Adam Holcroft restaurant à insectes. Dans le Pembrokeshire où vous pourrez manger des burritos aux insectes ou des glaces caramel et vers de bambous.

– ‘La curieuse cuisine canine’ est un pop-up de 2 jours… Pour chiens ! Les 11 et 12 Avril vous pourrez nourrir votre chien avec un menu 5 plats digne d’un 3 étoiles au Michelin comme : gâteau myrtilles et chia avec quinoa gluten-free et cannelle.£20 pour le chiens et £8 pour les humains…Shoreditch. http://www.londonpopups.com/2015/04/the-curious-canine-kitchen-pop-up.html

– Pas de sirop d’hérable mais de l’eau d’hérable. 46 vitamines and minéraux, elle contient plus de manganèse qu’un verre de kale et la moitié en sucre de l’eau de coco. Seva. http://www.drinkseva.com/en/

– Les sachets Hop Theory sont les nouveaux sachets de thé à mettre dans votre bière. Ecorces d’orange et graines de coriandre donneraient plus de goût à votre bière ‘light’ qui est moins chère et allégée en calorie mais aussi un peu fade. Pas encore en vente ça le sera s’ils réussissent à récolter suffisamment de fonds. Si vous voulez donner : https://www.kickstarter.com/projects/915128700/hop-theory

– Disney World est sur le point de mettre un steack à 115 dollars sur sa carte. L’entrecôte tomahawks avec un os très long pour une superbe présentation. Vantant un moelleux inégalable qui vient du long processus de séchage de la viande, ce steak est riche en saveur et en marbrures. The Boat House, Disney World

Post a comment

- Detox day

Aujourd’hui est le jour J, le detox day.

Tout est organisé, je suis off ou presque aujourd’hui j’ai donc décidé de me faire une journée pyjama. Le genre de journée off ou l’on ne prend même pas une douche… Je me brosserai les dents…Eventuellement.

Etant donné qu’une journée pyjama arrive une fois tous les 2 ou 3 mois, il faut que ce soit bien organisé pour en profiter au maximum. Toutes les ocnditions sont réunies : je suis off, je n’ai pas eu de journée pyjama depuis plusieurs mois donc ça va être génial, j’ai des papiers à faire et il était supposé pleuvoir (en fait il fait beau, j’espère juste qu’il va pleuvoir car rester à l’intérieur quand il fait beau me rend malade).

Comme mon amie me l’a demandé : ‘pourquoi maintenant ?’ parce-que c’était le jour idéal, que je peux rester à la maison au cas où je m’évanouierais faute de manger et ramper jusqu’à mon lit.

Je pense à cette detox depuis longtemps. Un an. Je préfèrerais rester chez moi et manger des biscuits au chocolat trempés dans mon café au p’tit dej et finir la journée au lit devant un film girly en mangeant un cassoulet. Ca c’est une vraie journée pajama pour moi !

Ca ne va pas arriver aujourd’hui, car je fais ma toute première detox… Peut-être la dernière aussi.

Marie-Claire (ma bible) que je lis depuis plus de 20 ans, a donné un ’menu 24 heures detox’ dans un de leur numéro il y a un an.

Vous aurez juste besoin d’un blender et de fruits et légumes

Petit déjeuner :

  • 2 carrottes
  • 1 ananas
  • 1 citron
  • 1 banane

Ajouter 2 verres d’eau minérale et du sirop d’agave si vous le souhaitez plus sucré.

Le goût est bon mais c’est beaucoup trop. J’ai fini mon ‘petit déjeuner’ à 3h de l’après –midi car ces quantités vous donnent 2 blender entier de jus, j’ai donc décidé de sauter le lunch et passer directement au menu ‘goûter’.

Je vous donne quand même le lunch au cas où, à l’inverse de moi, vous arriveriez à boire tout le petit déjeuner.

Lunch
:

  • 1 concombre
  • 1 pomme
  • 1 poivron
  • 1 avocat
  • 1 betterave
  • 1 tomate
  • 1 branche de celery


Menu ‘goûter’:

  • 1 banane
  • 1 petite barquette de framboises
  • 1 petite barquette de myrtilles
  • 1 verre de lait d’amande

 

Diner:

  • 1 pomme
  • 1 citron
  • 1 bouquet de persil
  • 1 avocat
  • 1 courgette
  • 1 grosse poignée de graines de chanvre
  • 2 verres d’eau minérale.

Celui là est inéressant… très vert, tellement vert, mais vous pouvez enfin macher gaiement pour la première fois de la journée. Tellement de persil !!! Le goût est bon même si vous avez quand même l’impression de brouter.

En gros, c’était un peu difficile pour moi, je n’ai pas ressenti la faim mais plus l’envie de mâcher, de croquer et me faire plaisir avec quelque chose que j’aime vraiment.

J’ai suivi leur menu scrupuleusement, même si je n’aimais pas l’idée d’acheter des myrtilles et framboises car ce n’est pas la saison du tout. J’ai éliminé les fraises dans le menu ‘goûter’ car c’était au dessus de mes forces d’acheter des fraises en Mars!

Ils conseillent de faire cette detox avec des fruits et légumes de saison (c’est bien Marie-Claire). Le menu qu’ils donnent est 3 fois trop gros de toutes façons. Il me reste encore de la concoction verte du ‘diner’.

Donc privilégions les fruits de saison, on peut en mettre moins au niveau des quantités ou alors se faire une detox de 3 jours, ce qui ne sera pas mon cas. J’ai repris un cours normal aujourd’hui, petit déjeuner avec café, beurre, confiture… Je suis quand même contente de l’avoir fait et d’avoir tenu bon toute une journée. Quant à mon état physique, aucune différence, ni sur ma peau, ni sur mon énergie, sachant qu’en une journée je n’allais pas me transformer mais la faire une fois de temps en temps est toujours bien pour absorber au mieux les vitamines avec un ventre vide et pouvoir se dire :’yes !!! je l’ai fait !’ est un super feeling.

1

Post a comment

- Cookies à la cardamome

Etant donné que c’était (pour moi en tout cas) difficile de faire des speculoos, après 3 tentatives j’ai donc décidé de faire des cookies à la cardamome.

C’est idiot qu’on arrive à cuisiner quelque chose de très élaboré et rater une recette aussi simple que des speculoos, en tout cas, ce sera l’objet d’un de mes post car je ne vais pas abandonner si facilement !

Nous sommes dans la période du carnaval, j’aimerai bien être de nouveau au Brésil, boire de la Cachaça, sautant sur les rythmes de samba par 35 degrés… C’était il y a 3 ans… Cette année est un peu différente, j’écoute de la musique classique en trempant mes ganses dans mon café. Différent mais toujours agreable. On fait des ‘ganses’ en Provence pour le carnaval, ma grand-mère faisait les meilleures du monde. Parsemées avec du sucre glace, elles sont très bonnes aussi le jour d’après trempées dans du thé ou du café. J’ai acheté mes ganses à : ‘Aux pains de papy’ à Kings Cross qui est une boulangerie Française qui respecte les saisons et les traditions. http://www.auxpainsdepapy.co.uk/


Cookies à la cardamom, pour 15 petits cookies

  • 150g de farine
  • 75g de beurre
  • 50g de sucre roux
  • 2 cuil à café de cardamome en poudre
  • 1 œuf
  • Sucre glace et eau pour le glaçage

Frotter le beurre avec la farine jusqu’à obtenir des petites miettes. Ajouter ensuite le sucre et la cardamome. Battre l’œuf dans un bol séparé et ajouter l’œuf dans le mélange sec petit à petit.

Mélnger jusqu’à former une boule collante, mettre au frais dans un bol couvert d’un film pendant 30min.

Rouler ensuite la pâte d’un demi centimètre d’épaisseur sur une surface farinée et couper les biscuits avec un cercle à pâtisserie, vous devriez obtenir environ 15 biscuits.

Cuire à 180° ou Th4 pendant 12 min jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Si vous voulez faire un glaçage, mélanger le sucre glace avec de l’eau, rajouter encore du sucre, puis de l’eau jusqu’à obtenir la consistence du glaçage voulue.

1

 2

 

Post a comment

- Pancakes roses, St Valentin et pourquoi certains sont des ‘ex’

Je me suis réveillée fatiguée ce matin, le froid dehors n’aidant pas à me sortir du lit mais j’ai pensé à cette recette que je voulais essayer, ça m’a aidé à poser mes pieds pat terre. J’ai aussi pensé à l’amour et à la St Valentin. L’amour pour les gens mais aussi l’amour pour la cuisine, l’amour de partager un repas, un moment, un verre de vin…. Peu importe où va notre amour, l’amour est tout ce dont nous avons besoin, non ? A donner et à recevoir.

La St Valentin est biensur commercial, poussant les gens à acheter ce dont ils n’ont pas besoin. Je dois admettre qu’une rose ou une bouteille de champagne fait plaisir surtout pour celles qui n’ont pas ça pendant le reste de l’année, elles ont peut-être au moins la St Valentin pour se faire gâter un peu, éventuellement. Cela me rappelle l’ex de ma copine qui disait qu’on avait pas besoin d’attendre la St Valentin pour offrir des roses ou boire du Champagne avec ceux que l’on aime. Tellement vrai, mais l’a-t-il fait le reste de l’année ? Non. J’imagine que c’est aussi pour ça qu’il est un ex. Alors le 14 Février est au moins là pour rappeler aux non-gentlemen qu’ils ont certaines taches à exécuter, et l’une d’elle est de faire plaisir à sa femme, petite amie…

Eviter les restaurants en ce jour d’amour, j’y travaille, je sais de quoi je parle. Les tables sont bougées, transformées en table de deux, ou tables de 4 ou 6 converties en tables de cantine où les couples s’assoient coude à coude avec d’autres couples. Les menus sont plus chers, les vins et Champagne aussi, 1h30 de seating au lieu de 2h, pas de possibilité de boire un verre avant car le temps est compté, menus seulement (encore une fois le temps est compté donc, n’en perdons pas à lire une carte) etc… Vraiment, restons à la maison, enveloppés dans une couverture avec une verre de Champagne ou un chocolat chaud (pourquoi pas) ou à moitié nu devant un feu de cheminée si vous en avez une et très important, le menu, comme des pancakes roses.

J’ai trouvé cette recette que j’ai twisté à ma façon car je voulais les essayer salés, avec du fromage de chèvre.

Pancakes à la betterave, pour 4 pers.

  • 2 betteraves moyennes
  • 500g de farine
  • 1 cuil à soupe de levure chimique
  • 2 pincées de sel
  • 375ml de lait
  • 125g de yogurt nature
  • 50g de beurre fondu
  • 1 œuf
  • 1 demi onion coupé finement

 

Pour la garniture :

  • 125g de fromage de chèvre à tartiner
  • 125g de crème double

 

Passer les betteraves au robot jusqu’à obtenir une purée. Faire frire l’oignon.

Placer les ingrédients secs dans un bol, dans un autre bol mixer le lait, le yogurt, le beurre, les œufs, l’oignon et la purée de betterave.

Mettre le mélange du lait dans les ingrédients secs et battre jusqu’à avoir la consistence d’une crème très épaisse.

Mixer le fromage de chèvre avec la crème et réserver.

Mettre un peu d’huile d’olive dans une poêle très chaude et y verser une louche de votre préparation, de la taille que vous voudrez et laisser cuire 2min de chaque côté.

A déguster chaud avec la garniture de fromage de chèvre et une salade verte.

Peignons notre vie en rose, bonne St Valentin les amoureux !

DSC_0120

Post a comment

- Brèves de Comptoir #1 Janvier 2015

‘Brèves de comptoir’ sont d’authentiques citations de la vie de tous les jours et particulièrement des potins au bistro. A la frontière de l’absurde ou de la poésie, news et quelque fois même, philosophie. Les miennes sont biensur orientées ‘food’, un concentré de ce qui nourrit ma vie, ce que j’avale tous les jours, ce que je lis, essaie, teste… A Londres et dans le monde…

– Dans la série ‘j’adore les gadgets voici le ‘Foodini’. Ils l’appellent la machine naturelle et va être, selon eux, une aussi grande innovation que le micro-onde il y a quelques années. Le but ? Cuisiner des ingrédients naturels et passer moins de temps en cuisine ce qui souvent décourage les gens. Je ne pense pas que préparer et cuire des ingrédients, les mettre ensuite dans une pipette est un gain de temps pour faire une pizza qui ne prend normalement que 15 min pour une faite maison. www.naturalmachines.com

– ‘The Real Junk Food Project’ se bat contre le gaspillage de nourriture. Pendant les 12 dernières années, le projet a intercepté 50 tonnes de nourriture invendable mais tout a fait mangeable, venant des supermarchés etc et ont nourri des milliers de personnes dans leurs cafés au Royaume-Uni. www.therealjunkfoodproject.co.uk

– La crèmerie Mercer fait des crèmes glacées au vin, faites avec du vrai vin (jusqu’à 5% d’alcool par pot de glace). Essayez le ‘Merlot Cerise’, ‘Cabernet chocolat’, ou ‘Chardonnay Framboise rouge’. Ils ont des distributeurs partout dans le monde, pas en Europe, pas encore. www.mercersdairy.com

– La dernière mode est de sniffer…du chocolat. Un chocolatier Belge, Dominique Persoone a créé le chocolat sniffable. C’est dans ce cas là sans calories et le goût reste pendant des heures. Il a mis au point une petite tireuse et à assuré un service traiteur lors de la soirée d’anniversaire de Ronnie Wood des Rolling Stone. www.chocolateshooter.be

– Pour encourager activement les fermiers locaux au Nord West de Londres, ‘Field to Fork’ est la solution. Ils livrent des légumes organiques de fermiers à notre communauté. Depuis £8.50 par semaine. fieldtoforkorganics.coop

– La fourchette ramen va résoudre nos problèmes quand nous mangeons des nouilles. C’est une 2 en 1, fourchette et cuillère en même temps. Pour rouler vos nouilles et aspirer la soupe en une fois. www.uncommongoods.com/product/ramen-spoon-and-fork

– Jamie Oliver en parlais déjà en 2006 et comme souvent, on le prenait pour un illuminé, mais de nos jours, manger de l’écureuil devient de plus en plus commun. Au Jugged Hare, un pub gastro, ils peuvent en vendre entre 40 et 50 portions par semaine. L’idée est de protéger les autres espèces en voix d’extinction. Il a des millions d’écureuil au Royaume-Uni, ce qui était une délicatesse au 19ème siècle aux Etats-Unis, revient en force. Si vous recherchez une viande sans hormones et sans OGM, pensez écureuil, la chair est un peu sucrée et au goût de noisette. Vous mangerez local car s’ils ne sont pas d’Hyde Park, ils ne viennent pas de très loin.

– Il est difficile de prouver l’origine des frites, les Belges donc, ont lancés une pétition pour avoir leurs frites reconnues au patrimoine culturel de l’humanité. Cela a toujours été un sujet de discorde entre les Belges et les Français. Même si on les appellent ‘French fries’, les Belges sont, je dois l’admettre, les meilleures.

 

Post a comment

- Lait d’amandes maison

Je lisais ce matin que le lait est maintenant moins cher qu’une bouteille d’eau. Les prix ont baissé très rapidement ce qui en résulte par les fermiers quittant l’industrie.

Le problème est toujours le même, produire plus et moins cher. Les vaches produisent 18% de lait en plus par rapport à 2001. Comment ? Et bien, tout le monde sait ça, hormones, antibiotiques etc…Produire plus de vaches en mauvaise santé qui produisent plus de lait de mauvaise qualité pour produire plus de gâchis dans les supermarchés pour plus de fermiers sans emploi et plus d’allergies, car 80% des allergies à la nourriture proviennent du lait de vache.

J’ai découvert il y a un an que je suis intolérante au lactose, gros drame dans ma vie car J’ ADORE le fromage,

Je ne suis pas végétarienne mais je tends à manger de moins en moins de viande et je suis presque ‘sans lactose’ (je fais toujours quelques extra avec le fromage de temps en temps) mais à part ça, plus de yaourt (et j’adorais ça), plus de crème fraiche (j’en bave sur mon ordinateur rien que d’y penser) et plus de lait ce qui me manque aussi, je buvais pas mal de chocolat chauds et de lait-menthe (j’adore !)

Maintenant je suis plus soja et surtout amandes, tellement plus que je fais aussi mon propre lait d’amandes. Alors le faire moi-même est simple et si pas complètement organique (le fermier doit bien mettre des pesticides sur ses amandiers pour produire plus d’amandes, plus vite…) mais au moins, l’idée de me dire que c’est une meilleure option me plait.

 

Lait d’amandes

En gros, il va vous falloir des amandes et de l’eau.

Faites tremper 250g d’amandes crues sans la peau toute une nuit.

Les rincer plusieurs fois, les passer au blender avec un peu d’eau et ajouter de l’eau petit à petit jusqu’à obtenir la consistance que vous souhaitez.

Vous devrez ensuite passer le lait dans un chiffon à mailles très très fine ou même un filtre en papier de machine à café.

Une fois que votre lait est fait, vous pouvez garder les amandes pressées, les faire dorer au four sur du papier cuisson et les garder au sec dans un pot pendant plusieurs semaines. A utiliser sur votre muesli, pour parsemer vos gâteaux, et même en mélanger à votre farine quand vous faites un gâteau.

1

2

3

4

 

Post a comment

- En 2015, soyons meilleur

La première chose, je voudrais vous souhaiter une merveilleuse nouvelle année. Que 2015 vous apporte santé, amour et joie.

J’ai eu un long break à Nice où le soleil était au rendez-vous et le ciel si bleu que ça en était presque dérangeant, les décorations de Noël ne s’accordant pas vraiment avec les palmiers et le fait que l’on a passé pas mal de déjeuner en terrasse.

Comme tout le monde le sait, la France et le monde est bouleversé par ce qui est arrivé aux caricaturistes à Paris. C’est triste, énervant mais aussi impressionnant de voir que même à New-York, les messages ‘Je suis Charlie’ clignotent sur les façades des immeubles. Impressionnant oui, de voir un tel support du monde entier.

En voyant cette explosion dans les média sociaux, voir ces gens si inquiets, solidaires, soutenant le mouvement…. Je ne pouvais pas m’empêcher de me demander : ‘Sommes nous toujours aussi aidant et compréhensifs ? Je veux dire, toute l’année ? Donnons-nous assez ? Sommes- nous suffisamment attentionnés ? Les media sociaux sont là aussi pour que les gens dénoncent mais hormis dénoncer, que faisons-nous pour les autres? Concrètement, dans notre vie de tous les jours ?’

Comme bonne résolution ce serait bien non? Aider les autres un peu plus et être plus attentionnés, pas seulement avec le petit copain mais aussi avec le voisin qui n’arrive pas à porter ses sacs par exemple…. Je n’avais pas vraiment de bonnes résolution, non pas parce-que je suis parfaite (du tout), je fume et je ne veux pas arrêter (désolée), je bois du vin et je ne veux pas arrêter (encore…désolée) mais plus parce-que je suis heureuse avec ma vie telle qu’elle est , je veux juste continuer à travailler pour moi, m’améliorer, améliorer ma façon de cuisiner, satisfaire mes clients et le reste suivra selon moi. Alors essayer de s’améliorer dans le but d’améliorer la vie des autres, arrêter de penser à soi en premier pour une fois, ce serait une bonne idée, non ?

C’est comme acheter de façon responsable, cuisiner et manger de façon responsable. Cela veut dire être conscient (être conscient est déjà un grand pas pour certain, croyez-moi) de ce qu’on achète, d’où vient la nourriture, manger plus de légumes et moins de viande pour les raisons que nous connaissons tous et essayer de ne pas oublier ces raisons quand il est temps d’aller faire du shopping. C’est toujours plus facile d’aller vers la solution la plus simple, ne pas être inquiété et trouver une excuse pour tout ce qu’on fait. Dénoncer des choses sur les média sociaux c’est bien, mais qu’en est-il de nous ? Que fait-on pour participer un peu ? La bonne conduite commence chez soi, tous les jours.

 Réutilisons, recyclons, faisons des choses avec nos mains et ne gâchons pas.

Pour finir, pas de recette, pas de photo, mais un petit film tout mignon qui explique que tristement, l’être humain est responsable de la mauvaise santé de notre planète. Encore une fois, nous savons tous ça et je ne voudrais pas vous déprimer de trop en ce début d’année alors prenons la chose sous un autre angle, de façon positive. On a fait suffisamment fait de dégâts alors dès maintenant il nous faut chérir les bonnes choses qu’il nous reste pour un monde un petit peu meilleur.

 Bonne année !

https://www.facebook.com/video.php?v=639094899494760&set=vb.215206155216972&type=2&theater


 

Post a comment

- Kale, le choux frisé tendance

Je pense que l’ouragan est passé…. Pour moi en tout cas… Ceux qui travaille dans l’hospitalité commence à sentir la tempête en Octobre. La vague est presque partie et après avoir cuisiné des lunch pour des centaines de personnes, fait des milliers de canapés, aidé des amis dans leur restaurant car ils étaient prit dans la tempête aussi, tout se calme enfin, juste quelques petites choses à ajuster, à penser et à cuisiner bien sur et je m’en vais dans le sud de la France pour un autre round de trop de bouffe et de vin.

Avant ça, j’essaie vraiment de prendre soin de moi autant que possible, bois beaucoup d’eau et de tisanes, reste loin du vin et mange du kale.

Kale est le choux tendance frisé. Plein de beta-carotène, vitamines K (pour garder des os forts et la coagulation du sang), vitamine C… etc. C’est pourquoi les stars en sont folles, les ‘beautiful people’ ne jurent que par le kale. A la vapeur, en jus, à la poêle, transformé en masque de beauté, sérum et même en vernis à ongles.

Je sais que je n’ai toujours pas fait ma detox prévue en 2014 mais c’est un grand pas pour un Française qui mange tout et ne fait pas de detox, est-ce que mon excuse est assez bonne ? Non, vous avez raison, mais pour le moment, je mange du kale et ferai ma detox en Janvier, à l’Anglaise.

J’ai réalisé qu’une soupe Portugaise que je fais (Caldo Verde), peut être faite avec du kale mais cette fois je l’ai cuisiné de la même façon que ma mère nous faisait les épinards. Simple et délicieux.

 

Kale avec œufs et lardons, pour 4pers

  • 1 bouquet de kale
  • 4 œufs durs
  • 1 oignon
  • 250g de lardons
  • 2 gousses d’ail
  • Sel
  • Poivre

 

Bien laver le kale (avec un bouquet vous pourrez nourrir 4 personnes et il vous en restera pour faire une soupe…)

Frire l’oignon pelé et coupé finement avec un peu d’huile d’olive, ajouter l’ail finement haché et le kale en morceaux avec un peu de sel. Pendant ce temps, faire bouillir les œufs.

Ajouter ensuite les lardons et le poivre, checker l’assaisonnement. Après 15 min lorsque le kale est cuit mais encore croquant c’est prêt ! Bon appétit !

1

2 

 

 

Post a comment

- Green pancake

Que dire à propos de ma longue absence sur mon blog ? Eh bien, rien si ce n’est que je me la suis coulée douce, au niveau de mon blog en tout cas…

En dehors de ça, j’ai été très occupée durant ces derniers mois. Nouveaux clients, j’ai fait beaucoup de canapés, j’ai commencé à faire des p’tit dej et des lunch pour mes clients et je travaille toujours au restaurant.

Août a été affreux, j’ai eu la chance de m’échapper un peu et d’aller en Hollande et dans le sud de la France pour voir un peu de soleil et éviter la dépression. Le carnaval de Notting Hill a été gâché par la pluie et le froid et comme toujours, chaque fois que je commence à être en colère après Londres et que je commence peut-être à l’aimer un peu moins, quelque chose de bien arrive, comme si Londres voulait se faire pardonner. Septembre était du coup très ensoleillé, Londres était pardonné et je l’aime toujours autant, l’Automne est bel et bien là, on se gêle déjà… Je suis de retour à la normale et prépare Noël.

 

Green pancakes, 4 pers.

Facile,rapide, pas de colorant ou autre, pas de beurre non plus

  • 110g de farine
  • 1 cuil à café de levure chimique
  • 1 œuf
  • ½ cuil à café de sel
  • 150ml de lait
  • 300g de pousses d’épinards
  • Huile d’olive pour la poêle

 
Mettre la farine, la levure, l’oeuf et le sel dans un bol et mélanger jusqu’à une pâte homogène. Laisser de côté pendant que vous hachez les épinards au robot.

Ajouter les épinards à la pâte et c’est tout !

Verser un peu d’huile dans la poêle et la placer sur un feu moyen. Pour chaque pancake, verser une louche ou deux de pâte selon la dimension du pancake que vous voulez obtenir.

Ils sont épais, tellement verts et généreux, parfait pour cette saison et sans gras, parfait pour une période pré fête.

Green-pancake1

 

 

 

 

Post a comment

- Brèves de comptoir #11 Novembre 2014

‘Brèves de comptoir’ sont d’authentiques citations de la vie de tous les jours et particulièrement des potins au bistrot. A la frontière de l’absurde ou de la poésie, news et quelque fois même, philosophie. Les miennes sont bien sur orientées ‘food’, un concentré de ce qui nourrit ma vie, ce que j’avale tous les jours, ce que je lis, essaie, taste… A Londres et dans le monde…

– Checkez ce site internet http://fatandfuriousburger.com/ pour des photos géniales  de hamburger ! Gras et créatif.

– La ferme urbaine ‘The Severn Project’ fondé par Steve Glover en 2010 fait des petits et offre du boulot aux personnes anciennement alcooliques ou toxicomanes mais aussi des personnes avec des difficultés mentales. Offrant une intégration sociale ils cultivent de la salade sur des terrains abandonnés et se soucient de l’environnement en livrant leurs salades à vélo. ‘The Severn Project’ à Bristol http://thesevernproject.org/

– C’est encore écrit dans le journal : les bienfaits du vin rouge sur la santé. Je vous le dit dans chaque ‘Brèves de Comptoir’. Alors maintenant, les scientifiques ont trouvé que cela aiderait à réduire l’acné.

– Los Angeles et San Francisco ont une nouvelle addiction : les chips aux algues. Encore difficile à trouver en Europe mais je reste aux aguets et vous tiendrais au courant car apparemment, en plus d’être plein de vitamines, c’est delicieux.

– La nouvelle tendance si vous travaillez dans l’hôtellerie est le Champagne basse calories. Il l’appelle un ‘pétillant’ ce qui pour la Française que je suis est déjà un mauvais commencement, une insulte pour notre patrimoine http://www.thomsonandscott.com/

– Des centaines de milliers de repas seront servi cette semaine à Londres dans plus de 300 Gudwaras (temples) Sikh. L’institution de la Sikh Langar (ou cuisine gratuite) a été lancé par le guru Sikh, Guru Nanak. Cela a été créé afin de maintenir l’égalité entre les peuples, quelque soit leur religion, couleur de peau, âge, genre…

– C’est officiel, le meilleur whisky du monde est …Japonais ! Nos amis les Ecossais sont encore sous le choc car c’est la première fois qu’ils ne sont même pas dans le top 5 en 12 ans d’histoire de la bible du whisky. Le ‘Yamazaki’ single malt sherry est décrit comme étant d’une audace exquise avec un fini aux notes d’épices coquines.

– ‘Céreals Killer café’ ouvrira en Decembre sur Brick Lane à Londres. Avec plus de 100 sortes de céréales et plus de 13 lait différents. Espérons qu’ils aient du lait de chameau à verser sur mes choco pops, c’est quelque chose que j’ai toujours voulu goûter, le lait de chameau.

– Apèrs l’emballage de hamburger mangeable au Brésil, voici maintenant la tasse à café que l’on peut manger. Ca coûte une fortune mais c’est quand même très populaire, c’est à Melrose Place à LA, s’il vous plait ! http://www.alfredcoffee.com/

– Hortus cuisine est un blog écrit par Valentina une jeune Italienne de Via Fratta (Nord Est Italie). De son jardin elle n’utilise que des ingrédients de saison et ses photos sont comme d’une autre époque, une pure beauté http://hortuscuisine.com/

 

Post a comment

- Pedlars’ World

Pedlar’s world a des histoiress à raconter…Occupé à contacter des dealers d’art du monde entier, l’équipe de Pedlars recherche le vintage, la pièce rare qui rendra votre maison unique.

Histoire et caractère sont les mots pour définir cette boutique de Notting Hill.Proche des locaux, privilégiant l’échange, l’art deuxième main, le rétro à la production massive.

Biensur qu’ils ont des objets cuisine vintage comme ce Therma Jug thermos des années 60 (j’adore), les bacs à glace, le pot à mesurer Français de 1950 et ces bonbons presque oubliés que j’adorais, les soucoupes volantes acidulées !

J’ai eu déjà eu la chance de travailler avec eux, ils m’avaient gentiment prêté des objets pour une séance photo, maintenant ajouté à ma liste de favoris, leur café ouvert il y a un mois, cosy et original où à partir de maintenant je vais passer mes matins je-suis-paresseuse-j’ai-pas-envie-de-cuisiner.

Pedlars’ World, 128 Talbor Road, W11 1JA
http://www.pedlars.co.uk/

 

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

 

 

Post a comment

- Ajo Blanco

C’était une journée parfaite…

Ensoleillée, chaude mais pas trop, le marché pour mes légumes, la boulangerie pour mon pain et cuisine à la maison, essayant quelques trucs pour mon event de demain.

Nina Simone joue ‘Good Bait’ (une de mes préférées), un verre de vin rouge, le ‘boyfriend’ n’est pas avec moi aujourd’hui et c’est tant mieux car cela aurait été trop parfait, un peu surréaliste.

Après cette pile de perfection, trop ennuyeux, j’ai essayé l’’Ajo Blanco’ que j’ai fait et ce n’est pas parfait du tout, maintenant la vie redevient normale. L’ajo blanco est une soupe froide originaire d’Andalousie et même si j’y ai ajouté beaucoup plus de liquide qu’il était indiqué dans le recette, c’était bon, un peu bizarre et même après avoir reposé au frigo pendant quelques heures et très frais, c’est bon… un peu bizarre. Ce n’est pas une soupe Mademoiselle-j’ai-écrit-un-livre-de-recettes-Espagnoles, selon vos proportions c’est une pâte et j’ai divisé les proportions de pain par 2 !

Qu’est-ce que je vais faire avec plusieurs bols de pâte aîllée et panureuse (nouveau mot panureuse) ? Une sorte d’arancini ?

Quoi qu’il en soit j’ai trouvé une autre recette d’Ajo Blanco, plus liquide, une soupe quoi, delicieuse et pas bizarre.

 N’ayant plus d’amandes entières, j’ai essayé avec de la poudre d’amande.et c’est délicieux.


Ajo Blanco
, pour 2 pers.

  • 200g de poudre d’amandes
  • 1 gousse d’aïl
  • 180ml d’eau
  • Sel, oivre et huile d’olive

Faire bouillir les 180ml d’eau, y ajouter la poudre d’amande et battre au fouet.

Peler la gousse d’aïl et la mettre dans un blender avec le mix amandes et eau ainsi qu’un peu d’huile d’olive.

Mixer jusqu’à une texture onctueuse, saler et poivrez à votre goût, au besoin rajouter un peu d’eau, verser la préparation dans des bols et les mettre au frigo pendant quelques heures. Si vous n’avez pas assez de temps, vous pouvez mettre un glaçon par bol juste avant de servir ainsi que quelques grains de raisins pour la décoration. Enjoy !

1

 

Post a comment

- Brèves de comptoir #7 Juillet 2014

 

‘Brèves de comptoir’ sont d’authentiques citations de la vie de tous les jours et particulièrement des potins au bistrot. A la frontière de l’absurde ou de la poésie, news et quelque fois même, philosophie. Les miennes sont bien sur orientées ‘food’, un concentré de ce qui nourrit ma vie, ce que j’avale tous les jours, ce que je lis, essaie, taste… A Londres et dans le monde…

 

  • 80 % des jus d’orange sont made in Brasil. 42000 oranges sont pressées à la minute.
  • Coca Cola formle, quand une journaliste veut connaitre la vraie recette du Coca à Atlanta et découvre tellement plus derrière le géant Américain. https://www.youtube.com/watch?v=Owl59XeknxU
  • Les inondations en Amérique du sud ont laissé des fermiers avec jusqu’à 28% de perte de récolte cette année. En plus d’aider ces fermiers, Waitrose donne l’opportunité aux membres de leur fondation partout dans le monde de vendre leurs fruits et légumes gâchés par les intempéries à prix plus bas.
  • Le plat Indonésien nouvellement disponible en Angleterre est le Tempeh. De l’île de Java, il est fait d’une variété de soja local. Mangé depuis des milliers d’années, il est nutritif et végétalien. Tempeh est du soja fermenté qui a une durée de vie d’une journée car c’est de la nourriture ‘vivante’. Disponible chez Planet Organic, le ‘Tempeh Curry’ a été préparé selon des conditions d’hygiène scrupuleuses et encapsulé dans une boite de conserve au bon moment et à la bonne température pour arrêter la fermentation. C’est accompagné d’une sauce à la Javanaise. £3.10 les 300g. http://www.doctortempeh.com/nutrition/nutrition.html
  • Le nouveau restaurant 100% zéro déchets ouvrira prochainement à Brighton. Farine broyée sur place, nourriture délivrée avec zéro emballage et les toilettes rincées avec l’eau usée de la machine à café. Nous devrions tous y trouver une très grande inspiration, comme quoi avec un peu d’effort, c’est possible. Un post entier y sera consacré très bientôt sur ce blog. A suivre. Silo restaurant. http://silobrighton.com/
  • Si vous refusez de choisir entre le fromage et le pudding, le nouveau dessert de Paul A Young est fait pour vous. La star du chocolat a inventé la truffe chocolat /Stilton. Absolument pas pour choquer car il n’a pas besoin de ça pour que l’on parle de lui mais apparemment, vraiment, pour la combination des goûts. Je sais… moi aussi je suis sceptique. http://www.paulayoung.co.uk/
  • Fromagement parlant, les Etats-Unis produisent de la Feta, Parmesan, Gorgonzola… L’Union Européenne veut protéger quelques 145 noms faisant parti de leur patrimoine, inventé en Europe. Ils soutiennent que de la feta ne peut pas être de la feta si elle ne vient pas de Grèce.
  • ‘Big appetite’ est le travail du photographe culinaire de Seattle. C’est joli. Pour voir le travail de Christopher Boffoli c’est à l’exhibition ‘Pop in Color’ à Seattle ou en ligne. http://bigappetites.net/
Post a comment

- Clafoutis cerises, tomates cerises et thym

J’ai entendu friture… Ca ne peut pas être ça… Ca doit une déformation professionnelle et le manque de sommeil. Le commentateur à Wimbledon parlait de Venus Williams qui râlait tellement fort après une heure de match. Non, ça ne peut pas être friture, je doute que Venus Williams suive un régime calamar et aïoli en ce moment. Ou peut-être que oui… et c’est pourquoi elle râle si fort quand elle tape la balle..

Je cuisinais déjà ce matin à 6h, ensuite je suis allée sur le marché acheter mes légumes et re-cuisine. J’ai lavé quelque chose comme 2 tonnes de salade, fait des canapés, rôti des aubergines, grillé des poivrons, cuit du saumon, réduit des sauces… Et là, de retour chez moi, je fais des sushis, un clafoutis et un cake au thon. D’où cette déformation professionnelle parfois.

Cette semaine pour vous une recette de mon amie très chère, Nadine. Elle a fait l’autre fois le meilleur clafoutis que j’avais jamais mangé. Voici l’une de ses recette, elle a si joliment prit le temps de décorer les feuilles avec du ruban, d’écrire toutes les fiches à la main et je l’aime aussi pour ça.

Comme je n’avais pas d’olives noires, j’ai comme à mon habitude modifié la recette (juste un peu) et ai fait ce clafoutis sans olive et y ai aussi  ajouté des cerises.


Clafoutis aux cerises, tomates cerises et thym
, pour 4-6 pers

Ingrédients :

  • 250g de cerises
  • 250g de tomates cerises
  • 2 cuil à soupe de thym frais
  • 120g de farine
  • 3 œufs
  • 250ml de lait
  • 50ml d’huile d’olive
  • 10g de beurre pour le moule
  • Poivre

Préchauffez votre four à 180°.

Beurrez et fariner le moule. Battre les œufs dans un bol avec les thym, ajouter la farine petit à petit en remuant, poivrer.

Verser le lait et l’huile d’olive.

Laver les cerises et les tomates cerises, les étaler dans le moule et verser ma préparation sur le dessus et enfourner pendant 25-30min.

Ce n’est pas sucré, pas salé, ça sent l’été et l’huile d’olive, à servir avec une salade.

0

1
2
3

Post a comment

- Panna cotta au thé matcha

Je pensais ce matin aux odeurs.

J’espère que si tous mes sens ne sont pas surdéveloppés, au moins l’odorat et le goût le sont.

Et le Printemps, oh le Printemps est la saison parfaite pour les odeurs… les arbres sont en fleurs, l’odeur du jasmin, l’herbe fraichement coupée…

Mes fraises sont de sortie aussi dans mon jardin et portent leur plus belle robe rouge… Un seul point noir à ma jolie histoire : les escargots !

Je devrais être contente mais je suis une Française qui n’aime pas les escargots et particulièrement quand ils mangent mes fraises ! Et je ne parle même pas de mes plants de courgettes qui disparaissent et ce pour la 2ème fois. Je ne sais pas, j’ai pensé à ma coloc qui est parfois trop enthousiaste et arrache la mauvaise herbe (elle a arraché les betteraves l’année dernière !)

Après lui avoir gentiment demandé si elle avait vu mon plant de courgettes elle m’a répondu que son basilic asiatique avait aussi disparu. Alors 2 conclusions : les renards adorent jardiner et l’agriculture bio est très difficile. Si quelqu’un a une méthode organique pour faire fuir les renards et escargots, s’il vous plait envoyez moi un message.

En parlant de Printemps, soleil (pas à Londres je sais) et l’odeur du gazon coupé, je ne peux m’empêcher de penser au thé matcha.

Je fais un régime de thé vert depuis quelques jours et ai l’intention de faire une detox très bientôt. Pourquoi ? Parce-que je viens de passer 5 jours à Nice à manger et boire du rosé et parce-qu’à cause de mon boulot de chef je me dois d’expérimenter des choses. Ce sera ma toute première detox, juste une journée, juste des fruits et des légumes du petit dej au dinner et je suis supposée pouvoir faire du sport, me sentir plus légère avoir une peau beaucoup plus claire etc… Avant d’en parler il faut que j’essaie.

Avant ma detox de Printemps, je continue avec mon thé vert, y compris en dessert


Panna cotta au thé matcha


Ingrédients
:

  • 100ml de lait
  • 250ml de crème liquide
  • 50g de sucre
  • 1 grosse cuil à café de thé matcha en poudre
  • 2 feuilles de gélatines

Mixer le sucre et le thé dans une casserole, y ajouter par-dessus le lait et la crème. Mettre sur le feu et remuer jusqu’à que cela soit sur point de bouillir. Juste avant que ça boue, retirer la casserole du feu et laisser infuser quelques minutes.

Pendant ce temps mettre les 2 feuilles de gélatine dans un bol rempli d’eau froide.

Si le lait n’est pas assez chaud, le remettre sur le feu, le lait doit être très chaud pour que la gélatine fonde. Presser la gélatine pour enlever l’eau, la plonger dans le lait et remuer bien jusqu’à ce qu’elle se dissolve.

Pendant que c’est encore chaud, verser la préparation dans des bols ou petits ramequins, laisser refroidir et mettre au frais pendant au moins 4 heures.

C’est crémeux, d’un vert pastel et ça a un vrai goût d’herbe fraiche, un goût de Printemps !

1

 

Post a comment

- Brèves de Comptoir #5 Mai 2014

‘Brèves de comptoir’ sont d’authentiques citations de la vie de tous les jours et particulièrement des potins au bistrot. A la frontière de l’absurde ou de la poésie, news et quelque fois même, philosophie. Les miennes sont bien sur orientées ‘food’, un concentré de ce qui nourrit ma vie, ce que j’avale tous les jours, ce que je lis, essaie, taste… A Londres et dans le monde…

 

  • La nouvelle tendance est la ketone de framboise (composant d’arômes dans les framboises, canneberges et mures). Commercialisée pour aider à la perte de poids le slogan est ‘ mangez ça et vous ne serez plus jamais au régime’… Apparemment cela n’a pas encore été prouvé alors juste un conseil, mangez des framboises et si vous y ajoutez un peu de crème fraiche allez courir ou faire du vélo pour éliminer, c’est le secret le mieux gardé que tout le monde connait.
  • Joël Robuchon, vient de lancer sa collection de sushis 2014 pour le sushi shop.
  • Il se trouve en Afrique, Brésil et Asie, le jack fruit et son étrange odeur (odeur de pourri, oui) peut fournir tellement de nutriment et calories qu’il pourrait être un remplacement du blé et maïs… Il résiste aux insectes aux très hautes températures et à la sécheresse ce qui en fait un fruit sous exploité par rapport à ce qu’il peut apporter. Ceci en fait l’objet d une étude pour la lutte contre la famine dans le monde.
  • Fini la pâte de wasabi, achetons du wasabi frais ‘made in UK’ ! La ‘Wasabi Company’ est la première de la sorte en Europe et les chefs en sont fous. http://www.thewasabicompany.co.uk/
  • Bouillir, cuire au four ou écraser une truffe ferait éclater en sanglots n’importe quel chef et moi-même tellement ce trésor est respecté. Pas en Namibie… En Namibie, la truffe Kalahari ou truffe du désert est onctueuse et bon marché. Distante de sa parente la truffe Française, elle était aussi utilisée par les Bédouins comme remède et est maintenant une délicatesse pour les chefs et considérée comme la meilleure chose que la terre puisse produire par les locaux.
  • ‘Soylent’ est la marque d’un substitut alimentaire créé par un ingénieur Américain. Eviter le coût et le temps passé pour se nourrir chaque jour étant le but, faisant l’impasse sur tout ce que la nourriture peut apporter d’agréble à notre vie. Avec tous les nutriments nécessaires, la poudre à verser dans un shaker mélangée à de l’eau aurait un goût de gâteau. Un journaliste ayant fait l’expérience, a passé une semaine à ne se nourrir que du substitut. Après vérification il n’a pas prit de poids du tout mais s’est senti misérable, stressé et depressif pendant toute la semaine.
  • Après le cronut et doffins (un métissage entre le muffin, croissant et doughnut) le waffogato est né. De l’Italien affogato (noyé) le waffogato est une mini gauffre trempée dans le café et couverte de sirop d’hérable.
  • Les deux célébrités chefs Jamie Oliver et Marco-Pierre White se sont vu attribué une très mauvaise note au niveau hygiène dans leur restaurant. 1 pour Jamie et 0 pour Marco, 0 c’est du jamais vu !
  • Quelle a été ma surprise quand j’ai appris que le Nutella avait été créé par un home et Italien de surcroit ! J’ai toujours pensé que c’était par une dame… Française. Nutella fête ses 50 ans cette année ce qui fait de Mr Michele Ferrero (oui celui des Rochers aussi) l’homme le plus riche d’Italie. Un pot de Nutella est vendu toutes les 2 secondes et demie dans le monde.
  • Une société à Cambridge a créé un dispositif qui utilise la sphérification déjà utilisée en cuisine moléculaire pour mettre au point un fruit fait de gel. Des mini gouttes sotn déposées dans un plat avec une solution, positionné de telle sorte à reproduite la forme et la couleur du fruit voulu. Destiné à rehausser nos diners à la maison, cette machine n’est pas seulement pour les chefs. Elle reproduit tout simplement ce que dieu Ferran Adria fait à la main depuis déjà des années
Post a comment

- ‘Apéros dips’

Alors, pourquoi ne pas parler de la pluie et du beau temps encore une fois ? Comme je l’ai dit l’année dernière à la même période, on attend tous l’été, ou au moins le Printemps. Les pique-niques ont commencé pendant seulement un week-end et déjà le temps est affreux.

Cette petite pluie vicieuse, tous les jours un peu, quelques minutes par jour, juste pour saboter votre brushing et vous mettre de mauvais poil quand le matin il faisait beau et que vous êtes parti en sandales…

Quand j’ai besoin d’un peu de soleil et de Printemps dans ma vie, je cuisine des plats d’été, j’organise des apéros avec des canapés, comme ils font déjà dans le sud de la France depuis un bon moment cette année.

3 différents dips… Je pense évidemment à ma sœur qui est la reine dans le domaine et est connue dans toute la ville de Nice pour ses apéros.


Parmesan et vin blanc

  • 150g de parmesan râpé
  • 50ml d’huile d’olive
  • 100ml de vin blanc sec
  • 1 cuil à soupe d’origan sec

Mettre tous les ingrédients dans un bol et mélanger le tout.

 

Pâte haricots rouges et piment :

  • 1 petite boite de haricote barlotti
  • 1 petite boite de haricot rouge
  • 1 piment sec trempé dans l’eau (type guajillo ou pasilla) ou 1 cuil à café de harissa
  • Huile d’olive

Mettre les 2 boites de haricots dans un mixer avec le chili, mixer et ajouter un peu d’huile d’olive de façon à obtenir une pâte lisse.


Tahini

  • 2 tasses de grains de sesame
  • Huile de tournesol

Préchauffer le four à 180°, mettre les graines sur un papier sulfurisé et cuire pendant 8/10min, ne pas laisser brunir.  Dans un mixer, ajouter l’huile au graines de sésame petit à petit et mixer jusqu’à obtenir la consistance du beurre de cacahuète.

 

29

Post a comment

- Soupe des Caraïbes

Quand je suis le lapin d’Alice dans le trou, je me vois cuisiner pour mon event, finir si tôt que j’ai le temps de m’asseoir, manger et même commencer un nouveau post pour my blog.

Me sentant fraiche après une douche…. Pas de stress en attendant mon chauffeur…

Ca, c’est dans mes rêves.. La réalité est que le chauffeur est un la-plupart-du-temps-grincheux chauffeur de taxi, je n’ai jamais prit de douche avant de partir à un évent car le temps passé en cuisine ne me l’autorise pas et je n’ai jamais eu le temps de commencer un nouveau post non plus. Ca c’est ma vraie vie.

Après de longues heures passées en cuisine, il y a le stress sur le site et… la récompense, l’excitation de mes clients quand ils voient et quand ils goûtent mes canapés, leur visage, leurs mots pour décrire leur joie et d’un coup je me souviens pourquoi je fais ça, j’oublie le stress et le pas de temps, pas de douche et je suis heureuse.

En ce moment, j’apprends la cuisine Caribéenne, nouveaux plats, épices, noix de coco, joyeux mix coloré, atmosphère relax et Jamaïquains.

Je sais que c’est le Printemps mais le temps à Londres est tellement imprévisible qu’on peut manger de la soupe même en été et j’adore ça.

J’adore aussi la patate douce, j’ai fait cette soupe au restau et à la maison. Comme il me reste une cargaison de différents chilies secs de mes aventures Mexicaines je les ai utilisé, si vous n’en avez pas, vous pouvez prendre des flocons de chilies… Simple et délicieuse.

 

Soupe de patate douce, pour 2 pers.

Ingrédients :

  • 2 grosse patates douces
  • 4 poivrons rouges
  • 2 cuil à café de flocons de chilies ou 2 chilies secs (Guajillo, Pasilla or Morita)
  • 250ml de stock de légumes
  • Sel et poivre
  • Avocat et grains de maïs pur la décoration

Method

Préchauffer le four à 180°, mettre les poivrons sur un plat allant au four et les rôtir pendant 15/20 min jusqu’à ce qu’ils soient mous.

Si vous utilisez des chilies entiers secs, épépiner les avec des gants et faites-les tremper dans de l’eau tiède.

Pendant ce temps, peler et couper les patates, mettre de l’eau salée à bouillir et plonger les patates pendant environ 15min jusqu’à ce qu’elles soient très tendres.

Quand les poivrons sont prêts, laissez-les refroidir un peu et ôter la peau et les pépins.

Dans un blender, mettre les patates, les poivrons, un peu de stock et mixer. Ajouter les chilies, sel et poivre. Selon si vous aimez votre soupe plus ou moins épaisse, rajouter du stock. Parsemer de gains de maïs et de cubes d’avocats.

 

Bon appetit !

 

1

 

 

Post a comment

- ‘The Road to Hell And Sweetness’

Vous connaissez l’admiration et le respect que j’ai pour les chefs, aussi je voulais vous présenter quelqu’un que j’admire vraiment… Jurgen. Il est chef, chef pâtissier pour être plus précise. Donc en gros, il est le genre de mec qui mixe les ingrédients jusqu’à atteindre la perfection (la pâtisserie est juste perfection).

On s’est rencontrés au Arts Club où je passais beaucoup de temps en cuisine à parler avec les chefs et j’ai eu la chance de goûter à quelques-uns de ses desserts, juste avant qu’il parte pour ouvrir ‘Oblix’ il y a un an.

Jurgen n’est pas seulement un chef pâtissier, il écrit aussi un blog, un blog parfait, bien écrit, propre, organisé avec de très belles photos. Son monde doit être fait de perfection, desserts parfaits, blog parfait, tenue de chef blanche immaculée parfaite, parfait, parfait, parfait… mais c’est comme ça qu’on atteint l’excellence, non ? Et c’est pourquoi ses desserts sont de pures ouvres d’art.

Il a aussi un fabuleux projet, il veut organiser un diner pour récolter des fonds pour la recherche contre les tumeurs du cerveau. S’il vous plait, lisez et participez, c’est un projet énorme et plus il y aura de personnes impliquées plus on récoltera de l’argent.

http://theroadtohellandsweetness.blogspot.co.uk/2013/11/a-dessert-state-of-mind.html

Il m’avait aussi lancé un défi il y a un an, me demandant de faire un dessert Français qu’il pourrait ensuite customiser ‘à la mode Jurgen’…. Je n’ai pas oublié et vous attends encore Monsieur ! Et ne crois pas que je vais être gentille avec toi, j’ai en tête une recette de ma grand-mère, un gâteau que j’ai mangé pendant toute mon enfance qui, peut-être, te donnera du fil à retordre…peut-être…

Voici l’un de ses post :

’50 Shades of Pavlova’

Oblix has finally opened it’s doors to the public, so I’m a free man again when it comes to my blogging. There are hundreds of pictures I’d like to show and plenty of stories I want to tell, but I want to start of with a very special one in particular…the pavlova.

 During my time in the test kitchen the pavlova became my Achilles heel. In other words « the pavlova » became my weakness, my vulnerable point in spite of my overall strength as a pastry chef. Not because I didn’t know how to make one, but because I couldn’t get it right according to the ground rules that were set out for me. The game plan was simple…Create desserts that are rustic, look bold, are easy to execute and fit within the style of the restaurant that we are creating. And first and foremost in the words of Rainer Becker himself « keep it simple ». That’s it!

Well, in all honesty that’s not it. With costumer expectations higher then ever before, Creating something which is simple, bold, rustic and blows people’s mind away when they see and eat it, is not simple at all. Especially when the restaurant is not even properly build yet but your boss has a clear view about how everything has to look and you don’t!

Basically a pavlova is not really a sexy dessert to start with. Look it up and you only find pictures of big crumbly meringue bases with chantilly and exotic fruits on it and when its served, everybody just digs in, it’s a real messy affair and that’s fine cause it’s tradition. But I was quite excited to break the tradition and make it a bit more individual and different at the same time. And what would life be without challenges, so I ended up making hundreds of different pavlovas before I ended up with the « one » my boss liked and loved. It’s on the menu now and everybody’s happy. I have put pictures of some of the different pavlovas on here so you can imagine how different everybody’s vision and interpretation of a pavlova is. Lucky for me that the development of the other desserts went more smooth, but I have to say this pavlova was a good learning curve on how to adept to other peoples vision and put aside your own to get where you want to be all together. I’m sure there’s gonna be more bumpy rides in Oblix but after these fifty shades of pavlova I’m ready for anything that comes my way.

Jurgen 1

 

Jurgen 2

 

Jurgen 3

 

Jurgen 4

Post a comment

- Brèves de comptoir #4 Avril 2014

Voici mes ‘Brèves de comptoir’, nouveau mensuel pour 2014.

‘Brèves de comptoir’ sont d’authentiques citations de la vie de tous les jours et particulièrement des potins au bistrot. A la frontière de l’absurde ou de la poésie, news et quelque fois même, philosophie. Les miennes sont bien sur orientées ‘food’, un concentré de ce qui nourrit ma vie, ce que j’avale tous les jours, ce que je lis, essaie, goûte… A Londres et dans le monde…

  • Il se nomme lui-même ‘l’inventeur mangeable’, Charlie Harry Françis est le créateur d’une glace au Viagra. Il l’a créé pour une des soirées de son client VIP.
  • 4 millions de tablettes de chocolat se vendent chaque jour en France
  • Boire plus d ‘une bouteille de vin par jour ne nuirai pas à votre santé, le Dr Poikolainen a dit. Il pense aussi que boire plus que la dose recommandée par jour (1 verre) serait meilleur pour la santé que quelqu’un qui ne boit jamais d’alcool, ça, je vous l’ai toujours dit !
  • Après le scandale des boulettes de viande à la crotte, Ikea fait dans le vert. Il lance les boulettes végétariennes.
  • L’eau ‘Ohoo’ est la nouvelle eau avec bouteille mangeable utilisant une technique appelée la sphérification qui est la même que pour les perles du ‘bubble tea’.  http://www.marlenefoodstyling.com/2013/02/bubble-tea-2/  Créée par des étudiants à Londres, pour mettre fin à des milliards de boîtes en plastique jetées chaque année.
  • L’agriculture du boeuf a un très mauvais impact sur la planète, Candra Kolodziej a trouvé une alternative. Pendant une semaine elle a mangé des souris et des bêtes d’animalerie. Elle a perdu 2 kilos et a plus d’énergie, dit-elle. Elle a donné sa recette de la ‘quiche de souris’, le plus dur pour mois serait d’enlever la peau et faire bouillir la souris !
  • ‘Noma’ est à la première place encore une fois ! Poussant l’Espagnol ‘El Cellar de Can Roca’. L’élection des 50 meilleurs restaurants du monde a eu lieu il y a quelques jours. Conseil : bookez une table en premier (si vous y arrivez) et ensuite bookez votre vol pour Copenhague. Beaucoup plus facile que dans l’autre sens. www.noma.dk
  • Le jus de cerise serait un booster de sommeil selon une récente étude. 2 verres de jus par jour pourraient assurer un sommeil de meilleure qualité. La super bonne nouvelle est que c’est bientôt la saison !
  • La meilleure femme chef au monde est Brésilienne. Succedant à un Italienne, Espagnole et Française les années précedentes, Helena Rizzo de Sao Paulo reconcilie tradition et cuisine moderne. Sa spécialité : manioc cuit au four servi avec une mousse de tucupi (sauce aussi à base de manioc), lait de coco et huile de truffe blanche.
  • Connaissez-vous les mochis glacès ? Ces petites bombes glacées vont squatter nos congélateurs cet été. Le mochi est un mini gâteau Japonais fait de riz gluant et, aussi fourrés de sorbet sexy (thé vert, mangue, litchi…). Disponibles en supermarchés Japonais et restaurants Japonais.
Post a comment

- Post pop-up

En tant que grande amie d’Alice au pays des Merveilles, je suis plus comme son ami le lapin, toujours en retard…

J’ai commencé une série de pop-up à Notting-Hill, le premier était fin Mars et c’était un succès. A cause de ça, ou plutôt grace à ça, j’organise maintenant un pop-up une fois par mois.

56 personnes sont venues à cette fiesta Mexicaine. Pourquoi Mexicaine ? Parce-que j’adore cette culture, ce pays, ces gens et j’ai une expérience dans un restaurant Mexicain. J’ai fait l’ouverture, travaillé pour le ‘dia de los muertos’, j’y ai apprit à faire des tacos maison, ceviche, tostadas, tres leches, chilaquiles et j’ai eu aussi, 2 semaines de formation avec l’encyclopedie culinaire ‘Eduardo de Mexico’ lui-même, un vrai bonheur d’apprendre avec lui.

Ce pop-up était un mix de cumbia, mariachi, tacos, salsa verde, sombreros, tequila et quelques personnes saoules, c’était juste parfait.

Voici une petite video faite par un de mes amis en milieu de soirée (traduction, beaucoup de mezcal) donc mauvaise qualité du film mais vous pourrez quand même voir l’ambiance : https://www.youtube.com/watch?v=mJC_YcUfqo8

Le prochain pop-up est donc le 25 Avril. Après ce premier succès, des semaines d’excitation et de stress, j’en veux encore.

Ce sera Français avec un menu 4 plats, canapés, champagne et cuisses de grenouilles biensur. Au même endroit, à Notting-Hill de 7h30 à minuit.

Alors que j’ajoute à ma vie un peu plus de stress et de joie, je cuisine toujours bien sur car je ressens le besoin d’attraper un couteau des que je déserte la cuisine juste pendant quelques jours. Plus je cuisine, plus j’ai envie de cuisiner, et plus je mange, plus j’ai envie de manger, c’est aussi pour ça que je viens de prendre un nouvel abonnement à la gym.

Très simple est cette recette, végétarienne et tellement yummy.

Cocotte de tomates, épinards et halloumi, pour 2 pers.

Ingrédients :

  • 1 oignon
  • 1 boîte de tomates pelées au jus
  • 1 boîte de pois chiche
  • 1 sachet d’épinards
  • 250g d’halloumi
  • 1 cuil à café d’harissa ou de petits piment fort finement hachés
  • 1 citron
  • Parmesan râpé
  • Sel et poivre
  • Pita bread

Emincer l’oignon et le faire frire dans un peu d’huile d’olive, quand il brunit, ajouter les tomates et les pois chiches. Laisser mijoter pendant quelques minutes, ajouter l’harissa, le sel et poivre. Ajouter le sachet d’épinards car ils vont réduire beaucoup. Pendant ce temps couper le halloumi en petits cubes.

Quand les épinards ont réduit, c’est prêt !

Servir avec le halloumi, un peu de jus de citron, du parmesan et le pita bread.

1
2

Si vous voulez joindre la froggies vibe, voici le lien : http://1nightinparis.eventbrite.co.uk

 

Post a comment

- Brèves de comptoir #Mars 2014

Voici mes ‘Brèves de comptoir’, nouveau mensuel pour 2014.

‘Brèves de comptoir’ sont d’authentiques citations de la vie de tous les jours et particulièrement des potins au bistrot. A la frontière de l’absurde ou de la poésie, news et quelque fois même, philosophie. Les miennes sont bien sur orientées ‘food’, un concentré de ce qui nourrit ma vie, ce que j’avale tous les jours, ce que je lis, essaie, taste… A Londres et dans le monde…

  • Le Vatican boit le plus de vin par personne que nulle part ailleurs dans le monde.
  • ‘Moo Cantina’ vient juste d’ouvrir sur Brick Lane, ce nouveau restaurant Argentin est ouvert du Lundi au Samedi de 11 du mat à 23h et le Dimanche de 11 à 22h30 où il sera servi de la viande Argentine et ‘street food’ pour £10-£20 par personnes, je n’ai pas encore essayé mais je vais le faire!
  • Je suis tombée amoureuse de ce blog : 196 flavors. En tant que personne qui aimait la géography à l’école, qui adore voyager et manger, ce blog est le concentré parfait de tout ce que j’adore. Très bien fait, clair, intelligent, bien écrit en Anglais et en Français, avec de super recettes de partout dans le monde. Uzbekistan, Kowait ou Sierra Leone, le monde entier est expliqué à travers sa richesse qui réuni les hommes : la nourriture. Les origines des ingrédients, l’histoire des pays et les recettes faciles à comprendre font que 196 flavor est devenu mon blog préféré. http://www.196flavors.com/
  • Maor Zabar est un artiste Israélien qui fait d’incroyables costumes pour le cinéma, le théâtre, les spectacles… Il fait aussi des chapeaux avec des aliments. Allez sur son site qui est en Hébreux et Anglais pour en apprendre plus sur son travail et si vous voulez acheter un de ses chapeau, c’est possible sur Etsy. http://www.maorzabar.com/
  • Le Kopi Luwak est le café le plus cher du monde. Pourquoi ? Parce-que les baies de café ont été mangées et ingérées par une civette (ou plus communément chat musqué). Les grains de café sont ingérés et fermantés dans les intestins du Luwak (civette en Indonésie). La caféine contenue dans l’arabica et robusta du Luwak est moins élevée que dans un café non fermenté. Le Kopi luwak est plus un processus qu’une variété de café, son prix atteignant 550 euros / 700 dollars US par kg.
  • Je ne sais pas si se lever avec l’odeur du bacon est une motivation ou une torture, particulièrement quand personne n’est en cuisine pour preparer le p’tit dej mais que c’est juste l’odeur qui vient de votre téléphone. Oscar Mayer un fournisseur de viande aux Etats-Unis a créé l’alarme la plus ‘parfumée’. Il n’est pas le seul à avoir généré des odeurs gourmandes sur Iphone. Une application appelée ‘Scentee’ créée par un Japonais parle de pouvoir changer le goût des aliments avec ses mini cartouches désodorisantes que l’on accroche au téléphone. Le but ? En reniflant les odeurs de steack ou de curry émanant de votre téléphone, cela aiderait les étudiants fauchés ou par exemple les filles au régime à apprécier un bol de riz fade. Pathétique.
  • Croyez-le ou pas, je viens juste de découvrir que la Suède vend des hamburger en boîte (Dieu merci il n’y en a qu’en Suède pour le moment). Il faut juste faire chauffer la boîte dans de l’eau bouillante, ouvrir la boîte et manger. Mais oui biensur… Sur la photo le hamburger à l’air appétissant bien qu’au mauvais endroit (dans une boîte en fer !) mais on sait tous que c’est le beau travail d’un styliste culinaire ! J’ai lu pas mal de commentaires à ce sujet et c’est en réalité mou, mouillé et sans goût.
  • Selon le site ‘Foodwise’ , les Australiens gachent de la nourriture d’une ahurissante valeur de 7.8 milliards chaque année. Suivons les conseils  de ‘Foodwise’ en matière de compost, recyclage, cuisine des restes etc… http://www.foodwise.com.au/
  • Le meilleur whisky au monde en 2014 n’est pas Ecossais ou Japonais comme par le passé mais Australien et plus précisément de Tasmanie. La bouteille gagnante, âgée de 11 à 12 ans est décrite par Sullivan Cove comme un whisky ‘charnu, gras, moelleux au goût de caramel et de melasses’.
  • Pour clôturer les ‘Brèves de comptoir’ voici la question du mois : ‘Qu’est-ce qui contient le plus de germes ? Vos toilettes ou votre bouche ?’ Oui !!! Votre bouche !!! Pas appétissant du tout. Notre bouche a la parfaite température, humidité, le parfait endroit pour développer et nourrir les bactéries alors que nos toilettes sont froids et désinfectés. Bon appétit !
Post a comment

- Le Printemps est juste parfait pour le ‘Carré Llorca’

C’est officiellement officiel, le Printemps est là !!!! Il faut célébrer !

Aujourd’hui à Londres, comme beaucoup de jours à Londres, il a plu, ensuite il a fait soleil et il a encore plu…

Quand je pense au Printemps, je pense automatiquement au sud de la France et la mer et les plats que l’on mange en été.

Du côté cuisine je pense très vite à Alain Llorca.

Enfant du pays, sa cuisine ressemble, sens et a le goût du sud de la France.

Après sa formation à Nice et une première expérience au restaurant ‘Les peintres’ à Cagnes sur mer, il est resté pendant 8 ans au palace le ‘Negresco’ où il a obtenu 2 étoiles au Michelin. Son ascension l’a mené à prendre les reines du ‘Moulin de Mougins’ pendant 4 ans pour ensuite lancer son premier ‘Carré Llorca’ à Vallauris en 2007 et le dernier récemment à Nice.

Elégant et informel, la cuisine est ouverte et derrière les fourneaux, Mr Alain Llorca lui-même, grand et impressionnant qui fait de ses plats frais, délicats et ensoleillés quelque chose de parfait.

Le service est attentif mais pas pesant, le prix est juste bien, normal et moyen pour ce genre de haute cuisine.

C’était juste un bonheur !

http://www.carrellorca.com/

RESTAU

CAVE

 

Post a comment

- Le crumble salé, pour en finir avec l’hiver !

Les jours rallongent et je me sens plus légère. Légère dans ma tête mais aussi plus légère physiquement.

Comme tous les ans, j’ai ma crise de Mars. Je ne supporte plus mon manteau, ne supporte plus le froid et veux juste courir toute nue dans mon jardin !
Doucement, il arrive… Le Printemps !
C’est toujours quelque chose qu’on attend avec impatience à Londres. Les arbres en fleurs, les jonquilles, les gens qui sont plus souriants et les cris des enfants qui jouent au foot dans la rue sont autant d’éléments annonciateurs du Printemps.
Je voulais liquider l’hiver (enfin !) mais d’une façon sympa, c’est la fin de la saison du potiron alors profitons-en une dernière fois.

Crumble de courgette et potiron, pour 2 pers.

Ingrédients :

  •  1 courgette
  •  ½ potiron
  •  1 bouquet de persil
  •  1 petit onion
  •  300ml de fond de volaille ou de légumes
  •  100g de lardons
  •  200g de noix en poudre
  •  20g de beurre
  •  Sel et poivre
  •  Herbes de Provence ou thym ou romarin

 

Préchauffez votre four à 180°C-Gas 4, couper le potiron et la courgette en petits cubes, hacher l’oignon et le persil finement et moudre les noix avec un robot ou avec un mortier et pilon. Faire frire la courgette et potiron avec l’oignon dans un peu d’huile, sel, poivre et herbes pendant 10 min, sur feu doux.

Lorsque c’est doré, ajouter les lardons et le persil, mettre le tout dans un plat à gratin, couvrir à moitié avec le stock, parsemer de beaucoup de poudre de noix et ajouter quelques cubes de beurre sur le dessus et enfourner pendant environ 15min jusqu’à ce qu’il n’y aie plus de stock restant et que le dessus soit doré.

1

2

Post a comment

- Brèves de comptoir #2 Février 2014

Voici mes ‘Brèves de comptoir’, nouveau mensuel pour 2014, toutes les fins de mois.

‘Brèves de comptoir’ sont d’authentiques citations de la vie de tous les jours et particulièrement des potins au bistrot. A la frontière de l’absurde ou de la poésie, news et quelque fois même, philosophie. Les miennes sont bien sur orientées ‘food’, un concentré de ce qui nourrit ma vie, ce que j’avale tous les jours, ce que je lis, essaie, taste… A Londres et dans le monde…

– Une des choses les plus craquantes en terme d’accessoire de cuisine est le ‘Yolkfish’ de chez Peleg Design, pour séparer le jaune du blanc des œufs, c’est facile et joli donc plus besoin de lutter ou de le faire à la Nigella (avec les 2 mains, du jaune d’œuf plein les ongles et le blanc dégoulinant sur les mains…) il y a beaucoup plus élégant et mignon.
http://www.peleg-design.com/   http://www.youtube.com/watch?v=sR0ZESjh0lE

– Frotter l’intérieur d’une peau de banane sur des piqures d’insectes sont dites réduire les démangeaisons et irritations.

– Le guru des restaurants Alan Yau est sur le point d’ouvrir un nouvel empire : ‘Duck and Rice’, ‘Park chinois’, et le ‘pas encore de nom’ restaurant Turc en 2014, tous dans Soho et Mayfair, of course.

– La SRA Awards (Restaurant en faveur du développement durable Awards) a eu lieu la semaine dernière et parmi la liste des restaurants Ecossais gagnants, les gagnants du SRA pour la recherche de leurs produits… Le gagnant dans la catégorie international se trouve en France (il faut que j’arrête d’être chauvine) dans une petite ville dans le centre Ouest de la France… eh oui… Pour ckecker la liste complète :
http://www.thesra.org/some-good-thing/sustainable-restaurant-awards-2014/

– Le salon ART14 à ‘Olympia Grand’ accueille 4 chefs pour superviser les cuisines. Un chef différent tous les jours cuisineront leur plats. Hier c’était Florence Knight de ‘Polpetto’, aujourd’hui et les 2 derniers jours, Reiner Becker de Zuma, Jason Atherton de Pollen Street Social et Richard Corrigan de Bentley’s and Corrigan’s. Cette foire de l’art est un joli mélange avec un autre art : la cuisine.
http://www.artfairslondon.com/

– Ouvert il y a 3 semaine à peine, ‘La Patisserie des Rêves’ est le temple du gâteau Français et de la viennoiserie. Sur Marylbone High Street au milieu des boutiques Françaises posh, LPDR à essayer absolument !
http://www.lapatisseriedesreves.com/

– Hoxton Street nouveau Monster Supplies sont les ‘Conserves Humaines’ dans la lignée des ‘Epouvantes rampantes’ et le chocolat ‘Dent de lait’ on peut maintenant manger des ‘Marmelade d’organes’ ou ‘La morve la plus épaisse’, le cadeau marrant idéal. A partir de £1.50 chez ‘The Ministry of Stories’ et ‘Liberty’.
http://www.monstersupplies.org/

– Le scandale de la viande de cheval à atteint la Suède. Le dernier en date révèle que 2,9 tonnes de viande de cheval importée l’année dernière, pourrait venir de France avec des papiers falsifiés (plus très chauvine finalement).

– A Hong-Kong, le snack le plus populaire est la gauffre d’œufs. Aussi appelée eggette, c’est fait d’œufs, de sucre, de farine et de lait concentré. Cuites sur une plaque chaude avec des ‘ronds’ c’est consommé dans la rue et très souvent nature.
http://en.wikipedia.org/wiki/File:HK_Lower_Wong_Tai_Sin_Eatate_Tung_Tau_Tsuen_Road_n_Ching_Tak_Street_%E9%9B%9E%E8%9B%8B%E4%BB%94.JPG

– Le premier bar à chats à Londres ouvre demain le 1er Mars ! Très connu au Japon, ce sera tea time en écoutant les chats ronronner autour. Les félins sont connus pour avoir un effet relaxant. Des chats récupérés seulement à Emporium Cat à Shoreditch. Si j’ai tout bien compris, il y a plein d’avantages à être membre, les tables ne sont bookées que pour 2 heures… Ca me fait plutôt penser à un club privé à la mode et prétentieux en plein milieu de Mayfair mais cette fois-ci c’est pour la bonne cause !
http://ladydinahs.com/

Post a comment

- L’explosion de la cuisine Mexicaine

La cuisine Mexicaine est la fusion entre une cuisine indigène Amérindienne et Européene et plus précisément Espagnole. Beaucoup d’influences de différents migrants et notamment du Japon à la fin du 19ème siècle.

Mexico est un pique-nique géant, à chaque coin de rue les gens mangent, à chaque coin de rue il y a un stand, un marchand qui vend tes tacos, cactus ou tostadas. Mexico est absolument, incroyablement bourdonnante et pour les foodies, c’est un paradis.

 Le Mexique et l’Amérique du sud sont au devant de la scène depuis quelques années, et ces nouveaux chefs en vogue prouvent qu’ils savent faire bien plus que des quesadillas.

Enrique Olvera par exemple à Mexico a réinventé la haute cuisine, adaptant le classique au moderne avec des ingrédients locaux.

Enrique dit que ‘les Mexicains deviennent plus professionnels, il y a aussi un intérêt grandissant de la jeune génération- à devenir chef et ouvrir de grands restaurants. Nous avons plus d’écoles de cuisine qui ouvrent à Mexico et qui enseignent la cuisine Mexicaine au lieu de la cuisine Française classique qu’ils avaient l’habitude d’enseigner’.

4.1

7

8

En ce qui concerne les femmes, il y en a quelques-unes. De Veracruz, Patricia Quintana joue un rôle clé dans la cuisine Mexicaine et si vous montez un peu plus haut sur la carte, il y a San Miguel de Allende et Gabriella Green.

Gaby a commencé à cuisiner avec sa grand-mère à Mexico. Elle a ouvert sa première ‘fonda’ (restaurant familial) à San Miguel en 1998. Pendant les 12 années suivantes, Gaby a continué à diriger 3 restaurants et une école de cuisine. C’est là que je l’ai rencontré. Dans sa maison, par une matinée ensoleillée, je suis allée à un de ses cours. Informel, relax, Gaby est l’une d’elles, heureuse et souriante Mexicaine, fière de son pays, avide de raconter l’histoire et des histoires, et l’histoire est tellement riche au Mexique…. Quand le repas fût prêt on a eu une leçon spéciale sur comment faire la vraie Margarita, la meilleure que j’ai goûté jusque là…

En 2011 elle a eu envie de faire quelque chose d’un peu different.

Vous pouvez maintenant trouver le camion ‘La Hierba Buena’ dans les rue de San Miguel de Allende où Gaby sert une cuisine Mexicaine mais aussi Méditerranéenne et Asiatique.

Le Mexique à une large gamme de ressources naturelles et culturelles pour assurer un brillant futur à sa cuisine qui n’est qu’à l’aube de sa gloire et ni les futurs jeunes chefs ni moi-même allons nous en plaindre.

9.1

10

1.1

2

3.1

5.1

M8

Post a comment

- Soupes du monde

La différence entre les Français et les Anglais est que lorsque les Anglais sont en grève, ils le sont. Les fermetures des lignes de métro ont fait de Londres un gros chaos. En France, tous les mois ils ont quelque chose à se plaindre, ils se plaignent donc et organisent une grève qui n’a aucun sens. Les Français prennent leurs dispositions pour arriver au boulot à temps, ils ont toujours un plan B car ils sont tellement habitués, ça ne choque plus personne et ce depuis longtemps.

Mais à Londres, une grève est une grève !

J’ai passé 3 heures dans le bus hier soir sans même réussir à atteindre ma destination à temps. J’ai prit 3 bus différents, j’ai marché, attendu un 4ème bus qui n’est jamais venu… J’étais tellement en retard que j’ai décidé de rentrer car la soirée où je devais me rendre était presque finie quand je n’étais encore qu’à la moitié du chemin.

Tellement heureuse de rentrer chez moi et d’avoir ces soupes de prêtes dans mon frigo. 3 soupes différentes qui avaient juste à se faire réchauffer et me suivre au lit.

3 soupes différentes, de 3 pays différents : ‘Pho’ : est très populaire au Vietnam, servi principalement avec soit du bœuf soit du poulet. Les styles de Pho de Saigon et Hanoï diffèrent de part le largeur des nouilles, la douceur du bouillon et le choix des herbes. ‘Borscht’ : est une soupe d’origine Ukrainienne et populaire dans tous les pays de l’Est. La betterave est l’ingrédient principal dans la plupart de ces pays. ‘Sopa de frijoles’ est une soupe Mexicaine, j’y ai juste mit les ingrédients principaux utilisés dans cette cuisine.

Je vous conseillerais de préparer un grand bouillon de bœuf ou de légumes en avance que vous pourrez utiliser pour les 3 soupes en doublant les doses du Pho.


Pho
, pour 2 pers.

Ingrédients :

  • 1 os à moëlle
  •  1 anis étoilé
  •  1 petit bout de gingembre frais
  •  100g de nouilles de riz
  •  100g de filet de bœuf
  •  1 citron ou citron vert
  •  1 petit piment rouge
  •  1 petit oignon blanc, haché finement
  •  Nuoc mam
  • Coriandre
  • 1 cébette

Préparer le bouillon avec 1 litre d’eau, l’os à moëlle, le gingembre et l’anis étoilé. Faites bouillir tout doucement et rajouter un peu d’eau à chaque fois que le niveau descend, répéter l’opération plusieurs fois.
Pendant ce temps, faire tremper les nouilles dans de l’eau froide jusqu’à ce qu’elles soient molles. Couper la viande en fines lamelles, hacher la cébette et l’oignon. Couper le piment en tout petit morceaux ainsi que la coriandre.
Quand le bouillon est prêt, qu’il a un bon parfum et une couleur marron, préparer 2 bols.
Y mettre d’abord les nouilles, l’oignon, le bœuf, coriandre, cébette. Couvrir avec le bouillon jusqu’en haut des bols et ajouter encore de la coriandre, cébette, piment, un filet de jus de citron et du nuoc mam.


Borscht
, pour 2 pers.

Ingrédients :

  • 150g de betteraves cuites
  • 50g de beurre
  • 1 carotte
  • 1 branche de cèleri
  • 1/4 de choux vert en lamelles
  • 4 feuilles de laurier
  • 75ml de bouillon de boeuf ou de légumes
  • 2 gousses d’aïl
  • 1 cuil à soupe de vinaigre de cidre
  • 1/2 cuil à café de sucre
  • Poivre noir

Pendant que vous faites bouillir  le bouillon, couper la betterave en petit cubes, le cèleri et la carotte épluchée.
Faire fondre le beurre dans une casserole et y faire ramollir les oignons finement coupés.
Ajouter le cèleri, la carotte, betterave, les feuilles de laurier et bien remuer. Cuire pendant 10 min en ajoutant du bouillon si nécessaire.
Verser le reste du bouillon et la pomme de terre, laisser mijoter pedant 15 min.
Ajouter le vinaigre, l’aïl écrasé, le sucre et le poivre.
A la dernière minute, parsemer de choux en lamelles.

 

 Sopa de frijoles, pour 2 pers.

Ingrédients :

  • 1 petite boite de tomates au jus
  • 1 petite boite de ‘frijoles’, haricots noirs
  • ½ boite de maïs
  • ½ avocat
  • ½ citron vert
  • ½ petit piment rouge, dégrainé et haché finement
  • ½ oignon rouge
  • 2 tortillas de maïs
  • Coriandre

Mettre les tomates, les haricots et le maïs dans une casserole, ajouter du bouillon, du sel et du poivre. Quand c’est chaud, servir avec le piment, coriandre, avocat en cubes et les tortilla en lamelles et d’un jus de citron.

1

2

3

 

Bols et plat : ‘Ceramica Blue‘ 10 Blenheim Crescent, London W11 1NN – 020 7727 0288
http://www.ceramicablue.co.uk/

Couverture et plateau : ‘Pedlars’ 128 Talbot Rd, London W11 1JA – 020 7727 7799
http://www.pedlars.co.uk/

 

Post a comment

- Brèves de comptoir #1 Janvier 2014

Bien bien, bien… Voici mes brèves de comptoir’, nouveau mensuel pour 2014, toutes les fins de mois. Les Brèves de comptoir sont d’authentiques citations de la vie de tous les jours et particulièrement des potins au bistrot. A la frontière de l’absurde ou de la poésie, news et quelque fois même, philosophie. Les miennes sont bien sur orientées ‘food’, un concentré de ce qui nourrit ma vie, ce que j’avale tous les jours, ce que je lis, essaie, teste… A Londres et dans le monde…

– On attend le nouveau hamburger à Londres, le ramen burger. Créé par l’Americano-Japonais ramen chef, Keizo Shimamoto. Ramen, pain de nouilles, bœuf agrémenté de roquette et échalottes est un énorme succès à Brooklyn (NY). Espérons que j’en goûte un bientôt à Londres.

– Les fermiers ne font plus face à la demande grandissante d’escargots. La production au Royaume-Uni est passée de 30 000 escargots par an en 2000 à 750 000 cette année. Plus de dégoût pour les mollusques mes amis British ? Vous verrez, bientôt vous adorerez les cuisses de grenouilles !

– Une employée de chez Mac Donald’s a été arrêté après que de l’héroïne eut été trouvé dans des Happy Meal à Pittsburg. Après avoir simplement dit : ‘Je voudrais commander un jouet’ la police a trouvé 10 sachets d’héroïne dans la boîte destinée normalement aux enfants qu’ils venaient d’acheter. Melle Dennis qui dénie vendre de la drogue était  possession de 50 autres boîtes.

– Il y a des modes en cuisine aussi. La cuisine cramée. A La Madelaine-sous-Montrueil (Pas de Calais, France) Alexandre Gauthier, chef à ‘La Grenouillère’ a osé brûler quelque chose d’aussi délicat que des noix de St Jacques. ‘Honte à toi’ dirait la plupart des gens.’Le but n’est pas de mettre les fibres à saturation ce qui n’est pas bon pour la santé mais plus de jouer entre le cru et le cuit. Un cuisson brutale sans altérer le goût est un ‘come back’ aux cuissons ancestrales Françaises comme le fumé ou la salaison’ dit-il.

– L’artiste Portugais Victor Nunes, apporte ses illustrations à la vie en utilisant des objets de tous les jours et de la nourriture, créant des scènes ludiques. http://www.journal-du-design.fr/art/faces-par-victor-nunes-40368/

– Le Drawing Center à New-York accueille l’exhibition de Dieu (Ferran Adria)’ Notes on Creativity’. Cette exhibition est centrée sur la visualisation et les dessins du chef. Des centaines de cahiers ont été rempli de concepts, idées, photo-collages et des croquis pour les nouveaux plats à ‘El Bulli’. Elle retrace les origines de ses idées novatrices à propos de la gastronomie qui ont changé à jamais notre façon d’interpréter la nourriture. ‘Notes on Creativity’ , Le Drawing Center, New-York City du 25 Janvier au 28 Février 2014.

– Un groupe de chercheurs dans un studio de design en Suède a declaré avoir créé la première assiette ‘qui se nettoie toute seule’. L’équipe ne dit encore rien sur tous les matériaux utilisés mais ils ont révélé que l’assiette est faite de pulpe de cellulose avec une couche ‘super hydrophobique’. Traduction : il est extrêmement dur de la mouiller et repousse la saleté et les liquides. Charmant. ‘C’est basé sur comment la nature se nettoie elle-même’. Les Suédois sont très proches de la nature… Ils savent comment la nature se nettoie elle-même, moi pas. Et si moi j’ai envie que mon assiette soit sale, innondée d’un jus très gras ?

– Une Américaine et son fils pensent avoir trouvé la parfaite façon de refermer une bouteille de vin : avec un préservatif spécialement designé. Ils récoltent des fonds et ont besoin de $7,500. Zéro fuite, pas de hauteur rajoutée à la bouteille qui gardera la taille parfaite pour votre frigo, facile à transporter dans un sac ou portefeuilles. Les acheteurs potentiels peuvent se rassurer, les ‘préservatifs’ sont produits par un fabriquant de caoutchouc dans l’industrie alimentaire. Comme ils disent ‘ La parfaite protection pour les amoureux du vin’, romantique non ?

– La France a consommé 150 millions de caisses vin, pendant que l’Italie en a consommé 141 million l’année dernière. La Chine, l’équivalent de 1 865 000 000 de bouteilles ! La Chine a battu l’Italie ! Et la France !!! Pincez moi je rêve ! On ne parle pas de dim sum mais de vin ! Je pensais qu’on était les meilleurs ! D’accord ils sont beaucoup mais quand même… La ‘Recherche Internationale en Vins et Spiritueux’ attribut cet intérêt pour le vin en Chine pas seulement aux bénéfices du vin rouge sur la santé mais aussi à sa couleur. En Chine, la couleur rouge représente le destin, la force et la chance. Pincez-moi je rêve !

– Certains aux Etats-Unis peuvent dire qu’ils ont vu Jesus. Un homme mystérieux et riche laisse des tips pouvant aller jusqu’à 10 000 dollars ! La dernière fois qu’il a été vu, il a commandé 2 boissons, 2 plats et a laissé 1000$ en tips pour une addition de 111.05 dollars ! La rumeur dit qu’il serait l’ancien vice-président de la société Paypal, Jack Selby. Jesus est généreux, il a 71 000 followers sur instagram, son slogan ‘Faire le travail de Dieu, un pouboire à la fois’, prend une phto du serveur avec l’addition à la main et la poste sur Instagram. S’il vous plait Jesus, si un jour vous vous baladez à Londres, je suis sur Cork street, Dieu bénisse !

Post a comment

- Champignons et Gorgonzola

Il y a des jours ou des week-ends où on ne veut pas passer trop de temps en cuisine mais quand même épater nos invités. Ce week-end (je suis off 2 jours comme les gens normaux) est l’un d’eux…

Cette recette est juste ce dont on a besoin ce week-end, pas de complications et un résultat whaou ! Un entrée whaou ! Qui peut devenir un plat si on y ajoute par exemple des lentilles.

J’ai utilisé des champignons ‘Portobello’ car ils sont très larges, la traduction scientifique est ‘Agaricus bisporus’ ça ne vous parle pas ? moi non plus… apparamment pas vraiment de traduction possible en Français mais ils sont de la famille des champignons de Paris, l’important est d’avoir assez de place pour mettre beaucoup de fromage !


Champignons et Gorgonzola
, pour 2 pers.

Ingrédients :

  • – 2 champignons de Paris
  • – 1 bouquet de cresson
  • – Gorgonzola ou Stilton
  • – 1 poire

Laver les champignons et leur couper les pieds.

Les placer retournés au four avec le fromage dessus pendant 15 min à haute température, c’est prêt lorsque le fromage est fondu et les champignons commencent à se rider. Et c’est tout ! Les servir sur un lit de cresson, roquette ou pousses d’épinards avec une vinaigrette légère d’huile d’olive ou mieux d’huile de truffe, un peu de balsamique, sel et poivre et ajouter la poire en quartiers au dernier moment.

Passez un bon week-end !

1

2

Post a comment

- Paris et ses Parisiens

Que dire de Paris ? Paris restera toujours Paris, il y flotte cette inexplicable et romantique atmosphère qui vous donne envie de tomber amoureux.

Les Parisiens ? Je ne sais pas trop, ils ont cette réputation d’être arrogant, prétentieux… J’en connais quelques-uns, j’en ai rencontré et hormis un chauffeur de taxi mal poli et un serveur qui semblait être désespéré ou désolé pour nous car il vendait une vulgaire bière 7 euros (oui 7), j’ai été agréablement surprise de rencontrer plein de gens qui ne confirment pas cette règle.

A part ça, juste quelques crottes de chiens mais pas tant que ça, j’y ai même vu deux vieilles dames ramasser après que leur chien ai fait leur besoin,… Alors d’où leur vient cette réputation ? C’est vrai qu’il n’y a pas de fumée sans feu et lorsqu’on dit que les Espagnols parlent fort, les Portugais sont petits, les Allemandes ne se rasent pas les jambes et que les Français sont sales, ça doit être fondé sur quelque chose, en attendant, moi, je prends une douche tous les jours et préfère penser que les Parisiens sont comme tout le monde et qu’ils leur arrivent de passer une mauvaise journée.

J’avais une longue ‘to do ‘ liste, on a beaucoup mangé et découvert des endroits géniaux.

‘L’Atelier de l’éclair’, mon premier stop à Paris, ils font des éclairs salés. Ma valise encore en main je suis tombée dessus et me suis fait un poulet-curry et un caramel au beurre salé en dessert. J’adore la pâte à choux alors je vais essayer d’être objective, c’était délicieux !

1

2

3

Vous pouvez aussi personnaliser vos éclairs (la forme, le goût, et même le message écrit dessus), ne le manquez pas si vous allez à Paris.

4

L’Atelier de l’Elcair‘ 16 Rue Bachaumont, Paris 2ème ou 66 Avenue des Champs Elysées, 8ème.

Ensuite, rue des Martyrs, je suis ENFIN allée à Rose Bakery. Depuis des années je voulais y aller (depuis l’ouverture en fait). Plus besoin de présenter ce café ‘à l’Anglaise’. Dans une ville comme Paris, pleine de pâtisseries, tartes au citron et autre délices de choux à la crème, ce n’était pas très original de ma part, vivant à Londres, d’aller manger des scones et des carrot cakes mais c’est quelque chose que je voulais faire, c’est fait et j’ai adoré !

Rose qui est Anglaise cuisine des soupes maison, des quiches au goût de beurre et des génoise à la pistache… Donc ce n’est pas très grave si c’est Anglais ou Français !

1

2

3

4

‘Rose Bakery’ 46 rue des Martyrs, Paris 6ème et 3 autres adresses sur Paris et une à Londres sur Dover Street.

Pendant que je continuais ma ‘to do’ liste, plusieurs personnes nous ont dit d’aller au Canal St Martin. Quelques rues adjacentes sont en pleine expansion et pas mal ‘d’eateries’ y poussent.

En premier la rue de la Grange aux Belles (quel joli nom pour une rue), AOI Créations. Ils font de la mode beaucoup et de l’art de la table un peu. Ils réutilisent des ‘obi’ (ceinture Japonaises géantes) pour créer des robes, kimonos, vestes… (s’il vous plait rappelez-moi d’aller à Paris avec plus d’argent la prochaine fois car j’avais envie d’acheter le magasin entier).

Des services à thés paints à la main tellement jolis, des bento boxes… Vous serez accueillis chaleureusement par un charmant samouraï, avide d’expliquer, de donner des infos sur ce qu’ils font.

1

2

3

4

5

6

‘AOI Crétaions’ 6 Rue de la Grange aux Belles, Paris 10ème, ils sont présents tous les ans au salon ‘Animcon’ à Londres les 7 et 8 Février.

 

Lunch break à ‘Sol Semilla’ où je suis devenue végétalienne pour quelques heures. Végétalien, superaliments, café vendant et cuisinant avec des plantes d’héritage Amérindien et particulièrement du Pérou. Leur aventure a démarré en 1992 quand ils ont commencé à vendre leurs herbes sur un marché bio (où vous pouvez toujours les trouver toutes les fins de semaine). Ils importent, transforment et distribuent, ils cuisinent aussi à Sol Semilla. Leur staff et la chef Colombienne Carolina sont heureux d’expliquer leurs produits et leurs recettes, ils donnent des cours de yoga, organisent des semaines yoga (la prochaine en Normandie) et des ateliers de cuisine créative dans leur café. En tant que Française, mangeant des cuisses de grenouille et des pieds de cochon j’étais tellement surprise car ils sont si créatifs. Ils font des plats tellement beaux et délicieux. Vous pouvez acheter des herbes au café ou en ligne, j’y ai acheté mes premières graines d’Urucum, pleines d’antioxydants et de beta carotène. J’ai commencé aujourd’hui, une demie bouteille d’eau par jour avec les graines dedans. Ca a un goût de terre mais avec un peu de citron ça passe et c’est pour la bonne cause :  la jeunesse de ma peau. Peace and love !

1

2

3

4

5

6

7

8

9

‘Sol Semilla’ 23 rue des Vinaigriers, Paris 3ème.

Une amie nous a parlé d’un endroit fou, étrange, sur le Canal St Martin aussi, évidemment j’ai voulu aller voir… Derrière un portail de maison normale, entouré de tags est le ‘Comptoir Général’- Le musée Ghetto, génialissime, juste fou, Africain, la maison d’Alice au pays des merveilles avec une touche exotique et je veux vivre à Paris juste pour aller travailler la-bas !

Un snack avec des plats Africains, des expos, des concerts, des activités pour les enfants le Dimanche, une bibliothèque, un jardin, des ‘bureaux’ à louer à la journée en open space avec pas de style du tout mais déco quand même géniale. Cette maison magique qui semble abandonnée promeut l’art sous toutes ses formes venant des pays dits pauvres et particulièrement l’Afrique. Tous les bénéfices sont réutilisés pour financer de nouveaux projets artistiques.

Le ‘cinébrousse’, ‘secousse’ leur magasin de disques et radio, le cabinet de sorcellerie, un coiffeur tellement Africain… Difficile d’expliquer combien j’ai aimé cet endroit kitschissime, moi amie d’Alice et amoureuse des Africains . Allez-y vite.

1

2

3

4

5

6

Le ‘Comptoir Général’ – Musée Ghetto, 80 Quai de Jemmapes, Paris 10ème.

 

Alors en ce qui concerne les Parisiens, je pense que c’est comme toutes les villes ou pays, nous devons nous adapter à eux et pas le contraire, on m’avait dit la même chose pour la Tunisie et pour les Antilles et je n’y ai rencontré que des gens charmants. Il faut être ouvert, sourire et être poli et il n’y a pas de raison de ne pas être accueilli chaleureusement. Je sais je suis une rêveuse mais c’est comme ça que je le sens, et rappelez-vous que je suis une amie d’Alice au pays des merveilles… J’ai passé un tellement bon séjour que les Parisiens peuvent être prétentieux, hautains pour de vrai, cela ne fait aucune différence pour moi, je m’en fiche, je veux retourner à Paris et tomber amoureuse encore et encore.

4

7

5

10

14

8

11

15

13

6

Post a comment

- Bar Italia !

 

Je voulais juste écrire quelques lignes au sujet d’un endroit que j’adore : Bar Italia.

Le tout London connait ce petit bout d’Italie né en 1949. Tenu par trois générations et ouvert 22h par jour, 7 jours sur 7.

C’est là où j’allais pour un apéritif, quelques fois toute seule après le travail, où j’y ai rencontré des habitués et où je vais à 3h du mat, saoule ou pas, pour une pizza et un capuccino.

Beaucoup de souvenirs dans ce joli petit endroit orné de jambons crus et Panettone. Moi, pour une after party dansant le rock devant le comptoir en attendant ma commande. Moi, prenant un verre de vin en terasse en plein hiver parce-que c’est tellement romantique, moi, passant de Bar Italia à Little Italy la porte à côté pour aller me déhancher sur le dance floor après une pizza et un capuccino et vice versa.

La nourriture est bonne, on se croirait à Milan en buvant leur fameux ‘ristretto’, les clients et le staff sont sympas et ils ferment seulement de 5h à 7h du mat pour faire le ménage.

Bar Italia, 22 Frith Street, London W1D 4RF

1

2

3

4

5

Post a comment

- Poires pochées, jambon cru et Roquefort… Et Paris très bientôt !

 

Je suis tellement excitée que j’ai du mal à me concentrer sur mon travail. Mon voyage à Paris est pour bientôt… OMG, Paris…

Moi Française du sud, toujours aussi excitée quand il s’agit de Paris.

Paris est définitivement une femme, belle, élégante, généreuse… Paris et ses bistros, Paris et ses crottes de chiens sur les trottoirs, Paris et ses gens grincheux, Paris et ses lumières et ses amoureux s’embrassant sur les bancs… J’ai une longue ‘to do’ et ‘to go’ liste. Vivement ! Biensur un post Paris suivra.

Bien, essayons de se concentrer sur ce nouveau plat.

J’ai essayé de présenter élégamment quelque chose que j’adore, le mélange poire, fromage et jambon cru.

 

Poires pochées, jambon de Parme et Roquefort, pour 4 pers,

Ingrédients :

– 4 poires

– 12 tranches de jambon de Parme

– 25 cl de vin blanc doux

– 25 cl d’eau

– 100g de Roquefort

Peler les poires, coupez-les en deux dans la longueur et videz-les. Couper aussi le dessous des poires de façon à les enrouler ‘debout’ avec le jambon plus facilement et les cuire de la même façon.

Porter l’eau et le vin à ébullition et pocher les poires pendant environ 10min. Laissez refroidir et préchauffer votre four à 200°C – Gas 6.

Ecraser le Roquefort et remplir les poires avec.

Fermer les poires et les envelopper doucement avec le jambon cru sans oublier de couvrir le dessous de la poire pour ne pas que le fromage coule lorsqu’il fondra.

Mettre au four pendant 10min, le jambon doit être un peu grillé.

Si vous n’aimez pas le Roquefort, vous pouvez utiliser du Stilton ou du Cheddar. A servir avec des pousses d’épinard et des noix pour épater vos invités.

1

 

2

 

Post a comment

- Fromage humain !

Bonne année 2014 !!!

Je vous souhaite une nouvelle année extraordinaire, oublions les courbettes ennuyeuses pour une fois, alors je vous souhaite de courir tout nu dans les champs, de nager dans la fontaine de Trafalgar Square la nuit (un de mes fantasmes), de boire du champagne au p’tit dej’à 6 heures du mat et biensur de l’amour, du sexe, du vin de la bouffe et des sous !

Je voulais commencer l’année de façon puante. Pourquoi pas après tout ?

La scientifique Norvégienne Sissel Tolaas est un nez, une senteuse, une renifleuse…

Son archive d’odeur excèderait 7000 odeurs distinctes (la rumeur dit que la transpiration de David Beckham en ferait partie, grâce à une pub en collaboration avec Adidas). Je l’envie tellement…

En France, plus le fromage est fort et puant, plus on l’aime. Pour d’autres, l’association de l’odeur âcre avec celle d’un dessous de bras pas lavé ou peut-être de pieds restés trop longtemps dans des baskets peut rebuter.

Tolaas en association avec Christina Agapagis, chimiste, voulait célébrer le lien bactériologique entre le corps et le fromage et les possibilités que cette relation possède sont le cœur du ‘fais soi même’. Elles ont donc ‘cuisinés’ du fromage humain… Oui, c’est exactement ce à quoi vous pensez…

Larmes, crottes de nombril et de nez.

Appétissant non ?….  J’ai mal au cœur.

Chaque fromage était fait de la culture de peau de donneurs, récolté à la source avec un coton tige stérile. Cette bactérie unique produit une odeur unique, ça on veut bien le croire !

La grande expérience faisait partie de ‘Grow your own’ une exposition à la Gallerie des Sciences de Dublin.

‘Est-ce que la connaissance et la tolérance en la culture bactérienne dans nos assiettes améliore la tolérance des bactéries dans notre corps ?’ était la grande question.

Le fromage n’était pas fait pour être mangé (merci mon Dieu).

Soirée vin et fromage ? Cette fois, je ne prendrais que du vin, merci.

Cheese

Post a comment

- Food News and Gossips Journal, le dernier 2013 !

Mon ‘Food News and Gossips Journal’ est un concentré mensuel de ce qui nourrit ma vie, ce que j’avale tous les jours, ce que je lis, entends, essaie, teste… à Londres et dans le monde…

– Le Sofrito (sauce utilisée comme base dans la cuisine Espagnole) pourrai t réduire le risque de problème de santé et cancer. Les anti-oxydants contenus dans le Sofrito (tomate, huile d’olive, oignon…) sont connus pour être efficace dans la prévention du cancer de la prostate et des poumons. Des chercheurs à Barcelone démontrent que c’est bourré de carotène et polyphénols. Ok, mais on sait tous depuis longtemps qu’un régime dit du Sud est très bon pour la santé… Quoi d’autre mes amis Espagnols ? Quelque chose de nouveau ?

– L’université Queen Margaret offre le premier master en gastronomie en Grande Bretagne pour £8200 par an. Pas cher non ? Et les profs ? Ils sont tous Ecossais ?

– Si comme moi vous n’aimez pas la nourriture dans les avions, arrêtez de blamer les compagnies aériennes ! Nos senses sont brouillés à haute altitude, l’université de Manchester a dit. Nos capteurs de sucré et salé sont off à 30% en vol. Qu’est-ce qu’il font des 70% restants ? Ils sont off aussi afin de ne pas détecter leurs pâtes trop cuites ?

– Un verre de vin par jour pourrait être bénéfique pour la santé après que les scientifiques aient découvert que la consommation booste le système immunitaire et pourrait aider à lutter contre les infections (j’aurais pu leur dire ça !). C’est pour ça que je vous dit toujours et ce depuis longtemps, buvons du vin rouge !

– Si vous voulez faire une bonne action en ce début d’année, achetez votre vaisselle en ligne sur : http://boutique.survivalfrance.org/collections/maison/products/boites-klikety-klik

– Il y a plus de 1000 sortes de saucisses en Allemagne

– Après le baobab, la nouvelle ‘super food’ est l’Amaranthe. Typiquement consommée en Afrique de l’Ouest, l’Amaranthe est une excellente source de protéines, vitamines et minéraux essentiels incluant le calcium, le fer, magnesium, potassium et zinc. Rien que ça ! Vous pourrez en trouver sur http://www.realfoods.co.uk/product/770/real-foods-organic-amaranth-seeds-gluten-free-vegan-bulk-wholesale. L’Amaranthe peut être cuite, réduite en poudre, éclatée comme un pop-corn, germée ou toastée.

– http://www.bbc.co.uk/news/magazine-25449219 Le restaurant Rub & Stub à Copenhague se bat contre le gachis et sert de la nourriture que les supermarchés ne vendent pas. Espérons que cela fasse des petits.

– Ce qui est connu comme une méthode que les trafiquants de drogue usent pour contourner les contrôles aux frontières a coûté la vie à un homme après qu’il aie accidentellement bu du jus de poire contenant de la cocaïne dans une usine où il travaillait dans le Southhampton.

 

Après ces heureuses et moins heureuses nouvelles, je vous souhaite une très heureuse nouvelle année ! On se voit en 2014 !

Post a comment

- Crêpes puddings ! Joyeux Noël !

Tout d’abord je voudrais m’excuser pour ma non-présence sur la blogosphere ces dernières semaines. Ca a été trépidant, comme pour tous ceux qui travaillent dans la restauration.

Mon travail à plein temps en tant que chef, mes cocktail party pour mes clients et par-dessus, l’organisation d’un pop-up en 1 mois. Quatre nuits Mexicaines à préparer. C’est fait et ça a été un immense succès, tout le monde était heureux et ils ont adoré la nourriture, on ne pouvait pas espérer mieux.

C’est Noël dans quelques jours et je voulais faire quelque chose d’un peu ‘Christmassy’… Mais avec des restes.

Je déteste gâcher la nourriture et il me restait les bords d’au moins 20 crêpes car j’en avais coupé des petites à l’emporte pièce pour mon client.

J’y ai ajouté de la crème, un œuf, de la cannelle, c’était de la pure expérimentation et ça a donné un super résultat. Je n’ai pas osé l’appeler Christmas pudding car je vis en Angleterre et je sais que les Anglais ne plaisantent pas avec les traditions et spécialement avec leur Christmas pudding !

J’avais du chocolat blanc, et de la noix de coco desséchée et parce-que j’adore la combinaison des deux, j’ai recouvert mes petits gâteaux avec les deux.

C’est rapide très facile et super bon. Juste choisir un chocolat blanc de bonne qualité car le chocolat blanc est un chocolat trafiqué et fabriqué avec énormément de beurre. Si ce n’est pas de la bonne qualité vous finirez avec uniquement du beurre dans votre casserole quand ce sera fondu.

Crêpes puddings, pour 6 pers.

– 2 grosses poignées de reste de crêpes

– 300ml de crème épaisse

– 1 cuil à soupe de cannelle

– 1 cuil à café de gingembre en poudre

– 1 cuil à café de noix de muscade

– 4 clous de girofle

– 1 cuil à soupe de cranberries ou raisins secs

– 1 œuf

– 2 cuil à soupe de sucre

– 250g de chocolat blanc de bonne qualité

– 250g de noix de coco desséchée

 

Dans un grand bol, mixer la crème avec le sucre, ajouter les crêpes coupées en petits morceaux, l’œuf, la cannelle, le gingembre, la noix de muscade, les clous de girofle et les cranberries séchées.

Préchauffer votre four à 180°- Gaz 4, graisser 6 moules à muffin et y verser la préparation après avoir enlevé les clous de girofle si vous ne voulez pas en croquer un et vous sentir comme chez le dentiste !

Cuire pendant 30min et laisser refroidir pendant que vous faites fondre le chocolat tout doucement avec un peu d’eau.

Couvrir les puddings de chocolat et tout de suite les rouler délicatement dans la noix de coco.

J’étais très contente du résultat.

A venir très bientôt, des news et gossips, des recettes et conseils sur comment cuisiner facilement de délicieux mets.

Pour le moment je vous souhaite un très beau Noël entourés des gens que vous aimez.

Joyeux Noël !

1

2

3

DSC_0242

Post a comment

- Salade hivernale

Il était une fois dans mon monde…

‘Les gars, s’il y en a un qui me dit encore une fois qu’il n’y a plus de coriandre au frigo, je le pends par les boules au dessus du grill’… Charmant… Bienvenue dans mon monde messieurs-dames. Dans ces moments là, je suis tellement contente de ne pas être un homme et de ne pas pouvoir être pendu.

Le sous-chef, il y a quelques jours à 8 heures du mat, était un peu agacé mais toujours très calme quand il a menacé sa brigade pleine d’hommes et moi.

Mon monde est masculin et Mexicain depuis quelques semaines.

J’apprends l’Espagnol depuis quelques mois et c’est une très bonne chose que je travaille avec des Mexicains et je suit très fière d’annoncer que d’un niveau 1 je suis passée à un niveau 1.5 !

Evidemment, j’apprends aussi la cuisine Mexicaine : ceviche, quesadillas, frijoles, poulet ‘al Pastor’… Et mes ‘délicates papilles Françaises’, comme ils disent, deviennent Mexicaines.

Piment, coriandre et citron vert… Mais la cuisine Mexicaine n’est pas seulement ça. Elle est vibrante, pleine de couleurs, un mélange de sucré et salé, une couverture chaude qui vous enveloppe pour survivre à l’hiver parfois trop rude, j’adore tout simplement. Mon voyage au Mexique était juste avant que je commence mon blog mais je posterai quand même quelques photos très bientôt pour partager avec vous la beauté de ce pays et Mexico biensur, qui est un pique-nique géant.

Pour le moment, je suis off aujourd’hui et je cuisine juste pour changer, mon menu va changer bientôt, j’ai fait de tests cet après-midi comme des ‘Bloody Mary croutillantes’, des ‘rouleaux au jambon, endives et Roquefort’ et des choux noirs au chocolat avec lesquels je suis pas très contente.

Et voici la photo de cette fabuleuse salade que j’ai faite avec les mêmes ingrédients que les rouleaux au jambon et endives. Vous avez juste besoin de jambon cuit, endives, quartiers d’orange, Roquefort, noix, betterave et quelques bâtonnets de celeri pour la couleur.

Bon appétit ! N’allez pas dehors il fait trop froid ! Restez chez vous avec un bol de soupe !

1

 2

 

Post a comment

- Pommes boulangères

Il y a quelque chose de délicieux, tellement facile, plein de beurre et joli que ma mère nous faisait beaucoup, ce sont les ‘pommes boulangères’.

J’ai fait les mêmes dans de petits moules à flan. On peut aussi les faire dans des moules à cake, moules à gratin…

Pommes boulangères, pour 4 pers.

  • 4 pommes de terre moyennes
  • 2 petits oignons
  • 100ml de fond de poulet ou de legumes
  • Beaucoup de beurre
  • Sel

 

Peler er laver les pommes de terre, éplucher les oignons et couper le tout en tranches très très fines, idéalement à la mandoline.

Faire revenir les oignons sur feu très doux avec du beurre et un peu d’huile pour ne pas bruler le beurre et dorer les oignons joliment.

Quand les oignons sont prêts, beurrer les moules et étaler les pommes de terre, tranche par tranche en partant du fond du moule jusqu’au bord de façon à couvrir les deux, un peu d’oignons, ajouter quelques petits cubes de beurre et du sel.

Continuer de la même façon jusqu’à ce que le moule soit plein. Verser le fond de poulet presque jusqu’en haut du moule.

Préchauffer votre four à 180° et cuire pendant environ 30min.

Planter un couteau pour vérifier si les pommes de terre sont cuites.

Vous pourrez alors démouler très facilement, cela ressemblera à joli gâteau brillant ou une belle fleur blanche pleine de beurre… La gourmandise peut être aussi simple que ça…

 

1

 

2

 

3

 

4

 

5

 

6-1

 

7

 

Post a comment

- Pall Mall Fine Wine

Comme les décorations sont en place depuis bientôt 2 mois on ne peut que se rappeler que Noël c’est pour bientôt même si on avait envie d’oublier !

Je refuse de penser déjà à Noël ! Avant Noël il y a Halloween, mon anniversaire et biensur, biensur… le Beaujolais !

Le Beaujolais considéré comme un mauvais vin par les sommeliers et experts, quand même, nous Français, le fêtons gaiement avec saucisson et fromage.

Cette année encore je serai à La Cave de L’Opéra, mon ‘wine shop’ préféré à Londres.

Number 1

La plus vieille arcade existante au monde (datant de 1818) abrite La Cave de L’Opéra où j’ai passé, disons quelques soirées romantiques ainsi que plusieurs apéros très long….

Number 2

Number 3

Un vieux piano et un tourne disque pour un moment intime, beaucoup de tasting, des expositions et délicatesses pour accompagner vos boissons choisie amoureusement par Monsieur Aurélien.

Il est le caractère du lieu. Celui qui raconte les histoires derrière le nom du vin (ma préférée est celle du Padre Pio), il est celui qui achète les ‘perles rares’, vins venus de Géorgie, Croatie… et celui que l’on va voir juste pour parler de ce qui fait pétiller ses yeux… le vin.

Number 4

Number 5

Number 6

Number 7

NUmber 9

Number 012

Numero 8

Numero 9

Number 10

Number 11

Number 12

Le prochain évènement est le 5 Novembre pour le lancement exclusif de Glen Amber Scotch whisky, à partir de 18h, on se voit là-bas !

Pall Mall fine Wine

6-7-8 Royal Opera Arcade

Pall Mall, London

SW1Y  4UY

0044 (0) 207 321 2529

Post a comment

- Mon journal, food news et potins

Mon journal ‘Food news et potins’ est un concentré de ce qui nourrit ma vie, ce que j’ingurgite tous les jours, ce que je lis, entends, essaie, teste…

Evènement du mois : ‘Triple hop’. Une combinaison de bières tasting, expostion street art et illustration. Brassage de bière en live, dessins, croquis en live pendant que vous savourerez votre bière www.columnartsagency.co.uk.

-12% de l’eau testée dans les avions aux US s’est avérée positive en coliformes.

-‘Jo&Seph’ ont créé une gamme de pop-corn extraordinaire : caramel au beurre sale, cheddar et paprika fumé et gin-tonic !!! Vous pouvez commander en ligne ou dans des boutiques ou quelques lieus branchés comme le nouveau club privé de ‘Quaglino’, ‘Hutch’. www.joeandsephs.co.uk.

-Les feuilles de l’avocatier qui ont un goût anisé sont utilisées pour faire une boisson petillante alcolisée en Afrique appelée Babine.

-Le premier établissement vinicole est à Earl’s Court, appartenant à des Autraliens qui font leur vin avec du raisin ayant grandit en France et transporté à Londres. C’est le premier cru Londonnien.

-La nouvelle tendance fruitée est la pulpe de baobab. Cette plante ancienne va être le prochain gros hit. La poudre de baobab est pleine d’éléments nutritionnels. C’est pauvre en sucre et graisse et haut en fibres, contient six fois plus de vitamine C que l’orange, deux fois plus de calcium qu’un verre de lait et plus de fer qu’un steak. Vous pouvez apporter votre support au ‘Baobab project’ à Madagascar. www.pinkforest.org et en acheter sur www.aduna.com.

-La food ‘bucket list’ : une etude révèle que six personnes sur dix choisiraient une super experience culinaire comme une ‘superbe experience de vie’.

-Le bouquin de ‘A girl called Jack’ sortira en Février 2014, cette jeune femme qui cuisine avec un budget de 10£ par semaine, écrit un blog et peut faire un chili pour 39 centimes par personne.

-Tesco à Covent Garden a fermé ses portes après la visite de l’hygiène qui ont découvert des souris géantes errant dans un magasin crasseux, se nourrissant de protéines (de la viande destinée aux clients) et laissant leurs crottes partout.

-Pour finir avec une touche exotique, ‘Peyote’ est sur le point d’ouvrir. Un restaurant Mexicain où je serai derrière les fourneaux ! Ouverture prévue à la fin du mois. Buen provecho !

‘Peyote’ Cork Street W1.

Peyote

 

 

 

 

 

Post a comment

- Soins maison pour le visage

Quand j’avais 16 ans et ai commencé à aller en boite de nuit, je sortais tous les samedis soirs jusqu’à 11h le Dimanche matin, je devais attendre le bus car j’habitais en dehors de la ville ou seulement 2 bus par jour allaient.

On attendait dans un café avec mes copines jusqu’à ce que je rentre dans ma campagne pour un gros petit déjeuner, un masque pour les cheveux maison et une très longue nuit commençant le Dimanche à l’heure du déjeuner jusqu’au Lundi matin.

Ma mère qui en cette période m’appelait la ratapignata (la chauve-souris en Niçois) se moquait de moi quand elle me voyait faire ma mixture : miel, jaune d’œuf et jus de citron que j’appliquais sur mes cheveux et allais au lit avec un bonnet en laine sur la tête et une serviette pour ne pas tacher mon oreiller.

Quelques années plus tard (juste quelques-unes) je m’occupe moins de mes cheveux mais plus de ma peau. En vieillissant, la peau ne s’améliore pas (en tout cas la mienne), c’est pourquoi j’ai organisé un spa chez moi.

Avec des ingrédients naturels pour un gommage, un masque et un thé au curcuma (pendant que le masque pose) car j’ai lu que le curcuma est fabuleusement bon pour la santé.

Nous savons tous qu’on peut mettre toutes les crèmes que l’on veut, si on ne gomme pas régulièrement et hydrate à mort tous les jours, la peau ne s’améliore pas. Et l’avantage quand c’est naturel, est que l’on peut lécher les deux, le gommage et le masque sans risquer d’être intoxiqué par les produits chimiques.

Gommage pour le visage (pour 1 bol, suffisant pour vous et quelques copines pour plusieurs applications)

  • 6 cuil à soupe de sucre brun
  • ½ bol d’huile de coco pure
  • 1 cuil à soupe de jus de citron

Liquéfier l’huile de coco en la réchauffant, ajouter le sucre, le citron et mélanger.

Pour le préserver, le mettre dans un pot avec un couvercle ou même dans un bol avec du filme alimentaire au frigo. Vous n’aurez qu’à en prendre une toute petite dose au besoin, le réchauffer au micro onde ou même dans une casserole car l’huile de coco va figer.

Masque pour le visage minute

  • 2 cuil à café de miel
  • Un zest de citron

Mélanger les ingrédients dans un bol et appliquer la préparation après votre gommage. Le miel est un très bon hydratant. Laissez-le poser pendant 10 min pendant que vous boirez le fameux thé.

Juste pour notre culture personnelle, le curcuma est une plante de la famille du gingembre. L’Inde et le Pakistan en sont les plus grands producteurs qui l’utilisent beaucoup dans les curry. C’était en tout premier lieu utilisé comme une teinture (c’est pourquoi je n’ai rien tenté lorsque j’ai lu qu’il pouvait s’utiliser comme masque mais pouvait laisser des marques) et plus tard pour ses possibles propriétés médicinales.

En Inde, il a été utilisé traditionnellement pendant des centaines d’années comme un remède contre les maux d’estomac et de foie ainsi que pour soigner des plaies, pour ses propriétés antibactériennes. En jus frais ou en thé, le curcuma est communément utilisé pour soigner certains problèmes de peau telle que eczéma, varicelle, zona, allergies ainsi que la gale. Sa couleur safran est superbe mais mon premier essaie a été décevant car ça avait un goût de sable, d’argile… ou quelque chose qui vient du sol. Si vous ajoutez du miel et un jus de citron et que vous le laissez reposer quelques minutes, c’est magique, le goût du gingembre apparait et c’est carrément meilleur.

Thé au curcuma :

  • 4 tasses d’eau
  • 2 cuil à café de curcuma
  • Citron et miel

 

Porter l’eau à ébullition et ajouter le curcuma, laisser mijoter pendant quelques minutes et le passer dans un torchon, vieux et propre (sachez que vous allez teindre votre torchon en une magnifique couleur orange), ajoutez le citron et le miel. Le thé peut être gardé plusieurs jours au frais.

 

1

 

2

Post a comment

- Tarte tatin betterave

Il faut que je confesse, je n’ai jamais fait de pâte feuilletée et n’en ferai probablement jamais.

Je sais, je sais, beaucoup d’entre vous sont maintenant déçu car ils pensaient que je suis parfaite et peux tout faire… Vous aviez tort.

La pâte feuilletée est trop difficile à faire, seuls les chefs pâtissiers vous diront que c’est facile et je ne suis pas chef pâtissière, désolée.

Je suis désolée aussi de ne pas être parfaite, il y a tellement de choses que je n’ai jamais faites comme un pavlova ou cette sauce incroyable que mon père fait à chaque fois qu’on organise un barbecue à Nice avec de l’harissa, de la cébette et quelques épices… Jamais fait de gaufres non plus, ni de curry de crevettes et Dieu sait combien j’aime ça !

En ce qui concerne ma non-perfection j’avais besoin de confesser que je peux être faignante aussi, oui, oui.

Je n’ai rien écrit depuis plusieurs semaines maintenant.

J’ai regardé un film un soir, j’ai vu mes amis, et j’ai passé une soirée entière à lire dans mon lit.

Confesser ceci sur mon blog m’oblige à prendre mes responsabilités, à voir la réalité en face et me dire que je devrais travailler plus dur.

Cuisiner pour mes clients, travailler à mi-temps dans un restaurant, des fois le journée des fois le soir, aller à des dégustations de vins ainsi que des formations à la sécurité en cuisine ce n’est pas assez !

Voilà, c’est fait, je me sens mieux maintenant.

Dans mon programme de la rentrée (je sais, j’ai un mois de retard mais je vous l’ai déjà dit je ne suis pas parfaite) il y a aussi une tarte tatin à la betterave, encore quelque chose que je n’avais jamais fait et encore moins avec de la betterave.

Avec ces proportions vous pouvez faire une grande ou deux petites. J’ai opté pour les deux petites.

 

Tarte tatin à la betterave’, pour 2 pers.

Ingrédients :

  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 4 petites betteraves cuites
  • 1 cuil à soupe de vinaigre balsamique
  • 1 cuil à soupe de miel
  • 75g de sucre en poudre
  • 40g de beurre
  • Quelques branches de thym
  • Sel, poivre
  • Fromage de chèvre ou fromage crémeux style St Morêt

 

Mettre le sucre dans une poêle et sur feu moyen, remuer jusqu’à ce que le sucre se dissolve. Ajouter une pincée de sel, le beurre et le vinaigre balsamique et continuer à remuer. La mixture va former une mousse, laisser sur le feu jusqu’à ce que le beurre devienne marron, mais sans le faire brûler.

Ajouter le miel et le thym, ôter du feu et remuer.

Couper la betterave soit en larges tranches ou très fines avec une mandoline, ce qui donnera un effet différent, j’ai choisi les tranches très fines. Mettre les tranches dans la poêle avec le sucre et le vinaigre. Les laisser pendant quelques minutes. Mettre les tranches de betterave dans un moule à tarte ou dans deux petits, une par une en formant une spirale au centre. Toutes les utiliser jusqu’en haut du moule et saler et poivrer à chaque étage.

Préchauffer votre four à 160/180°C ou gaz 4.

Mettre votre pâte feuilletée sur le dessus et couper la autour du moule en laissant 5 cm de marge. Appuyer légèrement la pâte sur les bords du moule et enfourner pendant environ 30min ou jusqu’à ce que la pâte soit dorée.

Avec un plat plus large que votre moule, retourner le plat sur le moule en les tenant tous les deux et retourner le tout.

Laisser reposer pendant 30 secondes pour que le caramel descende et retirer le plat du dessus.

Parsemer de fromage de chèvre. Servir chaud.

2

1

4

3

Post a comment

- Verrines de biscuits et crème praline

Je suis de retour à mes premières amours : la mer, les cigales et le rosé. Je suis à Nice, mon frère se marie. J’ai entendu dire que c’est moi qui allait cuisiner… Beaucoup de pression.

Le menu est fait, on va commencer les courses aujourd’hui. Juste un tout petit peu de temps pour vous donner une recette de ma sœur. Ma sœur aussi appelée ‘miss apéro’ est la reine en son domaine.

 

Verrine de biscuits et crème à la praline’, pour 2 pers.

  • 4 cuil à soupe de café fort sans sucre
  • 4 biscuits (Petit Beurre ou cookie)
  • 1 boîte de crème à la praline

 

Verser le café tiède dans une assiette creuse et y plonger un biscuit rapidement, le casser en gros morceaux et le placer dans la verrine. Couvrir avec une petite couche de crème, ajouter par-dessus un autre biscuit trempé et finir avec de la crème et un crumble de biscuit sec.

Verrines

 

 

Post a comment

- Grana Padano et San Daniele prosciutto, le goût des traditions

J’ai assisté à un cours de cuisine organisé par Grana Padano et le jambon San Daniele.

Rendez-vous avec Carlo, Daniela et Giancarlo au Cafè Caldesi, Marylbone, 8h30 du matin.

Avec croissants et cafè ristretto, nous avons eu une présentation avec l’appellation PDO (appellation d’origine protégée).

L’appellation PDO guarantie la fiabilité, la traçabilité etc… Les personnes comme vous et moi peuvent dorénanvant vérifier la typicité du Prosciutto di San Daniele et du Grana Padano.

Le San Daniele est un jambon cru produit à San Daniele Del Friuli en Italie du Nord. Fait à partir de cuisses de cochon fraiches, nés et élevés en Italie, nourris selon les normes et du sel, c’est tout, pas de conservateurs, rien.

Après un minimum de 13 mois de maturation dans la région si parfaite de Udine (entre les Alpes et la mer Adriatique) une série de codes sont marqués sur la couenne des cochons pour assurer leur origine.

La prochaine étape ? Manger ! Pour savourer au mieux le San Daniele, il est conseillé de le manger seul ou avec du pain blanc et un verre de vin blanc sec ou de le cuisiner dans un plat de pâte.

L’histoire du Grana Padano est à peu près la même, le respect des traditions (il y a 900 ans), produit dans le Nord de l’Italie dans la ‘Padano Valley’.

Les fromages en forme de roues de 24-40 kg arrivent à leur mâturité entre 9 et 24 mois, ne sont plus fait par les moines mais le goût reste intact, divin, et… divin.

La difference entre le parmesan et le Grana Padano ? Le parmesan est l’appellation globale pour ces sortes de fromages Italiens, sec et granuleux. Parmigiano Reggiano est le vrai nom du presque identique Grana Padano. Ils viennent tous les deux du Nord de l’Italie, Grana Padano est un peu plus granuleux, avec un goût de noisette plus prononcé, moins salé et moins gras que le Parmigiano Regianno qui est fait d’un mélange de lait entier et demi-écréme alors que le Grana Padano n’est fait que de lait demi-écrémé.

Ensuite est venue la séance pratique à la ‘Cucina Caldesi’ avec Giancarlo le propriétaire.

C’était très Italien, vivant, amusant et délicieux.

Quelques recettes et verres de vin plus tard, je compte bien aller rendre visite à Daniela et visiter son monde de ‘prociutto crudo’ au mois d’Octobre.

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

12

Beignets de Grana Padano et prosciutto crudo (pour environ 25 boules)

Ingrédients :

  • 100g de Grana Padano râpé
  • 100g de jambon cru San Daniele tranché et émincé finement
  • 1 œuf
  • Une pincée de poivre noir
  • Huile de tournesol
  • 100g de farine
  • 2 œufs
  • 150g de chapelure

Mettre tous les ingredients dans un bol et bien mélanger pour former un pâte. La mixture doit être souple mais pas mouillée. Si la mixture est trop sèche, ajouter un peu plus d’œuf, si elle est trop mouillée, ajouter un peu plus de fromage.

Former des petites boules de 2 cm environ.

Chauffer l’huile dans une grand poêle à 160°C.

Pour tester si l’huile est assez chaude, y verser un petit morceau de pain , si le pain devient vite doré alors l’huile est à bonne température.

Battre l’œuf dans un bol. Mettre la farine dans un autre bol et la chapelure dans un troisième bol. Rouler chaque boule en premier dans la farine, ensuite dans l’œuf et enfin dans la chapelure.

Frire les boules dans l’huile chaude pendant environ 2-3 mintutes jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Les égoutter sur du papier absorbant. Servir chaud ou à température ambiante avec une sauce tomate épicée.

Pour la sauce tomate :

  • 5 cuil à soupe d’ huile d’olive
  • 1 oignon rouge émincé finement
  • 1-2 petits piments rouges (cela dépend de votre goût) épépinés et émincés
  • 2x400g de tomates émincées, en boîte
  • 1 gousse d’ail écrasée
  • Sel et poivre noir

Faire chauffer l’huile dans une grande poêle et faire frire l’oignon jusqu’à ce qu’il soit tendre. Ajouter les piments et frire pendant 1 min.

Assaisonner généreusement avec le sel et poivre et bien mélanger. Ajouter les tomates et l’ail.

Faire mijoter pendant 30-40min à découvert jusqu’à ce que la sauce réduise. Goûter et ajuster l’assaisonnement si nécessaire.

 

Post a comment

- Beignets d’aubergines et jambon cru

Les aubergines sont à pleine maturité de Juillet à Septembre.

L’aubergine a été cultivée en Inde depuis la préhistoire et n’a pas été enregistrée au Royaume-Uni jusqu’au 16ème siècle.

Il est parfois recommandé de les saler afin de les faire ‘transpirer’ avant de les cuire pour éliminer l’excès d’eau. Je ne le fais pas. Je trouve que c’est une manipulation inutile.

J’avais préparé une pâte à beignet pour les manger comme je l’ai toujours fait depuis que je suis enfant mais voulant quelque chose d’un peu plus sophistiqué j’ai ajouté du jambon cru et du fromage à tartiner.

 

Beignets d’aubergines et jambon cru, pour 4 pers.

  • 2 petites aubergines lavées et coupées en lamelles dans le sens de la longueur.
  • 2 tranches de jambon cru
  • Quelques cuillères de fromage à tartiner

 

Pour la pâte à beignets :

  • 100g de farine
  • 1 œuf
  • Une pincée de sel
  • La moitié d’un sachet de levure chimique

 

Diluer la farine dans un peu d’eau tiède, ajouter l’œuf, la levure et le sel.

La pâte peut-être preparée plusieurs heures à l’avance.

Mettre une demie tranche de jambon cru sur chaque tranche d’aubergine, étaler le fromage par-dessus, rouler les aubergines et les fermer avec un stick en bois.

Chauffer de l’huile dans une poêle à frire, plonger les aubergines dans la pâte à beignet et ensuite dans l’huile chaude.

Faire frire uniformément jusqu’à ce qu’elles soient dorées partout, quand elles sont cuites, les égoutter sur du papier absorbant, retirer les sticks en bois et servir avec une salade.

Si j’étais vous, je doublerais les doses de la recettes car un beignet par personne n’est pas assez, c’est tellement délicieux !

1

 

2

 

 

Post a comment

- Pêches au four et ricotta

Parlons de pêche. Vitamine C et A, tartes, soupes, au four et bien sur, un de mes pêché mignon, le Bellini.

Je fais ce dessert souvent et c’est toujours un vrai succès.

Compter une pêche ou deux par personne, de la ricotta, du miel et des amandes effilées.

Laver et couper les pêches en deux, préchauffer votre four sur chaleur faible, verser un peu de miel sur les pêches et les enfourner sur du papier sulfurisé pendant environ 3Omin.

Quand elles deviennent molles et un peu fripées les sortir du four, ajouter une petite cuillère de ricotta sur chaque pêche, encore un peu de miel et les amandes.

1

 

Post a comment

- Cerises et potins

Jamie Oliver est en colère avec les gens qui achètent des fruits ‘prêts à manger’(déjà pelés et coupés), les rumeurs disent que Nigella Lawson est sur le point de divorcer et Bruno Loubet a des légumes hors saison au menu de son nouveau restaurant (Bruno, il faut qu’on parle) l’industrie de la food continue de bouger et c’est une bonne chose, beaucoup de news et de potins.

Les clubs gay à Londres et dans d’autres villes dans le monde ont bannis la Vodka Russe suite aux allégations tenues par le gouvernement de Vladimir Putin faisant atteinte aux droits de l’homme. La dispute entre restaurateurs et ‘Trip Advisor’ est toujours d’actualité, pouvons-nous faire confiance aux gens comme vous et moi qui notent les restaurants et hôtels ?

Le Royaume-Uni produit 186400 tonnes de broccoli par an, c’est la saison, les producteurs British ont produits 3 fois plus en 2013 du au printemps très frais (ou mieux, le Printemps qu’on a pas eu) alors si l’on a envie de salades en ce moment, le broccoli est délicieux bouilli avec une vinaigrette et des tomates.

La truite marron peut survivre dans l’eau contaminée d’une rivière dans le Cornwall. Elle peut tolérer une concentration de métal extrême dans son corps, ce qui aurait tué d’autres poissons venant de rivière non polluées.

Les animaux et les gens doivent s’adapter au climat, à la pollution, le monde et l’industrie de la food changent…

Dieu merci, Matt Tebbutt ne change pas, toujours très mignon même quand il cuisine des tripes sur un programme télé.

Le ‘Wilderness Festival’ est le week-end d’après (du 8 au 11 Août) punaise, je peux pas y aller ! Je dois cuisiner pour mon client. Yotam Ottolenghi va cuisiner avec Mark Hix, punaise je peux pas y aller !!! Le restaurant St John organise ‘La grande fête de l’aïoli’ PUNAISE ! JE PEUX PAS Y ALLER !!! Et en plus, des concerts, du théâtre, des expositions… Profitez-bien pour moi.

Pour finir nos foodie news, signez maintenant pour apporter votre support à ‘Sustainable Fish City’ http://http://www.sustainweb.org/sustainablefishcity/ pour aider Londres à devenir la première ‘Sustainable Fish City’. L’application I-Phone est gratuite. Ecoles, propriétaires de restaurants, gens travaillant dans la food ou non, ça donne de supers conseils sur comment acheter et manger du poisson au développement durable et comment l’on peut pousser les gens et les restaurateurs à en faire de même. C’est une super idée !

Pendant que vous y jetez un œil, je cours dans ma cuisine où des cerises m’attendent…

 

Salade de quinoa, cerises et Philadelphia – pour 2 pers.

  • 200g de quinoa
  • 50g de noisettes
  • ½ petit oignon
  • 10 cerises dénoyautées et coupées en deux
  • 1 cuil à soupe de yaourt Grec nature
  • Petits morceaux de Philadelphia ou feta
  • 1 pincée de cannelle en poudre
  • Huile d’olive, vinaigre balsamique
  • Sel et poivre
  • Pousses de cresson

Faire bouillir 250ml d’eau dans une casserole, ajouter la quinoa avec une pincée de sel. Pendant que la quinoa cuit, mettre l’huile d’olive dans une petite casserole et faire dorer les noisettes avec la cannelle pendant quelques minutes et laisser de côté. Couper l’oignon très fin et le faire frire dans de l’huile d’olive et le mixer avec les noisettes.

Après 15min quand la quinoa devient sèche, goûter, si la graine est toujours ferme ajouter un peu d’eau dans la casserole et laisser cuire jusqu’à ce qu’elle soit tendre.

Laisser la quinoa refroidir et dresser vos assiettes, la quinoa en premier, le yaourt, la moitié du mélange noisettes-oignons, quelques feuilles de salade, le fromage, le reste des noisettes et les pousses de cresson.

1

2

3

Post a comment

- Confit d’oignons

Si votre mère est comme la mienne, si elle revient du marché avec deux kilos d’oignons quand vous l’envoyez en acheter un seulement pour votre recette, quand elle ne comprend pas que vous n’avez pas 5 enfants et ne voulez pas gâcher la nourriture en achetant trop à la fois, quand vous arrêtez de lutter, il vous faut trouver une solution.

‘Tu peux congeler, tu as un congélateur maintenant’ me dit-elle tout le temps. En cas de guerre, je suis prête, j’ai un congélateur.

Mon conseil : faites un confit.

On l’appelle confit, purée ou confiture, peu importe, le résultat compte, c’est délicieux avec de la viande, sur un toast, avec du foie gras, et un verre de Sauternes.

Dans un pot stérilisé vous pourrez le garder pendant des mois, si vous ne le mangez pas bien avant. Il y différentes recettes, avec des herbes, du miel, de la tomate… Celle-ci est on ne peut plus simple, oignons, sucre, vinaigre balsamique, rien de plus.

Pour un petit pot :

  • 5OOg d’oignons
  • 4 cuil à soupe de vinaigre balsamique
  • 1 cuil à café de sucre

Coupez les oignons finement et les mettre dans une poêle à frire avec 4 cuil à soupe d’huile d’olive sur feu moyen.

Quand ils sont transparents, ajouter le vinaigre et le sucre et laissez cuire doucement pendant environ 20 min.

That’s it !

1

2

3

Post a comment


- Purée pomme de terre-mangue

Après plusieurs évènements à cuisiner pour mes clients, je peux, en tout cas aujourd’hui, revenir à mes premières amours, manger !

Je lis un livre en ce moment dont je ne citerai pas le nom car je m’ennuie un peu, mais ce livre parle de cuisine évidemment et l’auteure donne la recette d’une purée de cresson. Heure du déjeuner, envie irrésistible de cette fameuse purée de cresson, je réalise qu’on n’est pas en saison, mais pas du tout. Ca calme.

Toujours obsédée par cette fameuse purée (bizarre car la mode est plutôt à la salade en ce moment vu la chaleur) je me suis souvenue de ce qu’avait cuisiné une de mes collègues il y a quelques semaines, une sorte de purée de pomme de terres et mangue, avec de la coriandre, du citron vert…

 

Purée pomme de terre-mangue – pour 2 pers.

  • 2 pommes de terre moyennes
  • Le jus d’un demi citron ou citron vert
  • Sel, poivre, huile d’olive
  •  1 petite mangue
  • 1 quart d’oignon blanc ou rouge
  • Quelques feuilles de coriandre
  • Sauce piquante

Eplucher et faire bouillir les pommes de terre dans de l’eau salée. Pendant qu’elles cuisent, peler la mangue et la couper en gros morceaux.

Quand les pommes de terre sont prêtes, les écraser en purée avec la mangue, ajouter le sel, poivre, jus de citron, oignon, coriandre et huile d’olive. Et c’est tout ! C’est une purée estivale que vous pourrez déguster tiède ou froide. Avec un poisson grillé, c’est juste le paradis.

pic

 

 

Post a comment

- Le jour où j’ai rencontré Dieu

C’est bon, je peux mourir maintenant, j’ai vu Dieu.

‘Ferran Adria and the art of food’ exposition, les tickets réservés il y a plusieurs mois, est enfin arrivée, c’était hier.

Somerset House, petite exposition parlant de Ferran Adria et biensur de son travail de presque 30 ans à ‘El Bulli’. C’est ce que je croyais…

Donc, Somerset House, petite exposition, j’avais vu juste et honnêtement un peu déçue pensant qu’on avait déjà fini au bout d’une demi-heure, je n’avais pas vu que le 1er étage lui était dédié aussi.

Occupé à lire l’histoire de El bulli et comment tout à commencé… Mon ami m’a appelé, j’ai tourné ma tête et derrière mon ami, Ferran lui-même nous souriant. C’était comme si vous êtes dans un long tunnel très sombre et soudain, vous voyez la lumière, Dieu vous souriant… J’ai toujours du mal à croire ce que j’ai vu, c’était un mirage ? Une hallucination peut-être?

Je ne suis pas du genre groupie, ne suis pas super excitée à l’idée de voir quelqu’un de connu, ne demande pas d’autographe, ne prends pas de photo… Mais s’il vous plait, là on parle de Dieu !

La bouche et les yeux grands ouverts, la chair de poule, il nous a bénit avec son sourire, son français approximatif, son très fort accent Espagnol et son énergie contagieuse.

Comment peut-il être aussi humble ? Pourquoi il était là ? Parlant aux gens qui s’attendaient juste à voir une expo, pas à le voir lui en personne.

Il nous a demandé si on travaillait dans la restauration et nous a expliqué ce qu’il se passait au premier, nous conseillant de revenir et de passer quelques heures pour prendre le temps de comprendre, de regarder… Encore cette petite flamme dans ses yeux lorsqu’il parle de son travail.

On a passé 3 bonnes heures à regarder ses creations, recettes, procédés et expliqués sur de petits écrans comment il amène sa créativité à la vie.

Mon ami me disait qu’à ce niveau là c’est de la névrose, de l’aliénation… Biensur que ça l’est, comment peut-on atteindre ce niveau sans être immergé tellement profondément dans son art que toutes les autres choses sont secondaires ?

A Harvard ils étudient le cas ‘El Bulli’, ‘Créativité vient en premier, ensuite vient le client’, a dit Ferran Adria. Qu’est-ce que les étudiants peuvent apprendre en marketing d’un créateur d’entreprise qui dit qu’il se fiche que les clients aiment ses plats ou pas ?

Un professeur à Harvard intéressé par le comportement irrationnel des clients a trouvé un sujet parfait en Ferran Adria. Pour manger à ‘El Bulli’, les clients devaient booker un an à l’avance. S’ils avaient la chance de faire partie des 8000 clients qui pouvaient avoir une réservation, il leur était donné une date et heure à laquelle venir manger. Atteindre ‘El Bulli’ voulait dire voyager jusquà Barcelone, ensuite conduire pendant 2 heures sur une route de montagne étroite et sinueuse pour pouvoir savourer un repas saugrenu de 5 heures préparé par Adria et son armée de chefs.

Le ‘une-fois-dans-sa-vie’ menu représente des heures de recherche, test et preparation et ‘pour créer cette expérience, on ne peut pas écouter le client’ dit-il.

Son idée est que si l’on écoute le client, ce qu’ils voudront sera toujours quelque chose qu’ils connaissent déjà’.

Ouvert 6 mois par an, 30 à 40 chefs pour 50 clients par jour, Adria dit qu’il aurait du charger 600 euros par menu, ‘mais je ne cuisine pas pour les millionaires, je cuisine pour les gens sensibles’.

S’il n’écoute pas les clients mais que ses clients sont parmi les plus satisfaits au monde, c’est définitivement un sujet marketing à explorer. Il est prit en exemple, comme le plus grand chef du monde et pour Dieu pour certains… Si vous vous rappelez de mon post du 3 Mai 2012 appelé ‘J’ai raté Dieu’ http://www.marlenefoodstyling.com/2012/05/i-missed-god/

Je peux maintenant dire que je l’ai vu, de si près, il m’a même pris dans ses bras !

‘El Bulli’ a fermé ses portes en 2011, Dieu vole maintenant vers d’autres sphères célestes avec sa fondation ‘El Bulli’ et des centaines d’autres projets, toujours immergé dans son monde dans lequel les gens normaux n’ont pas d’accès, seul les génies en ont la clé.

 

1

 

17

 

2

 

6

 

10

 

9

 

7

 

8

 

3

 

11

 

4

 

16

 

13

 

8

 

12

 

14

 

15

El Bulli and the art of Food

5 Juillet au 29 Septembre

Somerset House

http://www.somersethouse.org.uk/visual-arts/elbulli-ferran-adria-and-the-art-of-food

 

Post a comment

- Cours de cuisine avec Rachel

C’est l’été et il peut…encore… Mes fraises dans mon jardin poussent très fort pour avoir de la couleur, mais les pauvres, sans soleil c’est dur. Si je pouvais en manger quelques-une avant October ce serait bien, car Octobre il va recommencer à pleuveoir.

Faire un ‘pluie break’ serait vraiment bien.

Pendant que je parle de la pluie et du beau temps (de la pluie un peu trop d’ailleurs), je prépare une grosse soirée pour la semaine prochaine, 150 personnes à nourrir de canapés façon Espagnole. Je suis sur un petit nuage.

Un autre client m’a demandé si je savais faire des sushis, fièrement j’ai répondu que oui, car c’est vrai, j’ai pris un cours à Rachel’s Kitchen.

Mon amie m’a offert un voucher pour mon anniversaire… qui était en Novembre.

J’ai beaucoup aimé le cours, avec mon verre de vin, atmosphère relax, elle nous apprit depuis où trouver les bons ingrédients jusqu’à l’art du  roulage des sushis.

Sashimis et makis n’ont plus de secret pour moi, j’étais très fière car j’ai trouvé les miens jolis et délicieux. Pour célébrer ce succès, nous avons dégusté nos sushis suivis d’un sorbet mangue et rhum et une glace wasabi venues tout droit du paradis préparées par Rachel.

Merci Rachel, merci Stéphanie pour cet évident mais malgré tout mon premier cadeau de la sorte et merci Virginie de m’avoir permis de profiter à fond de ce cours pendant que tu prenais de super photos.

7

8

9

10

11

12

13

14

17

18

14

www.rachels-kitchen.com

Tel: + 44 (0)20 3308 2911

Email: hello@rachels-kitchen.com

Post a comment

- Poulet mangues et noix de cajou

Dimanche matin. Avant d’aller travailler, après avoir fait un gratin Dauphinois, une confiture de fraises, après avoir appelé ma copine, fait mes ongles et me cheveux, voici aussi, un ‘Poulet à la mangue et noix de cajou’ :

 

Ingrédients : pour 2 pers.

  • 2 poitrine de poulet
  • 2 mangues
  • 1cuil à soupe de sauce soja
  • 5cl de jus d’ananas
  • 1 cuil à soupe de vinaigre
  • 2 cuil à soupe de cassonade
  • 1 cuil à soupe de fécule de maïs
  • ¼ de cuil à café de gingembre (frais ou en poudre)
  • 1 poivron vert
  • 1 poivron rouge
  • 75g d’amandes en lamelles
  • 75g de noix de cajou

 

Couper le poulet en morceaux de taille moyenne et les faire dorer avec du beurre ou de l’huile (si possible dans un wok).

Ajouter les poivrons coupés en lamelles, les amandes et les noix de cajou. Mélanger dans un bol la sauce soja, le jus d’ananas, le vinaigre, la fécule de maïs, la cassonade, et le gingembre.

Une fois le poulet et les poivrons cuits, ajouter la sauce. Dès que la sauce a épaissit, reduire la chaleur et ajouter les mangues.

Laisser encore cuire pendant 3min et servir avec du riz.

pic1

Post a comment

- La confusion d’être un mangeur responsable

Je ne stresserai jamais assez sur l’importance de lire une recette du début à la fin avant de commencer. Je devrais appliquer ça pour moi-même en premier.

Lire les ingrédients mais aussi la méthode jusqu’au bout. Pas comme moi, prête et heureuse de plonger mes mains dans un tas de farine, poudre d’amande et œufs… et réaliser que la pâte doit reposer pendant au moins quatre heures au frais…’cette étape est essentielle’ dit la recette. Il faut encore que je m’améliore en terme d’organisation, tout est question d’organisation à moins d’avoir toute la soirée pour cuisiner en sirotant un verre de vin en écoutant Charles Aznavour (j’adore Aznavour quand je cuisine).

Je suis allée sur le marché ce matin acheter mes légumes sur Golborne Road où Monsieur le vendeur essaie de me parler en Espagnol depuis 3 ans pensant encore que je le suis, où le propiétaire de l’épicerie me demande ce que je cuisine aujourd’hui et me donne des conseils. Et mon boucher, qui a failli s’étouffer en buvant son thé quand je lui ai dit que je pensais à devenir végétarienne.

J’ai eu cette pensée c’est vrai… Ca ne veut pas dire que je vais le faire mais avec tout ce que je lis à propos du scandale de la viande, c’est très difficile de ne pas être perdu entre mes croyances, une éthique que j’espère avoir, manger sain en étant responsable, les être-humains… Au plus je lis les journaux, au plus je me demande, à qui devons-nous faire confiance ?

Une étude montre que sept personnes sur dix pense qu’il est important d’acheter du poisson au développement durable mais seulement 30 % de ces personnes le font car elles sont perdues dans les étiquettages. On achète des ingrédients supposés être organiques mais qui en fait ne le sont pas. A cause de nos habitudes d’hyper-consommation, la normalité est d’avoir des fruits d’été en hiver dans les supermarchés, alors les vendeurs sur les marchés suivent.

Plus de deux tiers des gens interrogés considèrent qu’acheter des produits ‘British’ est une priorité et presque trois quarts cherchent à acheter des fruits et légumes produits chez eux, plus de trois quarts des gens pensent que la protection des animaux est importante mais seulement deux tiers achètent des œufs bio et seulement la moitié des poulets élevés au grain.

Mon boucher me disait qu’une de ses clients a acheté un poulet fermier et est revenue mécontente en lui disant que le poulet était trop dur et sec. Les gens ne connaissent même plus le goût d’un vrai poulet et préfèrent un ayant passé les 6 ou 9 mois de sa vie dans une cage au lieu de celui qui a couru dans les champs et donc a des muscles.

C’est tout de même encourageant quand on voit les résultats de cette étude car les gens s’en préoccupent et font preuve de bonne volonté mais d’un autre côté les asperges ‘British’ coûtent £3 la botte alors que les Espagnoles £1.50, pourquoi achèterait-on les ‘British’ alors qu’on peut avoir deux Espagnoles pour le même prix ? C’est un engagement mais un non-sens aussi.

Pourquoi Tesco vend des fraises Hollandaises et Sainsbury des cébettes du Kenya et du Mexique alors que j’en ai moi-même dans mon jardin ? On est en plein dans la saison de la fraise et elles poussent en Angleterre alors quoi ?

Selon une autre étude récente, le Royaume-Uni est le seul endroit au monde où l’organique a subit une baisse, dans le reste du monde il y a une très nette amelioration.

Même si la confusion est là, le sujet est suffisamment important pour y réfléchir et s’en inquiéter, au moins.

 pic1

 

Post a comment

- Sablés aux olives noires

Même heure, il y a sept ans, je débarquais à Londres avec une valise plus lourde que moi, deux énormes sacs et trois mots d’Anglais. Malgrès ses hauts et ses bas, ma vie est toujours un voyage à Londres et c’est l’une des raison pour laquelle je suis toujours amoureuse d’elle.

Pour célébrer mes sept ans à Londres et beaucoup de cuisine, j’ai fait des sablés, façon Sud de la France, avec des olives noires et de l’huile d’olive, recette de Monsieur Pierre Hermé, le Dieu qui a révolutionné le macaron, celui appelé ‘Le Picasso de la patisserie’.

Ingrédients :

Pour environ 60 petits sables

  • 1 oeuf
  • 200 de beurre à température ambiante
  • 15cl d’huile d’olive
  • 220g de sucre glace
  • 3g de fleur de sel
  • 500g de farine
  • 100g de fécule
  • 140g d’olives noires (avec les noyaux car elle auront plus de goût)

Faire cuire l’oeuf pendant 10min dans de l’eau bouillante. Ecalez-le, coupez-le en deux et garder le jaune.

Dénoyautez les olives et hachez-les grossièrement.

Dans cet ordre là mettez dans un bol : le beurre, l’huile d’olive, le sucre glace, le sel, le jaune d’œuf cuit, la farine, la fécule et le hachis d’olives. Mélanger rapidement entre chaque ingrédient sans attendre de former une boule.

Mettre la pâte au frais pendant 2 heures. Après ces 2 heures vous pourrez la congeler si besoin et la ressortir un jour avant de l’utiliser en la faisant décongeler doucement au réfrigérateur.

Préchauffez le four à 165°/Gaz 3.

Divisez la pâte en 4. Etalez un premier morceau sur une épaisseur de 6mm sur un plan de travail fariné. Avec un emporte pièce de 55mm, détaillez-là en disques. A l’aide d’une spatule déposez les disques un par un sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé.

Enfournez et cuire pendant 18/20min, laissez-les refroidir hors du four et sur la plaque (ils sont très friables lorsqu’ils sont chauds) avant de les mettre dans une boîte hermétique. Ils se conserveront ainsi plusieurs semaines.

Passez un super week-end tout le monde, je reviens la semaine prochaine avec des fraises !

 1

2

Post a comment

- Pâtes au chocolat et crevettes

Alors, je pense qu’on peut le dire maintenant, le Printemps est là !!!

Tout est plus beau avec le soleil, les gens sont plus beaux et plus souriants, les jardins sont plus beaux, on marche pied nus sans se soucier de ce qu’on va se mettre sur le dos.

Après un petit check-up de routine à l’hôpital en début de semaine, ils m’ont dit que je manquais de vitamine D… Je vous l’avais dit !!! J’aurais du aller faire des UV ! Pour les gens du sud, c’était trop ! Trop de pluie, trop de froid et de grisaille (j’aime pas le gris c’est une couleur triste).

La prescription de mon docteur ? Beaucoup de soleil. J’adore !

Comme tous les ans dès que le soleil fait son apparition, j’essaie de passer le plus de temps possible dehors, je travaille, mange et bois dans mon jardin, je ne veux pas rentrer, pas aller me coucher.

En ce merveilleux jour hier, j’ai finalement fait mes pâtes au chocolat achetées il y a plusieurs mois déjà, avec une de mes envie très urgente : des crevettes à la Méditérranéenne (ce qui veut dire : avec ce qu’il me restait dans mon frigo). Bien, les crevettes étaient délicieuses avec des tomates fraiches, du concombre chaud, jus de citron, sauce soja et beaucoup de sel et de poivre, mais mélangées aux pâtes au chocolat (c’est tout ce que j’avais) je ne suis pas très convaincue.

La même chose mais avec des pâtes fraiches normales aurait été tellement mieux. Alors faites simple, de simples pâtes avec de l’huile d’olive, quelques crevettes sur le dessus et beaucoup de soleil.

Le bonheur peut être aussi simple que ça.

DSC_0001

Post a comment

- ‘Maison d’être’ café

Comment être objectif quand on parle du café d’une amie ?

C’est comme lorsque je demande une opinion à ma mère sur ce que je fais, ou à quoi je ressemble…. Tout est parfait pour elle quand ça vient de moi. L’amour est aveugle.

Mais simplement parce-que je ne suis pas critique culinaire et que j’écris uniquement à propos des endroits que j’adore, je suis sure que vous allez croire en mon objectivité.

‘Maison d’être’ serait mon petit café du coin, mon internet café, s’il était dans mon quartier. Heureux sont ceux habitant Highbury/Islington car c’est l’un des plus joli café de Londres.

Meubles antiques sur murs blancs où des artistes locaux exposent, gâteaux et fabuleux café (et je suis objective).

Leur café venant d’une petite ‘roastery’ dans l’est de Londres a été choisi scrupuleusement, je cite : ‘Arômes de chocolat noir, influences de fruits d’été et douce texture de beurre’. Poétique non ? Les amoureux du café seront comblés. La cerise sur le gâteau, la jolie véranda à l’arrière où il fait bon se poser.

11

22

33

44

55

66

77

88

99

100

Mademoiselle la propriétaire, en plus d’être jolie, fait des gâteaux ! Voici l’une des ses recette :

‘Gâteau à la pistache, eau de rose et cardamome’

Gâteau :

 Ingrédients :

  • 1 cuil à café de cardamome en poudre
  • 150g de pistache
  • 100g d’amande
  • 170g de farine de semoule
  • 1 cuil à café de levure chimique
  • 300g de beurre à temperature ambiante
  • 330g de sucre en poudre
  • 4 oeufs
  • 15ml de jus de citron
  • 30ml d’eau de rose
  • 0.5 cuil à café d’extrait de vanille

Préchauffez votre four à 175°c/gaz 4.

Combinez la cardamome, pistaches et amandes dans un robot et mixer jusqu’à obtenir une poudre.

Ajouter la farine de semoule et la levure et mélanger.

Séparément, crémer le beurre et le sucre ensemble jusqu’à ce que le mélange éclaircisse.

Battre les oeufs et y ajouter le jus de citron, l’eau de rose et la vanilla.

Versez la mixture oeufs et citron ainsi que le beurre et sucre dans les ingrédients secs et bien mélanger jusqu’à obtention d’une préparation homogène.

Beurrer très généreusement votre moule à cake et verser la préparation au 2 tiers de la hauteur pour ne pas que ça déborde à la cuisson.

Cuire pendant environ 50 mn.

Sirop :

Ingrédients :

  • 120ml de jus de citron
  • 100ml d’eau de rose (ou 1 cuil à soupe de confiture de roses)
  • 120g de sucre en poudre

Mélanger tous les ingredients dans une grande casserole et porter à ébullition sur feu moyen.

Verser le sirop sur le gâteau lorsqu’il est encore chaud.

Glaçage :

Ingrédients :

  • 250g de sucre glace
  • 10ml d’eau de rose
  • le jus d’un citron

Mixer les 3 ingrédients jusqu’à obtenir un mélange lisse. Attendre que le gâteau soit complètement froid, le démouler et y verser le glaçage dessus.

1001

‘Maison d’être’

154 Canonbury Road

London

N1 2UP

Post a comment


- Salade de papayes

Je ne vais pas commencer à parler du temps encore une fois, pour vous éviter mes gémissements.

La bonne nouvelle est que mon frère se marie, j’ai passé une semaine à Nice et évidemment les principales conversations étaient, le ‘big day’.

J’adore rester chez une de mes sœurs, dans son joli petit appartment. Je m’allonge lourdement sur son canapé pour regarder la télé (c’est un luxe pour moi car je n’en ai pas à Londres), pendant qu’elle cuisine pour moi. La seule chose bougeant est mon pouce sur la télécommande.

Ma soeur cuisine très bien, en fait elle cuisine plus que moi. Ensemble, on a regardé des programmes de cuisine, un verre de vin à la main en parlant du fameux ‘big day’. J’adore ces moments privilégiés.

Alors oui, vous avez bien deviné, l’autre bonne nouvelle est qu’on va cuisiner pour le mariage de notre frère, les 3 sœurs derrière les fourneaux, happy bro ?

J’ai commencé à expérimenter un peu. Un chef à la télé faisait une salade de papaye façon carottes râpées. C’était beau mais c’est juste irréalisable à moins de prendre une papaye pas mure, ce qui veut dire, sans goût. J’ai essayé hier et aujourd’hui encore avec des papayes moins mures, c’est pareil, je les ai râpées doucement et tout ce que j’ai eu était une purée, c’est bien si vous voulez faire un smoothie.

Je les ai ensuite coupées finement au couteau mais toujours pas d’effet carottes râpées car trop juteux.

Si vous n’avez pas beaucoup de temps à passer en cuisine, tranchez vos papayes normalement, ajoutez des petits pois frais et des fraises (c’est la saison), le mélange est top. Pas besoin de faire bouillir les petits pois, faites les juste mariner une demi heure avant dans une sauce huile d’olive citron-citron vert. Même sans l’effet ‘carottes râpées’, le résultat est le même, joli et délicieux.

DSC_0098

Post a comment

- 9h du mat ? Parfait pour déguster du saumon fumé !

Quoi de plus rafraîchissant qu’une dégustation de saumon fumé un samedi à 9h du mat ?

Tom, critique culinaire m’avait invité chez H. Forman and Son il y a un mois… A Hackney Wick… Jamais allé auparavant… Hackney oui, Hackney Wick jamais entendu parler… Et bien c’est un quartier très ‘arty’, d’anciennes usines ont été transformées en appartements ou cafés, mort ce matin là comme le tout Londres d’ailleurs. Il neigeait de nouveau ce qui veut dire que tout le monde était de mauvais poil (ou moi en tout cas) et pensait qu’à cause du gros manque de vitamine D, une séance d’UV serait la seule façon de ne pas sombrer dans la dépression.

Donc, ce matin là, je n’étais pas très objective, personne ne l’était, j’ai juste essayé, venant de l’Ouest, de trouver l’endroit, arriver à l’heure et braver la neige et le froid après une longue nuit au travail et 4 heures de sommeil.

Agréablement surprise de voir quand je suis arrivée que du thé et du saumon nous attendaient.

Lance Forman lui-même était là pour nous raconter son histoire.

Il est l’arrière petit-fils de Harry Forman, le fondateur de la société débarqué de Russie et stoppa d’importer du saumon de la mer baltique quand il en trouva beaucoup plus près, en Ecosse. C’est comme ça que tout a commencé…

12

Pendant le tasting il nous a raconté de petites anecdotes de sa famille et beaucoup sur le saumon. Depuis la façon dont ils abattent le poisson (une façon moins traumatisante que leur concurrents Norvégiens par exemple) jusqu’à la fin, le conditionnement pour leur clients, tout est fait à la main. Après son arrivée (durant les 24h suivant la pêche) le poisson est nettoyé, coupé, saupoudré de grain de sel, et mis en filet à la main.

Alors que certains n’ont aucun problème d’éthique et usent des machines qui abiment la chair lorsqu’elle est trop fraiche, H. Forman and Son s’en préoccupent et ciblent le respect et la fraicheur avant tout.

D’autres encore moins scrupuleux injectent de l’eau salée et laissent intacte la pellicule formée par le fumage pour augmenter le poids du saumon, y ajoutent ensuite du sucre pour cacher le trop plus de sel jeté par des machines. Quel processus compliqué pour augmenter les marges !

8 différents saumons fumés à goûter de H .Forman and Son et de leurs concurrents suivis par une visite de l’usine.

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

Le saumon est ce pourquoi ils sont connus, et ce depuis plus de 100 ans. Ils ont créé une large gamme de gravalax, wasabi et gingembre (mon préféré), betteraves, épices Thaï, Vodka, chilli et citron vert, Tequila et persil, et parce-qu’ils se sont développés au cours de ce siècle ils livrent à domicile des paniers pique-nique complets, toutes sortes de délicatesses ainsi que des plats prêts à déguster.

Vous l’aurez compris, H. Forman and Son ne plaisantent pas avec le respect des traditions et se battent très dur pour garder ce niveau de qualité.

Grace à eux, on sait maintenant comment choisir le parfait saumon fumé, pas de sucre du tout et juste un peu de sel.

Ils servent les supermarchés et si comme moi vous n’allez pas au supermarché, ils servent le Whole Food market, différents restaurants dans le monde ainsi que de nombreux poissonniers dans Londres, donc plus d’excuses.

11

H. Forman & Son

Stour Road, Fish Island, London E3 2NT

 

Telephone: 0208 5252 399

Facsimile: 0208 5252 398

www.formans.co.uk

Post a comment

- Chocolat dérivé et brownie

Je ne suis pas une vraie amateure de chocolat, j’aime bien le chocolat noir, j’adore le chocolat au lait et j’adoooore le chocolat trafiqué, le blanc. Le chocolat blanc est le moins naturel, on l’appelle carrément le dérivé du chocolat…oups!

C’est plein de beurre et de lait et ne contient aucun anti-oxydant (celui-là même que je glorifiais dans mon post du 11.10.12 ‘Ménage à trois’, oui).

Mais vous savez quoi ? Ca me hante depuis plusieurs jours et la vie est trop courte alors on y va !

Après tout, c’est juste un peu de chocolat blanc, un peu plus de beurre, du sucre et des œufs…

Brownie au chocolat blanc :

Ingrédients :

– 180g de chocolat blanc en petits morceaux

– 2 œufs

– 100g de beurre

– 50g de sucre en poudre

– 100g de farine

Faire fondre le beurre et mettre hors du feu.

Ajouter le chocolat et remuer jusqu’à ce qu’il soit fondu.

Préchauffer le four gaz 6/180°C.

Mixer les oeufs et le sucre, y verser le chocolat puis en dernier la farine.

Graissez un moule à gâteau avec un peu d’huile, y verser la préparation et cuire pendant environ 20min.

Découper en carrés après l’avoir laissé refroidir.

Et vous savez quoi ? Vrai chocolat ou pas, c’est délicieux !

DSC_0015

Post a comment

- Déjeuner à ‘Viking Land’

La semaine dernière j’étais à l’hopital pour une IRM de l’intestin, j’en suis ressortie sans aucune douleur au ventre mais avec la vue complètement troublée… Ca arrive à certain et j’en faisais définitivement partie.

Tellement frustrant de ne pas pouvoir checker mon téléphone, je savais que je n’étais pas loin de la ‘Viking land’ et j’avais tellement faim ! J’avais un super plan, un déjeuner avec moi-même, plus que tardif à la ‘Scandinavian Kitchen’.

11

Cosy et accueillant, tout en rouge et bois, un peu comme un show room Ikea (je sais, elle est facile celle-là), plein de gens grands et blonds… Le roi de Suède au mur et un poster de ‘Blablus’ très seventies dans les toilettes (j’adore).

12

3

2

1

Vu que ma vision était toujours très floue, la serveuse me conseilla après m’avoir écouté râler que j’étais morte de faim !

La totale du hot-dog (ketchup, moutarde, oignons frits), une salade de patates douces avec estragon et graines et un toast de saumon fumé et crème, sans oublier le dessert, un gâteau au chocolat.

4

6

Ventre plein, vision clarifiée, tout bien.

Le staff et les clients parlent une langue étrange (le Viking peut-être ?) et semblent se comprendre.

Ils pendent leur tube de sauce (ou pâte) sur un rack comme des saumons fumés et même le chef est Scandinave ! C’est comme si toute la population Nordique était réunie sur Titchfield Street et c’est plutôt un bonne nouvelle !

5

7

9

‘The Scandinavian Kitchen’

61 Great Titchfield Street

London W1W 7PP

Post a comment

- Printemps, joie et grenadine

Le Printemps me met en joie, c’est la fin de la saison de la grenade mais le début de tant de fruits colorés et délicieusement beaux.

Espionnant encore au travail mais cette fois derrière le bar, le barman faisait son propre sirop de grenadine. Oh my god ! Grenadine ? La vraie ? Celle qui me manque depuis que je suis à Londres ? Oui celle-la même. Il était temps pour moi d’en faire une avant que les grenades disparaissent des étalages sur les marchés. Elles disparaîtraient dans mes rêves… En réalité elles seront toujours là, mais on en achètera pas pendant quelques mois n’est-ce pas ?

En France on boit beaucoup de sirop, menthe, fraise, orgeat, grenadine, avec de l’eau plate ou gazeuse, du lait ou de l’alcool.

La grenadine me rappelle tellement mon grand-père… Il nous faisait des sucettes glacées avec des bâtonnets en bois qu’il récupérait ensuite pour en refaire de nouvelles.

Il y a toujours des plats que nos grands-parents font mieux que quiconque au monde. Pour moi c’était les raviolis frais, le gratin de viande, les pâtes au pistou, escaloppes panées, choux à la crème et sucettes glacées.

J’ai fait mon sirop aujourd’hui et en y ajoutant de l’eau je pourrais faire mes sucettes pour les jours de chaleur à venir (si un jour ils viennent).

1

Avec une grenade vous ferez à peu près 100ml de grenadine.

Mettre les graines dans une casserole avec 50gr de sucre en poudre et 1cm de gingembre frais épluché et râpé, 1 anis étoilé, un filet d’eau et porter doucement à ébullition. Laisser mijoter pendant 10min, enlever l’anis étoilé et écrasez les graines dans une passoire afin d’en récolter le jus. Le verser dans un pot ou une bouteille et conservez-le au frais, il se gardera ainsi plusieurs mois.

2

Joie oh Joie !!

 

Post a comment

- Le meilleur sommelier du monde

Je déteste être en retard, mais je le suis toujours.

C’est pourquoi je cours… Pour ne pas être en retard. Les gens me disent souvent que ce n’est pas juste car j’ai un très bon appétit, je travaille avec de la nourriture tout le temps et je fais une taille 36.

Je ne suis pas tellement d’accord avec ça, je fais définitivement une taille 36, je mange beaucoup oui mais je cours aussi beaucoup, c’est pourquoi je ne prends pas de poids, il n’y a pas de secret…

Je me souviens quand ma mère est venue me voir pour la première fois il y a quelques années, a essayé de me suivre et de, en quelque sorte, vivre ma vie, courant depuis tôt le matin, travaillant, courant encore, sortant le soir…. Elle a perdu 3 kilos en une semaine ! Elle était fatiguée mais contente.

Je devrais peut-être organiser des ateliers appelés par exemple ‘Vivez ma vie, mangez beaucoup et perdez du poids’… Ca pourrait être une idée.

Alors pour être fidèle à moi-même, je suis arrivée essoufflée à la compéttion du meilleur sommelier du monde 2013.

Cela a débuté il y a 6 mois avec la première préselection online, 100 personnes, 31 pays représentés, 40 questions, le tout en 10min pour ne pas laisser suffisemment de temps aux candidats pour tricher.

Jonathan Fillion, un sommelier Français qui travaille à ‘Murano’ avec la fameuse Angela Hartnett, a fini 3ème ce qui veut dire qu’il était sélectionné pour assister à la grande finale.

Il y a donc une semaine pour ce grand jour à l’hôtel Sheraton Park Lane, les 30 personnes restantes ont travaillé très dur sur 100 questions, 2 testing à l’aveugle, discours à propos de 2 étiquettes de bouteilles et une rédaction à partir d’une photo.

Et dans une salle impressionnante, pleine de gens venus du monde du vin, Jonathan encore, sur scène passant le test final. Stressant :

10

8

5

3

4

6 juges et 2 tables avec de prétendus clients,

30min et 6 tests :

1. Testing

2. Service d’apéritif et accord avec les plats à la table A (la dame à cette table jouait très bien le rôle de la cliente chiante à ce propos)

3. Accord du vin avec les plats en table B

4. Décanter

5. Test de communication

6. Carte des vins

7

2

6

9

Je suis très fière d’annoncer sans chauvinisme aucun (ok, juste un peu) que Jonathan a fini second, alors oui, mes gens, le 2ème meilleur sommelier au monde est Français !

1

Et qu’en est-il du 1er ? D’accord, il est Italien, son nom est Luca Martini et oui, pour lui aussi , respect et applauso !!

Post a comment

- Brick Lane pérégrinations

Brick Lane, une rue de l’Est de Londres, court de la partie Nord de Bethnal Green, passe par Spitalfileds et reliée à Whitechapel High Street est le cœur de la communauté Bengalis.

Des vagues successives d’immigrés, au 17ème siècle des Français tisserands étaient basés à Spitalfields qui devint le quartier du tissage, des tailleurs et de l’industrie du vêtement.

Au 19ème siècle arrivèrent des Ecossais ainsi que des Juifs venus d’Allemagne. Le ‘Sunday market’ sur Petticoat Lane ou Columbia Road date du début du 19ème siècle et a été développé par la communauté Juive.

Brick Lane est coloré, brutal, vivant avec son ‘street art’ partout sur ses murs, les gens avec piercing, les musés ‘pop-up’ underground et une incroyable énergie.

9

7

5

4

8

Grace à la communauté du Bengladesh, Brick Lane est devenue la rue des curry, mais est aussi célèbre pour ses bagels et va bientôt l’être pour ses fish and chips avec Fins and Trotters kitchen.

2

Vous allez me dire qu’un fish and chips c’est un fish and chips je me trompe ?

Et bien non, pas du tout. Fins an Trotters Kitchen ne plaisantent pas avec la bouffe, ils font un très serieux fish and chips. Ils accordent beaucoup d’importance à la qualité et la fraicheur de leurs ingrédients, rien à voir avec un poisson lourd préparé le matin, trainant dans une vitrine, attendant juste d’être réchauffé.

Un fish and chips est comme un hamburger, ça peut être un super bon fish and chips. La cerise sur le gâteau, leur sauce tartare est une tuerie.

1

3

Allez voir Andrea et Kasia sur leur stand.

Fins and Trotters Kitchen

Fridays : St Katharine Docks Good Food market, E1W 1UH London

Sundays : Brick lane, E1 6RU

www.finsandtrotterskitchen.co.uk

Post a comment

- Rhubarbe ! Enfin !!!

La rhubarbe ressemble un peu au céleri, en rose, en plus joli.

Originaire du Nord de l’Asie, connue comme une plante médicinale, la rhubarbe a été introduite en Europe par Marco Polo.

Considérée comme un légume, on en consomme les tiges seulement car les feuilles sont toxiques.

Crues, cuites, avec du sel ou du sucre pour en atténuer l’acidité, elle est communément consommée en dessert : tarte, sirop, crumble… Mais peut-être aussi mangée comme un légume.

La récolte est d’Avril à Septembre.

On peut en faire une tarte sexy, si vite et si facilement… C’était la toute première fois que je cuisinais de la rhubarbe (très excitant !) et j’ai été très très ravie du résultat, si contente que j’ai aussi fait de la compote. J’ai tout fait avec du lait de soja et ça marche parfaitement.

Pleine de vitamine C, potassium, calcium, c’est aussi un très bon laxatif (moins glamour je sais).

1

La pâte

Ingrédients :

– 300 g de farine

– 150 g de beurre en dés et en pommade

– 1/2 cuillère à café de sel

– 3 cuillères à soupe de sucre

– 8 cl de lait ou de lait de soja tiède

Le beurre doit être sorti du frigo 3 heures avant, ou alors passez-le 1 min à puissance maximum au micro-onde. Il ne doit pas être fondu mais en pommade.

Mélanger la farine et le sel dans un plat.

Ajouter le beurre puis incorporez-le à la farine en pétrissant rapidement et légèrement du bout des doigts. On doit obtenir une sorte de semoule grossière en 2 ou 3 min.

Incorporer rapidement le lait ou l’eau. Il en faut très peu pour permettre à la pâte de se lier et de faire boule.

Pour l’étaler sans problème, étaler la pâte sur du papier cuisson. Préchauffer votre four à 180°, graissez votre moule et y déposer la pâte, piquez la à l’aide d’une fourchette et enfournez pendant 30 min.

Pendant ce temps, préparez votre crème pâtissière :

Ingrédients :

– 500 ml de lait

– 100 g de sucre

– 50 g de farine

– 1 sachet de sucre vanillé

– 2 jaunes d’œufs

 

Faire chauffer le lait et le sucre vanillé dans une casserole.

Fouetter les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Verser le mélange œufs et sucre dans le lait et ajouter la farine en dernier. Mélanger le tout sur feu doux jusqu’à ce que la crème devienne plus épaisse.

Une fois que la pâte est cuite et la crème pâtissière prête, n’arrêtez pas votre four mais baissez-le à 130°.

Laver et couper les feuilles et les extrémités de la rhubarbe, la couper en rondelles, la mettre sur un plat allant au four, saupoudrer généreusement de sucre en poudre et enfourner pendant 30min. Durant la cuisson, goûter un morceau, si c’est encore trop acide, rajouter un peu de sucre et recommencer jusqu’à ce que ce soit à votre goût.

2

Etaler ensuite la crème pâtissière sur la pâte, parsemer de rhubarbe et c’est tout !

3

 

Pour la compote, je l’ai faite comme une confiture, j’ai ajouté à la rhubarbe ¼ de son poids en sucre avec un filet d’eau. Pendant la cuisson, goûter et encore une fois rajouter du sucre si c’est trop acide à votre goût. La cuisine est aussi une question de feeling. Cuire à feu doux jusqu’à ce que la rhubarbe fonde complètement. Vous pourrez alors la déguster tout de suite ou la garder au frigo pendant quelques jours ou bien quelques mois dans un pot à confiture stérilisé.

Post a comment

- Cocktails au pays des merveilles

Un de mes manager m’appelait Alice, simplement parce-que selon lui, je suis les lapins dans les trous un peut trop souvent… Bien, ok, peut-être… Le truc est que j’ai toujours été une grande fan d’Alice au pays des merveilles alors quand j’ai entendu parler de ‘Calloh Callay’ à Shoreditch et le fait qu’on allait aux toilettes par la porte d’une armoire, j’ai tout de suite voulu voir ce monde.

‘Calloh Callay’ dans le monde de mon amie Alice veut dire quelque chose comme ‘Oooh joie !!!’

Même moi, étant très proche d’elle,  je ne comprends pas vraiment cette langue aussi je me suis dit que quelques cocktails aideraient peut-être.

Déco un peu folle, pas de style vraiment, serveuses portant un masque pailleté avec des plumes, des guirlandes en papier de style Vénézuelien un peu partout… Est-ce pour une occasion spéciale ? Non, le staff se déguise apparemment souvent, ils représentaient une marque d’alcool du Vénézuela ce jour là, d’où les guirlandes, mais c’est tout, rien de plus vraiment, comme un Dimanche normal…

11

10

Mais demain ou la semaine prochaine ça changera, ça dépendra de leur humeur, l’occasion, l’alcool qu’ils représentent…

La liste des cocktails et snacks change souvent aussi et pour les mêmes raisons.

12

J’étais très excitée d’aller au toilettes en passant par l’armoire qui mène aussi à une salle, plus folle, toujours sans style du tout, mixant les antiquités avec des lampes très modernes et un papier peint bizarre.

13

14

15

Délicieux snacks, liste des cocktails courte et j’avais raison, après quelques-uns vous pourrez mieux comprendre le language d’Alice, avoir une longue conversation avec le chat de Cheshire et célébrer votre non-anniversaire !

Merci Alice et Calloh Callay !

unbirthday 350cheshire-cat-5 350

 

 

 

 

 

 

 

 

‘Calloh Callay’

65 Rivington St London EC2A 3AY

020 7739 4781

Post a comment

- ‘Buen Ayre’ façon Argentine

Il y a des endroits comme ‘Buen Ayre’ qui méritent d’être nommés.

Niché sur le joli Broadway market à Hackney, ceux qui n’ont pas encore essayé ce restaurant devraient.

5

Bœuf Argentin cuit façon ‘parrillada’, chef Argentin, personnel accueillant et souriant même après avoir été harcelés de questions. Pas prétentieux, petit et toujours plein.

1

‘Empanadas’ à partager, viande délicieuse servie directement sur le grill, minimum pour 2 personnes (on était 3 et c’était plus que suffisant), salade verte, frites, sauce aux herbes maison, 2 verres de Malbec Argentin, coca et eau gazeuse, £32 par personne.

2

3

4

Magnifiques odeurs, clientèle sympa et le ‘Ché’ sur la fenêtre.

Ne réfléchissez pas plus, réservez et allez-y.

6

 ‘Buen Ayre’ 50 Broadway Market, London E8 4QJ  0044(0) 207 275 9900

Post a comment

- Churros et chocolat chaud Carribéen

Comme promis, voici ma recette de churros et chocolat chaud Carribéen, parce-qu’on a encore besoin de se faire plaisir avec des choses qui tiennent chaud, parce-que Londres et le reste de l’Europe est toujours glaciale. Soyons patients et buvons du chocolat chaud avec du rhum, on a une excuse il fait tellement froid !

Churros (pour 20 petits)

-250ml d’eau

-60g de beurre

-1pincée de sel

-60g de sucre en poudre

-225g de farine

-2 oeufs

– huile d’arachide

Porter à ébullition, l’eau, le beurre, le sel et 2 pincées de sucre.

Mettre la farine dans un grand bol, former un petit volcan, y verser l’eau bouillante en remuant avec une cuillère en bois. Vous obtiendrez une pâte épaisse et homogène.

Incorporer les oeufs battus, mélanger et laisser reposer au frigo pendant 1 heure.

Chauffer l’huile (idéalement à 180°) si vous n’avez pas de thermomètre, quand l’huile est très chaude, baisser un peu le feu et attendez 2 min (le fait que la pâte soit froide et contenant de l’eau pourrait provoquer des projections d’huile lorsque vous plongerez la pâte, attention à ne pas mettre votre visage juste au dessus de la poêle).

Mettre la pâte dans une poche à douille cannelée. Verser dans l’huile des petites bandes de 10cm environ, couper aux ciseaux entre deux car la pâte peut être un peu collante.

Egoutter sur du papier absorbant et saupoudrer de sucre en poudre pendant qu’ils sont encore tièdes.

1

2

Chocolat chaud Carribéen (pour 4-6pers)

-800ml de lait

-200ml de crème liquide

-100g de chocolat noir coupé en morceaux

-3 cuil à soupe de sucre brun

-1 bâton de cannelle

-1 gousse de vanille

-1/4 de cuil à café de noix de muscade

-3 cuil à soupe de rhum brun

 

Pour servir :

-400ml de crème liquide

-2 cuil à soupe de sucre brun

 

Verser 200ml de lait dans une casserole avec la crème, le chocolat, sucre et bâton de cannelle.

Ouvrir la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur et gratter l’intérieur avec la lame d’un couteau pour en retirer les graines et les mettre dans le lait avec la gousse entière.

Chauffer le lait doucement en remuant de façon à ce que le sucre se dissolve et le chocolat fonde. Ajouter le reste du lait et faire chauffer. Juste avant l’ébullition, arrêter le feu et ajouter la noix de muscade et laisser reposer pendant environ 15min.

Battre la crème et y ajouter le sucre brun avec une grosse cuillère en métal.

Faire bouillir le lait, ajouter le rum, enlever le bâton de cannelle et la gousse de vanille. Verser dans des tasses et mettre la crème sur le dessus. Servir immédiatement.

3

Les Français avons cette typique (et choquante pour les Anglais) habitude de tremper notre croissant, pain ou biscuit dans notre café. Les Anglais me regardent toujours l’air de dire ‘mais qu’est-ce qu’elle fait, c’est dégoutant !’

En fait c’est délicieux, essayez juste une fois de tremper votre churros dans votre chocolat chaud et vous penserez à moi j’en suis sure !

Assiette, tasses et cuillères ‘Ceramica Blue, 10 Blenheim Crescent, Londres W11 1NN.

 

 

 

Post a comment

- Voyage à Séville

L’Andalousie c’est le flamenco, le gazpacho et les ruelles ombragées…

J’espérais un petit 30°C au lieu du 17°C que nous avons eu mais on ne peut pas tout avoir, au moins il faisait plus chaud qu’à Londres et la nourriture était délicieuse.

Entre nos 5 stops quotidiens pour des tapas, nous nous arrêtions aussi pour des bières, chocolats chauds et sandwichs au chorizo frit.

1

2

3

L’origine des tapas seraient des tranches de pain ou de viande que les buveurs de Sherry mettaient sur leur verres entre deux gorgées, pour ne pas que les mouches des fruits viennent s’y poser.

La viande utilisée pour couvrir les verres était en général du chorizo ou du jambon qui sont tous les deux salés et activent la soif. Les restaurateurs ont commencé à créer différentes variétés de snacks à servir avec le Sherry pour augmenter la soif de leurs clients et donc leur chiffre d’affaire. Les tapas devinrent aussi importantes que le Sherry.

4

5

6

7

8

9

10

Ce n’était pas du Sherry pour moi mais du ‘Tinto de Verano’, du mauvais vin rouge mélangé a de la limonade et parfois des rondelles de citron. J’adore !

L’Andalousie c’est aussi la ‘pata negra’ un des jambon les plus chers au monde.

Immédiatement après le sevrage, les porcelets sont engraissés à l’orge et au maïs pendant plusieurs semaines. Les cochons sont alors lachés en nature au milieu des chênes pour se nourrir naturellement d’herbes, de glands et racines jusqu’à l’abattage.

A cette période, le régime doit être strictement limitée aux olives et glands pour une meilleure qualité de ‘jamon iberico’ ou d’un mix de glands et nourriture pour animaux pour une qualité moindre.

Après l’abattage, les cochons sont salés et laissés à sécher pendant 2 semaines après lesquelles ils sont rincés et de nouveau mis à sécher pendant 4 à 6 semaines. L’étape du fumage prend alors au moins 12 mois, certains producteurs peuvent le prolonger jusqu’à 48 mois.

Celui que j’ai mangé est le ‘jamon Iberico de Bellota’, 159 euros le kilo. On a eu le choix entre 3 prix différents, j’ai pris le plus cher (ce n’est pas tous les jours qu’on va à Séville après tout).

Lorsque j’ai mis la tranche dans ma bouche pour la toute première fois, je pouvais imaginer mon cochon mangeant des glands, errant gaiement dans les champs… C’est une pure beauté. Salé, gras mais pas trop, le paradis.

11

13

14

15

En dessert, je parlerai bien de churros, mais ce sera dans mon prochain post. Churros avec un chocolat chaud des Caraïbes… Parce-que j’adore les mélanges.

Post a comment

- Billingsgate Market à 4h du matin

Après une longue nuit au travail nous voilà parties en direction de Billingsgate market. Sophie qui allait là-bas avec son père quand elle était petite, tenait absolument à m’y emmener car je ‘devais y aller avec une vraie Est -Londonienne’ dit-elle.

Arrivées à 3h45 du matin pas fraiches mais heureuses. On a attiré l’attention de 98 stands et 30 magasins car nous étions les 2 seules femmes sur le site (sentiment très agréable d’ailleurs). Ambiance très masculine, froid, bruyant et poissonneux.

1

3

4

5

6

7

8

9

10

L’origine du nom (Blynesgate and Byllynsgate) n’est pas très clair et pourrait se référer à un port dans le sud de la ville où les marchandises arrivaient – peut-être appartenant à un certain Mr ‘Biling’ – ou les origines viennent peut-être de Belin (400AC) un ancien de cette époque.

Billingsgate était à l’origine un marché général où l’on y trouvait du maïs, fer, vin, charbon, sel, potteries, poissons… et est devenu un marché au poisson exclusivement au 16ème siècle.

La quantité de poisson augmentant un bâtiment construit à cet effet s’imposait. En 1850 le premier fût construit sur ‘Lower Thames street’ mais fût démoli en 1873 pour un autre sur la même rue. Il ouvrit en 1876 et est maintenant un bâtiment classé. En 1982 le marché fût relocalisé dans les Docklands.

Billingsgate est le marché au poisson le plus gros du Royanume-Uni. 25 000 tonnes de poissons sont vendus chaque année. Il est servi par tous les ports du Royaume-Uni. La plupart des poissons sont transportés par la route directement de la côte et arrivent sur le marché très tôt le matin.

13 hectares, où les poissoniers, propiétaires de fish and chips boutiques, propriétaires de restaurants et cafés, chefs à la renommée mondiale et Sophie et moi viennent pour trouver la super affaire. Frais, congelés ou en gelée et quelques poissons exotiques tels que des crabes bleus de l’océan Indien, requins, sériole chicard…

11

12

13

14

15

16

17

18

Sophie a réussi à acheter 5 crevettes seulement (très dur car normalement elles sont vendues par grosses boites) et à 5h du matin quand la foule est devenue plus mixte et que nous n’étions plus le centre de toutes les attentions, un peu déçue mais prêtes pour un vrai petit déjeuner de pêcheur : le haddock petit-déjeuner.

19

J’espérais avoir un verre de vin blanc avec mon poisson mais nous avons eu un thé, comme les vendeurs autour. Pas trop le choix de toutes façons et arrêtons d’être la française sophistiquée. Le thé va très bien avec le poisson fumé, c’est connu.

20

22

23

On a écouté une des figures de Billingsgate qui vend sur le marché depuis de 30 ans, a ses photos sur les murs partout dans le café et est très fier de nous raconter les ragots.

25

26

27

28

29

30

Rassasiées, fatiguées et charmées par l’endroit et les gens, nous sommes parties après une séance photo improvisée en nous promettant de revenir très bientôt.

 

Billingsgate Market

Trafalgar Way

Poplar

London

E14 5ST

 

Ecole de cuisine Billingsgate : 020 7517 3548/9

Post a comment

- Pourquoi il ne faut pas acheter de fraises d’Espagne !

Il me fallait écrire, là tout de suite, sur un sujet qui me tient vraiment à cœur : la fraise.

Je vais essayer de l’expliquer ‘façon Marlène’ de la même façon que j’essayais d’expliquer à une collègue de travail mangeant du melon en Décembre !

Dieu a créé des saisons, alors faisons en sorte de les respecter.

Décembre n’est définitivement pas la saison du melon, ni de la fraise d’ailleurs. J’aurai du dire la même chose à la jeune femme à côté de moi achetant du melon sur le marché il y a deux jours (décidemment y’en a beaucoup de cette espèce !). Ca m’a démangé très fortement, quitte à prendre le risque d’avoir la même réponse que j’ai eu de ma collègue avec son melon : ‘Je m’en fout des saisons,  j’adore le melon’…

Au moins j’aurais essayé, et veux me convaincre que non, pas tout le monde se fiche des saisons. Que l’on peut préparer de super desserts et salades de fruits avec des fruits d’hiver, même si c’est un peu moins excitant pour certains. L’avantage est qu’ils seront encore plus excités (comme moi) quand arrivera le printemps car ils auront attendu ces fraises, cerises et autres délices d’été pendant un an.

J’essaie de préparer mon petit voyage à Séville et évidemment, je traine beaucoup au rayon ‘food’. Je suis encore tombée sur un article sur la fraise d’Espagne qui m’a vraiment, mais vraiment agacé, à tel point qu’il a fallu que j’en parle tout de suite pour rappeler et me rappeler dans quel monde nous vivons.

Depuis que notre société de consommation a pris l’habitude de proposer dans ses supermarchés n’importe quels fruits et légumes frais en toute saison, l’Andalousie s’est spécialisée dans le maraîchage intensif sous serres, notamment dans les régions d’Almería et de Huelva. Depuis les années 1980, cette dernière se consacre à la culture intensive de la fraise. En 2011, dans la région d’Almeria et de Huelva, 6000 hectares étaient ainsi réservés à la culture de ce fruit pour une production s’élevant entre 240 000 et 270 000 tonnes, 85 % de celle-ci étant destiné à l’exportation. Ce qui fait de l’Espagne le 1er pays exportateur de fraises au monde.

Cette exploitation intensive pose des problèmes bien sur, aussi bien environnementaux que de santé publique ou sociaux.

Une telle production nécessite un emploi massif d’engrais, de fongicides et d’insecticides (sans parler des besoins en eau), il n’est donc pas surprenant que plusieurs analyses aient révélé la présence de ce type de substances peu saines dans les barquettes de fraises importées de la région de Huelva.

Par ailleurs, les tunnels de plastique qui permettent aux fraises de pousser doivent régulièrement être remplacés. Ces plastiques imprégnés de pesticides sont alors entreposés dans des décharges à ciel ouvert et du coup, brûlent, comme par accident… Les fumées de combustion génèrent une contamination par la dioxine et les métaux lourds.

De plus, dans la région, les feux de plastique ne sont pas la seule cause de pollution. Dans la zone de Huelva, les champs s’arrêtent à la porte des usines. En dehors de la fraise, l’autre activité économique de la région est concentrée dans l’une des zones industrielles les plus denses d’Europe. À quelques kilomètres des usines, se trouve un pôle industriel comprenant une raffinerie, une centrale thermique, des fabriques de cellulose ou encore d’engrais. On comprend qu’aucun producteur de fraises de la région n’aie même tenté d’obtenir le label bio.

Cette production nécessite aussi une main-d’œuvre saisonnière énorme, dont la grande majorité est constituée de travailleurs migrants, des femmes essentiellement, (en 2009, 80 % de la production d’une soixantaine d’entreprises andalouses venait en fait du Maroc) une main-d’œuvre fragile et peu consciente de ses droits, ce dont certains employeurs profitent.

Pour ce qui est de la question environnementale, la région était constituée d’une des plus grandes pinèdes du littoral atlantique européen. Une partie de cette forêt est protégée (le parc de Doñana). Ces entrepreneurs peu scrupuleux convertissent la forêt en terrain agricole et, après 3 ans, selon la politique du fait accompli, ils en obtiennent l’autorisation d’exploitation. Les responsables ont rarement été condamnés et, de toute manière, dans le business de la fraise, les amendes font partie des coûts d’investissement. Sans compter des richesses qui leur permettent d’influencer efficacement le pouvoir économique et politique.

Tout ça n’est encore que corruption, profit… au détriment de nos richesses, de nos valeurs et aussi de nos saisons.

Alors je dirai juste qu’au lieu de nous trouver des excuses peu valables et dire que d’acheter des fruits en saison ne va rien changer car tout le monde s’en fiche, nous ferions mieux d’être plus responsables et honnêtes envers nous même, s’il y a autant de produits hors saison sur nos marchés c’est parce-que nous les achetons.

Je ne parle pas de mangues ou de bananes qui ont besoin d’un climat tropical pour grandir mais juste de ce petit fruit si beau et fragile qu’est la fraise, que l’on peut trouver tout prêt de chez nous. Le Japon, les Etat-Unis, la France et bien sur le Royaume-Uni produisent des fraises magnifiques.

Il suffit juste d’être un peu patient et d’attendre la bonne saison. Et oui ce n’est qu’une petite goutte d’eau mais ces petites gouttes feront un étang, un lac et un océan.

A quoi bon continuer si on ne croit plus en rien… et j’y crois…

fraises1

Photos prise au Printemps dernier, inutile de préciser ! x

Post a comment

- Bubble tea !

‘Lakwatsa’ (= se détendre) est un petit café-restaurant tout mignon.

Ouvert en Décembre dernier, j’ai enfin goûté un ‘bubble tea’ Philippin cet après-midi. Fait de thé vert ou noir aromatisé de fruits et/ou de lait et tapioca noire.

 1

2

3

4

5

6

Je me suis assise sur une de leur balançoire double ornée de coussins flashy et ai été accueillie par un adorable jeune homme, qui en plus de préparer les boissons derrière le bar, accueillir les clients, prendre les commandes, servir les plats, vendre des boissons à emporter… A réussi à m’expliquer le menu avec le sourire. Pendant tout le temps passé là-bas, j’étais la seule non-asiatique ce qui est bon signe. Ecolières et fashionistas qui semblaient être des régulières étaient là pour le fameux ‘merienda’.

‘Merienda’ est un repas léger pris dans le sud de l’Europe (particulièrement en Espagne), Italie mais aussi en Croatie, Amérique du Sud et Philippines. Habituellement pris dans l’après-midi ou pour le brunch, il comble les petits creux entre le déjeuner et le diner ou le petit-déjeuner et déjeuner. Aux Philippines, merienda se réfère au brunch ou afternoon tea.

Le menu merienda (entre £3 et £6 le plat) comprend entre autres des légumes ou porc et crevettes ‘lumpia’ (rouleaux de printemps avec sauce chili ou vinaigre) et boulettes de riz ‘adobo’ qui sont des morceaux de poulet marinés, roulés dans du riz collant servis avec une sauce ‘adobo’, les deux basés sur des recettes traditionnelles Philippines. Et pour vous mettre l’eau à la bouche, un dessert très populaire qui est un mélange de glace et lait évaporé auxquels sont ajoutés différents haricots doux et fruits, servis dans de grand verres ou bols. Miam !!!

Une grande variété de ‘bubble tea’, mangue, kumquat, ube (celui-là mérite un post à lui tout seul) et une énorme paille pour aspirer la tapioca, ainsi que des suppléments tels que gelée d’aloe vera, gelée d’aiyu, café Vietnamien et infusions font de ce petit café l’endroit où il fait bon se poser et ‘Lakwatsa’.

7

8

9

10

Post a comment

- Iles flottantes au Carambar

Nice, où le temps passe lentement , où l’apéro est une religion et où les personnes agées promènent leur chien sur la ‘Promenade des Anglais’.

Je vous écris depuis mon deuxième bureau, la terrasse de ma sœur. Je suis là pour un coup de soleil léger et pour le carnaval. Oui, à Nice nous avons un carnaval. C’est pas Rio ok, mais nous avons aussi un carnaval.

A cette période de l’année, Nice est définitivement mieux que Londres (et je ne dis pas ça souvent !). J’ai ce genre de petite crise une fois par an quand je n’en peux plus du froid, des manteaux et du nez qui coule.

Donc, à Nice entre autres choses, session cuisine avec ma nièce.

1

3

Iles flottantes au Carambar‘ pour 4-6 pers.

Ingrédients :

– 25cl de lait entier

– 10cl de crème fleurette

– 65g de sucre semoule

– 1 gousse de vanille

– 6 Carambar

– 4 jaunes d’œuf

– 3 blancs d’œuf

– 1l d’eau

Faire chauffer dans une casserole le lait, la crème, la gousse de vanille fendue en deux dans le sens de la longueur et les Carambar.

Fouetter dans un bol les jaunes d’œuf avec 15g de sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporer le mélange dans le lait au Carambar sans cesser de remuer. Laisser épaissir à feu doux en remuant constamment. La crème ne doit jamais bouillir. Quand elle a épaissi, laissez refroidir et réserver au frais.

Faire chauffer l’eau dans une large casserole. Pendant ce temps monter les blancs en neige très ferme en ajoutant le reste du sucre (50g) petit à petit quand ils commencent à monter.

A l’aide d’une cuillère à soupe trempée dans de l’eau froide, prélever des cuillérées de blanc en neige pour les faire pocher dans l’eau frémissante pendant 1min de chaque côté. Récupérer les blancs cuits avec une écumoire et les déposer sur du papier absorbant.

Répartir la crème anglaise au Carambar dans des coupelles et déposer sur chaque portion un ou deux blancs pochés. Servir bien frais.

2

4

5

6

8

9

Post a comment

- Coeur à partager

La St Valentin a commencé comme une célébration liturgique d’un ou plusieurs chrétiens nommés Valentinus. Le plus populaire des martyrs associé à la St Valentin était emprisonné pour célébrer des mariages pour les soldats à qui il était défendu de se marier. Durant son emprisonnement il est raconté qu’il aurait soigné la fille de son géôlier Asterius. La légende dit que juste avant son exécution il a écrit ‘De votre Valentin’ comme un adieu pour elle.

Bon…Ce serait comme ça que tout a commence apparemment. Maintenant c’est plus une fête commerciale qu’autre chose mais on a une excuse pour acheter de la lingerie et manger du chocolat !

Personnellement je préfère ne rien faire et manger des œufs au plat ou une pizza chez moi avec une bonne bouteille de vin plutôt que de sortir juste ‘parce-qu’il faut’, payer un diner un peu trop cher, boire du mauvais champagne et devoir partir parce-que la réservation de 21h vient d’arriver et attend sa table !

J’ai loupé la chandeleur donc je me devais de faire quelque chose pour la St Valentin. Rien d’excentrique, juste une génoise au chocolat. J’aurai pu faire des épices avec du chocolat. Bon pour la santé, aphrodisiaque et plutôt prometteur avec du champagne… Mais un gâteau juste chocolat peut être prometteur aussi.

Cela s’accorde parfaitement avec la poire et le champagne ou avec des mandarines mais sans le champagne. Et s’il vous plait, pas de fraises ! Je sais que c’est très sexy de manger des fraises au lit et que c’est le parfait accord avec le champagne mais ce n’est pas la saison du tout ! Les fraises ne doivent avoir le goût de rien en ce moment donc ça pourrait gâcher votre accord champagne et fraise croyez moi !

Essayez les mandarines ou les poires au lit, ça peut être tout aussi sexy que les fraises et personnes ne vous en voudra (votre Valentin encore moins) d’organiser une autre nuit de ce genre au mois de Mai avec des fraises de saison.

‘Génoise au chocolat‘, pour 6 pers.

– 4 oeufs

– 125 g de farine

– 100 g de sucre

– 50 g de cacao non sucré

– 1/2 sachet de levure chimique

 

Préchauffer le four à 200°C, therm. 6/7.

Mélanger les jaunes d’oeufs avec le sucre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le chocolat en poudre, mélanger, ensuite la farine tamisée et la levure, en l’incorporant délicatement.

Ajouter délicatement, sans les écraser, les blancs montés en neige.

Verser la préparation dans un moule à manquer beurré, puis enfourner pendant 12 à 15 min.

Attendre que la génoise refroidisse avant de la démouler.

Vous pourrez alors la fourrer de crème chantilly et de poires ou juste la déguster comme ça, avec du champagne.

Bonne St Valentin les amoureux !

 Pic

Post a comment

- Fait avec amour et beaucoup de crème

Mon tout dernier évènement était Samedi dernier. 35 personnes, 210 canapes, 140 choux et 8 quiches…

Cela semble beaucoup pour une petite personne comme moi et ça l’est. Mais j’ai tellement aimé… Je suis le genre de personne qui adore ce genre de stress, court (juste quelques heures) mais très intense. Il faut être rapide car je fais tout moi-même, pas le temps de rater quoi que ce soit et le refaire, il faut faire une liste (mon cerveau ne m’aide pas assez dans ces moments là) ne rien oublier et arriver sur le site, fraiche, souriante, certainement pas comme quelqu’un qui vient de cuisiner pendant 12 heures…

La partie que j’adore le plus est le dressage de plat, le côté design de la chose. Je me tords, me penche, vérifie d’en haut, d’en bas… pour être sure que tout est pareil, net et joli.

De tout ça il me reste une grande satisfaction, l’impatience d’être au prochain et un peu de pâte et des champignons.

Mini quiches aux champignons’ pour 8 mini quiches de 20 cm de diamètre ou une grande

– 1 pâte brisée ou feuilletée

– 300g de champignons de Paris

– 4 gousses d’ail

– 200ml de crème liquide

– Fromage râpé type cheddar

– Persil et/ou coriandre, sel et poivre

Laver et émincer finement les champignons, les faire frire avec un peu d’huile, l’ail, le persil le sel et le poivre. Préchauffer votre four à 180°. Etaler votre pâte dans le moule, la piquer à l’aide d’une fourchette et y verser les champignons cuits et la crème par-dessus. Saler et poivrer encore une fois. Ajouter le fromage râpé et enfourner pendant environ 20 min jusqu’à ce que le fromage soit bien doré.

Pic1

Post a comment

- Soupe lentilles et chorizo

Spécialement pour Justina…

On a tous des souvenirs avec la nourriture…

J’ai vécu à la campagne dans le sud de la France de l’âge de 8 à 16 ans et mes plus beaux souvenirs gastronomiques furent pendant ces années. Grimper aux cerisiers et y rester pendant des heures avec des amis à manger des cerises, aller avec mon père cueillir des asperges sauvages. En Automne dans le jardin, ouvrir les bogues avec nos pieds et faire griller les chataîgnes dans la cheminée sur la poêle spéciale faites par mon père, cabossée et pleine de trous. Moi, râlant quand mon père me demandait de l’aider à arroser le jardin et être tellement surprise en croquant dans une tomate juste cueillie… L’odeur exacerbée par la chaleur d’été, le goût… Aussi, revenant de l’école, l’odeur des oignons frits, des soupes maison, des lasagnes au four… C’est quelque chose que je ne peux oublier.

Quand je pense soupe je pense automatiquement à ma maman. On a été élevé avec des plats faits maison tous les jours et quand je me sens un peu ‘down’ ou fatiguée, je pense à ma mère et me dit que ce serait bien qu’elle habite plus près de moi pour qu’elle me fasse une soupe…

Ayant grandi avec mon père qui est Espagnol, j’ai aussi été éduquée à la cuisine espagnole très tôt. Mon père, en plus d’être Espagnol est aussi un follement-obsédé par la bouffe. Son frigo et son congélateur sont toujours pleins comme s’il attendait une armée pour dinner, il m’appelle quand il cuisine quelque chose qu’il sait que j’adore, et n’a jamais révélé à personne (ni même à moi !) où il ramasse ses cèpes et chanterelles. Quand on lui demande il répond ‘je les trouve dans la forêt’ et ne donne jamais de conseils ou d’endroits pour aller les ramasser.

Je ris et respecte ça car je sais que les champignons sont sacrés pour lui, à partir du moment où il en cuisine pour moi, où il me fait des bocaux et d’incroyables sauces tomate (la meilleure sauce du monde) ou lorsque les cèpes sont vraiment très gros, il les fait paner, comme de veau. Magnifique.

J’ai donc grandi avec du ‘vino de verano’ et du chorizo.

La dernière fois,  je mourrais d’envie d’une soupe au chorizo sans savoir exactement quel genre de soupe mais le genre qui ‘kick’ et vous réchauffe en même temps, pas une soupe fade mais quelque chose avec du caractère.

Je suis donc allée m’acheter du chorizo, j’avais des lentilles et quelques légumes dans mon frigo et c’est ainsi qu’est née ma ‘Soupe lentilles et chorizo’.

 

Pic

 

 

Soupe lentilles et chorizo’ pour 4 pers.

Ingrédients :

– 200g de lentilles (trempées toute la nuit ou au moins pendant 4 heures)

– 1 cube de bouillon de bœuf

– 2 branches de céleri

– 2 pommes de terre

– 2 carottes

– 2 petits chorizo rosario un ‘picante’ et un ‘dulce’

– sel et poivre

Faire bouillir 2 litres d’eau avec le cube de bouillon de bœuf. Eplucher les pommes de terres, carottes, laver le céleri , couper tous les légumes en gros morceaux et mettre le tout dans l’eau bouillante. Ajouter du sel et poivre et laisser mijoter sur feu doux pendant environ 20min. Enlever la peau des chorizo, les couper en rondelles et les rajouter à la soupe pendant encore 10min.

C’est délicieux, chaud et un peu épicé, la parfaite soupe qui fait du bien. Ca tombe bien car Février promet d’être très froid à Londres !

 

Post a comment

- Cake Irlandais aux pommes et whisky

Un de mes client est ‘Pall Mall Fine Wine’. Je leur fais des gâteaux, sucreries et autres petites gourmandises lorsqu’ils organisent un évènement. Ce soir c’est un tasting de whisky… Ma mission est de faire des gâteaux et mousse au chocolat au whisky. C’est le timing parfait car je suis dans ma période ‘envie de me gaver de sucre’. C’est étrange car je ne suis pas trop sucre normalement. Ca doit être le froid, l’hiver, Janvier, le soleil qui me manque… On a eu -6°C à Londres la nuit récemment ! Alors j’ai suffisamment d’excuses pour manger des bonbons et cookies au chocolat tous les jours et ne pas trop me sentir coupable ! ‘Voici ma recette du ‘Cake Irlandais aux pommes et whisky’.

Cake Irlandais aux pommes et whisky’ pour 6 pers.

Ingrédients :

– 200g de sucre

– 200g de farine

– 100g de beurre

– 2 œufs

– 2 pommes

– Zeste et jus d’un demi citron

– 25g de levure chimique

– 8 cuil à soupe de lait

– 7 ou 8 cuil à soupe de whisky (peut être remplacé par du rhum ou brandy)

 

Faire fondre le beurre et le travailler avec le sucre, les oeufs, le jus et zeste de citron. Ajouter la farine, la levure puis le lait et le whisky.

Peler et couper les pommes en tranches. Préchauffer votre four à 180° (gas 6). Graisser un moule à cake. Goûter votre préparation, cela dépend du whisky que vous utilisez il faudra en rajouter une ou deux cuillère à soupe. Verser la préparation en premier, puis alterner pommes-préparation en finissant par les pommes. Enfourner pendant 45min.

C’est une cake délicieux, facile à faire et s’il vous plait n’oubliez pas d’être généreux avec le whisky, c’est l’hiver on a besoin de se réchauffer !

Pommes whisky cake

 

 

Post a comment

- ‘Brèves de comptoir’ à venir en 2013

Bonjour tout le monde, j’espère que vous avez démarré 2013 heureux, frais et ‘détoxés’ (en tout cas pour certains). Une chose que je voudrais faire cette année c’est vous poster une fois par mois, ou deux fois par semaine (ce n’est pas très important) des ‘Brèves de comptoir’.

Les ‘Brèves de comptoir’ sont de petites histories, authentiques citations recueillies dans la vie de tous les jours mais plus spécialement dans les bistrots. Absurde côtoie humour ou poésie, actualité et même parfois philisophie. ‘Brèves de comptoir’ me rappelle la France et surtout Paris, où j’adore aller, m’asseoir au comptoir d’un bistrot à côté des habitués qui sont là tous les matins, buvant leur ‘p’tit blanc’ pendant que je savoure mon café-noisette.

J’ai la chance de collaborer avec des RP qui me tiennent au courant de qui se passe sur la scène de la gastronomie et bien sur, je lis, je vérifie…beaucoup, trop parfois… Parce-que dans mes posts je ne peux pas parler de tout ce que j’entends, j’en ferai donc un nouveau pour vous informer des derniers potins de ce monde fou et magnifique.

Pour rester fidèle à moi-même, je vais changer de sujet tout de suite, très vite, sans aucune introduction. Je vais vous parler de maquereaux. Grosse transition, de ‘Brèves de comptoir’ à maquereau je sais, mais mes amis disent que je suis un peu éparpillée et volubile et parce-que mon blog doit refléter ma personnalité, soyons authentiques.

Maquereau en papillotte, salade fenouil et mandarines

Aller chez votre poissonier acheter 2 filets de maquereau, c’est bon marché, très gouteux et comme tous les poissons gras contiennent de l’huile dans leurs tissus et dans la cavité de leurs intestins. Leurs filets contiennent jusqu’à 30% d’huile bien que ces chiffres varient selon les espèces. Des exemples sont les ‘petites pêches’ comme les sardines, le hareng, les anchois ainsi que d’autres larges poissons pélagiques comme le saumon, la truite et le maquereau.

En 1994, le ‘Comité des nutritions et aspects des nourritures’ recommandait de manger au moins 2 portions de poisson par semaine dont un devait être un poisson gras.

1

 

Maquereau en papillotte, salade fenouil et mandarines’ 2 pers.

– 2 gros filets de maquereau

– 2 fenouils

– 2 mandarines

– Huile d’olive, jus de citron, sel et poivre

– Herbes de Provence ou mélange de thym et romarin

Préchauffer votre four à 180°. Placer les filets dans un papier aluminium ou sulfurisé. Mettre les herbes, sel, poivre, tranches de mandarines pour le goût et la beauté. Verser un filet d’huile d’olive, fermer la papillotte et enfourner pendant environ 20min.

Préparer votre salade en coupant finement le fenouil (idéalement avec une mandoline), presser une mandarine et garder la pulpe. Pour l’assaisonnement, mélanger l’huile d’olive, le jus de mandarine avec quelques gouttes de jus de citron, sel, poivre et la pulpe.

2

Post a comment

- Pink Panties

Tout le monde sait que Londres peut-être fatiguante, tout va vite, les gens, les chauffeurs de bus, les jours, les nuits… Janvier peut-être déprimant pour certains, bilan de l’année écoulée, nouveaux objectifs, bonnes résolutions. En plus de tout ça, il y a quand même des gens qui s’infligent une souffrance supplémentaire : la detox.

S’il y a une chose que je ne fais pas c’est la detox, j’ai entendu ce mot pour la première fois quand je suis arrivée à Londres… En France on ne fait pas de detox. Je me souviens un de mes client l’année dernière, souffrant car il essayait de stopper l’alcool et la cigarette pendant un mois, me disant combien c’était difficile pour lui de ne manger que du vert et de suivre cet impossible régime.

Je n’ai pas envie de souffrir, même pendant ne serait-ce qu’un mois, j’ai essayé une fois par soucis d’intégration mais j’ai abandonné au bout de deux jours. J’étais affamée et grincheuse alors j’ai décidé que la detox ce n’était pas pour moi.

Quand même j’ai quelques résolutions pour cette année (je ne suis pas parfaite après tout), comme commencer à économiser pour mon voyage à Bali, lire plus de choses ne parlant pas de gastronomie, aller courir pour porter mes nouvelles baskets qui n’ont pas quitté mon armoire depuis Juillet dernier, essayer d’aimer les huitres (encore) car j’adorerais adorer les huitres…

Alors pendant que Londres est en detox, j’organise un diner de Noël avec mes copines. Décembre était beaucoup trop court donc on va se le faire en Janvier, pendant que le père Noël se repose, loin de la Décembre-Noël-folie période.

Cocktails roses, canapés, dinde et gâteaux… Mon sapin de Noël à l’air un peu déprimé mais je suis sure qu’il pourra faire face encore quelques jours.

‘Pink Panties’ cocktail‘ :

Il y a plusieurs recettes, avec du rhum, du gin, de la vodka . Le seul ingrédient qui ne change jamais c’est la limonade rose qui elle est faite de limonade avec jus de pamplemousse ou cranberries ou des fraises surgelées.Vous pouvez mixer le tout avec de la crème fouettée ou de la glace vanille. J’ai fait mes ‘Pink Panties’ avec de la Cachaça, limonade et jus de pamplemousses et pour un résultat ‘puffy’, je n’ai pas mixé la crème, je l’ai rajouté sur le dessus ! Ne parlons pas de ml et ennuyeuses mesures, faites le votre comme il vous plait, il faut juste que ce soit rose !

 

 

 

Post a comment

- Pour bien commencer l’année

2012 fût encore très courte….

L’année dernière à cette même période je commençais mon blog…

Un an plus tard j’écris depuis une autre cuisine, un

e plus grande où je peux m’étaler gaiement.

Je prends toujours autant de plaisir à travailler sur mon blog, et toujours tellement à faire… Et toujours cet accent Français que je ne peux cacher lorsque je parle et j’écris.

A venir pour 2013 : S’aventurer dans de nouveaux endroits et revisiter ceux que j’adore, rencontrer des chefs, collaborer avec des gens que j’aime, faire mon marché comme toujours, voyager en Amérique du sud et à Bali, et cuisiner, et manger. Plutôt pas mal pour un début.

Une jolie odeur émane de la cuisine-‘Soupe poulet, patate douce et nouilles au riz noir’.

A tous mes lecteurs et lectrices, je vous souhaite une nouvelle année savoureuse et épicée. Santé tout le monde !

Soupe poulet, patate douce et nouilles au riz noir, pour 4 pers.

– 2 litres de bouillon de poule ou de légumes

– 600g de blancs de poulet

– 1 grosse patate douce

– 250g de nouilles au riz noir ou de nouilles de riz normales

– 1 cuil à soupe de pâte de curry vert

– 400ml de lait de coco

 

Porter le bouillon à ébullition et y mettre le poulet et la patate douce coupés en gros morceaux. Laisser frémir sur feu moyen pendant 10min. Quand la patate douce est tendre, ajouter le lait de coco et la pâte de curry. Saler si besoin. A la dernière minute mettre les nouilles, arrêter le feu et couvrir pendant quelques minutes. Vous pouvez préparer cette soupe la veille, la réchauffer et toujours mettre les nouilles au dernier moment.

 

Post a comment

- Gourmandises de Noël

Un de mes plus grands plaisirs dans la vie est de passer des heures à table, mangeant avec mes amis et ma famille. C’est pourquoi je suis toujours aussi excitée quand Noël arrive. Ca va être du sérieux cette année, ma

sœur et moi allons enfiler notre tablier. Elle est passionnée et méticuleuse alors je sais d’avance que l’on va avoir de longues et belles heures en cuisine et autour de la table.

Voici ma recette de ‘Mini gâteaux orange et amandes’, pour 25 pièces.

Ingrédients :

– 2 oranges entières avec la peau

– 6 oeufs battus

– 250g de sucre en poudre

– 250g de poudre d’amandes

– 1 cuil à café de levure chimique

– 4 cuil à soupe de graines de grenade pour la décoration

– 150ml de yoghourt à la Grecque

Cuire les oranges entières dans de l’eau bouillante jusqu’à ce qu’elles soient molles (1 ½ heure). Laisser refroidir complètement. Préchauffer votre four à 190°, Gaz 5.

Pour les gâteaux : Couper les oranges en deux et ôter les pépins. Placer dans un robot et hacher jusqu’à obtenir un purée. Ajouter les œufs, le sucre, les amandes et la levure, mixer. Verser la préparation dans un moule. Cuire jusqu’à ce que le dessus soit ferme (environ 40min). Laisser refroidir, pendant ce temps couper les grenades en quartier et taper les quartiers les uns contre les autres afin de faire tomber les graines.

Couper le gâteau en 20 petits ronds avec un emporte pièce à pâtisserie. Mettre sur chaque petit gâteau une cuillère de yoghourt ainsi que des graines de grenades sur le dessus. Servir à température ambiante.

Je vous souhaite un très Joyeux Noël plein de joie et de bons petits plats partagés avec ceux que vous aimez.

 

 

Post a comment

- Raw foodists

Alors… Après 10 jours (ok, plus de de 10 jours) loin de ce que j’aime faire le plus, mon blog, je suis de retour. Ma soeur est venue à Londres pour mon anniversaire. Quelques soirées, de bons petits plats et beaucoup t

rop de vin et champagne, je suis de retour à la normale, nourriture équilibrée, sport et toujours un peu de vin rouge.

De retour à une bonne hygiène de vie m’a fait penser à l’épouse de mon collègue qui est une pro de la ‘raw food’ ou régime crudivore et m’a donné cette recette de ‘cheese cake aux fraises, organique et sans gluten’. Whaou ! Tout ça juste dans une seule recette ? Comment peut-on faire un cheese cake sans fromage ? Un cake qui ressemblerait physiquement au cheese cake alors ?

Je dois avouer que j’ai toujours été sceptique à ce sujet. Est-ce que les ‘raw foodists’ mangent seulement des algues et des racines ? Pourquoi bannissent-ils ce qui fait aussi que la vie est belle : fromage, poisson, doughnuts et hamburger bien gras ?

Avant de me faire une opinion j’en ai appris un peu plus sur le sujet :

La plupart des crudivores sont aussi végétaliens et ne mangent pas de produits animal mais certains mangent des œufs et fromages crus faits de lait cru non pasteurisé.

Ils ne cuisinent pas avec un four ou cuisinière traditionnel. Ils utilisent un déshydrateur qui donne du croquant aux légumes et cookies. Les déshydrateurs sèchent aussi les fruits.

Les raw foodists ainsi que les végétaliens doivent s’assurer qu’ils ne manquent pas de vitamine B12, calcium, fer et oméga 3, qui se trouvent pour la plupart dans les produits animal.

Dans le régime crudivore, pas de graisses saturées et d’huile hydrogénée, on privilégie les fibres, ce qui favorise le sentiment de satiété, et donc empêche de grignoter. Le sel est consommé en quantité modérée, ce qui évite de stimuler l’appétit.

En revanche, il est assez difficile de varier les combinaisons des plats, et la monotonie ressentie au bout d’un certain temps est parfois dissuasive. De même, pour les personnes habituées à une alimentation riche en viande ou en sucre par exemple, le passage à un régime crudivore provoque parfois des maux de tête ou des nausées, du moins au début.

Les adeptes du régime crudivore mettent en avant les avantages liés à la non-cuisson des aliments : selon eux, c’est le meilleur moyen de préserver les sels minéraux, les vitamines et les enzymes. En mangeant cru, on évite aussi tous les résidus toxiques de cuisson.

Toutefois, certains spécialistes soulignent que bon nombre d’aliments voient au contraire leurs propriétés nutritives augmenter lorsqu’ils sont cuits, ce qui est le cas de la tomate par exemple.

Mais certains vont plus loin et avancent même que le régime crudivore peut être une solution face à certaines maladies dites de « civilisation » telles que les cancers, par exemple. L’objectif serait de retourner aux sources de l’alimentation humaine, en privilégiant des produits à l’état naturel, sans aucune transformation. Ainsi, dans le cas les plus extrêmes, on n’hésite pas à remonter jusqu’au régime préhistorique.

Ce genre de régime demande un long traitement et transformation qui peut ôter les nutriments comme presser la pulpe de la noix de cajou pour en faire du lait par exemple. Déshydrater et émincer peut détruire de précieux éléments nutritifs, tout comme l’exposition à l’air.

Alors, nous avons maintenant une bande de jeunes chefs, tatoués et percés, ils ne sont pas végétaliens, leur slogan étant ‘Cuire moins pour cuire mieux’ pour exalter le goût des ingrédients différemment. Remplacer l’absence de chaleur et la limitation de cuisson –braiser, rôtir et frire- par une nouvelle attention toute particulière aux saveurs primales. Pas plus de 40°. Un travail visionnaire que certains imaginent comme la nouvelle anthropologie épicurienne.

Je n’ai pas trouvé beaucoup d’articles ou d’études en Français sur le sujet. Etrange… Et normal. Cette vague atteint la France, tout doucement, mais c’est une toute petite vague. C’est pourquoi, j’ai été surprise de trouver autant de restaurants végétariens ainsi qu’autant d’options végétaliennes quand je suis arrivée à Londres.

Cheese cake axu kiwis, organique et sans gluten’ pour 6 pers.

Ingrédients :

– 1 tasse de noix de pecan brutes

– 1 tasse de noix

– ¼ de cuil à café de sel

– ¼ de tasse de dates dénoyautées et trempées dans l’eau pendant 2 heures

– 4 tasses de noix de cajou (pas grillées) et trempées durant toute une nuit

– 1 cuil à soupe d’eau

– 1 cuil à café d’extrait de vanille

– 2 cuil à soupe de jus de citron

– 1/3 de tasse d’édulcorant liquide

– ½ tasse d’huile de coco brute

– 8 kiwis

Je ne voudrais pas rendre fou mon ami Dimitri, il est chef pâtissier, qui m’a dit d’arrêter de mesurer avec des tasses car ce n’est pas précis. C’est très susceptible un chef. Pour ma défense, la recette m’a été donnée comme ça. Mais je l’ai testé et on peut dire qu’une tasse équivaut à 200g. Je sais qu’il me lit alors je dois faire attention à ce que je fais.

Hacher les noix de pecan et les noix très finement avec un hâchoir électrique, ajouter le sel et les dates, mixer le tout et étaler dans un plat à gratin ce qui sera la croûte. Pour le ‘fromage’, émincer les noix de cajou finement, ajouter l’eau, l’extrait de vanille, le jus de citron et l’édulcorant. La préparation doit être crémeuse, y ajouter l’huile de noix de coco et mélanger à la préparation et la verser sur la croûte de noix.

Mettre au congélateur pendant 30min ou 4 heures au réfrigérateur et y ajouter un coulis de fruits de saison.

Merci Anna pour la recette, le ‘Cheese cake au kiwis, organique et sans gluten’ (kiwis car les fraises ne sont absolument pas de saison) est délicieux, vraiment, un peu lourd, une part est suffisante pour vous rassasier… Mais la Frenchie que je suis pourrais bannir la viande, peut-être, mais adorera toujours les fromages crémeux et puants. Dans le monde parfait des ‘raw foodists’, l’alcool et le café sont taboo. Et mon café le matin alors ? Et mon verre de vin rouge pour accompagner mon fromage crémeux et puant ? Définitivement trop difficile à supporter pour un Gaulois.

 

 

Post a comment

- Churchill Arms

Construit en 1750, le ‘Churchill Arms’ est l’un de mes pubs préférés à Londres.

Fréquenté autrefois par les grands-parents de Winston Churchill, le pub est toujours plein et sert

une grande variété de ales. Avec toutes sortes de choses pendues au plafond, lumière tamisée et pots de chambre au dessus de votre tête, vous pourrez apercevoir depuis le bar , une porte s’ouvrant sur un jardin intérieur. Sur les murs et au dessus de votre tête encore, un joyeux méli-mélo de plantes, fleurs et papillons. C’est le restaurant Thaï, appelé la ‘Serre aux papillons’.

C’est vert et girly, même les toilettes sont presque romantiques avec plantes et papillons partout !

Les plats sont très corrects pour le prix, on y passe toujours une très bonne soirée et au cas où vous voudriez y aller, n’oubliez pas de réserver !

Churchill Arms, 119 Kensington Church Street, W8 7LN London. 00 44 (0)207 727 4242

Post a comment

- Breizh !

Le week-end dernier était ma toute première fois en Bretagne…

La Bretagne, (Breton : Breizh) est une entité historique, géographique et culturelle. À la fin de l’Empire romain, ell

e connaît un afflux de population due à l’immigration massive de Bretons insulaires dans une partie de l’ancienne Armorique celte. Réunie à la Couronne de France en 1532, elle intègre le Domaine royal. La Bretagne possède une identité forte, pourtant encore soumise à controverse.

La Bretagne est le berceau de monuments mégalithiques qui sont éparpillés à travers la péninsule. La plus grande concentration est celle de Karnag/Carnac. Le but de ces monuments est toujours méconnu et les locaux s’adonnent à de grandes spéculations sur le sujet.

Egalement connue pour ses sculptures, scènes de crucifixion à l’entrée des villages, plus spécialement dans l’ouest de la Bretagne. Manoirs et châteaux intacts, la Bretagne a aussi plusieurs villes fortifiées.

La musique est aujourd’hui l’aspect le plus visible de la culture bretonne, grâce au travail et à la créativité de musiciens se réclamant de la culture bretonne, à la diversité et au nombre de festivals. La danse traditionnelle bretonne est aussi très ancrée dans le paysage culturel breton et aujourd’hui, au-delà de la pratique populaire en ‘fest-noz’, on voit évoluer à un haut niveau maintenant les cercles celtiques qui proposent des spectacles de plus en plus professionnels, très appréciés du public.

Parmi les spécialités régionales on peut citer le kouign amann (gâteau au beurre), le far breton (farz fourn en breton), le kig-ha-farz (litt. « viande et far »), le farz buan, les crêpes, les galettes, les kouigns, le quatre-quarts, le harstum (à base de confiture), le palet (biscuit), la cotriade, le Pommë ou la fameuse Galette-saucisse. La proximité des côtes et la douceur du climat font de la Bretagne une région riche en fruits de mer (crabes, crustacés, coquillages) et en poissons. Citons également le beurre blanc.

La Bretagne était une region productrice de bière. Due à l’import de vin d’autres régions, la consommation et production de bière touche à sa fin au milieu du 20ème siècle. Dans les années 70, un come back aux valeurs de la région vit le retour des brasseries et sont maintenant au nombre de 20. Le whisky y est aussi produit comme la distillerie Eddu à Plomelin qui élabore une création au sarrasin.

Entourée de la mer, la Bretagne offre une large gamme de poissons et fruits de mer, specialement moules et huitres. Parmi les spécialités au fruits de mer, un plat appelé ‘Cotriade’.

Deux jours étaient beaucoup trop courts mais assez pour savoir que c’est beau, que ça sent l’iode et les crêpes en même temps, magnifique !

J’ai rendu visite à mon ami Vikki qui a ouvert un restaurant il y a 3 ans avec son chef et Breton de chéri. ‘L’Auberge des Rochers ‘ à Lanrelas (1 heure de l’aéroport de Dinar) apporte vie et cuisine gastro au village. Je n’ai pas pu m’empêcher d’aller espionner en cuisine comme toujours…

J’ai visité le Mont St Michel et St Malo avec, entre les deux, des crêpes, du cidre et la fameuse omelette de la ‘Mère Poulard’. Je savais que j’allai payer mon omelette très cher mais je voulais le faire une fois pensant manger la meilleure omelette de ma vie… Non, pas du tout. On a payé 25 euros pour une omelette mousseuse et sans goût. Pas d’herbe, pas de crème, même pas du sel et du poivre ! La mienne avec du saumon est arrivée avec un pauvre morceau de saumon fumé sec. Même chose pour mon amie avec son jambon cru. J’imagine que l’on paie pour le show. Les deux dames battant les œufs à la main pendant des heures, cuisant les omelettes au feu de bois dans de jolies petites poêles. C’est tout ! Rien de plus à dire à part qu’on est allées manger une crêpe ailleurs de suite après car on avait encore faim !

Far Breton (pour 6/8pers)

– 200 g de farine

– 170 g de sucre en poudre

– 4 oeufs

– 1 litre de lait

– 1 sachet de sucre vanillé

– 300 g de pruneaux dénoyautés

Mélanger tous les ingrédients, sans les pruneaux, puis transvaser la préparation dans une casserole, la mettre sur feu doux et remuer continuellement jusqu’à ce que ce mélange épaississe un peu (c’est ce qui permettra d’avoir un far qui se tient).

Beurrer ou huiler le plat, puis y verser la moitié de la préparation. Disposer les pruneaux, puis verser l’autre moitié par-dessus.

Enfourner à feu moyen pour environ 50 mn. Kalon digor ! (Bon appétit!)

Auberge des Rochers, 22250 Lanrelas, Le Bourg, France. 0033 (0)2 96 86 50 82

 

 

 

 

Post a comment

- Sculpture de citrouille à Fortnum and Mason

J’ai assisté à la compétition de sculpture de citrouille chez Fortnum and Mason la semaine dernière pour Halloween. J’adore Fortnum and Mason, c’est juste tellement ‘British’ que je ne pouvais pas imaginer un autre

endroit pour fêter Halloween avec élégance et respect des traditions.

Elégance et raffinement jusqu’à ce que la competition commence…. Dans la cuisine de démonstration de 15 à 17h00, les enfants aidés de leurs parents, tous prenant la compétition très au sérieux. Une demie-heure plus tard, les enfants courraient dans tous les sens, buvant une boisson gazeuse d’un rose trop rose pour être vrai avec des chamallow baignant dedans, mangeant des pancakes et des bonbons beaucoup trop sucrés pendant que leurs parents s’éreintaient à la sculpture.

A 16h, après beaucoup trop de bonbons, il était temps pour le jugement. Le gagnant était sélectionné par une commission de juges très respectés tels que Simon Burdess, Directeur Commercial à Fortnum and Mason, l’écrivaine Xanthe Clay, Sopie Goodwin du magazine Tatler… Une petite fille a remporté le prix (la citrouille de gauche), sa maman était très heureuse et en plus d’avoir une caisse de bonbons, sa citrouille est présentée dans la fameuse vitrine de Fortnum and Mason.

Ensuite, la compétition pour adultes entre 18h et 20h et le gagnant devait remporté un fameux panier à pique-nique F&M d’une valeur de 1000£. Je ne suis pas restée, trop sérieux et probablement pas de bonbons.

Si vous souhaitez prendre part à la compétition l’année prochaine, gratuite pour les enfants, merci de contacter :

Caroline Lay, Jess Armstrong

Bell Pottinger Consumer

020 7861 2465

clay@bpconsumer.co.uk

jarmstrong@bpconsumer.co.uk

 

Post a comment


- Délicieux Nippon

Toujours au Japon (en tout cas dans ma tête) après mon post sur le bœuf de Kobe, je me baladais sur le web et suis tombée sur une émission de cuisine Japonaise géniale appelée ‘Délicieux Nippon’.

La présentatrice, Judy Ongg et le spécialiste culinaire Naoyuki Yanagihora en habits traditionnels parlent d’un ingrédient, son origine, où et comment il est produit. J’adore. En plus de me faire sourire, c’est très instructif. Parmi leur recettes d’authentique cuisine familiale Japonaise, j’en ai choisi deux.

Cela me rappelle que mon amie Claudine est censée me cuisiner un plat Japonais depuis qu’elle est revenue de son voyage au Japon… C’était quand déjà ? Il y a un an? Quelque chose comme ça. Oh! Et ça me rappelle aussi que mon amie Justina doit me cuisiner un plat traditionnel de sa Lithuanie natale mais aussi des burritos (elle est le genre de fille qui est Lithuanienne et fait des burrito). Et pour finir, mon amie Kim, Vietnamienne et qui est supposée me faire un Phô depuis des mois et des mois…. Voilà, voilà, c’est fait. Je sais qu’elles vont me lire, c’était juste un petit pense bête…

Pendant que j’attends que mes copines cuisinent pour moi, voici le ‘Bœuf et aubergines avec pâte miso’, pour 4 pers.

C’est normalement du Wagyu mais mon boucher ne vend pas de boeuf Japonais ! Ils disent dans l’émission que l’on peut utiliser du rumsteack mais aussi du porc ou du poulet.

Ingrédients :

-400g de rumsteak coupé en petits cubes

-2 aubergines

-1 poivron vert finement coupé

-100g de pâte miso

-50g de sucre

-30ml de sake

-1/2 gousse d’ail haché

-Le blanc d’un poireau

 

Enlever les tiges et couper les aubergines en deux dans le sens de la longueur. Couper la rondeur de l’aubergine afin qu’elles soient stables. Pour une cuisson plus facile, passer la lame d’un couteau pointu entre la chair et couper la chair en grille.

Chauffer de l’huile dans une poêle, vérifier la température et lorsque c’est très chaud y plonger les aubergines. Frire le côté peau d’abord pendant 30 secondes et ensuite l’autre côté jusqu’à obtenir une jolie dorure. Egoutter les aubergines en les plaçant sur une grille avec du papier absorbant. Ensuite avec la même huile, faire frire les morceaux de poivron pendant quelques secondes et les égoutter de la même façon.

Placer la pâte miso dans une casserole et ajouter le sucre, la moitié du sake, mélanger le tout hors du feu. Placer la casserole sur gros feu, ajouter l’ail et laisser mijoter en remuant jusqu’à obtenir une pâte brillante et ajouter le reste du sake.

Cuire le bœuf en dernier. Saler et poivrer les petits cubes, faire chauffer une poêle avec un peu d’huile et faire sauter la viande rapidement sur feu gros feu.

Pour servir, étaler la pâte miso sur une demie aubergine. Tremper quelques morceaux de viande dans la pâte et les placer sur le dessus de l’aubergine. Garnir avec le poivron vert et le poireau, et servir immédiatement.

 

 

Pour aller avec le boeuf et aubergines, pourquoi ne pas faire un Riz vapeur à la Japonaise ? Pour 4 pers.

Prendre 500g de riz à sushi et le laver plusieurs fois dans une passoire. Ecraser le riz avec vos mains de façon à le débarrasser de la poussière et le rendre encore plus délicieux. Le faire environ 30 fois avec la paume de la main comme lorsqu’on pétrit une pâte. Rincer le riz et répéter l’opération 2 ou 3 fois jusqu’à ce que l’eau ne soit plus ‘brumeuse’.

Placer ensuite le riz dans une cocotte lourde avec un couvercle, y ajouter 600ml d’eau et le laisser absorber l’eau pendant 30min. Vous pouvez toujours sauter cette étape en achetant du ‘Musen-Mai’ (riz déjà lavé).

Porter le riz à ébullition sur gros feu. Dès que l’eau commence à bouillir passer sur feu moyen et cuire pendant 10-15min. Vérifier ensuite le niveau d’eau, s’il est plus bas que le niveau de riz mettre sur feu doux. Quand vous entendrez comme un bruit de popcorn qui saute dans la casserole, remettre sur gros feu pendant 10 secondes et éteindre le feu. Laisser le couvercle pendant encore 2min. Le riz est alors collant et délicieux.

Parsemer votre riz de condiment pour riz, mon amie m’en a rapporté du Japon (oui, encore Claudine), ne me demandez pas avec quoi c’est fait, ça n’a pas vraiment de goût mais ajoute une jolie couleur.

Post a comment

- La vache la plus bichonnée du monde

Après avoir eu une conversation avec une de mes amie, j’ai décidé de l’écouter et de passer un jour par semaine à ne rien faire… de temps en temps. J’ai passé mon jeudi de la semaine dernière à ne rien faire. Rien à a

part des shortbread au Jasmin. Parce-que je n’étais pas contente du résultat, j’ai alors essayé les sablés Breton, en fait le résultat était pire…

A part ça, rien, pas d’écriture, pas de photo, pas de cuisine.

Donc je passe aujourd’hui un ‘lazy Monday’ à ne faire. Je peux envoyer des e-mail que je suis supposé envoyer depuis la nuit des temps. Je peux aussi écouter les infos en mangeant du chocolat ainsi que vous parler de la conversation que j’ai eu hier avec un de nos chef au travail sur le boeuf de Kobe. J’ai donc fait quelques recherches.

Le boeuf Tajima fût introduit au Japon au 2ème siècle comme animal de trait, utilisé pour la culture du riz.

Wagyu (litteralement boeuf Japonais) réfère à différentes races de bovins prédisposés génétiquement à un intense marbrage et à produire un pourcentage élevé d’oléagineux. La viande de bœuf Wagyu est connue dans le monde pour ses marbrages caractéristiques. Dans différents endroits au Japon le bœuf est vendu sous le nom du lieu de sa provenance, comme le Kobe beef, Mishima, Matsusaka, Omi et Sanda beef.

Comme les mousseux ne peuvent pas être labellés Champagne à moins qu’ils ne soient produits dans cette région de France, le boeuf de Kobe vient d’une race spécifique et d’une lignée de bovins élevés dans la préfecture de Hyogo selon les standards établis par Kobe Beef Distribution and Promotion Council. Ce conseil établit aussi les règles concernant les exportations à l’exception des exportations vers Hong-Kong et Macau.

Le prix est justifié non pas pour la graisse du boeuf mais pour la façon dont cette graisse est distribuée au travers des muscles. Cette distribution est jugée par rapport au degré du marbrage, où le plus haut grade veut dire meilleure distribution de la graisse dans le corps, d’où une meilleure saveur et une viande plus tendre.

Les bovins sont nourris au grain pendant 500 jours ce qui aide au marbrage et expliquerait pourquoi cette viande est si chère. Tous les bœufs Wagyu sont notés selon l’intensité du marbrage contenu dans la viande. 8 étant le plus haut et le plus cher au Royaume-Uni. Pour vous donner une idée, les prix tournent autour de 240 euros le kilo !

Ce genre de prix a donné lieu a quelques mythes – comme quoi les bovins boiraient de la bière blonde de première qualité ou de la crème fouettée et se relaxeraient en se faisant masser avec du sake tous les jours pour rendre leur viande plus tendre.

Je vous ajoute quelques photos pour que nous admirions ensemble cette beauté (elles ne sont pas de moi car je n’ai encore jamais eu la chance de rencontrer une vache de Kobe) et je vous tiendrai au courant dès que j’en aurai goûté mais pour le moment je retourne à mon ‘lazy Monday’ !

 

 

Post a comment

- Ménage à trois

Je viens de lire une étude sérieuse et très réjouissante : les femmes buvant du vin rouge aimeraient plus le sexe que les autres… Excellente nouvelle, ça me fera encore un peu moins culpabiliser. On en connaissait déjà les effets bénéfiques comme la diminution des risques cardio-vasculaires, on a maintenant une raison de plus de boire du vin rouge, toujours avec modération bien sur, pour ne pas tomber dans le : ‘Relâchement du système frontal de modulation des réactions comportementales qui aboutit à un état d’euphorie, d’agitation et d’activité sans but précis’ (définition de désinhibition). Ca vous rappelle des souvenirs ? Moi non, pas du tout…

Cette étude menée par l’hôpital Sainte Marie de l’Annonciation à Florence l’affirme : un à deux verres de vin rouge par jour suffisent pour accroître le désir sexuel de la femme. Mais pas seulement, 798 femmes (de 18 à 50 ans) n’ayant pas, selon elles, de problèmes d